Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

20 Feb

RPMF : la GLNF ajoute un peu de sel sur la plaie...

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Régularité - Mixité

RPMF : la GLNF ajoute un peu de sel sur la plaie...

Jean-Pierre Servel accorde un entretien à La Lumière dans lequel il fait un bref compte-rendu de sa visite à Baltimore où il participait à la conférence des Grands-Maîtres nord-américains.

 

Outre l'impression générale "positive" qu'il retire de cette visite et qui le conduit à penser pouvoir retrouver la voie de la reconnaissance, il lance sa pierre dans la marre française de la Régularité.

 

Cette sérénité retrouvée avec la fin du tunnel qui commence à se profiler, il fait preuve d'une grande ouverture d'esprit en déclarant :

"Je n'ai jamais dit que la GLNF devait demeurer la seule obédience régulière en France."

C'est un changement d'orientation puisqu'il pourrait donc y avoir plusieurs obédiences reconnues dans un même pays. Ce qui corrobore une déclaration qui n'avait pas retenue l'attention à l'époque sauf celle, avisée, de Pierre Mollier. La voie paraît donc ouverte pour les postulantes, y compris la GLDF.

 

Mais Jean-pierre Servel tempère immédiatement l'optimisme et poursuit en rappelant les conditions de la reconnaissance de régularité :

"Si une ou plusieurs autres (obédiences) respectaient strictement les landmarks (croyance en Dieu, règle de non inter-visite maçonnique avec des corps maçonniques irréguliers...), je suis favorable à ce que nous nous regroupions dans une Confédération ou au sein de Grandes Loges Unies."

Et voilà la nouvelle pincée de sel sur la plaie ouverte à la GLDF par la Déclaration de Bâle : "la rupture sans ambiguité avec les obédiences irrégulières" !

 

Après l'appel "fraternel" des 5 Grandes Loges signataires, serait-ce au tour du Grand Maître de la GLNF de jouer la carte de l'impatience, fort de l'assurance de reconnaissance qu'il tire de son passage à Baltimore, devant les difficultés de constitution de la CMF ?

 

Car il évoque une alternative. Soit la CMF, et la GLNF pourrait la rejoindre, dans le cas où chaque Grande Loge respecterait les critères de Bâle, soit une Union de Grandes Loges, et il anticipe sur un éventuel désaccord de la GLDF et de son convent. Est-ce à dire qu'il y aurait coexistence au sein de cette nouvelle structure entre la GLNF et la GL-AMF ?

 

Un cadeau empoisonné de plus dans le cartable des députés des loges au prochain convent de la GLDF...

 

 

Gérard Contremoulin

_______________________________________

Commenter cet article

cancer 04/03/2014 08:30

de nouveaux crabes dans le panier...
Freres de la GLDF,sortez de là !

Brethmas 28/02/2014 14:46

Que je sache, c'est la GLUA qui déclare ne vouloir reconnaître qu'une seule obédience par pays...
Les élucubrations des candidats à cette reconnaissance ne la feront pas changer d'avis.
Elle posent juste le problème des raisons de leur existence et des buts recherchés...

ni maîtres, ni dieux 23/02/2014 07:14

Soit nous avons un très fin stratège en la personne du grand maître de la GLNF qui sait déjà que jamais les frères de la GLDF, surtout en province, ne rompront avec notre obédience, soit nous allons au devant d'une Confédération Maçonnique de France, sans la GLDF, mais avec la GLNF.
Dans ce cas de figure, je connais nombre de frères de Pisan qui quitteront la GLNF.
Pour eux le comportement des frères de la GL-AMF est inacceptable : vols de matériels, détournement à leur profit des avoirs détenus sur les comptes de la bienfaisance de chaque loge (au niveau national 200 à 300 000 € détournés, insultes, injures, etc.).
Comment travailler au sein d'une m^me entité et retrouver l'inter visite après de tels agissements.

Christophe 21/02/2014 14:02

En réalité, son ouverture ne lui coûte rien. La GLNF est maintenant au centre du jeu et le restera. Le 5 obédiences extérieures sont out. La manoeuvre est donc excellente et donne l'image de consensualité.

Pour ce qui est de la remarque de Pierre Mollier sur la reconnaissance de plusieurs obédiences sur un pays par la GLUA, je n'y crois pas: ce serait un appel centriguge avec la perspective de nombreuses scissions dans des obédiences dites "régulières" dont le seul ciment interne est cette reconnaissance.
Mais il y a l'exemple italien (un obédience reconnue par la GLUA et une autre par les américains) et l'exemple allemand.
Ce qui serait possible probablement , c'est la mise en place d'un système confédéral à l'allemande, où les obédiences perdraient une partie de leur indépendance et prérogatives au profit d'un centre qui serait le lien de reconnaissance et ce centre ne pourrait être ... que la GLNF.

A mon avis, la GLNF, en faisant son ouverture, est sur le velour: c'est pas demain la veille que cela se fera!

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/