Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

18 Apr

La tentation du mur...

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

Tout mur de séparation n'a-t-il pas d'autre vocation que de chuter
Tout mur de séparation n'a-t-il pas d'autre vocation que de chuter
Tout mur de séparation n'a-t-il pas d'autre vocation que de chuter
Tout mur de séparation n'a-t-il pas d'autre vocation que de chuter
Tout mur de séparation n'a-t-il pas d'autre vocation que de chuter
Tout mur de séparation n'a-t-il pas d'autre vocation que de chuter
Tout mur de séparation n'a-t-il pas d'autre vocation que de chuter
Tout mur de séparation n'a-t-il pas d'autre vocation que de chuter

Tout mur de séparation n'a-t-il pas d'autre vocation que de chuter

Peut-on être membre de plusieurs obédiences ? Est-ce une décision personnelle ou existe-t-il des interdits ?

 

La franc-maçonnerie, "institution essentiellement philosophique, philanthropique et progressive", particulièrement marquée en France par son apport à la construction de la République, conduit à penser que ses membres peuvent choisir d'appartenir librement à telle ou telle obédiences, voire à plusieurs à la fois.  Seule l'autodétermination de la franc-maçonne ou du franc-maçon  devrait présider à son ou à ses choix. Tel n'est pas toujours le cas !

 

Se protéger...

C'est ainsi qu'en matière initiatique aussi, une sorte de réflexe d'autoprotection existe... Certaines obédiences n'échappent pas à la tentation de pratiquer l'interdit. Elles élèvent des murs comme pour se rendre imperméable à l'altérité ! Les arguments sur lesquels reposent ces interdits sont toujours les mêmes : spécificité de la démarche maçonnique, régularité, croyance en Dieu, genre.

 

Par étapes.

Plusieurs niveaux peuvent être observés dans l'interdiction selon la qualité du franc-maçon... Ils vont de l'exclusion pure et simple à la possibilité de partager certains des travaux en "visiteur".  En passant par des degrés intermédiaires tel que l'impossibilité de partager tous travaux rituéliques ou seulement certains d'entre eux.

 

Sur fond de respect de la Régularité, la Grande Loge Nationale Française ne reconnaît en France actuellement (cf. les débats sur la CMF) aucune entité maçonnique en dehors d'elle-même. N'est franc-maçon à ses yeux que les hommes (à l'exclusion des femmes) qui ont été initiés en son sein. Et en écho, ses membres ont l'interdiction de rendre visite à tout autre obédience. On retrouve la même exigence vis à vis des soeurs chez les obédiences issues de la crise de la GLNF : la Grande Loge de l'Alliance Maçonnique Française (GL-AMF), la Grande Loge Indépendante de France (GLIF) et la Grande Loge Traditionnelle Française (GLTF). Au moins cela a-t-il le mérite de la clarté...

 

Un peu moins claire mais tout aussi forte est l'interdiction à la Grande Loge de France d'accueillir des Soeurs lors des travaux initiatiques. Mais son histoire l'accompagnant et notamment les loges d'adoption (loges féminines), la GLDF a mis au point un rituel de substitution pour accueillir les Soeurs. Un cérémonial édulcoré de certains éléments initiatiques et de certains décors (le tablier, les gants), a été établi. Il lui donne la possibilité (et probablement l'illusion) de "travailler" avec les Soeurs et de "reconnaître" l'initiation féminine.

La situation se complique dans le cas des relations interobédientielles avec les obédiences mixtes et notamment avec le Droit Humain...

S'il s'agit de travaux "solennels" et, s'ils se déroulent au siège de la GLDF, il est demandé au DH de ne composer sa délégation que de Frères... Le caractère inamical et peu fraternel d'une telle demande conduit la GLDF à préférer transformer de tels travaux en simple réunion sans forme maçonnique. C'est le cas notamment des travaux de clôture de son Convent. 

 

A ostracisme, ostracisme et demi.

Les Soeurs de la Grande Loge Féminine de France ne peuvent évidemment pas visiter les obédiences n'acceptant pas de Soeurs dans leurs travaux initiatiques : la GLNF, les obédiences qui en sont issues et la GLDF, notamment.

Mais, victime de ce qui est un véritable ostracisme maçonnique, la GLFF édicte à son tour un interdit, celui de la double appartenance de ses membres avec le ... GODF ! Mesure d'autant plus surprenante qu'elle l'autorise avec le DH et que le GODF ouvre largement les portes de ses temples aux francs-maçons, Soeurs et Frères, sans qu'il leur soit nécessaire de prouver autre chose que leur qualité maçonnique  !

De sorte que les Soeurs qui souhaitent être membre d'une Loge du GODF sont tenues de démissionner préalablement de la GLFF et de rompre ainsi les liens qu'elles ont tissé au sein de leur loge-mère. Cette disposition qui se veut dissuasive s'apparente encore plus à une mesure vexatoire, bien peu fraternelle. 

 

Si bien que ces obédiences en proclamant le caractère universel de la franc-maçonnerie pratiquent en fait exactement le contraire.

 

Le temps n'est-il pas venu, à l'ère d'internet, de faire tomber ces "fortifications" ?Si l'on souhaite que la franc-maçonnerie soit réellement universelle, pourquoi laisser subsister ce genre de dispositif sélectif ?

 

La franc-maçonnerie, pour porter les idéaux des Lumières, doit pouvoir s'ouvrir à toutes les pensées, à toutes les pratiques qui placent l'émancipation de l'Homme comme centre de la préoccupation. "Sapere aude : Aie le courage de te servir de ton propre entendement !"  Telle est la devise des Lumières !

 

Se référer à la franc-maçonnerie du Siècles des Lumières peut-il s'accomoder de l'érection de ces murs qui séparent les femmes et les hommes "de bonne volonté", ces bénévoles de l'émancipation humaine ?

 

Tout mur de séparation n'a-t-il pas d'autre vocation que de chuter...

 

 

Gérard Contremoulin

_______________________________________________________

 

 

Commenter cet article

KOLIBRI 24/04/2014 13:34

Je constate que cet article n'est commenté que par des FF!!! Fort heureusement quand j'ai choisi d'entrer en FM je l'ai fait à la GLMF, ce qui m'a paru normal à une époque dite moderne à la pointe de la technologie et de la communication où la parité est de mise dans les instances républicaines. Alors constater que ceux qui se gausent d'avoir contribué largement à l'installation de cette république soient en retard de 3 siècle çà me fait sourire de voir un tel contresens et c'est navrant!!! Je ne suis pas anonyme beaucoup de FF et SS me connaissent sous ce surnom et non pas "pseudo"! Bisesss

Le Crabe Tambour 24/04/2014 23:40

Castor (pour le Deuxième Sexe)... lisez Polux...

Le Crabe Tambour 24/04/2014 23:40

Castor (pour le Deuxième Sexe)... lisez Polux...

polux 19/04/2014 19:54

Cette position, quoi que plus que concevable, me laisse dans une grande perplexicité... Le paysage maçonnique offre une heureuse diversité permettant à chacun de trouver l'Obédience propre à l'acceuillir au mieux.
Je trouve tout autant recevable le souhait de "travailler" entre Frères/Soeurs ou au contraire, de préférer la réunion en parfaite mixité. Le choix d'une démarche spirituelle voire déiste ne me ni plus ni moins respectable que le choix d'une maçonnerie dite libérale ou sociétale... Ce qui me gène bien plus c'est ce dictat grandissant des tenants de la "juste et bonne pensée" qui progressivement glisse vers une intolérance au nom de la tolérance. Laissons à chacun et à chacune le choix de sa démarche, l'offre est suffisamment large pour satisfaire la demande.
Proner la différence c'est peut-être aussi savoir la défendre quitte à parfois laisser silencieusement des murs demeurer... Non?

Le Crabe Tambour 19/04/2014 14:08

C'est beau, c'est grand c'est généreux le GODF

Quel bonheur que malgré notre "humiliation" notre absence de "sagesse" vous continuez à nous montrer le chemin de votre vérité et luttez pour le maintien de nos relations...

Quelle grandeur d'âme

Aurons nous toujours ce soutien quand notre Conseil Fédéral aura usé d'un voeu interprétatif pour faire passer la rupture et si après trois votes du Convent annulés par la Justice Maçonnique une circulaire impose la mesure de séparation, vous auriez raison de vous insurger contre ce pronunciamiento

Bon mais ce n'est que de la masonic fiction, pour l'instant il y a un débat interne serein et sans invective ni leçon de morale, pas de pression... les seules pressions dont je me souvienne sont celle d'un conseiller de l'Ordre local face au refus de de ma Loge du GO d'accepter les soeurs en visite.

Alors veillez à votre poutre nous nous occupons de notre paille.

Par ailleurs dans votre propos vous avez oublié (entre autre...) que la GLDF elle aussi n'admet pas la double appartenance et que les ateliers supérieurs de la GLFF n'admettent pas les Frères en visite

Enfin pour ce qui concerne l'IMF, j'avais lu dans la même source que vous que le GODF souhaitait l'alternance avec la rue Puteaux donc pas de GLNF mais de la rue CADET (L'information de la GLNF organisatrice était drôle...Pourvu que çà mousse...)

PS -:) : Maitre Folace m'a été pris sur un autre site, j'ai donc pris un autre pseudo mais je ne suis toujours pas adhérent à l'UDGOFM ni de près ni de loin.

Wanderer 25/04/2014 17:06

Amusant en effet cette position du SCDF: "ne pas visiter de loges irregulieres" cela veut dire ne visiter aucune Loge hormis GLNF? Car "au sens de la GLUA", meme la GLDF est irreguliere…(!)

C'est d'un comique, vous avouerez…

Les Supremes Conseils de toutes sortes devraient arreter de se prendre pour des Colleges Cardinalices et se mettre a TRAVAILLER serieusement et surtout visiter un peu plus souvent des Loges Bleues et y entendre les effrois des Apprentis et Compagnons sur tous ces galaimatias politiques qui n'ont RIEN de Maconnique.

Frat***

W

Le Crabe Tambour 19/04/2014 19:56

Pour l'anonymat, mon ancien pseudo était là pour vous rappeler qui j'étais (avec à l'époque mon adresse mail) vous m'aviez incendié notamment en m'affublant d'une appartenance à l'UDGOFM qui n'était qu'un procès d'intention. J'y indiquai que contrairement à vos informations R. DACHEZ avait tenu conférence et que toutes les décisions du Convent du Vichy sur la mixité avaient été annulées par la Justice Maçonnique (Je me reportais à La Lumière, sans divulguer des informations internes...)

Pour réponse à la charge sur l'anonymat comme j'ai bien aimé les propos de l'auteur du blog "La Maçonne" à ceux qui lui reprochait de masquer son identité je vous y renvoie...

Sur le fond la tête sous la cendre, je reformule mon propos "A ma connaissance (à moins que cela ait changé depuis peu) les ateliers des Hauts Grades de la GLFF pratiquant le REAA ne reçoivent pas de Frères en visite"

Pour les pressions, cette "recommandation" que vous publiez n'est rien a côté de ce que j'ai connu lors des débats qui ont abouti au fait qu'une juridiction indique dans un communiqué que son avenir était lié à celui d'une obédience (qui par ailleurs détenait la patente du rite pratiqué).

Pour le reste, il n'est pas de mon humble ressort discuter avec vous des propos écrits ou tenus par ma juridiction.

Pas de scoop sur le lieu du prochain salon du livre maçonnique ?

Fraternellement, pour ce qui me concerne....

Gérard Contremoulin 19/04/2014 18:25

Peu importe qui que vous soyez puisque vous choisissez de vous masquer...

Je peux comprendre l'usage du pseudonyme sur des interventions constructives. Là, vous maniez l'ironie en vous masquant... Quel courage !

Sur le fond, souffrez que l'on relève quelques unes de vos erreurs :
- j'assiste régulièrement à des Tenues des grades de sagesse à la GLFF. Certes, il s'agit du rite français, rite qui ne doit pas trouver beaucoup de crédit à vos yeux. Sinon, vous connaitriez justement la pratique je cite ici.
- Pour ce qui concerne l'absence de pressions au sein de la GLDF, permettez moi un léger sourire. Particulièrement lorsque le SCDF croit utile de rappeler aux frères du REAA qu'ils ne sauraient continuer de visiter les loges qui pratiquent la mixité.
Voir une récente lettre dudit SCDF (en date du 25 avril 2014), adressée "aux abonnés" dont voici un paragraphe :
"Alors même que le Suprême Conseil rappelle aux membres de sa juridiction que leur appartenance à celle-ci implique qu'ils s'engagent en conscience à ne pas appartenir ni même à fréquenter des ateliers irréguliers, il a décidé de permettre l'accès de tous les Frères et Sœurs titulaires de Hauts Grades du Rite Ecossais Ancien et Accepté à la documentation qu'il publie, que ce soit sous la forme papier ou électronique.../...".
Curieux ce rappel dans une missive anodine traitant des publications...

Wanderer 19/04/2014 01:14

Toute construction de mur est la proclamation d'une faiblesse, et n'a que vocation a tomber un jour…

dan 18/04/2014 08:24

L'une des solutions de la base fraternelle, sans distinction d'Obédiences, sans distinction de rites, sans distinction de grades....Simplement la fraternité maçonnique tels que que nous le disons lors de notre serment. Plus de 230 FF et SS de 14 Obédiences représentées le samedi 17 mai 2014 à Toulouse. Renseignements sur le site ou au 05.34.25.18.63 dan RAYNAL. La fête en 2015 bientôt à Liège, à Bruxelles et à Bordeaux. Cette belle idée fait des émules.
www.printempsdestabliers.org contact : dan.raynal@orange.fr

Bernard Lyautey 18/04/2014 07:53

Cela pose la véritable question : quelle est la force d'une FM qui ne peut pas travailler ensemble?

Tous les rituels de toutes les obédiences sont basés sur le "construire ensemble". 

C'est certainement une idée révolutionnaire à l'époque. Le nombre du peuple contre la qualité de l'aristocratie.

Les Lumières sont passées à côté de la vraie révolution : donner l'égalité à la moitié de l'humanité; l'avenir du monde aurait été changé.

Des hommes et femmes prêtent serment et font tout le contraire.  

A l'époque où un projet européen cherche à naître...

Mettre des murs est le meilleur moyen de donner raison à nos adversaires.

Athénour 18/04/2014 06:45

tout à fait d'accord, et tu n'as pas mentionné les loges dites "libres" ou "sauvages"!!! :.

Looping 18/04/2014 02:16

D'autant que Daniel Keller a annoncé que les affiliation de sœurs de la GLLF sont marginales. Ce sont surtout des sœurs du DH qui viennent au GO.

On notera avec ironie, que des soeurs de la GLFF vont souvent aux travaux de substitution de la GLDF, et l'obédience ferme des portes vis à vis du G.O.

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/