Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

30 Apr

Moati, Cohen et leurs questions sur la franc-maçonnerie

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Presse - Livres - Revues

Serge Moati

Serge Moati

Hier soir sur France 5, un documentaire sur la franc-maçonnerie. Du sérieux, assez pédagogique... Enfin !

 

Replay (pour 6 jours encore) ici.

 

Merci à la réalisatrice Alice COHEN qui a su éviter certains pièges dans lesquels était tombé l'un de ses prédécesseurs avec un bien funeste document diffusé en 2010 sur TF1 !!! Là, pas de trahison, pas de fausse promesse. Un travail sérieux, serein, loin du racolage malheureusement habituel sur ce type de sujet.

 

Des trouvailles aussi comme ces images animées en noir et blanc au pouvoir éminemment suggestif. Alice Cohen a réussi à trouver le moyen d'ouvrir la voie à la réflexion.


Même si la personnalité de Serge MOATI pouvait parfois focaliser l'attention sur l'un des aspects de la franc-maçonnerie (il a été initié à la GLNF). Ce que Daniel KELLER su parfaitement souligner dans le débat.

Mais son attachement à l'institution maçonnique reste fort. Tout comme celui de Christophe Bourseiller. Deux anciens maçons qui savent expliquer que quitter la franc-maçonnerie ne signifie pas forcément la renier. En tous cas, eux conservent intacts la passion et l'intérêt du travail reflexif des loges.

 

Au milieu des fantasmes plus ou moins entretenus par les marroniers de nos hebdomadaires, par les craintes, par la crise qui stimule la recherche de boucs émissaires et en premier lieu les francs-maçons, le parti pris de la réalisatrice est pertinent. Elle montre le cheminement d'un ancien-maçon (Moati) dans les couloirs de son passé, à la cherche du souvenir de son frère de père, qui en profite pour tracer un panorama des grandes obédiences en donnant la parole à leurs Grands-Maîtres (GODF Daniel Keller, GLNF Jean-Pierre Servel, GLDF Marc Henry, GLFF Catherine Jeannin-Naltet), en évoquant les autres par des moments forts de l'histoire de la franc-maçonnerie comme le DH avec sa création ou la GLMF. 

 

Et puis apparai Olivia. Grand moment où l'on peut comprendre lorsqu'elle explique l'acquièscement des frères de sa loge à sa démarche, ce que représente la fraternité maçonnique. Si la franc-maçonnerie permet de se réaliser, alors quelle preuve nous en donne-t-elle !


Reste le passage sur l'initiation. Lors des contacts préparatoires auxquels Alice Cohen avait bien voulu me convier, cette question fut longuement évoquée et âprement discutée. Serge Moati l'a d'ailleurs rappelé : toutes les obédiences ont refusé de laisser filmer cette cérémonie sauf la GLMU. Bon, ce choix est le sien. D'ailleurs, les extraits montrés marquent pas leur brièveté le peu d'intérêt qu'elle présente pour celui qui cherche vraiment à faire un document sérieux et intellectuellement honnête !

Car l'initiation, nous dirions plutôt la "Réception" au rite français, même si tous les textes figurent depuis longtemps dans toutes les bonnes librairies, est un moment tellement unique qu'il n'est pas accessible à l'image !

 

Il restera le sentiment que ce documentaire est un moment important dans un contexte de remontée de l'anti-maçonnisme, important pour sa pédagogie. 

 

 

Gérard Contremoulin

________________________________________________________

Commenter cet article

damie 11/07/2015 20:50

quelle est la musique qui accompagne le reportage ? il s'agit d'un morceau de musique classique.
merci

Initié 06/05/2014 18:05

Ce reportage avait une vertu, celle d'ouvrir une lucarne, essayant de faire rentrer un ray de lumière pour le monde profane, expliquer ce qu'est la franc maconnerie moderne, comptemporaine, et ouverte à une evolution de ses moeurs... Les réactions negatives induisent encore un gout pour le secret que je respecte, mais à quel moment avons nous la responsabilité de tuer les apriori sur la FM et les fantasmes profanes. On veut changer une image, mais d'abord nous devrions changer notre logiciel et faire evoluer nos référents.

initie2 14/05/2014 20:17

Pour infos. Les membres de la GLMU qui on participés à cette pseudo réception on étaient suspendus à titre conservatoire... pour ceux et celles qui savent comment la suite se passe....

maurice albertini 06/05/2014 17:16

beaucoup de pudeur et de tendresse dans ce reportage. Les acteurs parfaits dans leur rôle respectif, et je ne vois pas en quoi le secret maçonnique serait dévoilé !!!! le véritable secret est à chacun lors de son initiation, j'ai 34 ans de maçonnerie et je m'en souviens comme si cela était hier !!!! bravo monsieur Moatti, beaucoup de talent .

Wanderer 04/05/2014 09:52

Toute revelation, reproduction, enregistrement permise par des Freres en Tenue a quelque realisateur que ce soit est une PARJURE au Serment du jour de notre Initiation.

Il serait bon que tous les FF et SS se rappellent bien leurs engagements a la coupe des Libations et arrete de deverser dans le monde profane des galimatias de simulacres qui ne peuvent etre entendus..

W.

Gérard Contremoulin 04/05/2014 11:00

Souvenons-nous dans le même temps de ce précepte, tant de fois dit et répété, "ici, tout n'est que symbole", y compris lors de cette première et si importante cérémonie. De sorte que c'est à cette aune qu'il nous est donné d'étalonner toute notre cheminement.

Souvenons nous aussi que les premières "divulgations" des "mystères de la franc-maçonnerie (pour qui pense qu'il y en a) apparaissent dès 1730 en Angleterre (http://www.logenationalefrancaise.fr/ler/wp/71-wp16mysteredestroiscoupsdistincts), soit 13 ans seulement, après la création de la première obédience (Grande Loge de Londres et de Westminster).

Ayons aussi la curiosité saine de nous apercevoir que l'intégralité des rituels ont déjà et depuis longtemps fait l'objet de descriptions, d'illustrations, de relations et enfin de films. De sorte qu'il n'est pas très difficile d'en savoir beaucoup sur la franc-maçonnerie aujourd'hui, sans être maçon !

Mais il y a une chose que personne ne peut connaître sans le vivre réellement, c'est ce que la franc-maçonnerie, son travail, sa méthode représente pour chaque franc-maçon. C'est du domaine de l'intime. Et là, aucune divulgation, aucun écrit, aucune vidéo n'est à même de "révéler".
Là n'est-il pas le vrai sens du "Secret Maçonnique" ?
Oui, "Ici, tout n'est que symbole"...

Fabrice 02/05/2014 19:38

Oui. Ce documentaire ?... C'est de la connerie pardi !... Pourquoi ? Parce que la réalité maçonnique sera TOUJOURS plus complexe. Fab.

Fabrice 01/05/2014 15:58

J'ai été affreusement déçu par ce documentaire qui avait pour fil rouge le nombril de Serge Moati et me suis demandé ce que les profanes ont bien pu comprendre de ce long monologue entrecoupé d'entretiens avec quelques figures plus ou moins connues de la maçonnerie parisienne (hormis Bourseiller qui n'en est plus et le procureur de Montogolfier). Ce documentaire a même permis à Moati de recycler quelques vieux extraits de son documentaire de 1989, Voyage au pays des francs-maçons, où l'on voit des francs-maçons haïtiens quasiment en transe comme s'ils s'adonnaient au vaudou (je me souviens que cette séquence avaient fait bien jaser dans les loges). Cette année, on a eu droit au vaudou, à une loge de perfection et à une loge mixte de la GLMU (un groupe de frères avec deux soeurs... un belle mixité donc) qui s'est même livrée devant les caméras de Serge Moati - attention mesdames et messieurs, du soi-disant jamais vu ! - à un simulacre d'initiation et de tenue au cours de laquelle ce sympathique groupe de frangins jouait à la révolution philosophico-sociale avec le sentiment de participer au renversement de la tradition conservatrice et petit bourgeoise du secret. Bref, du grand n'importe quoi qui s'est achevé sur - comment dire ? - "une discussion" soporifique d'une dizaine de minutes d'une affligeante banalité entre Daniel Keller (qui semblait se demander ce qu'il faisait sur le plateau) et le réalisateur. Cette "discussion" a été à bien des égards totalement obscure pour le profane.
En conclusion, ce documentaire, qui ne restera certainement pas dans les annales, a été manifestement bâclé. Il a permis à Serge Moati de deviser sentencieusement sur Moati Serge, du temps où celui-ci était membre de la GLNF (soit dit en passant, je comprends qu'il n'y retourne pas) et où, forcément, la maçonnerie était plus intéressante qu'aujourd'hui. Il permettra peut-être à quelques complotistes paranoïaques de trouver des images pour leurs prochaines vidéos sur Youtube.

... 02/05/2014 10:06

Fabrice. Je n'ai pas l'habitude de commenter les "blog". Sachez cependant que je partage assez votre sentiment sur la qualité du documentaire. Je l'ai visionné avec des non-initiés qui ont retenu : les costumes sont ridicules ; s'il n'y a plus d'influence sur les grands enjeux, c'est donc que l'on y vient pour faire discrètement des affaires.

Polux 01/05/2014 18:02

Assez d'accord avec le commentaire de Jamix même si j'ai de mon côté trouvé "désolant"
le passage sur l'Initiation (ou réception) qui devrait être un événement strictement réservé au cadre de la Loge: sinon à quoi ce terme "d'initiation"...

Jamix 01/05/2014 16:51

Le commentaire précédent est la malheureuse preuve qu'il y a de trop nombreuses erreurs de casting en maçonnerie .

guiguice 01/05/2014 08:17

Nul ne peut désirer ce qu'il na pas perçu mais reste accessible aux plus curieux Merçi pour votre témoignage

DELPY Jeanne 30/04/2014 11:22

J'ai trouvé le reportage correct ! un petit mot sur chaque obédience, j'ai surtout apprécié la teneur des propos du Grand Maître de G... O... de France !

Enfin le courage de Olivia, qui dans une simplicité qui lui est chère a bien expliqué son aventure au sein du Grand Orient. A ce sujet, je ne suis pas certaine que dans une autre Obédience les résultats auraient étés positifs ???? Vive la Mixité au G...O.. ! Avant cela, il existait le Droit Humain, mixte et international,! c'est bien

grâce a des Frères du Grand Orient si des Loges du Droit Humain ont vu le jour !(merci a eux).Enfin et pour conclure, Très bonne émission, discrète, authentique.

Merlin75 30/04/2014 16:39

Quand on est maçon, en général on aime la pluralité et la diversité.
Et l'on aime la liberté de conscience.
Il est bien qu'il y ait des obédiences mixte et il est binen qu'il y ait des obédience monogenre.
C'est affaire de choix de chaque maçon dans sa liberté.

Pythagore 30/04/2014 11:11

Un documentaire correct sur la franc-Maçonnerie qui devrait satisfaire une majorité d'entre nous !

Bernard Lyautey 30/04/2014 11:03

J' ai beaucoup aimé ce témoignage.

Surtout pour l'émotion que l'on perçoit dedans, je dirais pas l'amour de Moati pour son ancien monde. 

Il est véritablement impossible de dire ce qu'est la FM : trop de rites, de démarches, d'obédiences, et de démarches finalement personnelles.

Aucun film ne peut résumer cela. Exemple, les quelques minutes consacrées à la Réception (moi aussi, je préfère ce mot) d'un profane, qui dure environ une heure.

Moati a essayé d'être honnête avec tout le monde, c'es à son honneur.

Il reste ce ton personnel : parti à la découverte de Dieu, il rencontre des hommes qu'il aime. C'est une démarche simple et magnifique.

JCL 02/05/2014 11:36

Je ne suis absolument pas d'accord avec ton choix, mon Frère, du mot "Réception" plutôt que "Initiation". La FM n'est-elle pas, essentiellement, une Voie Initiatique ? Pour la "Réception" il y a les "Clubs services" !

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/