Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

08 May

Convent à hauts risques !

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

Rompre sans ambiguïté avec les obédiences non régulières (déclaration de Bâle)

Rompre sans ambiguïté avec les obédiences non régulières (déclaration de Bâle)

Le Convent, instance délibérative suprème, décide souverainement de toute chose. Telle est la règle en franc-maçonnerie, du moins le proclame-t-elle dans sa branche libérale.

 

Dans un mois se tiendra celui de la Grande Loge de France. Manifestement, il devrait revêtir un caractère historique par le contenu des travaux qui vont être soumis au vote des députés des Loges. L'un des sujets est en effet essentiel à la fois pour elle et pour les autres obédiences du paysage maçonnique français. C'est, à tout le moins, une raison pour en traiter ici !

 

Que ce soit pour poursuivre le processus de construction de la Confédération Maçonnique de France (même si les perspectives se réduisent à une peau de chagrin) ou pour concourir à la "reconnaissance" londonienne de régularité (qui paraît maintenant de plus en voie de réattribution à la GLNF et à elle seule), le débat passe inéluctablement par la réponse à l'exigence centrale de la déclaration de Bâle de juin 2012 : "rompre sans ambiguité avec les obédiences non régulières".

 

Les conséquences auxquelles conduira la réponse donnée, quelle qu'elle soit, seront lourdes et de nature très différente. La Grande Loge de France est probablement à un moment crucial de son histoire où certains peuvent être tentés, et particulièrement dans les hauts-grades (le SCDF), de tout remettre en cause pour une très hypothétique obtention de cette reconnaissance.

 

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Dans une obédience qui ne pratique qu'un seul rite, le Rite Ecossais Ancien et Accepté, le poids de la juridiction des Hauts Grades est fort. Et bien que n'ayant théoriquement rien à voir avec les enjeux d'un convent, le SCDF peut néanmoins avoir la tentation de démultiplier son poids et son influence dans le débat conventuel via ses différentes structures, dès lors qu'il peut tourner autour de la "pureté" du rite, selon le type d'alliance choisi. 

Le prix à payer pour les ateliers bleus est-il à la hauteur de l'espérance ? Les mêmes causes produisant les mêmes effets, le SCDF se préparerait-il à revivre sans émoi la crise de 1965, l'une des plus graves qu'aient eu à vivre la GLDF ? 

 

Le risque d'isolement.

D'autant que dans le même temps l'allié de la GLDF au sein de la CMF, la GL-AMF a scellé un accord administratif (mais pas que... puisqu'il laisse envisager des intervisites, notamment dans les ateliers de recherche) avec le GODF !  Qu'Alain Juillet ait attendu qu'il soit publié (plus de deux mois plus tard !) avant de se résoudre à le commenter à ses frères a suscité de légitimes interrogations internes et "quelques" commentaires sur la blogosphère maçonnique... 

 

Les débats actuels ne peuvent qu'être animés, et plus particulièrement dans certaines régions, le Nord par exemple qui est la région de l'ancien Grand-Maître Alain-Noel Dubard, à l'origine du projet avec son prédécesseur Alain Graesel. 

 

Tentation d'éviter le convent ?

Et c'est dans ses conditions particulièrement exigeantes, qu'il semble que certains imaginent de laisser passer le convent sans lui demander de trancher. Même à hauts risques, un débat essentiel ne peut être évacué sans dommage ! 

 

Il faut espérer que le Grand-Maître Marc Henry saura montrer son autorité et ramener tout le monde à la raison ! 

 

"Si tu refuses ton propre combat, on fera de toi le combattant d'une cause qui n'est pas la tienne !"

Jean Rostand

 

 

Gérard Contremoulin

________________________________________________________

Le risque de tout passage en force

Le risque de tout passage en force

Commenter cet article

Jak BOAZ 22/05/2014 00:03

C'est à pleurer !!!!!!.... "Ils sont Francs-maçons, ils ne savent pas ce qu'ils font "
la France avait une chance historique de faire adouber un projet confédéral réunissant différentes obédiences et permettant enfin l'exaltation de l'idée de Fraternité universelle (dont tous ces mêmes maçons se targuent...).
Mais c'est oublié que si cela peut se faire dans les pays européens qui nous entourent (et emporter la prime à la "reconnaissance" anglaise), nous ne sommes ici que des villages gaulois, incapables de faire avancer un projet commun. Ce n'est même plus une honte, c'est définitivement une incapacité.
A l'arrivée, après un ravalement de façade - tout juste- mais retournant dans la forme, au silence et à la discrétion (comme sous les grands maîtres FOEL.: et CHARBO.:) la GLNF revient dans la course faisant ronronner des anglais pragmatiques (vertu plus efficace que celle maçonnique).
Dommage et dommageable pour ce fameux PAF qui a fait Pouf en s'y cognant le Pif !!!!...
Tant pis, il paraît que dans le monde profane, si on a la chance d'y être initié, c'est souvent mieux !
Jak BOAZ
un xanax et au lit...

J and B 18/05/2014 17:44

J'espere que de nombreuses loges de la GLDF, à l'image de mienne, voteront non au convent à la question posée par Paris , qui ne concerne en rien les Loges des Régions... La CMF nous est apparue comme un piège avec de nombreuses épines, et que, tant sur le fond, que sur la forme, la circulaire 35 était une sorte d'insulte à l'intelligence des frères et aux respects de leur liberté de choix et leur nécessaire information dans une Obédience qui est une fédération de Loges....

tabor 11/05/2014 11:25

Etonnants feux croisés entre ...
- les amateurs de sectarisme à GLAMF qui espéraient que GLDF les suive dans ce sectarisme de mini-GLNF et qui se trouvent décontenacés, leur GM ayant signé un accord d'intervisite avec le GO et loges de recherche communes avec le GO puis mainteant constatant que la GLDF ne les suivra pas !
- les militants GLNF, heureux de l'efficacité de leur diplomatie internationale et du score "soviet supême" de leur AG, mais qui cache un grave malaise : l'arnaque financière (tromperie à l'OAF et cotisations surévaluées au service d'activité immobilière) de plus en plus connue, les affaires judiciaires se multipliant autour de Servel, parmi ses plus proches et Servel se gardant de prendre les mesures vis à vis de ses "courtisans" ... ambiance catastrophique dans nombre de provinces. Donc les GLNF se rejouissent de mettre en avant que CMF n'a plus aucune chance d'une reconnaisance par des GL reconnues par GLUA.
- les indépendants défendant une FM simple, riche de fraternité, basée sur les loges et leurs VM et qui se rejouissent que le sectarisme recule.

NB : petit exemple de l'inaction Servel vis à vis de ses courtisans :
- Avant Baltimore le blog propagandiste de Servel (Dauphiné-Savoie) dirigé par un Grand Officier de Servel s'eatit livré à une attaque en règle contre les GL sigantaires de l'accord de Bâle.
- Servel, gêné vis à vis de ses collègues GM avait annoncé alors "avoir demandé à E.S. d'arrêter".
- Le dit ES (maitre du dit blog) avait démenti les propos de Serevl et continué sans changement sa propagande(et continue encore).
- Dans un monde normal , le dit ES, Grand Officier sous "allégeance au GM", en flagrant délit de désobeissance et d'accusation de son GM de mensonge, aurait dû connaître une "sanction" ! Que nenni ! A chacun d'en conclure sur la probité de cette direction GLNF !

Christophe 11/05/2014 08:09

Essayons de raisonner à tête reposée.

Ce document, brouillard soit disant intelligent, est gravissime du point de vue de la GL-AMF. Lisez-le avec des yeux de "réguliers à l"anglaise" qui veulent le redevenir !!!

Le retrait de la GLTSO est également gravissime pour la GL-AMF car c'est l'Obédience dont elle est naturellement proche et avec laquelle elle partage des valeurs identiques (croyance en Dieu, etc.). Merci à la GLdF d'avoir remis la GLTSO pleinement dans le courant des maçonneries libérales.

Merci au prédécesseur de Keller d'avoir mis en tension le problème des locaux pour la GL-AMF. Ceci explique en partie la convention d'aujourd'hui: Keller recueille les fruits des graines semées par son prédécesseur.

Enfin, manifestement la relation de la GL-AMF avec la GLdF est devenue toxique pour elle, à partir de maintenant.

Et donc pour la GL-AMF, quelle sortie (en ce compris pour le SCPF) ?
Elle n'en a, raisonnablement que deux:
- soit se rapprocher de la GLTSO, et pour cela elle doit se rapprocher du GOdF, ce qu'elle fait.
- soit se rapprocher de la GLNF, plus difficile, mais plus prometteur.

Gageons que les discussions sont en cours vers ces deux côtés, et que la GL-AMF gardera ces deux fers au feu le plus longtemps possible, dans la discrétion la meilleur possible, pour pouvoir dégager le meilleure solution pour elle.

Christophe 11/05/2014 07:10

Merci Gérard.
Est-ce une rupture sans le dire, puisqu'il n'y a rien à dire? Ou une non rupture dans la rupture puisqu'il n'y a rien à déchirer, passer muscade, rien à voir ...
Bref, c'est un lent délitement. Rester à tout prix dans l'ambiguïté.
La première proposition soumise au Convent apparaît dès lors pour le moins absurde puisque la position de la bande des 5 est sans ambiguïté, elle! Et donc cette proposition est du vent. Vendre du vent? Bravo, ça c'est maçonnique!

L'analyse de la "Maçonne" est de qualité. http://lamaconne.over-blog.com/2014/05/gldf-une-circulaire-annoncant-un-convent-laborieux.html

Le blog du Myosotis Dauphiné-Savoie ne s'y trompe pas, et surfe allègrement sur ce brouillard qui trompe seulement ceux qui veulent être trompé (et bcp préfèrent une tromperie qui rassure qu'une vérité qui dérange).

Il a raison en parlant de coup de griffe et rancœur maladroits vis à vis de la GLTSO et de la LNF. Il relève avec beaucoup de pertinence la relégation du GADLU aux accessoires symboliques, c'est assez stupéfiant. Bref, le rêve s'est évanoui, mais cachons-le! Bonne analyse également. http://le-myosotis-dauphine-savoie.over-blog.com/article-le-grand-maitre-de-la-grande-loge-de-france-precise-sa-position-au-sein-de-la-cmf-pas-de-rupture-a-123586471.html

C'est donc un bien triste document qui suinte la grisaille. Triste Obédience qui s'est pourvue de dirigeants qui ne sont pas à la hauteur des enjeux maçonniques de notre début de siècle.

Beaucoup plus intéressant est la relation avec la GL-AMF. Quel avenir pour cette dernière si elle reste dans l'enquistement de la CMF ?
Je pense qu'elle a compris que la question existentielle commence à se poser pour elle face à sa loge-mère qui avance à grand pas. Elle n'a pas réussi à contrer sa reconstruction internationale, qui se réalise avec une vitesse que personne, il y a un an, n'aurait soupçonné, alors qu'elle-même fait du surplace dans une CMF qui perd son attractivité. La récente convention avec le GOdF et son article sur les intervisites pour le moins étonnant (maladroit? non!) montre que cette obédience commence à sortir du bois, d'autant que le SCPF va de plus en plus mal. Des évolutions significatives sont à attendre de ce côté là.

Fabrice 10/05/2014 16:44

Le Convent de la GLDF sera un non-événement. Et les excitations pressenties n'iront pas au-delà du périphérique parisien. La dernière circulaire, relayée par l'équivoque François Koch, suffisent à discréditer Marc Henry.

Caramba ! encore râté !

joaben 11/05/2014 01:08

Où est le problème selon toi ? peux-tu préciser ?

Fabrice 10/05/2014 16:45

"Suffit" mais le lecteur aura corrigé

Wanderer 10/05/2014 14:21

Excellente nouvelle que constituent les eclaircissements apportes par le GM de la GLDF dans une circulaire interne en date du 7 mai.
Les FF de mon Atelier en sont ravis.
Il etait grand temps de recouvrer une certaine serenite.

Frat***

W

Armanjac 10/05/2014 10:14

Bien qu'affiliés à une obédience considérée "irrégulière", nous avons été acceptés ma conjointe et moi-même, à la conférence dernière (Antoine Sfeir) de la loge Thétis du GODF. Nos passeports maçonniques ont suffi à passer le tuilage. Je ne sais si ailleurs la chose eut été si simple, ou le serait encore dans l'éventualité de la réforme envisagée? Dommage, en tout cas ...

tabor 09/05/2014 19:26

Nous pouvons nous réjouir !
Apres donc le protocole d'intervisites GO-GLAMF (et plus que çà ateliers de recherche avec des membres des 2 GL) qui sera soumis à ratification des instances de GLAMF, nous avons aujourd'hui le projet GLDF qui sera soumis au convent !
Et quelle joie : les intervisites sont donc maintenues avec GO, DH, GLFF(dans un seul sens dans ce cas), voire même étendues. Un durcissement de ton sans consequence pratique donc.

C'est donc un grand jour pour la fraternité universelle(qui fait peut être grincer des dents du côté des amateurs de sectarisme). Aussi bien côté GLAMF que côté GLDF il y a engagement vers de la fraternité dans le respect de valeurs internes.

Reste à ce que ce soit validé par les instances des 2 obediences. Mais difficile d'imaginer que de telles motions fraternelles soient repoussées.
Champagne donc !

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/