Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

30 Jun

Le convent du Grand Orient de France

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

Le convent du Grand Orient de France

Le convent (assemblée générale annuelle) du Grand Orient de France aura lieu cette année à Reims, du 28 au 30 août prochains.

 

Le convent du Grand Orient de France est le rassemblement annuel des "délégués" des loges selon le principe 1 loge = 1 voix auquel s'ajoute les membres des instances nationales (conseil de l'Ordre (35), instance nationale de la solidarité maçonnique (17), chambre suprème de justice maçonnique(17)) et quelques 300 visiteurs, possesseurs du grade de maître (3° grade). 

Nous aurons alors un comptage précis des loges inscrites, établi au 30 juin. Il devrait dépasser les 1200. ainsi que les effectifs détaillés des frères et des soeurs membres des loges de l'obédience.

C'est en tout plus de 1.500 maçonnes et maçons qui vont ainsi se retrouver durant ces trois journées. Dans ces conditions, on peut imaginer les dimensions minimales nécessaires pour la salle qui va devenir le Temple. A titre d'exemple, le président et les deux surveillants seront distants de 70 à 80 mètres ! On peut imaginer la logistique nécessaire...

 

L'organisation en province.

Inaugurée en 2006 à La Rochelle, elle repose sur une logistique importante prise en charge avec le concours des soeurs et des frères des loges de la région concernée.

 

Avant le convent.

L'équipe de base est celle du congrès régional en laison avec celle du Grand Secrétariat aux Affaires Intérieures. Le choix d'une ville est de la compétence du conseil de l'ordre qui examine avec deux années d'avance les candidatures présentées par les congrès régionaux.

La période de préparation est mise à profit pour le choix des différents prestataires sur la base de procédures d'appel d'offres (restauration, vote électronique, sonorisation, retransmission vidéo dans le Temple, impression des documents, etc.).

 

Pendant le convent.

Ce sont quelques 150 d'entre eux qui assurent les différentes tâches de l'organisation, accueil, remise des malettes contenant les documents, transports, circulation dans les locaux, sécurité, centre d'informations. S'y joignent les différents services administratifs de l'obédience sur lesquels reposent le suivi détaillé des travaux du convent, dont le compte rendu qui est établi en quasi temps réel.

 

Les présences des délégués (obligatoires) et les votes émis sont contrôlés et enregistrés au moyen de boitiers électroniques remis à chaque délégué. Ce qui permet d'émettre en deux jours et demi entre 200 à 250 votes alors qu'auparavant (système de comptage manuel), on ne dépassait jamais les 50 ou 60. 

 

Les parvis du convent (les espaces précédent le Temple lui-même), accueillent une trentaine de stands où l'on retrouve des informations sur la vie culturelle de l'obédience (musée de la franc-maçonnerie, bibliothèque, archives, publications), sur les actions de Solidarité avec la Fondation du GODF, sur sa communication et les stands de décors maçonniques que l'on retrouve dans presque tous les convents obédientiels.

 

Le Grand-Maître.

Traditionnellement, le Grand-Maître est élu par le conseil de l'ordre et en son sein le jeudi soir lors d'une réunion du conseil ouverte aux délégués. Celui qui est alors élu président du conseil de l'ordre ne deviendra Grand-Maître que le vendredi matin lors de la cérémonie de reconnaissance par le convent. Il se peut donc qu'un président du conseil de l'ordre ne soit pas Grand-Maître. Dans les quinze dernières années, ce fut le cas deux fois, lorsque l'élection intervient entre deux convents. En 2000, Bernard Brandmeyer fut élu en remplacement de Simon Giovannaï. Il devint Grand-Maître lors de son second mandat de conseiller, en 2003. En avril 2005, Gérard Pappalardo suite à la démission de Bernard Brandmeyer. G.P. ne fut jamais Grand-Maître.

 

Le collège du convent.

Les officiers qui composent le collège sont élus par les congrès régionaux. A chacun des 17 congrès régionaux revient un membre du collège. Une liste est établie qui assure la répartition tournante de chacun des offices.

Il lui revient de rendre possible l'accomplissement de l'ensemble de l'ordre du jour et de veiller à ce que règne la fraternité dans les débats. Comme en loge, mais composée de 1200 membres, le président et l'orateur sont les pivots du bon déroulement des travaux.

 

Le déroulement du convent.

Dans ses grandes lignes, car chaque collège peut en liaison avec le conseil de l'ordre et les présidents de commissions conventuelles, en modifier l'ordonnancement. Il comprend des séquences rituelles, des débats liés aux enjeux sociétaux et des débats administratifs (association loi de 1901)

 

Le premier jour est consacré à l'installation rituelle du collège, au rapport d'activité puis, depuis deux ans, au débat de prospective qui devrait cette année porter plus spécialement sur la reconstruction de la République face aux nouveaux périls, enfin aux rapports des 3 commissions nationales et à l'installation des nouveaux élus dans les instances nationales.

 

Le deuxième jour est consacré à l'installation rituelle des nouveaux bureaux des instances et à la reconnaissance du Grand-Maître. Il prononce alors son discours d'installation qui indique les grandes lignes qu'il souhaite donner à son mandat. Puis vient la séquence budgétaire, plus ou moins longue avec la passion que l'on imagine pour les comptes... Celle de l'examen des voeux et règlement émanant des loges concerne les propositions de modifications des textes réglementaires.

 

Le troisième jour est consacré à l'examen des rapports des commissions dont le choix des traditionnelles "questions à l'étude des loges" ainsi que, cette année, un débat sur les enjeux internationaux tels qu'ils se présentent pour le GODF.

Puis les travaux sont suspendus au 3° grade pour accueillir au 1° l'ensemble des membres de l'équipe organisatrice pour une très émouvante "chaine d'union".

 

Puis la réception des délégations des obédiences amies, nationales et internationales, pour la cérémonie de clôture du convent. 

 

Cette année la "fête d'ordre" se tiendra le samedi soir sur place sous la forme d'un Banquet républicain.

 

 

Gérard Contremoulin

___________________________________________________

 

 

 

Parc des Expositions de Reims.

Parc des Expositions de Reims.

Commenter cet article

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/