Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

17 Jul

Le FN n'est toujours pas GO-compatible !

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Extreme Droite

La Marianne maçonnique de Jacques France. (musée de la franc-maçonnerie)

La Marianne maçonnique de Jacques France. (musée de la franc-maçonnerie)

Une sœur, candidate "bleu-marine" aux dernières élections municipales, a fait l'objet d'une décision d'exclusion le 6 juin de la part de la section permanente de la juridiction interne du GODF.

 

C'est une décision courageuse que publie "La Lumière". Ce ne fut pas toujours le cas dans le passé. Dominique Gazo était 4° de la liste Bleu-Marine du Canet en Roussillon (66140).

 

Les précédents.

On se souvient probablement du cas de ce frère avocat libournais, Valéry Le Douguet dont il a été plusieurs fois question sur ce blog. Faute de se résoudre à trancher sur l'inadéquation de ses engagements politiques au cabinet de Marine Le Pen et sa présence sur les colonnes d'une Loge du GODF, la situation avait duré de l;ongs mois lors de la première année de la grande maîtrise de Guy Arcizet (2011-2012). On avait ensuite été informé que son initiation avait été accomplie dans des conditions non réglementaires, donc non valable !!! "Glorieuse" conclusion dans une affaire pourtant de la plus haute importance s'agissant de la défense de nos valeurs ! 

 

En revanche, lorsque Jean-Pierre Soisson en 1998 avait été élu à la présidence de la région Bourgogne avec les voix du FN, le Grand Maître Philippe Guglielmi l'avait suspendu à titre conservatoire dans la demi heure et l'instance judiciaire avait ensuite tranchée son cas. Car, tant les valeurs que le programme du FN sont incompatibles avec le combat que mènent les obédiences de la franc-maçonnerie libérale et adogmatique.

 

Les cas pendants.

Cette décision n'épuise pas les affaires pendantes devant les instances juridictionnelles des obédiences maçonniques...

 

Les deux dernières années ont été émaillées des propos racistes et homophobes de Brigittes Barèges, ex députée et maire réélue de Montauban. Parler "d'union avec des animaux" à propos du mariage pour tous ou  de "polygamie", ou encore de "la seule tâche de la liste" en présentant le seul colistier noir de la liste UMP qu'elle conduisait... Ou encore de soumettre "à la préférence nationale" l'attribution d'un emploi !

 

Pour une déclaration commune...

La situation ne justifie-t-elle pas une déclaration commune des obédiences libérales et adogmatiques contre l'extrême droite ? Cette proposition n'est pas nouvelle.

Elle n'a pour l'instant reçu AUCUN écho en tant que telle.

 

En revanche, la déclaration commune des 25 de Paris, adoptée à l'occasion du 1° Forum des obédiences libérales et adogmatiques des pays de l'Union Européenne prend notamment et largement en compte la défense des valeurs humanistes de la franc-maçonnerie rendue d'autant plus nécessaire par le contexte des élections européennes qui ont vu une mobilisation importante de l'extrême droite.

 

N'est-il pas important maintenant de proclamer  l'incompatibilité d'appartenance entre une organisation d'extreme droite ou la défense, directement ou indirectement, de ses valeurs et une obédience maçonnique ?

 

 

Gérard Contremoulin

__________________________________________________________

Commenter cet article

Josse 21/07/2014 18:47

Personnellement, si j'estime qu'il est normal de refuser les personnes ayant des convictions racistes et antisémites dans les loges. Je me pose la question de savoir si il est totalement juste d'opérer un rejet automatique de tous les frères et les sœurs ayant pris leurs cartes au FN. J'argumente mon point de vue :

1) En ce fondant uniquement sur la loi républicaine : juger une personne uniquement sur son appartenance à une groupe, organisation, parti ou association dont l'existence est autorisé et accepté par la République relève à mon sens de la discrimination.

2) Il faut ajouter à cela que le FN a bien changer depuis la succession entre le père Lepen et la fille Marine. L’ère des déparapages verbales et des réflexions racistes semble révolue, du moins au niveau des cadres dirigeants ( çà peut être différent chez certains adhérents, comme celle qui a insulté Mme Taubira de "guenon"). Mais un parti politique peut-il totalement contrôler ses membres ? Impossible, à moins que son fonctionnement relève du totalitarisme ou de la secte. Un parti ne peut que sanctionner les adhérents qui commettent un dérapage. Or le FN a exclu la candidate qui a insultée la Garde des Sceaux, comme elle avait exclu d'autres adhérents pour des dérapages, depuis l'arrivée de Marine Lepen. Même Jean-Marie Lepen a vu son blog supprimé sur le site officiel pour y avoir employer le mot "fournée". Qu'est-ce qu'on peut attendre de plus du FN ? L'UMP a mit beaucoup de temps a réagir face à Christian Vanneste et le PS a aussi mis plus de temps a réagir face George Frêche. Chaque parti à ses brebis galeuses. Le FN en a attirer davantage que les autres du fait des provocs de Jean-Marie Lepen. Mais depuis sa prise de pouvoirs, Marine Lepen fait se qu'elle peut pour changer les choses. Et sa méthode fonctionne. Car à part quelques dérapages d'adhérents ou de "petit candidats" à des élections locales, il n'y a rien eu de plus à déplorer de la part du parti. Et oui ! N'en déplaise aux bien-pensants, le FN a changé et s'est rapproché de la ligne républicaine. Florent Philippot, Marion Maréchal Lepen, Gilbert Collard, ne me donne pas l'impression d'être des gens plus racistes que ceux qu'on trouve à l'UMP. On compare le discours de FN sur les Roms, les sans-papiers, les clandestins, les immigrés avec les discours souvent tenus à l'UMP par Copé, Estrosi, Hortefeux, Sarkozy, et.... on ne constate aucune différence.
Même sur l'Europe.... On aurait pu croire que le souverainisme serait l'ultime barrière entre l'UMP et le FN. Pourtant, Laurent Wauquiez a sortie un livre "Pour une nouvelle Europe" dont la couverture est sur fond bleu, blanc, rouge. Et d'autres aussi ont pris position pour un retour vers une Europe des Nations. Concernant les sujets de société tels que le mariage homosexuel, là encore on ne voit pas de différence entre l'UMP et le FN.

Alors une question, MBCF Gérard, si tu trouve normal d'exclure du GODF tout ceux qui prennent leurs cartes au FN, pourquoi gardez-vous par contre ceux qui sont membres de l'UMP ?. Pourquoi refusez de traiter à égalité ceux qui se ressemble ? Parce que certains ont plus de parlementaires et de portefeuilles ministérielles que d'autres ? Parce que le GODF est trop verser dans la tradition et est incapable d'évoluer et de s'adapter aux situations nouvelles ? Après s'être habitué pendant des années à dénoncer le FN de Jean-Marie Lepen (pour des raisons qui étaient alors justifiée) et à entretenir des relations normales avec la droite républicaine de Jacques Chirac (RPR, puis UMP), le GODF est incapable de remarquer le FN de Marine Lepen n'est pas celui de Jean-Marie Lepen, et que l'UMP de Nicolas Sarkozy n'a rien à voir avec l'UMP de Jacques Chirac.
Je rappelle que durant ses 5 ans de présidence, Nicolas Sarkozy fut notamment conseillé par un certain Buisson, un maurassien notoire, mais cela ne semble pas déranger le GODF pour qui prendre son courage à deux mains c'est critiquer un parti que tout le monde critique par tradition, mais ne surtout pas dénoncer un président qui a beaucoup plus de pouvoirs et qui est tout aussi adepte des dérapages que Jean-Marie Lepen. D'ailleurs est-ce si étonnant que c'est sous Sarkozy que le FN a commencer à décoller dans les intentions de vote. C'est en 2011, que pour la première fois, plusieurs centaines de candidats frontistes se retrouve au second tour des élections cantonale.

Pour conclure, je dirais qu'un frère ou une sœurs du GODF qui est "confondu" (j'emploie le même terme que l’évêque qui a exclu notre BAF Pascale Vesin) d'avoir sa carte au FN devrait être en droit de se défendre et d'expliquer pourquoi il a adhérer au FN. Cela permettrait de vérifier s'il y a une véritable logique raciste (ce qui lui vaudrait alors l'exclusion) ou si il a adhérer pour des raisons qui n'ont rien avoir (souverainisme, lutte contre la mondialisation, dégoût du système actuelle etc...) et où à mon avis il devrait alors être en droit de rester au GODF et au FN sans être inquiété par qui que ce soit.

Igloo 29/07/2014 18:48

Un profane qui demande à entrer en maçonnerie n'est pas encore un frère. La compassion n'a donc pas lieu d'être vis-à-vis d'êtres potentiellement "dangereux" pour la Loge (voir le rituel d'initiation)

Ci-après un extrait des constitutions de 1720 : "7- Nul ne peut être reçu membre d’une loge sans le consentement unanime de tous les Frères qui sont présents lorsqu’on le propose. C’est un droit qui n’admet aucune dispense, et le Maître de la loge ne saurait déclarer une élection pour valable, tant qu’un Frère refuse d’y donner sa voix et en allègue de bonne raisons ; car, si l’on forçait une loge de recevoir en qualité de membre quelqu’un qui ne fût pas généralement agréer de tous, le mécontentement qui en résulterait préjudicierait à l’union et à la liberté, si nécessaires aux Frères ouvriers, et pourrait ainsi causer la destruction de la loge, ce que tout bon Frère doit soigneusement prévenir."

Gerard Contremoulin 29/07/2014 12:39

Il est clair que a procedure d'accueil doit etre effectuee "serieusement" C'est essentiel ! Cela doit remettre en perspective ce que nous entendons par Fraternite !

Igloo 29/07/2014 10:19

Les premiers statuts de 1723 prévoyaient des acceptations à l'unanimité.
Quelques loges et une seule obédience (GLREP je crois) pratique de la sorte avec des enquêtes et un passage sous le bandeau plus approfondis. N'est-ce pas là la solution ?

Gérard Contremoulin 28/07/2014 13:19

Qu'est-ce à dire, alors, de la pratique dite de l'entrisme ? Faudrait-il l'accepter au motif qu'il s'agit d'une méthode "profane" et ne pas mesurer le risque qu'elle fait planer ?

Igloo 28/07/2014 09:24

Accepter les membres du FN et se référer à un règlement : ne serait-ce pas là des considérations profanes ?
Là où règne l'esprit il n'est point besoin de lois, MORE MAJORUM

Désabusé 22/07/2014 18:02

Un règlement associatif peut être modifié.
Il l'a été bien heureusement en effet en ce qui concerne la possibilité pour les loges du GODF de décider d'initier des femmes.
Son contenu concernant les exclusions pourrait être précisé en permettant par exemple de lutter contre les amalgames "préférence nationale" et racisme (voir l'apport de Michel Konig sur le sujet)
Ceci dit au plan pratique il est évident que ce concept de "préférence nationale" ne s'étant jamais heurté à la réalité économique et industrielle la montagne idéologique qu'il constitue accouchera s'il est contredit techniquement d'un caillou !
Mais ne pas vouloir en discuter en y répondant par le simplisme de l'anathème est contre productif et lui permet d'être attractif pour une partie de plus en plus importante de la population.

Gérard Contremoulin 21/07/2014 23:58

J'ajoute que le GODF est une association de la loi de 1901, dotée de statuts et Règlement Général. Ces textes peuvent parfaitement prévoir des réserves pour y être admis. C'est le cas concernant les valeurs et programme d'extrême droite comme d'ailleurs également s'agissant des sectes.
Il serait curieux que ceux qui arguent de cette possibilité pour refuser les femmes, la refusent quant il s'agit des idées de l'extrême droite.

Gérard Contremoulin 21/07/2014 23:54

Cher "Josse",
Je vous conseille de relire certains de mes articles où vous trouverez réponses à vos interrogations sur l'UMP, Sarkozy, Estrosi, Barèges et quelques autres. Mais aussi sur Cahuzac...
Ensuite, je vous confirme, car cela semble vous être sorti de la mémoire, que je ne suis le porte parole de personne et notamment plus (je l'étais en 2010) le conseiller de l'ordre chargé de communication du GODF.
Quant à la procédure devant la juridiction interne, sachez que la procédure est contradictoire et que les deux parties sont convoquées et écoutées. D'ailleurs, Dominique Gazo l'a reconnu dans un commentaire ici.
Alors quel est le problème "Josse", en dehors de tirer sur le GODF ?

Désabusé 20/07/2014 20:41

Dans l'article (en fin d'article) de L'Express consacré au même sujet le caricaturiste Jissey résume avec brio la position de notre ami Gérard.
http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2014/07/16/le-godf-exclut-une-soeur-candidate-fn/
Ah ces caricaturiste quel esprit de synthèse !

Désabusé 22/07/2014 12:09

et on se mord la queue ...
Le concept de préférence nationale n'est pas un concept raciste, sauf pour la manipulation mitterrandienne des années 80 qui fût un trait de génie.
Bien entendu aidé par JM Le Pen qui ne désirait pas constituer un parti ayant la moindre chance dans des élections.
Michel Konig a parfaitement précisé cette notion.

"Quant à la "préférence nationale", c'est bien un mauvais procès politique, de part et d'autre d'ailleurs. La préférence nationale est de droit quand il s'agit de droits économiques réservés aux nationaux. Si vous voulez donner certains de ses droits à des non-nationaux vous devez prendre des dispositions spécifiques. Par contre, il est inadmissible que des droits liés à la personne humaine soient réservés aux nationaux. FN et PS joue sur cette ambiguïté."

Ceci dit au sein du GODF on retrouve dans nos commentaires la "fracture" deux sensibilités.
D'une part ceux qui vivent souffrent ou sans en souffrir en sont solidaires "la France des fragilités" (voir les études de certains géographes contemporains)
D'autre part les autres les heureux de la mondialisation/globalisation moins atteints par le chômage.
Cette fracture peut être lue sur la carte des pourcentages recueillis par le FN aux dernières élections proportionnelles c'est à dire les européennes.

Gérard Contremoulin 21/07/2014 23:46

J'ai déjà répondu à cette question.
En signant sa déclaration de candidature sur une liste "Rassemblement Bleu Marine", elle savait pertinemment que ces listes étaient inspirées par la présidente du FN pour défendre ses valeurs et son programme. Elle n'a donc pas signé par hasard mais en connaissance de cause.

Désabusé 21/07/2014 15:08

Quels sont les "actes" de notre sœur ?

Gerard Contremoulin 21/07/2014 11:20

Rate ! Les héros de Jissey se basent sur des sondages.
J.ai une position bien différente qui est de juger aux actes !
N'est-ce pas avec ce type d'erreur qu'on devient "dėsabusė" ?

Michel KONIG 20/07/2014 12:33

J'ai participé au convent qui a rejeté l'adhésion au FN comme motif d'exclusion, mais voté pour le texte actuel (je me souviens avoir fait parti des intervenants qui l'ont soutenu).
C'est une question de légalité républicaine. Vous ne pouvez pas faire de la discrimination dans la non discrimination et si vous en faites, posez-vous la question de savoir si vos passions politiques ne l'emportent pas sur votre raison de FM.
Vous ne pouvez refuser un impétrant à cause de sa race, de son sexe (c'est réparé), de sa religion et de son appartenance à un parti politique, sauf si-celui-ci a été déclaré hors-la-loi dans les formes prescrites par la République.
Vous ne pouvez le refuser que s'il manifeste personnellement des valeurs qui sont contraires à ceux de la FM en général et à ceux de la L en particulier. Or en l'occurrence l'engagement de Dominique Gazo sur une liste FM, et non ses idées en soi, présume de son accord avec les thèses du FN, d'où la décision de la CSJM.

Quant à la "préférence nationale", c'est bien un mauvais procès politique, de part et d'autre d'ailleurs. La préférence nationale est de droit quand il s'agit de droits économiques réservés aux nationaux. Si vous voulez donner certains de ses droits à des non-nationaux vous devez prendre des dispositions spécifiques. Par contre, il est inadmissible que des droits liés à la personne humaine soient réservés aux nationaux. FN et PS joue sur cette ambiguïté.
Un dernier mot: les collaborateurs des nazis, Laval, Doriot étaient effectivement d'anciens radicaux-socialistes et les premiers gaullistes, rassemblés à Londres autour du Général venait majoritairement de l'extrême-droite nationaliste.

joaben 21/07/2014 10:35

Merci Michel de cette précision. d'accord sur l'aspect "tarte à la crème" ...

michel K. 21/07/2014 10:29

Je parlais de la situation légale sur la préférence nationale, qui est bien une tarte à la crème montée en soufflet (quelle aberration culinaire!) des 2 côtés.
Mais personnellement, je suis aussi fédéraliste. D'ailleurs dans le 2ème tome de ma Saga "Le 3ème Temple" (qui est une Uchronie) je transforme l'Empire romain en une fédération de 12 Républiques, que j'appelle la "Grande République".

joaben 21/07/2014 10:25

Ca ne tient qu'à nous de le changer ... au parlement européen mais aussi aux elections nationales francaises.
Si les theses fédérales ont le courage de se montrer dans le débat, élisons des dirigeants francais favorables réellement au fédéralisme. Et ca peut marcher (cf le score de Cohn-Bendit). Il faudra probablement une autre génération pour que nous y arrivions vraiment. Mais agissons, que diable.
Le "tous pourris"(asauf nous), c'est du discours FN ...
Ne soyons pas négatifs : l'UE détient d'enormes moyens de poids dans le monde, sur l'economie et permet un developpement economique. Il y a un levier important pour retrouver un peu plus de prospérité, mais aussi developper les droits societaux.
Et note que c'est aussi ce qui ecrabouille les partis "regionalistes" ...

Désabusé 21/07/2014 10:16

Joaben entièrement d'accord mais ce n'est pas l'intérêt économique personnels voire familiaux des participants/ bénéficiaires des divers millefeuilles nationaux électifs ou non électifs de promouvoir "l'étage" fédéral.
L'UE n'existe que pour accréditer les fables affirmant qu'elle est responsable de tout et permettre de se maintenir dans ses charentaises loco-nationales !
Ce sont tous des populistes

joaben 21/07/2014 09:59

j'aime beaucoup ton approche nuancée, Michel K, sur ces problèmes délicats.
Je suis plus réservé(peut être est-ce dû à mes convictions pro-fédérales) sur le plan economique ou une action de preference nationale nuit aux projets economiques fédéraux. Il me semble que nous devons mettre l'accent sur l'economie fédérale, mais aussi sur le plan socitetal au niveau fédéral ... ce qui entre paratheses, tactiquement, met justement hors-jeu les partis xenophobes.
Si les elections fédérales(je préfère çà qu'européennes) s'etaient faites à la proportionnelle sur l'ensemble du territoire fédéral ... aurait-on un probleme FN(incapable de monter des accords pour un groupe parlementaire)...
L'approche fédérale volontaire reduit à zero les xenophobes ! Pourquoi pas de front du Minnesota, de la Floride ?

Michel KONIG 20/07/2014 12:34

liste FN et non liste FM, bien sûr.

réboussié 20/07/2014 10:54

excusez la provoc , sur l'anonymat ...quand je me retrouve devant quelques interlocuteurs inconnus , du genre encarté PS , j'entends parfois assez vite "tu crois que Marine va arranger les choses ? et virer les étrangers à la mer ?" , car le traité de Lisbonne en congrès , c'est démocratique , et dire que le PS est un parti de gauche une vérité inscrite pour l'éternité dans la bible , le coran , les védas , et l'épopée de Gilgamech ..la pensée unique s'appuie sur la langue de bois , les conneries répétées 10 000 fois deviennent vérité , et ils croient au principe en plus !!!, donc , l'excommunication , hou!! les cornes , Facho ! va! .. remplacent le débat d'idée , si j'ose dire , car des idées , avec des gens tels ....Une deuxième erreur , c'est " le GO, le PS ...le FN.....le gluon qui ne sait plus dans quel méson il habite ...brejf , un K , sûrement ...ou un simple pion ..ou est l'individu ??
une troisième remarque , évidente , mais énonçable dans l'anonymat uniquement , voir A Finki , la vie , sa conception , que vous soyez puissants ou misérables ,flic ou travailleur social , rural ou cité din, voire citadin , elle et assez différente ...et en l'absence de parole , de rituels communs , de vivre ensemble , ( pas le mot dont se gargarise les débilous ...non , la chose , les actes partagés ..hors jets de pierre vs de grenade lacrymo ) , on ne se comprend plus , on s'invective
c'est amusant d'ailleurs , le courrier des lecteurs ...pour certains , même ouverts , ça teste les limites , ( pour certains autres, c'est carrément le vomitorium , mais bon , si ça soulage ..) , ça frise l'attaque ab hominem , la fragilité des nos valeurs ? ou plutôt de nos capacités à laisser de coté les métaux , mais quand même à portée de main , au cas ou , à défaut d'argument ....c'est vrai qu'une pomme pourrie dans un panier ne redevient pas saine au contact des bonnes ...mais une bonne dans un panier pourri , ne le reste pas
ne pas prendre non plus pas tout au premier degré , sinon , rétablir aussi le sacrilège , l'inquisition ...on a déjà l'excommunication , bien sur , ça devrait suffire .. pour l'instant ..
le GO acceptera de plus en plus les gens de droite ? les refuser ? on va pas se faire des copains au PS avec de telles déclarations ?? J'ai dit PS ??

selene 19/07/2014 03:04

La question de fond est, semble t il "" peut on interdire de FM un parti qui est autorise par la république ? "" , nous nous trouvons dans le même cas de figure quand des loges refusent de recevoir des femmes. Légalement, rien n'oblige une association à accepter tout individu, au delà des précisions apportées par son règlement intérieur. La jurisprudence Babyloup, sur un autre sujet, rappelle ce principe. Il est donc legal, républicain et cohérent de ne pas fermer les yeux sur
anomalies qui ne seraient pas conformes a son règlement intérieur (ou constitution etc...). Le risque d'infiltration par un parti résolument opposé à la liberté d'association, a la liberté de la presse, nécessite une vigilance extrême et des actes courageux d'exclusion, pour preserver l'avenir. Il ne s'agit pas ici de trouver des raisons morales à l'exclusion ou à la non exclusion, mais de prendre des mesures de prudence, indispensables quand l'on constate les actes de ségrégation et de censure adoptes par les municipalités qui ont accepte de confier leur sort à l'extrême droite pour quelques années.

Gérard Contremoulin 19/07/2014 16:11

Sur un sujet comme celui-ci, il serait de bon aloi, ou tout simplement intellectuellement "honnête" de s'interdire l'usage de pseudonyme lorsque l'on écrit ce qui pourrait être considéré comme une injure au sens légal du terme.
Je trouve courageux à Dominique Gazo d'intervenir . Je l'en remercie.
Et en tant que fondateur de la loge qui a déposé le vœu voté par le convent permettant en 2011 (après celui de 2010) l'initiation des femmes, que je ne mets nullement en doute la capacité d'une femme à se défendre elle-même ! Dans un commentaire, je ne me bornais qu'à une incertitude purement factuelle.
Sur le fond de cette affaire, c'est la présence sur cette liste qui pose problème. J'ai toujours défendu cette idée sur ce blog. C'est une position de principe au nom de laquelle être candidat sur une liste conduit à accepter l'engagement sur les valeurs et les propositions de l'organisation politique à laquelle elle se réfère, en l’occurrence le FN puisque l'intitulé "Liste bleu marine" fait directement référence a la présidente du FN. Dominique Gazo ne pouvait pas l'ignorer. Je considère que c'est en toute connaissance de cause qu'elle a signé sa déclaration de candidature.

Désabusé 19/07/2014 10:49

Les corpus idéologiques extrêmes sont "fondés" "assis" etc., solidement sur un corpus de dogmes ... celui qui n'y adhère pas au final n'est pas digne de continuer à vivre.
Ils peuvent être religieux, politiques, claniques etc. etc. etc. ils varient au fil du temps sans vraiment être réellement différents sur le fond au regard du comportement humain mortifère.
Dans l'exclusion associative se limiter qu'à un seul aspect, chez nous l'extrême droite, peut être considéré comme une manipulation idéologique politicienne qui a très peu à voir avec un quelconque humanisme et encore moins avec une quelconque démarche initiatique.

Gérard Contremoulin 19/07/2014 07:55

Est-il souhaitable de profiter de ce sujet pour tenter de lancer quelques pics, plus ou moins judicieux, sur l'initiation des femmes ? Ce n'est pas le sujet !

La question de l'acceptation des profanes dans les loges est toujours sujette à ce genre "d'erreur de casting", que cela concerne les hommes ou que cela concerne les femmes.
Une obédience maçonnique est juridiquement une association de la loi de 1901. Elle a la liberté de fixer les règles qui lui semble nécessaires pour le développement de ses effectifs. Il serait curieux que ceux qui avancent cette liberté pour refuser l'initiation des femmes la refusent à ceux qui ne souhaitent pas accueillir les porteurs du corpus idéologique de l’extrême droite !
Je remercie Sélène pour son propos avisé.

Jean PETRILLI 18/07/2014 09:14

"Je vous réclame la liberté au nom de vos principes et je vous la refuse au nom des miens !" Cardinal Veuillot. Extrait du livre de Jacques Mitterrand :"La politique des Francs Maçons".

astronome64 18/07/2014 06:39

Une soeur du GO.... a ce titre on peut considérer qu'elle a été initiée il y a peu de temps et que le véné et les FF enquêteurs ont soit bien mal fait leur travail soit été abusés à l'insu de leur plein gré par la profane ( mais peut-être étaient ils aveuglés par la joie de devenir mixtes...) et que personne ne lit sur les parvis les infos sur les profanes..... cela dit, la suite de cette affaire et le procés profane à venir vont être intéressants à observer. Le FN ou le mouvement bleu marine sont legaux, ont des élus et quelques millions d'électeurs qu'on le veuille ou non, et sans être grand clerc je me demande si un avocat même stagiaire rencontrera de grandes difficultés pour plaider la discrimination ? Et si on parle des "valeurs maçonniques", en poussant le raisonnement, que penser des FF militants à l'UMP dont beaucoup à gauche proclament qu'elle rejoint les idées du FN ou des FF militants dans des partis extrémistes qui défilent aux cotés de ceux qui crient "Mort à Israel, Mort aux juifs " ? je remarque toutefois que face au défi du FN (sorte de monstre qui a échappé à son créateur ou outil ultime d'un stratagème politicien ?) le GO comme tant d'autres ne propose que l'exclusion, l'anathème et bien sur les avancées sociétales des forces de progrès...
Il est amusant de constater qu'en europe les leaders d'extréme droite sont trés majoritairement des femmes et que la parité y est appliquée...caramba l'autre moitié de l'humanité serait elle mal-pensante ?

Désabusé 18/07/2014 06:21

On peut raisonnablement argumenter qu'une confusion est volontairement entretenue entre le "racialisme" qui a servi de justification ethno-philosophique au colonialisme. On dit que notre F Jules Ferry a prôné cette théorie pour justifier nos "conquêtes africaines". Georges Clémenceau non franc-maçon s'y est vivement opposé.
La préférence nationale consiste finalement en pratique à considérer que ne pouvant pas prendre en charge en France toute la misère du Monde ... financièrement ... avec les impôts des citoyens qui ne pratiquent pas l'évasion fiscale on fasse d'abord bénéficier de la solidarité nationale les français eux-mêmes.
Où est le racisme voire plus simplement le "racialisme" dans cette pratique dite de la préférence nationale ?

Sonia 18/07/2014 02:52

Il me semble que la notion même de racisme est ici bien galvaudée:
Il s'agit de la théorie des races, doctrines que ne prône pas le FN...
Ils demandent la "préférence nationale".
Ayant "creusé" le sujet, il ne s'agit pas d'une théorie des races!!! Cette préférence nationale étant maçoniquement discutable...
Mais qui sommes nous pour "l'ouvrir ainsi" alors que la Franc Maçonnerie se salit dans le sexisme, excluant les femmes en Loges! dans "la théorie de la régularité et de l'irrégularité", dans la gestion obscure de son patrimoine alors que nous sommes "loi 1901", dans le fait d'exclure apprentis et compagnons lors des votes dans une totale illégalité...
Tout ce ci n'a t il pas sonné le glas de notre crédibilité!!!???...
Qui sommes nous vraiment????
Les intervenants sont ils naïfs?? Ou mal intentionnés....

joaben 18/07/2014 10:24

Tout d'abord tirer de telles conclusions d'un scrutin est abusif. Il s'agit d'un scrutin fédéral, européen. Au parlement européen les partis europhobes ne representent pas grand chose.
Les medias pour vendre de la pub ont besoin de crier au loup ... d'où ils se sont intéressés au vote francais, comme on se fait une fixation sr les bouches du rhone sur un scrutin francais.
Pour autant, il ne faut pas minimiser non plus la gravité ... ce que font les partis au pouvoir ... le scrutin européen passé ... on continue comme avant sans s'interroger !
Pour ce qui concerne la FM, elle n'a pas à changer ses valeurs pour s'adapter à une montée des "forces brunes" ...
Elle doit énoncer ses valeurs, les clarifier et en effet prendre en compte le danger que de telles idées s'infiltrent dans notre FM ! Il suffit de constater la pollution des esprits qui existe à GLNF par exemple où le GM annonce que la democracie ... peu importe(tout vient du GM, ultime lien entre Dieu et les hommes) où on lit certains brandir l' "Ordre" sans avoir même lu ce que signifie l' "ordre maçonnique" dans la constitution GLNF pour en faire quelque chose qui ressemblerait à "Ordre Nouveau" ... ou au "Soviet Suprême" (au choix).
Les forces qui poussent au sectarisme, à l'elitisme, au mépris, au rejet, au sexisme, au pouvoir totalitaire ont-elles leur place en FM ?

Laurent 18/07/2014 10:06

Cela va plus loin... il ne s' agit pas du fn mais du rassemblement bleu marine. Ensuite, Marine Lepen représente le premier parti de France, contrairement au ps pourtant encore au pouvoir qui a réalisé 14% des suffrages exprimés, soit moins de 7% réels.
La question de fond que personne ne souhaite voir est : que fera le godf lorsque Marine Lepen sera au pouvoir ?
En excluant une partie importante de la population de l'initiation, peut il toujours se poser en représentant de la société française?
La maçonnerie s' est toujours adaptée à tous les systèmes politiques... pour mémoire le grand orient d'Italie marchait en tête lors de la marche sur Rome...

joaben 18/07/2014 09:05

Très juste, sonia. cette question doit nous interpeller. Je suis persuadé que ce qu'a pratiqué là le GO est pour le moins pas habile du tout ! Car si le GO est condamné pour discrimination ...
Pour attant, il faut eviter d'entrer dans l'habile discours reactionnaire qui exploite des valeurs contestataires (cf le anti-politiquement-correct, la d. décomplexée") pour amener leur "ordre" de type charia (cf civitas).
Aujourd'hui le FN c'est avant tout un discours de com efficace qui sait exploiter colere, tentations de rejet de l'autre, crocodilisme. Donc sur le plan com, quoi qu'il arrive, le GO a perdu sur cette affaire.
En effet, impossible de contester le FN en défendant le sexisme en FM ainsi que les "préférences obedentielles" de factions de la FM. Il faut aussi se rappeller que certaines franges de la FM vehiculent des idées à la droite du FN.
Comment réagir donc ? A mon sens avec les outils maçonniques, dont lors des enquêtes evidemment. Quelqu'un qui a menti lors des enquêtes est exclu pour avoir trompé ses enquêteurs pas pour ses convictions politiques.

Désabusé 17/07/2014 23:28

Peut-on affirmer à propos de la période 1930/1940 que les citoyens de l'époque qui étaient d'extrême droite furent automatiquement des collabos à partir de 1940 ?
Peut-on affirmer à propos de la période 1930/1940 que parmi les citoyens de l'époque qui étaient francs maçons aucun n'a figuré parmi collabos à partir de 1940 ?

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/