Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

27 Jul

RPMF : réactions en chaine ?

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Régularité - Mixité

Effets inattendus, Nana Lahoz

Effets inattendus, Nana Lahoz

En lançant le processus dit de Recomposition du Paysage Maçonnique Français (RPMF) destiné à propulser la GLDF vers la reconnaissance londonienne sur les décombres fumants de la GLNF, les 5 de Bâle n'envisageaient certainement pas quelques effets induits...

 

Quelques constats.

D'abord, en fait de décombres fumants, la GLNF a su renaître de ses cendres et se reconstruire dans des délais qui en ont surpris plus d'un. Elle a ainsi su retisser les liens distendus sous l'ère Stifani avec la maçonnerie régulière nord-américaine, préalable indispensable à la décision de Londres.

 

Laquelle est intervenue beaucoup plus vite que les meilleurs experts le prédisaient. Au point que les 5 de Bâle ont été contraintes de faire comme si elles l’avaient prévu et même souhaité. Nous savons qu’il n’en était rien. La Maçonne retrace fort justement cet épisode.

 

Ensuite cette rapidité de la re reconnaissance éloigne d’autant la perspective pour la CMF d’être elle-aussi reconnue puisque la GLUA maintient en effet son dogme d’une seule obédience reconnue par pays.

 

Curieusement, c’est l’exact contraire de ce qu’expriment les 5 de Bâle ! Retenons bien ce fait.

 

Cette fâcheuse perspective peut conduire à beaucoup de désillusions. À commencer par les Frères de la GL-AMF qui sont partis de la GLNF dans l'espoir de se voir vite à nouveau reconnu par Londres. Du moins leur GM, Alain Juillet, s'y était-il engagé lors de la création ! Force est de constater que le choix stratégique de la CMF ne semble pas être le plus perspicace.

 

Pour compléter ce panorama, on peut se demander à quoi tient l’attachement de la GLDF pour ces 5 Grandes Loges

 

Pourquoi les 5 Grandes Loges ?

Outre le fait, mais ce n’est pas anodin, de se voir confier la tâche de réunir une famille maçonnique, ce « cadeau » était certainement accompagné d’une autre perspective… Plusieurs hypothèses se présentent :

 

Première hypothèse : puisqu’elles sont reconnues, elles vont faciliter le processus.

Pas si sûr, car deux des cinq risquent de s'opposer à la reconnaissance de la CMF pour des raisons de règles institutionnelles. En effet, la Grande Loge Unie d'Allemagne est composées de cinq Grandes Loges. Certaines sont favorables à la reconnaissance de la GLNF. La GLU d'Allemagne (12.000 membres) ne pourra donc pas reconnaître la CMF. Et il est fort probable que la GL d'Autriche suive cette position.

 

Deuxième hypothèse : le poids de ces obédiences va pouvoir jouer.

Restent donc 3 Grandes Loges favorables à la CMF.

  • Grande Loge du Luxembourg : moins de 250 membres
  • Grande Loge Régulière de Belgique : 1.800 membres
  • Grande Loge Suisse Alpina : 3.500 membres.

Entre 4.500 et 5.000 frères répartis sur 3 pays : les anglais frémissent ! They will be obliged to change tea-time, at least !

 

Troisième hypothèse : Ce n’est pas la reconnaissance londonienne qui est visée.

Nombre de commentateurs, notamment frères de la GLDF se sont employés à le dire. Non, la GLUA ne nous importe guère, ce que nous voulons c’est le rassemblement de la famille régulière.  Mais alors que signifie un tel rassemblement s’il n’est pas reconnu par Londres ? Et l’on retrouve les positions contradictoires des 5 et de la GLUA sur le nombre de reconnaissances par pays.

C’est ce que nous allons essayer de d’éclaircir…

 

De deux choses l’une.

 

Ou bien cette opposition n’est que conjoncturelle

 

Conséquences d’un processus conçu par des appareils

Le processus de RPMF est d'abord un accord d'appareils qui ne repose à cette époque (juin 2012) sur aucune consultation ni mandat des convents des diverses obédiences signataires et/ou concernées.

Et à moins de considérer comme cela se faisait à la GLNF du temps de François Stifani, qu'un dignitaire "incarne" son obédience, ce processus n'était en fait que l'œuvre de quelques-uns.

 

Et si le convent de 2013 de la GLDF en avait validé les grandes options, il faudra attendre que le débat s'installe dans les loges.

 L'on sait depuis le convent de juin 2014 que l'exigence de rupture "sans ambigüité" avec les "irréguliers" est repoussée par une large majorité de députés. 

De même est voulu le maintien de la libre interprétation du GADLU, alors que pour le reste des maçons réguliers dans le monde, le GADLU, c'est Dieu.

 

De sorte qu’à la GLDF, les Loges se sont réapproprié le pouvoir et refusent l’application de règles qui, selon elles et par les voix de leurs députés, ne respectent pas l’histoire de l’obédience d’une part et de la franc-maçonnerie française d’autre part.

 

Alors, les dignitaires sont placés devant un choix qui va solliciter fortement leurs abducteurs : Les exigences de Bâle ou le mandat du convent…

 

Et si leurs choix va dans le sens du respect, alors, les jours de la CMF seraient dès lors comptés et comme le dit « Duplay » dans l’un de ses (trop) rares commentaires :

Cet épisode de la petite histoire maçonnique prend fin. L’agonie est longue et, comme à l’opéra, le chanteur n’en finit pas de clamer qu’il va mourir. »

 

Ou bien cette opposition est structurelle.

 

Cette expression contradictoire sur l’une des règles intangibles du processus de reconnaissance n’est pas un incident de parcours mais elle est faite de propos délibéré.

Et dans ces conditions, que restera-t-il alors du processus élaboré à Bâle ?

Le 27 juillet, Christophe postait le commentaire suivant :

Faut-il ajouter de façon constante que l'UGLE a déclaré que le territoire Français n'est pas ouvert. Les "5" prennent des risquent pour eux-mêmes en affirmant le contraire, c'est évident, d'autant que les américains et canadiens ont re-reconnus la GLNF également. Il n'y a aucune évolution pour la CMF à attendre de ce côté-là non plus.

Ceci dit, lorsque tout ceci sera apaisé, que le groupement "5" sera dissous et probablement un peu (un peu seulement) mis en quarantaine, restera la question qu'ils ont posé. Elle est importante.

Je crois que le monde "régulier à l'anglaise", apaisé, s'en saisira alors et y apportera une réponse, car elle devra se renouveler compte tenu de sa perte de membres.

Le monde "libéral" ferait bien également de s'y pencher aussi, s'ouvrir pour apporter ses réponses de tolérance et d'inclusion, et peut-être à ce moment, créer quelques ponts bien utiles. De ce point de vue, le retour de la GLTSO dans le monde "libéral" serait un atout majeur.

 

Alors il faut se tourner vers un autre projet, alternatif à la reconnaissance londonienne. L’appel à une Recomposition a rapidement débouché sur la création la de la CMF. Rapide et certains s’interroge encore sur la description d’un projet maçonnique qui dépasserait les propos généraux comme « restaurer la paix et la fraternité » ou « rejoindre la fraternité universelle »

 

La CMF apparaît comme le relai indispensable pour la France des « 5 continentales », en lien ou non, et en tout cas indépendant, de la GLNF.

 

Vers une maçonnerie régulière continentale ?

Dans la construction du processus ou plus exactement en parallèle, est apparu le rôle que jouaient les différents Suprêmes Conseils. Notamment dans le retour vers l'orthodoxie théïste et dans certains cas déïste, des brebis égarées.

Quoique les obédiences concernées en disent, la partie se joue tant en France (SCdF et SCplF) qu'en Europe (avec l'Union des Suprêmes Conseils) à ce niveau.

Mention particulière en effet pour la GL-AMF dont le Suprême Conseil (SC pour la F) est commun avec la GLNF ! Or la GLDF a son propre Suprême Conseil, le SCdF (SC de France).

 

En dépit des protestations d’indépendance entre les hauts grades et les loges bleues, (et peut-être serait-il bon d’arrêter enfin cette plaisanterie), on s’adresse néanmoins le plus souvent aux mêmes frères, lesquels sont concernés par les mêmes situations et occupent ou ont occupé souvent des offices de responsabilités dans ces différents niveaux.

 

Ce fruit de l’histoire récente de la scission de la GLNF et de la création de la GL-AMF a probablement du inspirer en partie cette phrase de la déclaration de Berlin :

Les Grandes Loges signataires, suite à d’intenses discussions avec la direction de la GLNF, comprennent que les traces laissées par la crise prendront du temps à s’effacer.

Elles espèrent en conséquence qu’un climat d’amitié entre la GLNF et la CMF finira par s’installer. Pour l’instant, elles encouragent les Frères de la GLNF à admettre le fait que la CMF est considérée comme régulière depuis l’étranger et candidate valable à la reconnaissance.

 

Et là deux questions se posent :

  • Que désigne ce mot « étranger » ?
  •  Et reconnaissance par qui ?

 

Prolongement naturel du regroupement des suprêmes conseils en Europe, il est difficile d'écarter l'hypothèse de la construction d'une maçonnerie régulière "continentale" (c'est le mot qui revient souvent pour parler des 5 de Bâle) distincte de Londres !

 

Dans cette perspective la GLUDE, confédération dont Alain Graesel a pris la présidence en juin 2010 un an après avoir quitté la grande maîtrise de la GLDF, prend tout son sens.

Et le fait qu’il soit étroitement associé avec Alain-Noel Dubart, voir qu’ils marquent tous les deux les pas de l’actuel GM, dans le suivi de la mise en place de la CMF n’est pas, évidemment, totalement fortuit !

 

Mais, ce qui frappe l’esprit, c’est cet emploi, désormais systématique dans certains articles d’auteurs « bien informés » du terme « continentale ». Il apparaît tout d’un coup bien sectateur par rapport à l’insularité londonienne ! Sectateur au point de paraître vouloir s’y substituer, au moins pour ce qui serait de donner de brevets.

 

Et si la curiosité vous pousse à regarder les pages du site d’Alain Graesel, vous découvrirez que la page de la GLUDE n’existe plus alors que la page « International », en cours de rédaction, se prépare pour une « Confédération Internationale des Grandes Loges Unies » (CIGLU !) et contient les membres de la GLUDE. Surement avec la bénédiction de la GLUA !

 

Alors, oui, il faut envisager l’hypothèse émise par Christophe.

La situation du paysage maçonnique français, après la crise de la GLNF et la modestie des résultats du processus de Bâle (et notamment le départ de la GLTSO) ouvre-t-elle, et si oui, à quelles conditions, une situation favorable au développement de la maçonnerie « libérale » ? On notera d’ailleurs qu’il préfère parler de maçonnerie « inclusive ».

 

Christophe y développe le contenu de cette franc-maçonnerie de progrès et y cite deux textes de référence, particulièrement bien venus dans la période : l’appel de 1960 du GODF et du GOB et le discours de Jacques Mitterrand, Grand-Maître du GODF au Convent.

 

Dans un monde qui par bien des aspects donne à penser qu’il n’est plus d’équerre, est-il judicieux pour les maçons de progrès de même que pour celles et ceux qui envisagent de rejoindre la franc-maçonnerie de s’interdire tout débat sociétal, qu’ils soient politique ou religieux ?

 

Et dans ce monde où les femmes sont chaque jour davantage la cible des fondamentalistes et leurs droits de plus en plus menacés, est-il envisageable de continuer à « maçonner » à l’écart de plus de la moitié de l’humanité

 

D’un coté, la maçonnerie régulière, un modèle « ancien ».

En souhaitant rester bien à l’écart de la société qu’elle prétend pourtant améliorer, mais seulement après que l’homme lui-même aura réussi sa propre mutation, la franc-maçonnerie régulière s’entoure de murs destinés à la protéger des « métaux ».

 

Ce qui pourrait être matière et sujets à réflexion, à maturation intellectuelle, à confrontation humaine propice à l’affermissement des résolutions, à l’édification des volontés est perçu comme autant de sources de dévoiements de toutes sortes et en premier lieu politique et religieux.

 

Et l’on peut être surpris par les réaffirmations de plus en plus péremptoires, de plus en plus catégoriques, des règles de la « Régularité » maçonnique.

 

De l’autre, la maçonnerie des Lumières.

 

« Duplay », dans un commentaire au même article, préconise d’approfondir :

 « la réflexion qui devrait exister sur la nature de la Franc-Maçonnerie. Parler d’universalité est une véritable imposture, ce qui ne veut pas dire que tout le monde n’a pas le droit à se prétendre franc-maçon et se réclamer, au sens propre ou figuré, propriétaire des morceaux de la Croix. Il n’est pas de franc-maçonnerie universelle, il y a, pour faire très simple, deux courants. L’un se réclame ouvertement des Lumières, dans le droit fil de la Loge des Neuf Sœurs et souhaite comme le formulait son Vénérable Maître d’Holbach se débarrasser des « augustes fadaises » qui encombraient alors, et malheureusement toujours la réflexion des Loges. L’autre, composite, ésotérique, au bon et au mauvais sens du terme, se veut initiatique et transcendant. Les deux peuvent vivre en parfaite intelligence à condition de ne pas prétendre à être les seuls détenteurs de la Vérité. En maçonnerie, il ne devrait pas y avoir de dogme et en tout cas pas de Vatican qui donne le ton en reconnaissant les uns et excluant les autres. Comme le disait Arthur Groussier en parlant de la soi-disant régularité : « les autres nous prendront ou nous laisseront comme nous sommes ».

Le GODF, qui est loin de constituer un exemple universel, laisse en tout cas à ses membres la possibilité de croire ou de ne pas croire, cherche à rassembler ce qui est épars et, aujourd’hui, admet en son sein hommes et femmes. C’est un peu l’image que la maçonnerie devrait, à mon sens donner, si elle veut être crédible. »

 

En fait la crise de la GLNF aura provoqué un véritable séisme en déstabilisant le cadre défini, structuré et discipliné que la GLUA avait mis en place en France. Les dignitaires de la GLDF, en acceptant de se faire les acteurs d’un projet qui ne devrait plus tardé à s’affirmer comme « régulier-dissident », et s’acharnant à poursuivre un processus dont la clause essentielle (la rupture) a été rejeté par le convent de juin, prennent le risque d’une cassure, voire davantage.

 

De ce point de vue, le sort qui sera réservé aux propositions de modifications des règlements généraux et des statuts, considérés comme satisfaisantes par la CMF (comprenons : par la GL-AMF) sera déterminant. 

capture d'écran de la page Facebook de Jean-Laurent.

capture d'écran de la page Facebook de Jean-Laurent.

Finalement et probablement sans le vouloir, Jean-Laurent, dans un article d'une facture dont il conserve le secret, nous offre avec beaucoup d’humour une illustration qu’il veut certes caricaturale pour la maçonnerie « libérale », mais qui donne en fait une impression assez saisissante de ce qui se passe désormais à la GLDF...

 

La CMF : la passion de la sortie d’autoroute, la voie de dégagement vers la fantaisie…

 

A moins que l'on y préfère La Fontaine...

 

 

RPMF : réactions en chaine ?

 

 

 

copies des pages du site d'Alain Graesel...

 

RPMF : réactions en chaine ?
RPMF : réactions en chaine ?
RPMF : réactions en chaine ?
RPMF : réactions en chaine ?
RPMF : réactions en chaine ?
RPMF : réactions en chaine ?

 

 

Gérard Contremoulin

__________________________________________________________

Commenter cet article

personne 30/07/2014 19:13

A lire les commentaires de l'un et l'autre, Contremoulin, la maçonne, Christophe, Joaben ...., on a vraiment l'impression qu'il s'agit d'une crise au sein du conseil de sécurité, d'un ébranlement des nations unies, de la mise en péril de l'espace européen, de l'invasion d'un territoire innocent ou du partage du monde connu ..., alors qu'il ne s'agit que de remous dans un club de pétanque où l'on va pour se faire plaisir.

Oscar 06/08/2014 17:24

Et ya plus Personne ! :-) (désolé je n'ai pas résisté !)

Gérard Contremoulin 01/08/2014 20:31

Vous n'avez pas lu l'article !
Pitoyable ...
Vous n'etes la que pour faire de la "petite" polemique...
Au revoir !

personne 01/08/2014 17:40

Où donc la question fut-elle posée ?
Les GL continentales sont en amitié avec les GL des Iles britanniques.

Gérard Contremoulin 01/08/2014 12:31

Répondez donc à la question posée, tout simplement : Que signifie le concept de "maçonnerie continentale" par rapport à la maçonnerie de la GLUA et quelles conséquences par rapport au projet de CMF conçu dans le respect de l'appel de Bâle ?

personne 31/07/2014 21:55

Que d'assurance dans le commentaire! Où est l'outrance? Dans le constat de l'insignifiance du problème ou dans l 'analyse partiale, le jugement sommaire ou la condamnation sans appel?

Gérard Contremoulin 31/07/2014 09:47

Non "Personne", ce type d'argumentation ne marche pas ici !
L'outrance ne sert qu'à vous décrédibiliser ! .
Merci à l'avenir de choisir autre chose...

Geo 30/07/2014 08:52

@CMF:
Lorsque je parlais de "prise de risque", je voulais simplement dire que les trois GL du Luxembourg, de Belgique et de Suisse Alpina prennent un risque d'indépendance vis-à-vis de la GLUA, risque qui pourrait se retourner contre eux à long terme en minorant leur influence. Voilà, ni plus ni moins.
@Gérard : je tiens à t'exprimer mon admiration pour réussir à encaisser continuellement des attaques qui ressemblent plus à des défoulements qu'à autre chose.

Geo 30/07/2014 13:33

Il est certain que tu as parfaitement raison "CMF", leur nombre n'implique absolument pas une "puissance" établie. Il me semble néanmoins dangereux (bien que je ne m'en émeuve pas) pour eux de prendre une telle liberté d'opinion... A moins qu'une volonté "continentale" ne soit en filigrane, ce qui pourrait expliquer ce qui reste, pour moi, une prise de risque.

Frat

Gerard Contremoulin 30/07/2014 12:26

Je cros avoir dit exactement cela ... Non ?
Je me felicite de ta declaration "CMF"

CMF 30/07/2014 12:07

MTCF

Je ne suis pas sur que la GL de Luxembourg et la GL Reguliere de Belgique aient une influence notoire… avec respectivement 250 et 1400 Freres…
Alpina reste bien morcelee de par les differences linguistiques et les 7 Rites pratiques…
Je ne suis pas convaincu que la GLUA s'en emeuve…

Frat***

Merlin 30/07/2014 08:10

Dire que le débat sur la CMF s'installe dans les liges de la GLDF est simplement faux !
C'est sûrement le rêve de tous ceux qui se prennent piur des bœufs ( et qui sont souvent des moutons ), mais la quasi totalité des frères de la GLDF se moquent de la reconnaissance de la GLUA.
Ils approuvent majoritairement la tentative de création d'une confédération maçonnique partageant les mêmes pratiques et ayant la même vision de la régularité maçonnique !

Gérard Contremoulin 31/07/2014 09:44

Mais alors, comment avez vous pu mandater vos députés si vous n'avez pas eu ce débat ?

Christophe 30/07/2014 07:56

A lire l'autre "déclaration de Berlin" du 28 juillet 2012 tjrs par nos "5" : oui 2012: un hoquet de l'histoire! Aaaah les vacances!
Cela ne manque pas de sel.

http://le-myosotis-dauphine-savoie.over-blog.com/article-le-coup-de-j-arnaque-124258076.html

Animus Maçonicus 29/07/2014 18:06

Merci à notre Frère Gérard Contremoulin.

Moi qui suis à la GLDF et qui suis plus que réticent envers la CMF, de tels commentaires de sa part (pas analyse objective, mais bien commentaires (le GO est dans le modernisme tandis que la maçonnerie dite régulière de la GLDF est dépassée et ne sert plus à rien... au passage, j'en parlerai à Socrate) ne peuvent que me pousser à m'intéresser davantage à la CMF et à me couper des FF. du GO.

Laissez les FF. de la GLDF gérer comme ils l'entendent leur Obédience, comme je peux vous laisser gérer comme vous le souhaitez votre Obédience.

Plus vous nous ostraciserez, plus vous affirmerez que nous ne servons à rien, et plus nous aurons envie de vivre notre Maçonnerie entre nous, sans relations avec le GO. Ce serait dommage (je répète que je suis dubitatif quant à la CMF), mais si je ne me sens pas aimé par les FF. du GO, il n'y a aucune raison que je les visite ou que les laisse me visiter.

JB 06/08/2014 19:36

CMF@ rien de dogmatique la dedans , c'est un des critères que les FF de la GLNF respectent pour la régularité et la reconnaissance de leur obédience . c'est d'ailleurs ce que vous demandent les cinq GGLL européennes . ce n'est pas nouveau pour la GLNF elle est née régulière et reconnue , les FF connaissent ce qu'incombe cette reconnaissance en transparence . de même le GLADU qui est dieu pour nous autres maçons réguliers et de traditions . la régularité n'est pas un mot dont on se pare , elle a des exigences qui peuvent et je le comprend ne pas convenir a tous , et nous respectons bien évidemment tous les maçons de toutes obédiences qui ont choisi une voie différente

CMF 04/08/2014 21:05

Qui est la pour interdire quand nous ouvrons les Travaux avec l'Acclamation Liberte-Egalite-Fraternite? Qui?
Nous sommes entres en Maconnerie pour Travailler a notre amelioration: quelle que soit la maniere choisie par un Frere (en visitant d'autres Loges que la sienne, ou pas) nul ne peut moralement venir lui faire quelque reproche que ce soit! C'est un non-sens initiatique absolu: cela reviendrait a dire que la Maconnerie est dogmatique.

JB 04/08/2014 16:47

@cmf
tu as peut être vu des FF de la GLNF oui de la GLUA en visite dans des loges appartenant a des obédiences non reconnues par elle , c'est fort possible, mais c'est strictement interdit et passible de sanction . ce sont des visites sauvages .
les règles que doivent observer un F de la GLNF sont stricte , et je peux te dire que j'ai été en tant que VM dans l'obligation ( cette observation des règles ) de refuser des FF d'une autre obédience .

CMF 04/08/2014 14:21

Libre a toi MTCF.
Mais vu que nous avons le statu-quo valide par le Convent sur les inter-visites actuelles avec le GODF, tu ne peux qu'etre rassure et serein, autant que moi.

Tous les autres aspects de la question ne regardent QUE les Freres de la GLDF…

Fraternellement

Sous la Voûte étoilée 04/08/2014 11:16

La GLDF, chacun aura corrige

Sous la Voûte étoilée 04/08/2014 11:14

Je ne mets pas en cause la sincerite des Freres et ne l'zi jamais fait. En revanche je note le grand ecart et le double discours de Marc Henrya ce sujet dans la position qui est la sienne entre les 5 continentales et ma GLDF !

CMF 04/08/2014 11:02

Tout simplement en votant a une ecrasante majorite le maintien des inter-visites qui est une des valeurs de la GLDF.
Cette simple resolution du Convent etablit clairement ce que j'ennonce plus haut.

Sous la Voûte étoilée 04/08/2014 10:37

Alors il faut expliquer comment vous avez pu, dans ces conditions, mandater vos deputes pour qu'ils valident le processus issu de la declaration de Bale qui contient m'exigence de rupture sans ambiguite avec les obediences non regulieres en 2013, puis voter pour la poursuite des intervisites en 2014 tout en mandatant le GM pour poursuivre le processus ?

CMF 04/08/2014 10:18

MTCFF

Il faut vraiment arreter de dire n'importe quoi sur les inter-visites et rappeler certaines realites vecues au quotidien:

VOYAGES:
Tout Frere de n'importe quelle Obedience que ce soit est libre de Voyager ou il veut: c'est sa Liberte absolue et personne n'a rien a y redire. Je suis a la GLDF et nous voyons souvent des Freres de la GLUA, de la GLNF, autant que du GODF et du DH nous visiter.

ACCUEIL:
Le VM d'une Loge dispose de la seule autorite souveraine pour autoriser l'acces a un Frere en Loge. Les Obediences n'ont rien a dire sur cette question: le Trone de Salomon est occupe par les VVMM… et non le GM de l'Obedience.
J'ai moi-meme ete recu dans des Loges Americaines et Allemandes (qui ne nous "reconnaissent" pas, parait-il)

Partant de la, crier au loup en pensant que la CMF, la GLUA, la GLNF, les 5 grandes Loges, les GL Americaines disposeraient de l'autorite necessaire pour contrevenir a la Liberte absolue qui prevaut en Maconnerie n'est qu'affabulation…

Frat***

Sous la Voûte étoilée 02/08/2014 18:16

Quant aux intervisites : et s'il est vrai que ce qui n'est pas interdit est autorise, attendons de voir comment reagira la CMF et la GL-AMF lorsqu'ils verront que vous souhaitez poursuivre les intervisites avec les " liberales" ...

joaben 29/07/2014 10:51

Très juste, Gerard.
Cependant, je pense que pour les dirigeants, GLAMF surtout et plus particulierement AJ, peu importe la consistance. Il leur faut "afficher" pour eviter une crise existentielle GLAMF. Et cet objectif est atteint pour eux.
Et l'argument publicitaire lessiviel de la "régularité"(dans le cas de la regularité auto-proclamée GLAMF et GLDF) garde de l'efficacité. Il sera donc utilisé jusqu'à la corde.
N'oublion que derriere un mot a priori sympa de "régulier" qui en positif ne veut rien dire se cache l'autre face : le pretexte à mépriser, rejeter, exclure des hérétiques irréguliers.
C'est celà qui a du succès, car ca donne à ces derives de la FM une "importance" qui permet de s'enfler de sa "régularité"...
D'ailleurs la preuve qu'on est régulier : on exclue, considere non-FM des irréguliers !
Quelle tristesse !

Christophe 29/07/2014 08:57

Une petite correction: la GL Alpina comporte environ 3 500 membres. Et les Grandes Loges Unies d'Allemagne environ 12 000 membres.

Christophe 29/07/2014 15:11

Ceci s'adressait à @Nekam :-)

Christophe 29/07/2014 15:10

Je sais bien, j'aimerais bien, mais c'est plus fort que moi, je fais des efforts pour ... mais c'est dur!

Gérard Contremoulin 29/07/2014 10:15

Ce n'est pas l'impression que donnaient les premiers articles de Jean-Laurent qui multipliaient les déclarations d'effectifs de la future CMF, chiffres relayés par La Lumière et qui affichaient les 51.000 membres.
Mais ça, c'était avant !

nekam 29/07/2014 10:06

Christophe, à ton age tu ne sais pas encore que ce n'est pas la taille qui compte ?

Gérard Contremoulin 29/07/2014 10:05

Merci Christophe. Les corrections sont faites.

Geo 29/07/2014 08:46

Je suis toujours surpris de voir que certains considèrent des analyses comme des critiques ... Le travail ne se fait pas seulement en loges deux fois par semaine mes FF, il est quotidien, que ce soit pour la tolérance ou pour l'humilité.
A mon sens, c'est une belle analyse des faits : remettre en perspective les poids cumulés de certaines grandes loges permet de mieux discerner les enjeux/prises de risques qui apparaissent/se cachent. Idem pour les SCdF et SCpF. Je ne sais pas si la vérité réside dans ces lignes mais en tout cas elles ont le mérite d'être matière à cogiter !

CMF 29/07/2014 10:08

MTCF

Comme tu le dis le Travail est permanent: en Loge et une fois regagne le Parvis…

Concernant la CMF comme toute organisation inter-Obedientielle, je ne vois pas bien ou sont les "risques" comme tu l'indiques…
Cela fait 300 ans que les Obediences se font des guegerres et des alliances qui vivent un temps, disparaissent, renaissent… ainsi va la palingenesie!

Quant aux questions "Supreme de Poulet","Supreme de Dinde" ou "Supreme de Canard"… elles me laissent de marbre… Il est assez amusant d'ailleurs d'avoir un Supreme "Machin" pour chaque Obedience… Les Apprentis doivent etre plies de rire.

Frat

CMF 29/07/2014 07:50

Toujours les memes antiennes anti-CMF… On a l'impression d'entendre Khomeiny lancer des fatwa sur les USA ou Leon X excommunier Luther...
Ce qui se passe dans les autres Obediences ne te permet donc pas de dormir du sommeil du juste MTCF Gerard?

Le GODF est une belle Obedience: concentre tes efforts dans son rayonnement.
La GLDF est une belle Obedience itou: laisse la gerer ses orientations comme elle l'entend.

Frat***

W.

joaben 29/07/2014 10:56

Là aussi les mêmes blogueurs qui n'ont d'autre discours que : "CMF est critiquée, ca prouve que CMF est bien !"
Gerard fait une veritable ananlyèse serieuse, documentée, à laquelle on peut ne pas être d'accord.
Ceci dit, le vide de tels commentaires illustre la solidité de ce qui pousse vers CMF ...
On attend toujours que quelqu'un explique quel est le PROJET maçonnique de CMF ! Malgré les demandes répétées ... RIEN ! on a que "on sera gros et réguliers" !

nekam 28/07/2014 22:05

En fait de réaction en chaîne, on a surtout des réactions des mêmes blogueurs.... entre Gérard et la maçonne., les acharnés anti-CMF, rien de neuf sous le soleil..

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/