Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

24 Aug

Laïcité. Un seul combat, la liberté de conscience.

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Laïcité - Religions

Laïcité. Un seul combat, la liberté de conscience.

La Laïcité est un combat positif pour la liberté de conscience, pas l'alibi pour un autre combat !

 

Une phrase d'un commentaire de "Duplay" mérite attention :

"Il est évident que le combat pour la laïcité est aujourd'hui le cache-sexe commode pour dénoncer uniquement le culte musulman"

 

Le combat pour la laïcité, c'est le moins que l'on puisse dire, n'est pas univoque !

 

Pour certains, c'est un combat pour lui adjoindre un adjectif : ouverte, plurielle, positive, nouvelle... Dans chaque cas, il s'agit pour les tenants de tel ou tel adjectif, de formuler en creux une critique.  Lorsque Nicolas Sarkozy souhaitait une laïcité "positive", on entendait qu'il la jugeait négative !

Et dans chaque cas, il s'agit toujours d'en détourner le sens, d'en réduire le champ, bref de la détourner, de la tronquer. 

 

Pour d'autres, il s'agit de préserver une spécificité identitaire, culturelle, civilisationnelle. On assiste alors à une opération en deux temps : d'abord la valorisation d'une identité (blanche, catholique, volontiers anti républicaine) et ensuite la stigmatisation de ceux qui en sont éloignés, ceux qui lui sont "étrangés". Cet étranger devient "l'immigré" puis celui ou celle qui se reconnaît dans une autre religion, dans "l'autre" religion. L'amalgame est en place et le piège se referme.

 

La laïcité devient alors une "arme" anti-islam, devenue la 2° religion pratiquée dans l'hexagone. C'est dans ce registre que Marine Le Pen a réussi à la confisquer au profit de son combat xénophobe anti musulman. 

Et l'on retrouve cet axe politique sur tout l'échiquier, y compris dans une certaine gauche autoproclamée "républicaine" qui aura fait à cette occasion le grand saut vers l'extrême droite !

 

Réinvestir le champ du débat public.

Alors, pour celles et ceux qui envisagent les rapports humains sur la base de l'égalité et de la liberté de conscience, il n'est pas d'autre choix que de réinvestir la laïcité parce c'est l'outil d'un tel projet.

 

On le voit, la pression est forte pour faire de la laïcité un mot-valise aux contenus à géométrie variable. Or, cette pression n'est possible qu'à la condition que les tenants de la laïcité "tout-court" aient abandonné le champ du débat public.

 

Pouvons-nous en rester là ?

La franc-maçonnerie libérale, inclusive selon Christophe, peut-elle rester sans parole forte, c'est-à-dire commune ? Dans un peu plus de trois mois nous célébrerons l'anniversaire de la loi du 9 décembre 1905. Qu'en ferons-nous ? Comment nous y préparer ?

 

Le débat est ouvert...

 

 

Gérard Contremoulin

__________________________________________________________

Laïcité. Un seul combat, la liberté de conscience.
Commenter cet article

Poulet Gilles 25/08/2014 11:15

Cher Joaben,
je ne conçois pas la laïcité comme une "arme" quand je la compare à un point d'appui. Par définition, le point d'appui est plutôt à la fois ce sur quoi on s'assure -donc plutôt défensif - et ce depuis quoi on part à la conquête ou la reconquête, ici de l'intelligence et de la liberté de conscience. Je ne suis pas non plus hostile par principe aux croyants aussi longtemps qu'ils ne sont pas instrumentalisés par leurs "hiérarchies", leurs imams ou je ne sais quelle autre "autorité". Je t'accorde qu'il y a de grandes et belles choses issues des religions; œuvres de toutes sortes monumentales, poétiques, etc. Je viens d'ailleurs de refermer un livres de Adennour Bidar: "Comment sortir de la religion?". Sans partager tout ce que ce philosophe à la double culture occidentale et musulmane y avance et préconise, j'en recommande vivement la lecture, ne serait-ce que pour l'intelligence qui s'y développe ainsi qu'une indéniable lucidité.

joaben 25/08/2014 16:42

POlitiquement, il ne faut pas se fixer sur des cas particuliers comme ce concordat. Y faire une fixation lui donne une importance démesurée.
Par contre inscrire la laïcité dans la constitution est un geste fort et fondamental. les cas particuliers se gerent une fois défini un cadre général solide et dans ce cadre. Enfin, tactiquement ca me semble plus efficace.

réboussié 25/08/2014 14:03

transigeons : je suis borné donc je connais mes limites : le concordat on continue le combat , paisiblement , dans le cadre limité lui aussi de la liberté de conscience , prenons notre temps , mais appliquons la loi de 1905 dans la zone libéré ....bon ,disons "non concordataire " ? c'est mieux ??

réboussié 25/08/2014 09:57

la constitutionnalisation de la loi de 1905 ? yawol , kameraden .. mais quid du concordat ? dans la constitution ? elle restait laïque ? une loi qui n'est pas dans la constitution ? ne s'applique pas automatiquement ?? on peut se faire élire sous l'étiquette parti socialiste ? et faire la même politique que Sarko ? la parole ? c'est devenu quoi chez certains ??? que peut on trouver de brillant au fond du puits ? une carte bancaire platinium ? je comprends mieux , mais si la FM dérive comme d'autres organisations , elle connaîtra le même sort , et le seul qui parlera encore de fraternité , ce sera le couple Vatican , FN , si les valeurs s'émoussent à ce point , comment les principes peuvent ils encore tenir longtemps ??? juste pour faire avancer le shimiliblik ....

joaben 25/08/2014 10:24

Il est des questions constitutionnelles
et des questions diplomatiques.
Et evidemment, pour ne pas faire échouer l'ensemble, il faut examiner les risques de s'en prendre au dit concordat.

Poulet Gilles 24/08/2014 19:14

La laïcité protège - ou est censée - protéger de ceux pour qui la foi doit faire la loi, en ce sens elle n'est pas négociable car la loi n'a rien à voir avec la foi. Elle est le bastion qui sert d'appui à ceux qui entreprennent la démystification et la démythification des religions authentiques MOYENS politiques de domination et d'asservissement, c'est pourquoi il est si important pour les religieux intégristes de l'affaiblir, voire de la détruire. Pour la défendre, le meilleur moyen reste le combat intellectuel et philosophique qui permet le dévoilement des vrais buts des religions. L'homme moderne est majeur et n'a pas besoin d'autorité religieuse pour organiser la société ni pour vivre une vie décente et moralement digne.

joaben 24/08/2014 19:40

Cher Gilles.
J'ai lu plus haut que la laïcité était une "arme" ! Un arme n'a pas besoin d'être défendue !
La laïcité présente depuis les débuts en FM(interdiction de controverses religieuses) est justement un outil(je préfère en tant que FM) pour développer une ouverture d'esprit et s'enrichir éventuellement de la recherche spirituelle mutuelle.
Ecoutons un musulman soufiste, un passionné de Thomas d'Aquin, de Boudha nous donner des résultats tangibles de leur approche.
NB : je disais celà pour donner quelques exemples contestables de dépoussiérage.

J'ai entendu une planche sur l'evangile de Jean dans une loge très politique du GODF. Ne serait-ce pas un exemple d'approche positive ?

Pierre Malter 24/08/2014 17:03

Pour réagir au commentaire de Duplay. Je suis d'accord avec le fait que la laïcité est utilisé par certains, de nos jours, comme cache-sexe pour lutter contre le culte musulman (radical, je préciserais). Ce qui en soit est bien normal, le salafisme et de djihadisme sont les principales menaces religieuses existantes de nos jours, avec les sectes en tout genres, contre le monde libre et éclairé que nos ancêtres se sont évertués à fonder et nous tentons de préserver aujourd'hui.

Mais lors de la proclamation de la laïcité en 1905, il s'agissait alors d'un cache-sexe pour le catholicisme qui menaçait la République en cherchant à rétablit la monarchie, ainsi que toutes les valeurs d'Ancien Régime en lieu et place des valeurs de la République. Les protestants et les juifs étaient dans l'ensemble pour cette lois-là, car ils y voyaient la fin des discriminations que leurs imposaient l'omniprésence de l'Eglise Catholique dans les affaires de l'Etat.

N'oublions pas que la IIIéme République fut institué à l'origine par Adolphe Thiers, un monarchiste et le bourreau de la Commune de Paris, parce que le prétendant au trône le plus en vue était "Henri V" le Comte de Chambord (candidat légitimiste qui avait réussit à obtenir le soutien du prétendant orléaniste). Or, le Comte de Chambord voulait revenir sur tout les acquis révolutionnaires et républicains. Même Adolphe Thiers a cru que le Peuple Français n'était pas prêt pour cela et qu'il fallait avant mettre en place une République autoritaire, avec un pouvoir centralisé entre les mains d'un seul homme, pour préparer le Peuple à ce retour vers la monarchie absolue. Cet homme devait être le Président de République. Il ne devait faire qu'un mandat, puis Henri V aurait été appelé au Parlement qui l'aurait proclamé Roi par acclamation. Adolphe Thiers fut alors le 1er Président de la IIIéme République pour préparer justement le retour du Roi. Mais les divisions entre orléanistes et légitimistes sont réapparus au Parlement. Adolphe Thiers, définitivement lassé, jeta l'éponge en démissionnant. Un légitimiste, le maréchal Mac Mahon l'a alors remplacé. Sauf que lors des législative suivante, les républicains sont arrivés majoritaires au Parlement. Tout fut alors fait pour éloigné la menace monarchique. La laïcité pour affaiblir l'influence de l’Église sur les affaires de l’État fut l'une de ces initiatives républicaines pour permettre à la République d'être aux républicains.
La laïcité est l'arme par excellence pour lutter contre toutes les menaces et extrémismes religieux de quelques religions que ce soit.

joaben 25/08/2014 00:09

tres juste, Pierre. Il faut du courage politique pour risquer des pertes électorales.
Oui la laïcité mériterait d'être incluse dans la constitution. Voilà un beau "combat". Je suis plus réservé sur les symboles folkloriques que tu cites.

Pierre Malter 24/08/2014 22:53

Nous sommes ici sur un gros débat qui implique la liberté d'expression et de conscience. Que veut dire se présenter sous la bannière de la religion au finale ? Défendre en politique des valeurs que l'on assume ouvertement issue de sa propre foi religieuse ? Ce qui est par exemple le cas de Christine Boutin et de son Partis Chrétien Démocrate (lorsqu'elle était ministre du logement dans le gouvernement Fillon, elle a même été jusqu’à admettre un homme d'église dans son cabinet ministérielle). Ou accepter que par exemple l'Eglise Catholique forme en France son propre partis politique pour se faire représenter dans le débat public, les gouvernements et les législatures ?
Le premier cas semble tolérable au nom de la liberté de conscience et d'expression, des principes constitutionnelles garantis par la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyens de 1989. Et puis, il y a la logique historique qui veut que la droite française a toujours été imprégnié de convictions catholiques, alors que la laïcité est historiquement une revendication de la gauche.
Le second cas semble par contre totalement incompatible avec le principe de laïcité qui interdit aux religions de se mêler des affaires publics, car celles-ci concerne tous les français. Or les religions ne représentent chacune qu'une portion du peuple.

Pour ce qui de permettre à la laïcité de séduire, je crains fort qu'il faudrait déjà que la laïcité fasse l'unanimité parmi nos responsables politiques. Que la loi de 1905 cesse d'être une simple loi, pour devenir un patrimoine juridique, fondamental et sacré de la République, au même titre que la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789. Par exemple, constitutionnaliser la loi de 1905 pour en faire une norme suprême de notre système juridique et politique érigerais cette loi en symbole. Malheureusement Hollande n'a pas tenu sa promesse. Enfin imposer la loi de 1905 sur l'ensemble du territoire français, ce qui implique la fin du Concordat en Alsace-Lorraine, est aussi une étape indispensable. Car comment la laïcité peut-elle séduire, si elle ne s'impose pas partout comme une évidence et si certaines parties de notre territoire sont dispensées de l'appliquer.
Et comme, je disais plus haut, pour que la laïcité séduise, il faudrait déjà qu'elle fasse l'unanimité chez les hommes et les femmes politiques. Quand on voit à la télé des Chefs d’États, ou des responsable politiques, qui vont assister à des messes officielles, qui se signent, ou qui ont les mains jointes dans une église (j'ai vu une fois Sarkozy faire cela pour une messe en l'honneur de soldats morts au combat), on se demande où est la laïcité. Il y a des mesures symboliques fortes à prendre pour restaurer la laïcité. Par exemple, jusqu’à Valéry Giscard D'Estaing, tous les Président de la République mettaient le jours de leurs investitures le Grand Collier de la Légion d'Honneur. Et ils le portaient également pour la photo officielle. Mais il s'agit d'une tradition monarchique à laquelle Valéry Giscard d'Estaing à souhaiter renoncer. Par contre aucun Président de la République n'a jamais souhaiter renoncer à devenir Chanoine d'honneur de la Basilique Saint Jean de Latran. Est-ce pourtant le rôle du Chef d'un Etat laïc ? Les honneurs valent plus que la laïcité pour certains de nos responsables.

joaben 24/08/2014 17:13

Merci Pierre pour ce rappel fort intéressant et peu connu. Et qui nous donne des leçons.
Ceci m'inspire une idée : est-il normal d'autoriser des partis à se présenter sous une bannière religieuse ?
A mon avis, il faut non seulement imposer, légiférer, mais aussi séduire. Que propose la laïcité qui puisse séduire de nos jours ?

réboussié 24/08/2014 13:23

toutes les religions oppriment ? oui , la pire ? le dogme économique actuel qui justifie ou occasionne ( du moins aux yeux de certains ) les pires dérives ...( relisez donc l'histoire de l'Ethiopie des années 70 et le rôle du FMI ) .je me souviens d'une pyramide , Maslov , en haut ? il y avait spiritualité ( valeurs , humanité ou humanisme , une vision ou un rêve) , remplacé aujourd'hui par veulerie des politiques , rapacité de celui qui a un pouvoir , la conso qui ne fabrique que des frustrés ( et aux deux bouts !! , je revois cette bagnole émiratie , plaquée or après le hold up , vision conso de la ouma ?? voir ou entendre les discours du pape ? faut quand même s'étonner de certaines déclarations , pour le moins ? Non ? ou alors , ça sent encore plus le roussi que je ne peux l'imaginer ? et je ne parle pas d'encens ...
Les religions ? je trouve chez les protestants des paroles intéressantes , idem chez les bouddhistes , Jésus chassant les marchands du temple ...religions ? névroses sociales ( Freud ! ) ? ça m'évoque des inconscients individuels et/ou collectifs pas tristes ? Non ? raison de plus pour être ferme sur les principes , quitte à stigmatiser un peu plus encore ces fichus anglais , non , je retire fichu à cause du foulard , qui vont finir pas exiger le respect de leurs valeurs , rouler à gauche sur nos routes .et pour l'arme qui s'émousse ? ce ne serais pas plutôt la main qui la tient qui aurait du mal avec le cerveau correspondant ?? je revois ces pôvres vaches folles , malade de la farine ( ou des normes en vigueur ) ....problème avec le tri sélectif ? j'exagère ? pire , je caricature ..bien sur , dérision .. mais quand même , quand on voit ce qu'on voit et qu'on entend ce qu'on entend ... on s'demande ....mais chercher à comprendre , c'est commencer à désobéir ?

Petitjean 24/08/2014 11:56

Combien de temps le GODF a mis pour intégrer LAICITE dans son article 1° ????
Qui aujourd'hui au GODF défend Notre conception basique de la Laïcité?( Y a pas de problème disent-ils !!!) :Seul outil bien appliqué pour vivre ensemble dans la liberté de conscience de tous et de chacun ! ( Personnellement je continue à penser que TOUTES les religions opprime l'Etre Humain !)

joaben 24/08/2014 12:53

Reconnaissons toutefois aux religions d'avoir pendant des millénaires structuré la société. Telle est d'ailleurs l'objectif de la charia et d'autres integristes.
Il me semble importt d'intégrer cette dimension historique

réboussié 24/08/2014 11:31

la laïcité cache sexe de l'islamophobie ? pourquoi pas la burka ? car l'islam est une conception tout à fait laïque , avec ou sans adjectifs de la vie en société ? . la culpabilisation , je dirais même plus , à la Dupont , ou Dupond ? , ras le bol , ça eut marché , mais changez de disques , ou certains vont péter le tourne disque et avec raisons , même si ce ne sont pas les nôtres .
Chez les juifs , il y en a aussi qui ne sont pas tristes , chez les cathos , aussi mais comparer la cornette avec la burka , je sais bien que la sécu rembourse mal les lunettes mais c'est pas un ophtalmo à mon sens le plus compétent , les hindouistes ? j'abrège ...mais être défendues par certains , nos valeurs sont foutues d'avance , voir le résultat pratique , premier point
le deuxième , j'ai envie de vous renvoyer à un autre excellent blog , très complémentaire , celui de Catherine K , non , je ne suis pas amoureux , si ce n'est de l'intelligence , et elle n'est pas la seule heureusement , la planche sur valeurs et principes .
Je ne mets en cause les valeurs de personne , maintenant , le combat récent en Irak dans une mosquée entre chiites et sunnites qui aurait fait 70 morts .. je sais que ce n'est pas l'islam comme l'inquisition n'est pas le christianisme , mais ces valeurs là , je les respecte aussi , mais scusez moi , je ne tolère pas les renards dans mon poulailler , autour si , ni les sangliers dans mes patates , sauf au four ...merde , le four ...je suis dévoilé , je suis sangliophobe faschiste d'extrême droite ..droitier qui plus est ..gauchiste refoulé dans mon enfance , je plaide les circonstances atténuantes ....
Notre président en Mayotte ? 40% d'immigrés en situation irrégulière , chômage ils l'ont pas dit , plus le droit musulman ??? département français , jusque là , j'énonce ou je répète BFMTV ??? certains vont porter plainte pour ce que je pense ? mais qu'en savez vous de ce que je pense ?
pour en revenir aux valeurs et aux principes , la liberté absolue de conscience , c'est "sacré" , la vie en société ? les anglais roulent à droite en France : il y a des principes , républicains , démocratiques , la laïcité , c'est une valeur pour nous , mais en politique , c'est un principe d'organisation , le libéralisme économique ? oui à la liberté d'entreprendre supprimons les réglementations et les grillages , il est évident que les poules peuvent s'organiser devant les excès renardesques ..
la loi de 1905 a établi une liberté , de croire ou ne pas croire , sans cette loi , les musulmans , puisque la culpabilisation choisit (mal) ses arguments , seraient ils aussi heureux en France ? droit du sol ou droit du sang ? je divorce à l'islam mais je veux la sécu française , et nota pour les malcomprenants , la sécu , ce n'est pas que la CAF ou la CPAM..
Vu l'état du pays , liberté , égalité , fraternité ? un voeu pieu , si j'ose ... reste un dernier barrage , bien sapé , et pas comme nos ministres , bien miné ; après ? le tsunami ?? , car la haine s'accumule , faudra qu'il fasse un score négatif de popularité pour entendre ?
en résumé , la laïcité ? notre ou un principe d'organisation , vu la cote d'amour des musulmans (à tort ou à raison) , ce principe appliqué peut éviter à mon sens la dégradation du , je n'ose pas écrire le vivre ensemble , connaissant une certaine réalité ???passons , faut être deux pour cela , et si on est incapable de se faire respecter d'un couillon dans une classe , d'une petite bande de voyous dans un quartier , de quelques bandes dans Marseille ....on était peut être un peu endormi mes frères , ou englués dans la glua ou je ne sais quoi ou qui , le vent se lève , il faut tenter de vivre , laïcité ? pour le vivre ensemble ? ça devrait figurer en tête de notre devise .....non ?? juste pour faire avancer le schimilliblick..

joaben 24/08/2014 11:24

Si la laïcité est un combat, tout arme s'émousse et mérite d'être aiguisée. La sacraliser aboutit à ne pas oser l'aiguiser.
Les opposants à la laïcité ont réussi à l'émousser, justement en exploitant une "sursacralisation" de la dite laïcité et en la faisant dériver, en matière de com comme une autre "religion" en compétition avec les autres.
Tactiquement bien joué, puisque cette idée fausse se répand, y compris en FM.
Alors on peut s'offusquer, tempêter, porter encore plus aux nues la laïcité, en matière de com, on ne fait qu'amplifier cette fausse idée répandue par des religieux et exploitée par des politiques.
Alors quoi ? Appliquer simplement, sans êtat d'ame, et en acceptant des dommages collatéraux les règles simples de la république, sans concession non plus pour la religion dominante, ni ostracisation de la religion menaçante(islam).
D'autre part, le combat se présente dans d'autres circonstances au niveau fédéral. On ne vendra pas, telle quelle une loi française du siècle dernier au parlement européen.
Les ressorts existent dans l'éducation, les associations, le travail sur internet vis à vis des fanatiques. Mais le combat est loin d'être fini. Gardons-nous simplement des attitudes conservatrices : la laïcité n'est pas à défendre, mais doit gagner de nouvelles batailles en Europe et plus loin.

Jean-Louis 24/08/2014 10:59

Je trouve la pub au bas de la page "de circonstance" Ce "Jésus est-il dieu: Y-Jesus.org/french" m'enchante dnas le contexte. Remarquable. "Le Canard appelait ça: "Les apparentements terribles"

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/