Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

26 Sep

A propos du Salon Maçonnique du Livre...

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Presse - Livres - Revues

A propos du Salon Maçonnique du Livre...

Le Salon Maçonnique du Livre, seule manifestation culturelle interobédientielle, sera-t-il sacrifié sur l'autel de la division ?

 

C’est à craindre dès lors que la GLDF, après avoir rompu ses relations avec l’Institut Maçonnique de France (IMF), a indiqué qu'elle tiendrait, contrairement à l'engagement pris par son Grand-Maître Marc Henry,  son propre salon, une semaine seulement après le 12° Salon"officiel"  hébergé au DH.

 

Que se passe-t-il et comment en est-on arrivé là ?

 

Un peu d’histoire.

Le salon Maçonnique du livre de Paris et les Prix Littéraires a été créé par l'Institut Maçonnique de France en Novembre 2003, dans la foulée des cérémonies du 275ème anniversaire de "La maçonnerie française", avec les neuf nobédiences qui y avaient adhéré. A l'époque il avait été unanimement décidé de l'implanter dans les locaux de la GLDF qui se proposait de l'accueillir.

 

Lorsque, sous les grande-maîtrises d'Alain Graesel (GLDF) et de Jean-Michel Quillardet (GODF), "La maçonnerie française" a été abandonnée, le salon a néanmoins été maintenu rue Puteaux, avec l'accord unanime des obédiences.

 

Après la descente de charge de Jean-Michel Quillardet, le GODF a régulièrement souhaité soit que le salon vienne au GODF, soit qu'un événement interobédientiel ait lieu rue Cadet.

 

L'IMF a toujours répondu que les locaux étant particulièrement bien adaptés rue Puteaux, il n'y avait pas de raison de changer d'implantation. En revanche, l'IMF se disait tout à fait disposé à créer et fédérer un évènement interobédientiel au GODF .

Celà aboutira à la création au GODF, des premières " Utopiales Maçonniques" en Avril 2013. Y participèrent la GLFF, du DH, de la GLMU, de la GLMF, du OITAR, et de la GLDF ...

 

Décisions unilatérales...

C'est alors qu'en Mai 2014, Marc Henry, Grand Maître de la GLDF, a d'abord annoncé à l'IMF qu'elle ne pourrait pas accueillir le salon aux dates depuis longtemps fixées, à savoir le 22 et 23 /11/2014 , ni à aucune autre date en novembre 2014...

 

Puis, quelques jours plus tard, c'est par lettre recommandée qu'il informait le Président de l'IMF, Roger Dachez, de la décision de la GLDF de quitter l'IMF .

 

Avec la concomittance de ces deux décisions, peut-on encore parler de hasard ?

 

Préserver l'existence du Salon.

Le président de l'IMF s'est alors concerté avec les GM des principales obédiences (GODF, GLFF, DH). Le principe d'une implantation " tournante" a  été décidé et c'est le Droit Humain qui a accepté d'accueillir le 12ème Salon Maçonnique du Livre , dans ses locaux du 9 rue Pinel , le week-end des 15 et 16 Novembre.

 

   

 

A propos du Salon Maçonnique du Livre...

Comme à son habitude depuis 12 ans, l'IMF organise avec la participation du GODF, de la GLFF, du DH (qui accueille l'événement), de la GLMU, de la GLMF, de la GLFMM, de la GLMM, du OITAR, de la GLISRU , de la GLTSO, de la GLNF (par le biais des Cahiers Villard de Honnecourt), ainsi que les éditeurs et revues habituelles.

 

... unilatérales mais non désintéressées ?

Lorsqu'en mai dernier, la GLDF annonçait la création de "rencontres maçonniques culturelles" et prenait l'engagement auprès des autres obédiences que cet évènement ne présenlerait pas de caractère de concurrence avec le Salon Maçonnique du Livre, l'espoir paraissait sauf.

 

Las !

Les dates retenues sont les 22 et 23 Novembre, une (toute) petite semaine après.

Cet évènement réputé non concurrent reprend néanmoins tant dans la forme que dans l'organisation, l'exacte formule d'un Salon Maçonnique du Livre. On y retrouverait ainsi les Tables-rondes, les conférences, les prix littéraires, les dédicaces d'auteurs.

Et, bien entendu, pour parfaire la similitude, elle y invite les obédiences à y participer ainsi que les mêmes éditeurs !

 

Les obédiences ont la clé de ce néfaste embrouillamini.

Cette initiative de la GLDF, en tout point semblable dans la forme à la réalisation interobédientielle coordonnée par l'IMF apparaît maintenant clairement comme une tentative insensée de division qui la prend en otage et qui risque d'en compromettre l'existence.  Elle n'atteindrait son objectif qu'avec le concours des obédiences qui le voudraient bien.

 

Peut-on raisonnablement penser, dans le contexte de montée de l'antimaçonnisme que nous constatons aujourd'hui, que les obédiences maçonniques libérales accepteraient d'offrir ainsi à l'opinion cette image de division ?

 

 

On lira avec beaucoup d'intérêt l'article de La Maçonne sur le même sujet...

A propos du Salon Maçonnique du Livre...
A propos du Salon Maçonnique du Livre...
A propos du Salon Maçonnique du Livre...
A propos du Salon Maçonnique du Livre...
A propos du Salon Maçonnique du Livre...

Déclaration initiale de "La Maçonnerie Française", 20 février 2002

Gérard Contremoulin

________________________________________________________

 

Commenter cet article

réboussié 26/09/2014 17:25

pour changer un peu de sujet , pour les élections , je suis pour la proportionnelle , d'autre part , au lieu de mettre dans l'urne un bout de papier avec un nom écrit dessus , nom de parti ou d'un individu , on met le programme ....!!!! bien sur , j'oubliais , faut pas parler de politique ...
mais puis je , sans risquer l'exclusion voire pire , citer le compte rendu du 24ème congrès régional des loges maçonniques du midi , Grand orient de France ...., du 8 au 11 avril 1909, je répète , un , neuf , zéro , neuf . ( rapport de "La libre pensée " orient de Narbonne ...) ??
ils étaient déchaînés , nos frères de l'époque .. non??
excusez moi encore , de sortir ces vieilles histoires ... donc , si je comprends bien , l'IMF de la GLMU, croisant par hasard la GLISRU dans une réunion de la GLTSOS aurait prétendu que l'OITAR arrivé en avance se serait garé sur la place de parking de la GLFFMM , ce qui aurait ......??? le problème ? le gaz de shitt ?? ou l'usine à gaz ....ce qui me désole , l'image donnée , et les conséquences futures .....je croyais en plus , idiot que je suis , que pendant la thérapie , il y avait le secret professionnel en jeu ... mes plus plates excuses , mais chacun ses phobies , moi , en plus des impôts et de mes chaussures pas cirées c'est ... mais vous avez deviné , bien sur ...

Francesco Rexete 26/09/2014 16:25

Encore un petit pugilat intra-maconnique ... ca manquait ...

Pierre L. 26/09/2014 16:12

Le salon du livre de Marc Henri aura-t-il du succès ? De toute façon nous n'avons que les dates, aucune info sur les participants, sur les tables rondes, sur les conférences. Mais existera-y-il seulement ?
Comme toujours, la GLDF (et sa vassale la GLAMF) veut se faire voir, mais au final, une fois de plus, elle ne fera que du vent, comme d'habitude. Triste maladie que la cordonite dont semble atteints tous les dirigeant de cette obédience ! Tout ça parce que leur GM a décidé de faire du boudin parce qu'on ne parle pas assez de lui. Rien de concret ne sort de la rue de Puteau si ce n'est pour dire "nous sommes les meilleurs, vous n'êtes rien, de toute façon, on ne vous (re)connais pas"
Je n'irais pas au salon de la GLDF, il n'y a aucunement l'intérêt même de s'y intéresser... Je n'assiste plus aux conférences de la GLDF parce que encore et toujours Marc Henri nous débite ses litanies lenifiantes sur la GLDF qui est bien et les autres qui sont des sous-obédiences qui n'ont jamais rien compris à la maçonnerie. Je pene surtout que c'est ce monsieur qui n'a rien compris à ce qu'était la vraie maçonnerie. Qu'il sorte un peu de sa chaire et qu'il prenne place sur la colonne du nord, ça lui fera le plus grand bien.

Pierre 26/09/2014 15:10

Tout va bien ! La maçonnerie universelle est en marche... arrière.

Michel Singer 26/09/2014 14:40

Désolé mon cher Gérard, tes propos ne reflètent p

Gérard Contremoulin 26/09/2014 15:42

Bien sûr, bien sûr...
Je comprends bien que "l'affidée" de la GLDF qu'est maintenant la GL-AMF, obédience à laquelle tu appartiens désormais, te conduise mon Cher Michel à écrire ces lignes...
L'amitié que je te porte saura triompher de ce commentaire !

Que le GM de la GLDF en mai dernier, c'est-à-dire au moment où il était encore possible d'espérer (et la GL-AMF avec elle via la CMF) obtenir la reconnaissance de la GLUA, ait décidé de commencer à satisfaire à l'obligation de rupture en sortant de l'IMF et en torpillant l'évènement injterobédientiel qu'est le Salon Maçonnique du Livre, est de sa responsabilité. Mais, ça n'aura pas servi à grand chose !

Aujourd'hui que cet espoir est vain avec la décision de Juillet de la GLUA, où est l'intérêt de maintenir ce torpillage ?

C'est vraiment d'une grande sottise !

Michel Singer 26/09/2014 14:46

Désolé mon cher Gérard,mais tes propos au sujet du Salon Maçonnique du Livre ne reflètent pas la vérité. En effet ce salon a été inventé stricto sensu par la GLdF quelques années avant la date que tu indique et a toujours eu lieu rue Puteaux. La Grande Loge organisait "exclusivement" ce salon et invitait les obédiences que tu cites a y participer. C'est bien plus tard, en 2003 si je me soubiens bien, que ce salon a été élargi à des co-organisateurs que sont les GOdF et ses affidés. Aujourd'hui, la Grande Loge de France a parfaitement le droit de revendiquer l'exclusive de ce salon et je trouve qu'elle a même l'élégance de choisir des dates différentes de celles choisies par le GOdF et les autres. Il faut avoir l’honnêteté de rendre à César ce qui appartient à César. Mais je comprends que de temps à autres, on peut ou
blier les faits !

Christian 26/09/2014 14:26

Ca va être... un salon de thé....

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/