Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

27 Sep

Et si la RPMF n'était pas là où on l'attendait ?

Publié par Sous la Voûte étoilée

Et si la RPMF n'était pas là où on l'attendait ?

Et si la Recomposition du Paysage Maçonnique Français n'était pas là où l'attendaient les 5 de Bâle...

 

Dans ce contexte d'un paysage maçonnique quelque peu "mouvementé" et dont le concept fondateur de "recomposition" semble bien mal mériter son préfixe, il est peut-être temps de se décentrer et de regarder autour de soi...

 

Par exemple, du coté de la franc-maçonnerie libérale... Elle se porte bien, merci. Les convents du DH et du GODF, comme celui de la GLFF quelques mois auparavant ont montré des obédiences sereines, qui se développent et qui élisent leurs exécutifs dans des conditions très satisfaisantes....

 

La "famille écossaise".

Maintenant que la perspective de la Reconnaissance de Régularité repart vers l'horizon, nos Frères de la GLDF se donnent une nouvelle perspective : rassembler la "famille écossaise" ! C'est à la fois audacieux et risqué (là encore)

 

D'abord, cette "famille" est amputée de sa branche "rectifiée". Point de référence au Rite Ecossais Rectifié ou Régime Ecossais Rectifié dont l'existence est pourtant bien antérieure au REAA.

 

C'est ensuite d'autant plus audacieux qu'il leur faudrait résoudre une contradiction fondamentale depuis leur naissance en 1894, un an après la fondation du Droit Humain, qui consiste à ne pas accepter de travailler maçonniquement avec les Soeurs.

 

En effet, la Grande Loge Féminine de France et le Droit Humain, obédience mixte, travaillent au Rite Ecossais Ancien, Accepté... de même que quelques loges et ateliers de perfection du Grand Orient de France travaillant aussi au REAA, sans parler des loges de la GLNF. Et pour ne pas fâcher, on ne parlera pas de la rude bataille que se livrent actuellement les suprèmes conseils (SCdF et SCplF) !

 

Alors, dans ces conditions, la tâche est rude et la marge étroite ! 

 

Et puis c'est aussi l'expression d'une conception bien singulière du principe fondateur de la franc-maçonnerie : "Rassembler ce qui est épars".

Pourquoi vouloir absolument ériger des frontières entre les rites ?

 

Un pôle de stabilité.

Dans ce paysage maçonnique français multiforme et mouvant, il y a, sommes toutes, un pôle de stabilité autour du principe de la souveraineté des loges. Là où il est tout à fait respecté, les loges peuvent pratiquer tout ou partie des 5 principaux rites de la franc-maçonnerie, y compris avec leurs variantes, d'initier ou pas des femmes et d'affilier ou pas des soeurs, d'invoquer ou pas le GADLU à l'ouverture de leurs travaux, lesquels peuvent aborder tous les sujets dès lors qu'ils le sont dans le respect des convictions de chacune et de chacun.

 

Cette fédération de loges et de rites place la liberté des loges au premier rang de ses priorités. Cela ne va pas sans mal ni soubresauts, mais ce principe finit toujours par s'imposer.

 

Loin des préalables et des anathèmes, sans demander de prendre je ne sais quel engagement avant d'entrer, tout simplement parce que les Présidents d'ateliers, les soeurs et les frères misent d'abord et avant tout sur la fraternité, le sens du devoir et du plus élémentaire "savoir-vivre", les loges du GODF acceptent les visiteurs et visiteuses dès lors qu'ils sont "reconnus comme tels".

 

Et si la RPMF n'était pas là où on l'attendait ?

 

Gérard Contremoulin

________________________________________________________

Commenter cet article

ma contribution 04/10/2014 03:57

Oui de nombreuses interventions que j'ai lues ici et ailleurs me font penser que la RPMF n’était pas là où on l'attendait.

De retour d’un voyage professionnel en terre montagnarde je me suis trouvé coupé de la blogosphère une semaine. « Seven days » chantaient, partageaient, Ron Wood et Bob Dylan, sept jours –et nuits- où je fus bien éloigné des turbulences réelles ou pseudo réelles qui secouent le monde maçonnique - ou ses deux mondes. Absent des invectives grossières mais aussi des riches tolérants intelligents échanges auxquels j’ai pu contribuer modestement, et ce avec des hommes et des femmes que je ne connais pas, mais qui subitement m’apparaissent à mon retour des frères et des sœurs que je reconnais et dont les propos deviennent pour moi, à les relire, prometteurs, réconfortants pour l’idée que je me fais de notre confrérie à deux ramifications, à deux visages.

Enfin cette crise aura eu cet immense mérite, celui de nous faire nous parler d'une façon nouvelle à une époque nouvelle qu’il nous appartient de continuer à essayer de faire émerger de ce chaos politique et de cette confusion des langues. Elle commence ici la véritable recomposition du paysage maçonnique français, dans les consciences qui sont les nôtres et dans les statuts de nos institutions qui doivent pour nous être justes, dans le respect dont des blogueurs, désormais chers à mon cœur, ont fait preuve à travers leur capacité à prendre acte que nos différences sont peut-être notre richesse et surtout le témoignage, quand nous les assumons, de notre sincérité maçonnique.

Enfin nous reconnaissons que nous sommes différents, mais pourtant que nous pouvons tomber d’accord sur nos désaccords, sans infamie, sans mépris, sans condescendance. Frères alors nous le redevenons ipso facto ou plutôt nous le confirmons par le regard lucide et tolérant mais exigeant que nous portons sur nous-mêmes et sur l’autre qui nous paraissait - et même pourquoi pas nous parait encore- étrange, sur nos divergences théoriques qu’il nous faut revisiter au bénéfice de cette rencontre sur la toile qui nous tend ses pièges. Voyons plus loin la possibilité d'autre lieux d'échanges, de société savantes, de recherches et d'études interdisciplinaires, inter obédientiels. Si ces lieux existent déjà -ce que je crois- rejoignons les. Qu'on nous informe mieux de leur existence, que l'information aille au-delà des cénacles d'érudits.

La pure maçonnerie pratique, celle de la convergence concrète de notre agir par-delà nos valeurs justificatives différentes, ne devient-elle pas enfin possible ? Voulons-nous essayer de relever ce défi, aller dans le sens de cette entropie et parier que le travail de l’initiation qui s’opère en chacun de nous, soit à la gloire du grand architecte de l’univers, soit à la gloire de la grande architecture de l’univers -comme je le lisais d'un blogueur-, provoque toujours en nous le désir d’un dépassement de soi ? Allons-nous de nouveau regarder plus loin que les frontières qui nous contiennent avec pudeur et écouter autrement le dogmatique et le libéral, et ce malgré les identités qui sont les nôtres et qui nous constituent et dont il ne peut être question de les abolir, surtout dans la précipitation, la manipulation, dans une opprobre fratricide?

Ce matin qui vient les croyants rappelleront la mémoire de François d’Assise, une mémoire critique des puissants de ce monde, une autre manière d'interpeller l’ordre établi quand celui-ci en vient à ne devenir qu’un égoïsme collectif ne proposant plus aux hommes et aux citoyens que nous sommes la prise en compte de l’universel.

Or la pauvreté est universelle. Les conditions qui favorisent et même justifient la misère sont à dénoncer et à combattre. La terre et la nature que nous avons soumises sont à protéger, l’être et le monde que nous conduisons sont sous notre responsabilité.

Seven days, seven more days that are connected
Just like I expected, she'll be comin' on forth,
My beautiful comrade from the north.

Sept jours, sept jours de plus qui sont connectés
Exactement comme je m’y attendais, elle se serait mise en route,
Ma belle camarade venant du nord.

There's kissing in the valley,
Thieving in the alley,
Fighting every inch of the way.
Trying to be tender
With somebody I remember
In a night that's always brighter'n the day.

On s’embrasse dans la vallée,
On vole dans l’allée,
On lutte pied à pied.
On essaie d’être tendre
Avec quelqu’un dont je me souviens
Dans une nuit toujours plus claire que le jour.

joaben 05/10/2014 11:18

Cher Gerard, tu connais mon desaccord profond sur ces "2 familles"
- qui ne fait que valider les volontés sectaristes des discours des prétendus "réguliers".
- etranger à toute tradition maconnique
- mais aussi parce mon experience GLEFU me demontre clairement la richesse d'une FM partagée, rassemblée sans brandir des slogans clivants extra-maconniques : des athées comme des croyants travaillent ensemble leur FM, sans problème. Sujets societaux ou symboliques ou les 2 ensemble.

Nous devons, à mon sens, au contraire abattre ces volontés de differentiation. Et c'est POSSIBLE(comme on disait à SNCF).

joaben 05/10/2014 11:12

Cher MC, puisqu'on en est à l'echange de compliments(que nous devons garder obligatoirement sinceres), oui, je reconnais en toi quelqu'un qui s'interroge.Tu en as d'autant plus de merite que tu maconnes dans une obedience où le conditionnement à n"ne pas s'interroger", se taire, se soumettre, cotiser au nom d'une "paix" stalinienne ou pinochetienne.
Concernat la "blogosphère", mon regret est que nous n'ayons pu monter une blogo-maconnosphere et que nous en soyons à nous exprimer sur des supports publics avec toutes les derives.
L'essai echanges-fm.net est toujours en panne de bonnes volontés.
J'aimerai fort que Gerard y contribue avec toutes ses qualités.
Nous pourrions alors discuter dans un cadre exclusivement FM ... sans pour autant renoncer à l'expression publique, bien sûr.

ma contribution 04/10/2014 14:50

Merci Gérad de reprendre ainsi sur l'essentiel les points d'une prose qui ne se veut surtout pas mièvre malgré quelques accents peut être trop sentimentaux et naïfs. Je voudrais qu'il le sache, mais je pourrais aussi bien le dire à bien d'autres blogueurs, j'ai été très agréablement surpris et même réconforté par la tonalité et la clarté des contributions sur ton blog de Duplay. Idem pour Christophe et bien d'autres. Et pour être totalement juste avec mes sentiments et mon analyse, après un peu parfois d’exaspération, je reconnais pourtant toute la nécessité de la critique et de l’idéal que ne cesse d'exprimer Joaben. La blogosphère est riche et variée mais le trésor au milieu du champ est parfois un peu trop recouvert de ronces. Bien à toi et bonne continuation. Je ne peux, par la force des choses que contribuer épisodiquement et si je ne réponds pas toujours aux questions, ici ou ailleurs, c'est que je suis pas en mesure de le faire, parti vers d'autres cieux ou autres lieux terreux.

Gérard Contremoulin 04/10/2014 09:31

Merci "ma contribution" de cette belle profession de foi.
Souhaitons que nous amis lecteurs et contributeurs la médite.
Qu'on en partage la teneur ou qu'on ne la partage pas, elle évoque deux problématiques bien réelles :
- la prise en compte, inéluctable, de la blogosphère maçonnique...
- le constat de l'existence bien réelle elle aussi de deux familles dans la maçonnerie.
Enfin, "ma contribution" ouvre la perspective, à rebours de la volonté des hiérarques de la rue Puteaux, de la poursuite des relations fraternelles entre les maçons de ces deux familles...

Wanderer 28/09/2014 19:04

MTCF

Dans ton article, tu indiques le GODF, le DH et la GLFF comme faisant partie de la "Franc-maconnerie liberale"… quid de la GLDF? Elle est tout autant adogmatique que les 3 autres.

A ce sujet, je suis tres reserve sur l'usage de l'expression "Franc-maconnerie liberale"… je pense qu'il convient d'utiliser "Franc-maconnerie adogmatique"

Frat***

W.

joaben 02/10/2014 18:45

Mais cher wanderer, il faut sortir du discours institutionnell et regarder les réalités dont nous disposons AUJOURD'HUI :
- Les textes proposés sont maintenant visibles et il est facile d'en constater la teneur sans attendre l'avis de quelque "Conseil Fédéral".
- La question reste entière : pourquoi cette précipitation ? et ne pas attendre le prochain convent ?
Le discours des tenants de ces modifications est : " vous occupez pas de çà, ne lisez pas le contenu, les conseillers et les délégués s'en occupent" .. c'est bien ce que tu nous dis ?...
"Vous verrez bien en decembre ... après le vote !" mais apres le vote il n'y a plus à en discuter !
Il me semble vraiment qu'il y a là une entreprise pour "passer en force", par tous le moyens ! Je ne connais pas les rapports de force à GLDF, mais ce serait un beau rayon de soleil pour toute la FM que les délégués osent dire NON ! montrer qu'ils ne sont pas des suiveurs.
Bien sûr, il serait plus sage que la direction renonce à cette tentative abberante (l'objectif a disparu !) mais il ne semble pas que la sagesse soit le moteur de cette affaire.
Tu crois pas que cette attitude est e nature à attiser les soupcons ?

Wanderer 02/10/2014 11:27

MTCF

Le sujet est la GLDF.
Le GM a recu mandat de poursuivre la CMF, avec comme claire condition de ne rien changer a la possibilite d'intervisites existant actuellement avec le GODF, le DH,…
Les propositions devraient etre soumises au Conseil Federal avant vote par les Deputes en TGL.
Nul doute que si les conditions n'etaient pas remplies, le texte sera rejete…

Frat***

W.

Yaob 01/10/2014 14:05

@wanderer, mon TCF,

As-tu lu les textes que tu commentes ?
Car tout comme joaben, j'ai l'impression (fausse sans doute) que tu répètes ce que tu as entendu (comme moi) en loge de perf.

Le VM n'est le physionomiste de la loge. Il n'est pas le décisionnaire tous azimuts de qui rentre et ne rentre pas. Les règles sont précises et son seul pouvoir d'appréciation est le suivant : "Le Vénérable Maître d’une Loge peut refuser de recevoir en visiteur tout Frère dont la présence est susceptible de troubler les travaux."(art99).

Les textes proposés pour décembre s'appuient sur les existants en renforçant la notion "d'obédiences reconnues" et en plaçant clairement le GODF, mais aussi le DH, et même la GLNF à l'extérieur de ce périmètre.

Et le discours officiel est effectivement, "ne vous inquiétez pas, on n'appliquera pas les textes". Mais alors pourquoi les voter ? Et cette non application des textes est-elle valable pour tous les RG ?
La règle maçonnique à du plomb dans l'aile à la GLDF. La fraternité aussi.

Yaob 01/10/2014 13:38

Admettons qu'elle le soit. Ce ne sera plus le cas une fois les textes de décembre votés !

joaben 30/09/2014 09:34

Tout d'abord, mon TCF wanderer, pardon si je t'ai blessé en parlant de "mission" d'autant plus si ce n'est pas le cas.
Il s'avère et c'est bien ce qui me trouble que tu tiens le discours de la direction GLDF : "ne vous inquiétez de rien, rien ne change .. c'est au VM de décider".
Mais le sujet dont nous parlons n'est pas comme tu l'indiques "interprétations" diverses sans conséquence mais des modifications de la constitution GLDF qui seront proposées au vote des délégués en décembre.
Or, ces modifications sont la conséquence de la mission confiée à MH pour se conformer aux attentes des 5GL régulieres.
Les 5 GL ont confirmé que ces modifications rendraient compatible GLDF aux "Basic Principles for recognition".
Donc, vouloir minimiser ces modifications me parait bien étrange. Pourquoi ?

De même le discours "vous occupez de rien, restez dans vos loges, on s'occupe de tout, en haut" ...
Que je sache, sur ce blog, nous ne sommes pas en loge pour nous occuper des apprentis et compagnons ... Tu veux dire que les FM de GLDF ne doivent pas s'intéresser aux décisions de leur GL, au sommet et laisser faire les "délégués" et se contenter de se soumettre ???

Wanderer 29/09/2014 20:14

MTCF

Je ne vois pas tres bien ou sont les problemes quant aux elements que tu ennonces…
Quelles que soient les interpretations/lectures par tout un chacun des declarations de tel ou tel Frere (fut-il Dignitaire, pour la duree de son mandat), l'accueil en Loge d'un Frere, reconnu comme tel par tuilage, requiert la seule autorisation du VM de la Loge (y compris pour l'acces de Freres de sa propre Obedience).
Les GM n'ont absolument aucune autorite en la matiere. Les Loges sont souveraines, a la GLDF comme dans toutes les Obediences, et le VM y dispose d'une autorite absolue. Libre a lui d'accueillir des Freres de TOUTE Obedience… ou pas. Personne n'a rien a y redire. La question des Intervisites remises en cause par Beta ou Lambda est donc superfetatoire 9et qui plus est contraire aux lois de la Republique).

Concernant ton expression "tu es en mission": cela me semble bien triste… je prends du temps pour eclairer par mes propos les echanges presentes sur ce blog, sur des sujets qui m'interpellent. Etant venu en Maconnerie dans une quete personnelle, ayant trouve un immense bonheur dans la progression sur mon chemin initiatique et oeuvrant avec ardeur a la direction des Travaux de ma Loge, je ne saurais trouver de temps pour quelconque contribution aux polemiques pusillanimes qui fleurissent de-ci, de-la.
Comment pourrait-on etre "en mission" en dehors de sa Loge et demeurer digne d'etre Maitre? Les Officiers de la Loge ont une charge Initiatique. Les Dignitaires des Obediences ont un role Administratif… rien de plus. Aucune legitimite au dela du Parvis, a fortiori pour des prises de position sur les blogs, prises de positions qui ne peuvent etre qu'individuelles.
Si certains veulent se complaire dans l'illusion du pouvoir ou de je ne sais quelle strategie politique Obedientielle, je leur fais part de ma sympathie attristee: il leur eut ete utile de se voir tendre le Miroir plus d'une fois pour eviter tout egarement.

Tu comprendras que tous les imbroglios entre Obediences, entre Supremes Conseils, Dignitaires "inter-machin" ou "supra-bidule", qu'ils soient du GODF, de la GLDF,… ou autres, s'ils passionnent certaint de nos Freres retraites n'ayant nulle autre marotte et se croyant detenteurs d'une Verite qui n'est in-fine que la leur, ne m'interessent pas, pas plus qu'ils n'interessent les jeunes Apprentis et Compagnons.

Je t'invite donc a lire mes propos (quand ce sera le cas) sous le prisme fondamental qui nous relie tous: la DEMARCHE initiatique.
Tout le reste n'est que verbiage, pollution a la Sagesse.

Frat***

W.

joaben 29/09/2014 16:28

Cher Wanderer. Je ne sais si tu es en "mission" donc prenons ton opînion comme "personnelle". Pesronne ne conteste la qualité d'analyse des députés de la GLDF. On ne peut dans ce cas que s'etonner du matraquage interne pour leur indiquer la bonne parole et ce qu'il est juste de voter.
2 points :
- la direction que souhaite prendre GLDF n'est pas purement interne : tout d'abord les volontés de nuire aux intervisites présentées par MH ont par evidence un impact sur les autres GL. D'autre part, la demarche CMF implique une alliance avec GLAMF : il n'est donc pas inutile de considérer les caracteristiques de GLAMF. Si les députés estiment les connaître, personne ne les oblige à lire les informations qui leur sont données hors des infos officielles de la GLDF et de son canal d'info de direction.
- la constestation de la loge ArVreur est une contestation INTERNE à GLDF, on ne peut plus légitime, tant leurs questions sont solides, argumentées et pertinentes. Il est pour le moins etrange que les tenants de la ligne MH se limitent à les menacer, à faire des pirouettes, à intimer silence, fermeture à toute autre info que celle de la direction ...

Comme quoi, parmi les GLDF qui nous visitent, écoeurés par ces manigances, nous pourrions être intéressés à leur proposer de se tourner vers nous, nous leur disons : Non ! restez fideles à votre obedience, à ses valeurs de liberté ancestrale et opposez-vous à tout ce qui les met en cause !
ET nettement la demarche SCDF-MH-GLAMF-CMF met en cause ces valeurs GLDF !
Donc Wanderer, examines donc les tenants et aboutissants de cette reforme MH, expliques-nous en l'intérêt.

Wanderer 29/09/2014 16:02

MTCF

D'une part, je ne tiens pas de "discours": j'exprime une opinion personnelle sur un sujet developpe sur ce blog.
D'autre part, mon propos vise a indiquer que seuls les Freres de la GLDF sont concernes par la vie de leur Obedience et qu'ils sont parfaitement a meme de s'emparer de toute question essentielle et la voir exprimee par la voix du Depute de leur Loge lors des consultations de TGL ou du Convent.
Il me semble helas necessaire de devoir dire que les Freres de notre Obedience sont tout autant libres que les Freres des autres Obediences, pour autant que, par aventure, quelqu'un n'en doutat!
Nul besoin donc de devoir vouloir penser a quelque vade mecum suggere par certains Freres d'Obediences amies… notre Liberte est identique a celle de nos Freres et Soeurs dans leur propre Obedience. Il est bien surprenant de s'entendre dire que cela ne pourrait pas etre le cas, au nom de je ne sais quelle rumeur administrative.
De grace: evitez toute immixtion peremptoire qui vous constitueraient demiurge…

Frat***

W.

joaben 29/09/2014 12:45

Wanderer... ton discours est "circulez, il n'y a rien à voir". D'autres nous font un numero sur l' "Ordre initiatique" (occultant que la PREMIERE valeur de l'Ordre est la LIBERTE). D'autres brandissent un "chienlit" que les evolutions soient discutées hors de l'ambaince feutrée des Conseils Fédéraux. ... On vient de lire un Grand Orateur menacer une loge de représaille.
Les délégués votent, en effet et ca a force de loi ... d'où toute l'importance de s'interesser à leur vote futur !
Il est largement à noter le discours tenu ici, mais aussi selon mes infos vis à vis des délégués de loge(cf aussi jlturbet) que ce qu'on leur demande de voter enterinerait les votes du convent de juin .... donc pas la peine de lire le contenu des modifications ...
C'est un peu ce que tu nous dit, wanderer...

Or justement, c'est ce qu'a solidement développé la loge (maintenant menacée de l'avoir fait) : ces modifications s'OPPOSENT aux décisions du convent sur visite et GADLU.
Il est donc légitime que ce soit soulevé, que les délégués s'interrogent sur ces arguments et décident ensuite, conscients du poids de leurs décisions ...
pas par la légèreté à laquelle invitent les soutiens de MH.

NB : il est à noter que 22 % des délégués se sont opposés à la poursuite vers CMF ... ce qui en corrigeant de l'effet vote indirect signifie 40 % environ d'opposants. Peut-on ainsi faire passer une orientation aussi lourde en tentant d'eviter le debat, dans un "moment conventuel" au lieu d'un convent, en menacant ?
Les attitudes des supporters devraient attirer l'attention des délégués.

Wanderer 29/09/2014 12:30

MTCF

J'entends bien ce que tu decris et dois dire que je me desole des bruits et rumeurs sur ces questions…
Quelles que soient les digressions ou desiderata de tel ou tel Frere de l'Obedience, les decisions sont prises par les Deputes en Convent ou en Tenue de Grande Loge. Elles ont force de Loi souveraine comme dans toutes les Obediences et s'imposent sans ambages aux Dignitaires dans la conduite des charges qui leur ont ete confiees.

La sagesse des Deputes exprimee lors du dernier Convent a reafirme avec eclat l'attachement aux valeurs et concepts qui sont ceux de la GLDF.

Tout le reste est du domaine du "non-evenement".

Frat***

W.

duplay 27/09/2014 19:08

Visiblement la GLDF ou plutôt ses dirigeants actuels ne savent plus quoi inventer pour alimenter la chronique maçonnique. La CMF à peine enterrée, ils veulent maintenant travailler au rassemblement de la famille écossaise. Noble ambition! Mais pour quoi faire? Il est vrai que le chantier est d'importance et que Marc Henry aura besoin de tous ses "historiens" pour tenter d'inventer une histoire du rite dont l'apparition dans les trois premiers grades ne date que de l'ère napoléonienne et qui a, en France, en tout cas été pratiquée par des Loges aux convictions politiques qui feraient dresser les cheveux de Marc Henry lui-même. Il est vrai que notre brave frère n'est pas à une contradiction près et qui'l peut, en même temps, adhérer aux principes de la GLUA qui interdit toute discussion politique en Loge et défiler devant le mur des Fédérés pour commémorer l'anniversaire de la Commune dans laquelle les partisans de la monarchie étaient extrêmement rares...
Mais après tout, cette fantaisie le rend sympathique.
Ce qui, en revanche, est incompréhensible, (pour moi, pauvre rationaliste, s'entend) c'est cette volonté de transformer un rite en principe actif. Le rite ce n'est jamais que le papier peint de la salle à manger, il ne détermine pas la nourriture qui est servie. La question que l'on pourrait se poser avant de se déchirer sur les avantages et les inconvénients de telle ou telle pratique maçonnique, est de savoir dans quel but des Frères et des soeurs se rassemblent. Parler de franc-maçonnerie universelle n'a pas de sens. En France, en particulier, deux branches ( raccourci rapide dans le cadre d'un blog) se sont développées, croisées, affrontées pour donner naissance à de nombreuses obédiences qui ne se reconnaissent même pas. Cette situation est, bien entendu, ridicule mais elle doit être analysée comme telle.

duplay 29/09/2014 22:05

Votre commentaire me fait sourire quand on lit la suite de la discussion. Il est clair que les maçons, et loin de moi l'idée de les insulter, qui estiment qu'il est nécessaire et indispensable de croire en un Dieu révélé, ne font pas partie de la même branche de la maçonnerie que ceux qui prônent la liberté absolue de conscience. Ce n'est pas une raison pour ne pas se parler, mais il faut faire ce constat et arrêter d'invoquer une "Franc-maçonnerie universelle" sur l'air des lampions.

duplay 28/09/2014 11:31

Il faudrait cher Joaben que vous m'expliquiez quelle est le point commun entre Montmorency-Luxembourg et d'Holbach... Ou plus près de nous entre Louis Amiable et Oswald Wirth et je pourrais multiplier les exemples.

joaben 28/09/2014 09:36

@duplay : les "2 branches" ne sont que vue de l'esprit ou plutôt volonté sectaire surtout de l'une d'elles et je suis déçu que l'autre accepte cette abberation.
Que des groupes maconniques exercant des pouvoirs organisationnels existent c'est incontestable, mais cela a-t-il un sens sur la nature du FM, sa qualité d'initié ?
Le 1er groupe a inventé sans le moindre sens maçonnique de "régulier" ... tout en reconnaissant que ce critere n'est lié qu'à une adhesion à un groupe(cf declaration Servel). Cette "régularité" futile n'est qu'un pretexte pour satisfaire une envie de rejeter des "irréguliers".
Dans la réalité maçonnique et des loges ceci n'a aucun sens.

Christophe 27/09/2014 21:06

J'avoue que traiter un rite de papier peint d'une salle à manger où l'on ne sait pas nécessairement ce que l'on mange ... j'aime :-)
Merci!

Christophe 27/09/2014 11:36

ll me semble qu'une étape importante sera la mise en place d'une juridiction REAA souchée sur la GLNF. C'est pour bientôt.
Ensuite des réajustements se feront: la GL-AMF risque de perdre des membres vers la GLNF, lesquels suivront le mouvement des mal-dits "hauts-grades".
Nous verrons à ce moment les positions internes à la confédération des SC suscitée par le SCPF.
Peut-être qu'ensuite et seulement ensuite une évolution au niveau des SCdF et SCPF pourrait avoir lieu.
Je ne pense pas qu'il y aura qlq chose de significatif avant, mais ...

max de facques 27/09/2014 11:04

les loges du GODF acceptent les visiteurs et visiteuses dès lors qu'ils sont "reconnus comme tels" ?
faux et archi-faux ! membre d' une loge indépendante bien qu' ayant été tout à fait initié je ne peux entrer rue Cadet ou ailleurs, et encore moins louer un temple appartenant à l' une des dites Obédiences françaises !
les obédiences ont elles une légitimité autre qu' administrative ?

joaben 28/09/2014 09:30

attendons ton sujet mais avant la fondation en 1717 de la GL de Londres, les loges fondatrices n'etaient-elles pas indépendantes ?
Ainsi donc cette création ulterieure à la FM de "Grand Loge" ou de "Grand Orient", sans le moindre fondement rituellique, deviendrait un critere de "maconnicité" ?
Que ces organisations aient une utilité, on en convient, mais qu'elles prennent le pas sur le fonctionnement maçonnique ... j'espérais le GODF loin de telles pratiques ...

Sous la Voûte étoilée 27/09/2014 12:55

La encore, la maconnerie n'est pas l'isolement ... Mais je reviendrai prochainement sur les "loges independantes"

joaben 27/09/2014 10:46

En effet ... la "famille écossaise" aurait au moins la cohérence du rite(enfin malgré les multiples REAA). Cette cohérence est un peu plus digne que d'artificielles contre-maçonniques appartenances à des associations obedentielles.

Cependant, le premier problème est le peu de cas fait des rites autres que REAA à GLAMF par exemple..
Les règles du REAA (et leurs SC) seraient donc appliquées aux RF, emulation, etc .. ?
Ah ils sont pas nombreux, on s'en fout ... OK !

Nous sommes donc encore dans des jeux de postures dans lesquels GLAMF a entraîné GLDF.
Comme le dit Gerard, la reponse maconnique est pourtant simple et figure dans tous les rituels :

Sont reçus les initiés, les modes de reconnaissance, les officiers en charge de cette mission désignés depuis le début de la FM et clairement énoncés à chaque ouverture ou instruction ou clôture.
Nulle mention dans la FM traditionnelle de quelque scission entre des "réguliers" ou "irréguliers" ! Piur artifice au service des obediences mais qui attise des sentiments contre-maconniques de fierté, exclusivité, superiorité ... sans la moindre base maconnique!
Au contraire les rituels abordent la question et tranchent sans le moindre doute :
Q: combien de sortes de maçons ?" R: "2, les FM et les ouvriers du bâtiment".

GODF applique bien ces règles simples maconniques. Bravo !

Pierre L. 27/09/2014 10:19

Mon cher Gérard, une fois de plus la GLDF par la voix de son GM (toujours le même), avait été claire : la famille écossaise, c'est eux et ses affidés... Comment des FF et des SS qui ne pensent pas comme eux pourraient-ils ne serait-ce que penser être Ecossais, surtout des femmes (ne parlons pas de SS). La GLTSO, éventuellement (mais sans la tenue mixte annuelle), surtout pas la LNF (les historiens à "eux" n'aiment pas Roger Dachez). Alors le GO, n'en parlons pas (surtout au vu de la caballe qui cours sur les réseaux sociaux alors même que l'obédience ne s'est même JAMAIS exprimé sur le sujet), et ce même s'il pratique le REAA depuis 1804 (et les grades écossais depuis bien avant).
Accueillir le SCPLF au sein de cette même famille, soit, mais dans le cadre d'une absorption par le SCDF (vengeance après que ce même SCPLF ait osé partir du SCDF il y a cinquante ans ?)

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/