Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

18 Dec

CMF : le torchon a brulé !

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

CMF : le torchon a brulé !

Mettant en demeure la GLDF de satisfaire aux exigence de Bâle, la GLRB (Grande Loge Régulière de Belgique) lui fait, après les évènements de ce week end, la réponse du berger à la bergère !

 

Elle ne les apprécie pas du tout ces évènements et elle reproche au Grand-Maître de n'avoir pas levé les ambiguïtés de ses positions. Alors elle a vite réagi, probablement aussi pour se sauvegarder en mettant fin à la chimère et par conséquent en décidant de rétablir ses relations avec la GLNF. On ne voit pas bien ce qu'elle pouvait faire d'autre, mais bon, au moins les choses sont claires !

 

Dans la phraséologie chère aux "Réguliers reconnus", elle déclare qu'ainsi, la GLDF ne s'est pas mise en situation de "demander son intégration dans la chaine universelle de la Maçonnerie régulière mondiale". Fermez le ban !

 

La lettre de la GLRB.

Le Myosotis du Dauphiné-Savoie nous donne le détail de cette information :

 

image001A L’attention des Grands Officiers et Secrétaires des Loges

                        Ter attentie van de Grootofficieren en de Logesecretarissen

                        To the attention of the Grand Officers and Secretaries of the Lodges

 Communication – Mededeling – Message : GLNF

La GLRB rétablit la reconnaissance de la Grande Loge Nationale Française (GLNF) avec effet immédiat.

Le Grand Comité, sur proposition du Grand Maître Jacques François, a décidé à l'unanimité et en vertu de l'article 50 de son Règlement Général de rétablir sans délai la reconnaissance de la GLNF, retirée en juin 2012 suite aux problèmes de gouvernance interne qu'avait connus l'Obédience française. L'information est officielle.

Il est donc à nouveau loisible aux Loges et aux Frères de la GLRB de visiter et de recevoir des Loges et des Frères de la GLNF -seule Obédience reconnue en France par la GLRB- si tel est leur désir.

Cette décision de reconnaissance fait suite au constat des efforts importants consentis par la Direction actuelle de la GLNF en vue de rétablir la paix et l'harmonie au sein de ses Loges.

D'autre part, la Grand Comité de la GLRB a constaté, au vu des prises de position politique publiques et des déclarations contradictoires et ambiguës en matière de Régularité faites depuis septembre 2014 par la Direction de la Grande Loge de France (GLDF), que les conditions posées en vue de la reconnaissance éventuelle de celle-ci et par voie de conséquence de la CMF ( = Confédération Maçonnique de France, réunissant, outre la GLDF, deux autres obédiences à savoir la GLAMF et la GLIF) n'étaient plus réunies. Ce week-end encore, la GLDF avait annulé en dernière minute le vote en sa Tenue de Grande Loge de décembre d'une série de modifications destinées à la mettre en position de demander son intégration et sa reconnaissance dans la Chaîne universelle de la Maçonnerie Régulière mondiale.

Daniel BAUWENS

 Grand Secrétaire »

.

Voilà ! Comme dirait Roger, "la messe est dite !" car la réaction en chaine va s'enclencher...

 

La CMF (Confédération Maçonnique de France).

En prenant acte de la décision de la rue Puteaux, la GLRB traite également  de l'avenir de la CMF, liée dans son esprit ombilicalement à la GLDF. 

Désormais, son sort ne se joue plus sur l'échiquier de la "Régularité reconnue". Ceux de la GL-AMF et de la GLIF, deux obédiences scissionistes de la GLNF qui avaient misé sur la CMF pour se faire reconnaître par les anglais sur les ruines de la GLNF avec l'aide des 5 Grandes Loges Continentales, sont réglés depuis cette décision.  Exit tout espoir de constituer ce grand rassemblement de plus  de 51.000 frères (!). Les frères qui avaient placé leurs espoirs dans ce processus en sont pour leurs frais !

 

Pourtant, Alain Juillet, président de la CMF et Grand-Maître fondateur de la GL-AMF, veut poursuivre la route, sans désemparer. Que peut-il faire d'autre maintenant ? Sa marge de manoeuvre est réduite comme peau de chagrin. Principal artisan de la sortie de la GLNF de quelques 15.000 Frères, créateur de cette nouvelle obédience et co-concepteur de cette Confédération, il se posait en héritier.

Il ne conçoit pas aujourd'hui qu'il puisse se voir refuser la reconnaissance ! Le Frère Alain Juillet commence à faire l'expérience de la différence entre régularité et reconnaissance... Mais, les cohortes de frères qu'il a entrainé avec lui se retrouvent orphelins.

 

Alors, constatant que son alliée, la GLDF, n'est plus dans la course, il choisit l'écran de fumée en portant ses attaques sur ... le GODF ! Il en fait le responsable de tous ses maux. Il affirme, péremptoirement, mais il n'appuie ses dires sur aucune justification, sur aucune preuve. Et pour cause... On ne peut que constater  l'extrême rareté des commentaires du conseil de l'ordre du GODF sur le processus de la CMF.

 

Ce style d'attaque n'est d'ailleurs pas sans rappeler le leitmotiv de certains commentaires d'articles de blogs des plus virulents, commentaires campant sur une ligne de défense de la CMF toujours basée sur  l'affirmation que le GODF craindrait qu'elle lui fasse concurrence ! Or, force est de constater que cette course aux chiffres est l'oeuvre des supporters de la CMF eux-mêmes. C'est le fameux comptage réalisé par Jean-Laurent, dans l'article qu'il publie au lendemain de la déclaration de Paris en juillet 2013, article cité ci-dessus. 

 

Perspectives.

Il faudra certainement du temps pour panser les plaies et penser l'avenir...

 

Encore que cet avenir, il est entre les mains des frères et des loges qui ont su imposer leurs vues en bravant courageusement les éléments de langages, le prêt-à-penser des hiérarques et parfois quelques basses attaques. Mais, lorsque 81% des députés expriment une volonté de ne pas rompre les relations fraternelles qui existent dans les orients, il devenait téméraire de prétendre à ne pas en tenir compte.

 

Les perspectives sont là. Les six prochains mois ne seront pas de trop pour construire une véritable alternative  au projet isolationiste moribond. Sur cette base, il faut avoir confiance en ce premier semestre 2015, il faut avoir confiance dans le travail des frères.

 

 

Gérard Contremoulin

______________________________________________________________ 

 

 

Commenter cet article

Brutus 21/12/2014 20:06

La Confédération est la seule initative contemporaine d'envergure propre à revitaliser cette "vieille radoteuse" que la maçonnerie mondiale est devenue.
Elle n'est pas une option mais une nécessité pour ceux qui ne veulent pas disparaître dans ce naufrage lent et inexorable auquel nous assistons.
Le siège de ce renouveau ne se situe ni dans la maison de retraite du 60 Great Queen Street, ni dans la maison de la culture anarcho-syndicale du 16 rue Cadet. 
Bigots ou anticléricaux, conservateurs libéraux ou crypto marxistes, tous figés à l'époque la reine Victoria ou de l'affaire Dreyfus, ont déserté notre idéal.
Nous allons le ré-enchanter.

TS 23/12/2014 17:13

Je suis content pour toi Brutus que CMF poursuivre son œuvre , par contre tu dis que les 5 étaient au courant des le départ que la GLDF ne voulait pas renoncer aux inter visites car elles voulaient aussi faire bouger les lignes ? Intéressant . ?

Désap. 23/12/2014 16:55

Et c'est là que nous arrivons au mélange des genres et ainsi à l'aberration totale qui conduit à l'échec d'aujourd'hui.
Les notions de l'Histoire profane ne peuvent en aucun cas prétendre cautionner quelque acte maçonnique.
D'où la Maçonnerie régulière, système de principes, peut-elle faire l'objet d'une quelconque diplomatie ?
C'est bien ce que la GLRB souligna dans son dernier courrier, on ne s'arrange pas avec les principes de la régularité lorsqu'on y prétend, on s'y conforme, point.
Il n'y a aucune partie remise, les principes restent ce qu'ils sont, ceux qui ne s'y conforment pas en sont exclus, situation d'isolement actuel de la CMF qui, en l'état, n'a aucune raison d'exister, sauf à flatter l'égo de certains avec tous les risques que cela comporte pour des GGLL à la régularité originelle et reconnue un court instant à l'occasion d'une communication berlinoise (et oui, les 5 étaient même allé jusque là à propos de GLAMF et GLIF), le temps que l'indécise chronique GLDF n'annule tout espoir par une pleutrerie, la non mise aux votes de sa propre réalité ; pour le coup, voilà bien un évènement maçonnique historique, nous dirons que cette fameuse GL inventa la couardise, quel beau caractère qui présage d'un avenir radieux.
Maintenant, clairement, mais vraiment très clairement, CMF = GLDF, strictement rien d'autre.

brutus 23/12/2014 13:08

La diplomatie n'est pas l'art du mensonge mais celui d'accomoder les contraires pour qu'ils se rassemblent au lieu de s'opposer. Si notre frère Talleyrand avait du pratiquer une diplomatie de la transparence au Congrès de Vienne la France eut été envahie et durablement occupée.
Il n'y avait nulle ambition mégalomaniaque et nul mensonge dans le projet des signataires de Bâle qui savaient parfaitement de quoi il retournait.
Ceux-ci et les membres de la CMF voulaient faire bouger les lignes en pratiquant une large ouverture vers les andersoniens que nous sommes.
Tout cela n'est que partie remise et la CMF poursuivra son oeuvre.

Désap. 23/12/2014 11:49

"les corrections statutaires de la Gldf n'étaient rien d'autre que diplomatiques, ceci pour respecter des formes dont personne n'aurait eu le mauvais goût de vérifier si elles étaient respectées, et bien sûr elles ne l'auraient pas été"
D'une part c'est archi faux, Alpina faillit perdre ses reconnaissance parce qu'elle pratiquaient des inter-visites irrégulières.
D'autre part, voilà très exactement de quoi meurt la CMF.
Des non dits, des "on croyait que" des "ce ne sera pas appliqué" des "c'est juste pour la forme"
Mais pour quoi prend-t-on la Maçonnerie régulière ? Pour un cirque ?
Pour qui prend-t-on les 5 GGLL de Bâle ? Pour des gens à qui on peut raconter des sornettes ?
Si cette CMF continue dans les méandres de l'imprécision, elle ne sera jamais qu'à l'image de sa principale composante, la GLDF, qui n'a jamais eu un positionnement clair, personne ne saura jamais où elle se situera, donc très logiquement, non pas que personne ne voudra la reconnaitre, mais personne ne POURRA la reconnaitre.
C'est très exactement ce qui c'est passé avec les 5 de Bâle, ils se sont retrouvé face à une impossibilité.
Une fois de plus, nous sommes en Maçonnerie, de plus régulière, et en l'espèce ce sont la rigueur et la clarté qui sont déterminantes.
Enfin c'est incroyable, j'ai l'impression d'être obligé d'écrire l'évidence.

Brutus 22/12/2014 23:17

gérard tu sais bien que les corrections statutaires de la Gldf n'étaient rien d'autre que diplomatiques, ceci pour respecter des formes dont personne n'aurait eu le mauvais goût de vérifier si elles étaient respectées, et bien sûr elles ne l'auraient pas été. Bon tout ceci ne pouvait être publiquement expliqué et n'a donc pas été compris. C'est dommage car l'ouverture extérieure (de mon point de vue simplement différée) eut été une bonne chose.
Quand à d'Holbach (qui est mon philosophe des lumières favori) je ne puis qu'approuver que tu le cites et (non pour me vanter de la connaître mais pour faire partager un moment agréable à nos frères) te propose trois citations réjouissantes :

Croisades Expéditions saintes, ordonnées par les papes, pour débarrasser l’Europe d’une foule de vauriens dévots, qui pour obtenir du ciel la rémission des crimes qu’ils avaient commis chez eux, en allaient bravement commettre de nouveaux chez les autres

Circoncision Le père éternel, qui, comme on sait, a parfois des fantaisies, voulait jadis que ses amis se rognassent le prépuce ; son fils lui-même s’est soumis à cette belle cérémonie ; mais depuis son papa s’est radouci ; il n’en veut plus aux prépuces de ses amis, il est content pourvu que jamais ils n’en fassent usage

Stercoranistes : Opinion absurde de ceux qui supposeraient que le pain consacré dans l’eucharistie, c’est à dire changé en dieu, puisse être rendu par la selle. Les théologiens ont longtemps disputé pour savoir ce que devenait le dieu que l’on a reçu dans l’eucharistie, maintenant il est enfin décidé qu’il n’y a que Dieu seul qui sache ce qui arrive à l’eucharistie quand nous l’avons reçue

Gérard Contremoulin 22/12/2014 22:08

"une CMF recadrée par la volonté de poursuivre les intervisites"... avec les obédiences réputées pour vous "non régulières", si cela est, alors je persiste à saluer.
Sinon, non délivrée des rêves d'exclusion et des "augustes fadaises" chères à la dénonciation de D'Holbac, je ne varierais pas dans ma dénonciation d'une telle CMF !

Brutus 22/12/2014 20:38

mon cher gerard
au 18eme siecle la totalite des penseurs des lumieres sauf Rousseau furent macons
au 19eme siecle il y avait trois fois moins d'hommes de lettres qu'au siecle precedent
au 20eme encore deux fois moins qu'au 19eme
notre pensee s'affaiblit et s'etiole entre des conservatismes opposés outre manche et en france
il n'est que temps de reagir
la Cmf propose une voie originale
vous pouvez la contester, mais pas comme vous le faites la vouer aux gemonies avant meme qu'elle n'existe, avec une telle hargne
tu avais conclu dans ton precedent article que tu souhaitait bonne chance a une CMF recadree par la volonte de poursuivre (a mon avis a bon droit) les intervisites

Gérard Contremoulin 22/12/2014 17:54

N'est-il pas navrant de lire sous le pseudo de "Brutus" cette "Très Respectable" parole "La Confédération est la seule initiative contemporaine d'envergure propre à revitaliser cette "vieille radoteuse" que la maçonnerie mondiale est devenue."
C'est presque une autocongratulation...
Le seul problème pour lui, c'est qu'elle a été appréciée à sa juste valeur : une initiative de division, un mur élevé entre deux branches de la Maçonnerie Française, et rejetée en tant que telle.
Mais "Brutus", dans sa Très Respectable" pensée n'en a cure. Il doit couver déjà d'autres chimères...

Désap. 22/12/2014 09:11

poil au nez.

Alexander 22/12/2014 08:29

Il est étonnant de voir le GODF être qualifié d"'anarcho-syndicale" lorsque l'on sait que la Grande Loge Symbolique Ecossaise qui a, en partie, donné naissance à la GLdF avait exactement ce qualificatif.
D'autant plus étonnant lorsque l'on sait que cette obédience était favorable à l'initiation des femmes, comme l'est le GO maintenant (Georges Martin, Sénateur et Conseiller général de la Seine, et qui restera jusqu’à sa mort à la Grande Loge Symbolique Ecossaise, est CO-Fondateur du Droit Humain avec Maria Deraisme).
Et lorsque l'on sait que c'est justement avec cet héritier de la Grande Loge Symbolique Ecossaise qu'est la GLdF que la GL-AMF voulait fusionner, ce genre de commentaire révèle une absence totale de connaissance de l'histoire.....
Etonnant quoi !

Christophe 20/12/2014 07:24

Que voilà de bonnes fêtes de fin d'année que je vous souhaite excellentes.

Avez-vous entendu le silence étourdissant des dirigeants de la GLdF et porte-voix de ces derniers jours. La rentrée de début d'année sera-t-elle fanfaronnante, ou entendrons-nous au bout du silence un simple clic de clenche ?

Désap. 18/12/2014 14:27

SCOOP !
Les dés semblent pipés :
J'ai posté 1 commentaire par article sur les 4 derniers parus sur La Lumière.
Aucun n'a été diffusé.
Il semble que F. Koch soit au ordres, diffuser l'opposition interne doit être risqué pour l'alimentation en information de ses articles.
J'en conclu que seuls trois blogs restent indépendants : La Maçonne, La Voute et Echangesfm
Jusqu'à quand ?
Banzaï !

Désap. 18/12/2014 12:19

Le pire de cette communication, sa notion la plus anti-maçonnique est cette phrase proprement surréaliste :
" ... la crainte de se voir modifier le rapport de force actuel"
La CMF se monte donc sur un rapport de force.
Il faudrait dire au rédacteur de ce pamphlet qu'il est en maçonnerie, qu'il ambitionne de construire une réunion de Maçons.
Basé cela sur un rapport de force est proprement abjecte.

Désap. 20/12/2014 14:36

Oui, enfin Joaben, tu oublies gentiment que la GLDF a répondu toute seule comme une grande à l'appel de Bâle et qu'elle a toute seule comme une grande participé à la création de CMF.
Gentiment et calmement, la GLDF est une belle hypocrite.

joaben 20/12/2014 11:15

dugenou ... faut pas faire preuve d'aveuglement ! Ce qui a posé problème à CMF n'etait pas de "rassembler" GLAMF et GLDF ... mais de vouloir DIVISER ce qui était rassemblé ! Inutile de vous raconter des histoires que c'est "les autres" analysez VOS responsabilités dans votre echec ! Tant que vous continuerez à vous persuader que ce sont "les autres" vous voguerez d'échec en échec !

Frère Terrible 18/12/2014 16:41

...Ca me rappelle un GM de la GLNF contre qui nous avons du lutter et qui nous a fait beaucoup de mal. Un GM qui croyant s'entourer d'une même "communauté d'esprit" bon a propulsé en un éclair un petit officier provincial en grand inspecteur national (TRF), un certain Alain Juillet...

Au fond FS ne s'était pas trompé, ce sont bien les mêmes....

Désap. 18/12/2014 13:08

Bon, ben écoute ...
Tu sais, la vérité sera les effectifs de GLAMF dans quelques temps.
Et surtout ne fais pas l'erreur de croire que je souhaite avoir raison.
Non, au risque de te surprendre, j'espère bien avoir tord, mais bon, nous on est pas né au GODF, pour nous, normalement, la régularité, quoi qu'écrive Bernhiem, ça représente quelque chose, donc je crains le pire pour ma GL et c'est ce qui me désole parce que je n'ai vraiment pas envie de démissionner, mais perdre mon âme, surtout pour l'ambition d'un seul, jamais.

dugenou 18/12/2014 12:40

Oui il ambitionne de réunir, sauf que pal mal veulent l'en empêcher. A commencer par toi. En gros, il faudrait se faire taper dessus et ne rien dire ?

SEVIN Pierre 18/12/2014 12:07

Il n'y a pas commune mesure entre "la tempête dans un verre d'eau" et les "grenouillages dans la mare aux canards"...si ce n'est "plus maçon que moi, tu meurs" !
Ah ! cette "régularité"...ah ! cette "reconnaissance"...depuis Ramsay (1686-1743) c'est shakespearien (1564-1616)...
"la tempête" - "beaucoup de bruit pour rien" ("much ado about nothing" et "tout est bien qui finit bien" ("all's well that ends well") -
Je suis bien aise d'être membre du GODF...et pas moins Maçon pour autant (depuis 1969...)

Pablo l'apprenti 18/12/2014 11:58

Bonjour,

Personnellement je me réjouis que la GLDF renonce à ce projet de modification.
Le torchon a brulé ? Espérons qu'ils ne nous fassent pas le coup du phoenix.

Pour l'apprenti (de la GLDF) que je suis, bien que ne maitrisant pas tous les tenants et aboutissants, mais aussi tout le contexte historique, vu de mes 3 ans je trouve cela très triste.
Voir des frères s'entre déchirer pour des questions de reconnaissance, je ne vois pas où est la fraternité.
Nous sommes tous frères et soeurs bordel !!! Il nous est dit que le franc maçon est ami du riche et du pauvre du moment qu'il est vertueux et de bonnes moeurs.
Il devrait être ajouté dans les devoirs du franc maçon que celui-ci reconnait comme frère (ou soeur) celui qui est régulier et non régulier du moment qu'il est vertueux et qu'il oeuvre pour la cité, le perfectionnement intellectuel et moral de l'humanité.
Toutes ces géguerres ne peuvent pas aller dans le sens de l'universalité de la franc maçonnerie.
Je crois à l'universalité de la franc maçonnerie mais au sens vrai de ce terme.
Tout ceci me fait penser aux guerres de religion simplement parce qu'elles ne sont pas d'accord sur des points de dogme.
Mais j'ai cru comprendre qu'en franc-maconnerie il n'y avait aucun dogme !!! Alors ???

Désabusé 18/12/2014 11:47

Concernant les sempiternelles querelles maçono-maçonniques au sujet de la mixité, de stupide "régularité" je suis à la fois un peu triste et rigolard.
"Quand j'entends discourir des cons au restaurant, je suis affligé,
mais je me console en songeant qu'ils pourraient être à ma table. - Frédéric Dard "
Quand je lis les commentaires sur les blogs maçonniques, je suis affligé.
mais je me console en pensant que leurs auteurs pourraient être dans ma loge ...

Pablo l'apprenti 18/12/2014 11:59

j'aime ça !!

Vincent 18/12/2014 11:19

La GLDF a fait le choix de préserver son identité en refusant la rupture sans ambiguïté avec les libéraux. Elle souhaite également poursuivre l'aventure CMF qui est confome à la logique de réunir ce qui est épars.
Une fois mis de côté le "projet" plus qu'hypothétique de reconnaissance par quelques GL européennes et la volonté de rompre avec sa propre identité (pour la GLDF). On ne peut que souhaiter une construction positive de la CMF.
J'entends construction positive le fait de ne pas toujours articuler sa communication autour des pseudos actions de désinformation organisées par le GO et la GLNF.... en cela, le dernier communiqué d'A. Juillet ne semble pas aller dans le bon sens. On y parle de la CMF "devenue la cible d’attaques, de rumeurs, de désinformations....", on y a affirme que "la création de la CMF est venue perturber l’ordre établi entre deux « bastions » diamétralement opposés mais se rejoignant pour la circonstance"...
Sans doute l'échec d'une quête de reconnaissance est-elle vécue comme une échec par certains (c'est un tord à mon sens, et il y a la GLNF pour qui la reconnaissance est importante). Mais si c'est le cas, il est bien confortable de pointer du doigt le vaste complot réunissant toutes les obédiences contre la CMF...
Les nombreux frères de la CMF méritent de se définir d'abord par la qualité de leur travail et non pas en opposition à.... Tout ceci est absurde. Depuis des mois.
Ne l'oublions pas, sans GLDF pas d'appel de Bâle, pas de CMF. Certains ont ensuite espérés que la GLDF allait rompre avec son histoire et son identité... Elle ne le fait finalement pas (et je m'en réjouis). Ce n'est pas au GO, à la GLNF, à la GLRB ou ailleurs que les orientations de la CMF se décident. C'est à la CMF. On nous a assez répété de laisser les frères de la GLDF décider par eux mêmes, que les opposants à la rupture sans ambiguité étaient très minoritaires, etc... Alors aujourd'hui que la GLDF a pris des décisions fortes, il serait bon de cesser d'accuser la terre entière de comploter contre la CMF. Cette logique de victimisation permanente ne mène à rien et, pour tout dire, est parfaitement ridicule.

Laurent 18/12/2014 10:21

Membre de la GLDF, je n'ai aucune compassion pour la CMF et ses dirigeants et si elle doit disparaitre, que ce soit le plus vite possible !
En ce qui concerne nos Frères de la GL-AMF et GLIF, il en va tout autrement, mais c'est aussi pour eux l'opportunité de s'ouvrir aux autres contrairement à la GLNF qui continue à mener sa politique d'apartheid vis à vis de TOUTES les autres obédiences Françaises.
Enterrer la CMF doit être le signe d'un renouveau constructif et réunifiant du paysage Maçonnique Français ou l'union de plus de 120.000 Frères et Sœurs dans un idéal commun est la meilleure réponse à ceux qui excluent, divisent et haïssent en se réjouissant de nos dissensions.

anonyme 18/12/2014 09:29

Comme tu le sais mon T.C.F.Gérard, le Maçon reste libre,dans une loge libre.L'Harmonie semble revenir,mais je crains fort qu'il reste quelque rencoeur .Espérons,espérons mais ne gémissons pas. Bonne fin d'année à toi et aux tiens.

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)