Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

26 Dec

Crèches sur l'espace public : position de l'AEPL-EU

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Laïcité - Religions

Association Européenne de la Pensée Libre

Association Européenne de la Pensée Libre

Les installations, plutôt provocatrices, de crèches sur l'espace public semblent avoir été la stratégie mise en oeuvre par les organisations et personnalités conservatrices (à tout le moins) ou carrément cathos-tradits, tel CIVITAS et son président, Alain ESCADA.

 

Et puisque ce "mouvement " a aussi ciblé le parlement européen avec CIVITAS, précisément le 9 décembre, voici la réaction de l'Association Européenne pour la Pensée Libre (AEPL) , exprimée par son président, Alan FROMMER, dans une lettre au président du Parlement Européen, Martin SCHULTZ.

 

Monsieur le Président Schultz,

 

Au nom du conseil d’Administration de l’AEPL-EU (Association Européenne de la Pensée Libre), je souhaite porter à votre connaissance le point de vue de notre association au sujet de la présence d’une crèche de Noël et de sa bénédiction dans l’enceinte du Parlement européen à Strasbourg.

 

Nous pensons que les autorités du Parlement européen ont commis une grave erreur en acceptant l’initiative du Député M. Mario Borghezio (Ligue du Nord italienne) d’inviter l’association Civitas et ses représentants, M. Alain Escada et Mgr Fellay, à installer et à bénir cette crèche.

 

Un des principaux principes prônés par notre association est la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Nous estimons qu’il constitue la meilleure garantie pour assurer des relations pacifiques entre les différents courants de pensée dans la société, car il est le seul à protéger de manière égale les droits des croyants et des non-croyants. Le principe de base est de considérer que ces questions de croyance ou de philosophie rationnelle relèvent de la sphère privée de chacun. Cela n’interdit nullement les personnes d’une même conviction philosophique ou religieuse de se rassembler et d’exprimer leur opinion dans le cadre de notre démocratie européenne.

 

Afin de préserver cette paix civile dans l’Union européenne, nous considérons que toutes les institutions politiques comme le Parlement européen doivent afficher une stricte neutralité à l’égard des individus et des organisations laïques et religieuses. Cela implique qu’il ne peut y avoir de manifestations religieuses ou laïques dans les bâtiments de ces institutions publiques. N’oublions pas que des milliers d’Européens sont décédés de mort violente lorsque la question religieuse est entrée dans la sphère publique dans des régions comme l’Irlande du Nord. Souhaitons-nous déclencher en Europe des conflits similaires à ceux qui se déroulent dans le monde arabe ou dans la région saharienne de l’Afrique parce que la religion s’est introduite dans la lutte politique ? Le Parlement européen devrait en cela être particulièrement vigilant à tous les niveaux, y compris celui des symboles, afin d’éviter le déclenchement de tels conflits dans notre société.

 

En plus, les propos énoncés par M. Escada et l’Evêque Fallay le 9 décembre exprimant la vision ultraconservatrice de l’association Civitas, constituent une offense à l’égard des nombreux laïques d’Europe et risquent ainsi d’aliéner de nombreux citoyens européens. Puis- je me permettre de vous rappeler que l’AEPL-EU est une association dont le but principal est de favoriser un large courant de sympathie pour le projet européen, parce que son objectif est de rassembler ce qui est épars. Comme nous avons des membres dans l’ensemble de l’Union européenne, les membres du Conseil d’administration de l’AEPL-EU constatent que plus en plus de nos adhérents qui sont tous des « Européens convaincus », commencent à avoir des doutes sur la voie que prend aujourd’hui l’Union européenne. Avant de donner l’autorisation de bénir la crèche aux représentants de Civitas, les autorités du Parlement, connaissant pertinemment bien la réputation de cette association, auraient pu prévoir que seraient tenus les propos similaires suivants.

 

M. Escada a souhaité que l’enfant Jésus dans la crèche règne sur toutes les nations, car tout pouvoir vient de Dieu. Le Conseil d’administration de l’AEPL-EU estime que ces propos dans leur archaïsme constituent un affront à la démocratie moderne basée sur le principe aliénable comme quoi « tout pouvoir émane de l’électeur ». Il a poursuivi en citant le Pape

 

Pie X qui a dit : « La civilisation n’est plus à inventer : elle a été, elle est, c’est la civilisation chrétienne, c’est la cité catholique. Il ne s’agit que de l’instaurer et de la restaurer sans cesse sur ses fondements naturels et divins.. »

 

Monsieur le Président Schultz, nul ne peut contester à M. Escada le droit d’exprimer cette opinion. Cependant, que ces pensées aient été exprimées à l’intérieur du Parlement européen par un citoyen européen non élu avec en plus l’approbation des autorités du Parlement, constitue une grave provocation également pour tous les citoyens européens qui ne partagent pas ces idées. C’est la porte ouverte au type de conflit que nous voulons éviter à tout prix.

 

Et plus grave encore furent les propos tenus par Mgr Fellay dans sa bénédiction :

 

« C'est là que tout a commencé, dans la crèche. Il est donc normal que les dirigeants de l'Europe rendent hommage à ce Dieu qui vient au milieu des hommes pour les sauver, Lui qui est le Roi des Rois. Car rappelons-nous ce que disait dit le cardinal Pie : "si le moment n’est pas venu pour Jésus-Christ de régner, alors, le moment n’est pas venu pour les gouvernements de durer."

 

Par la bénédiction de cette crèche, l'Eglise va lier cet endroit à la grâce du Bon Dieu. Ce petit endroit va devenir un sacramental et profiter à tous ceux qui viendront se recueillir ici. »

 

Ce qui a été fait ne peut plus être défait. Toutefois, le Conseil d’administration de l’AEPL-EU appelle les autorités du Parlement européen à ne plus accorder à l’avenir l’autorisation pour des manifestations de ce genre.

 

Veuillez agréer, Monsieur le Président Schultz, l’assurance de ma parfaite considération.

 

Alan Frommer

Président du Conseil d’administration de l’AEPL-EU

 

 

Un mot à propos de ce "Monseigneur" Fellay. Il est le "Supérieur Général" de la Fraternité Saint Pie X, fondée par le très intégriste Mgr Lefebvre !

 

 

L’eurodéputé Mario Borghezio, le président de Civitas, Alain Escada, puis Mgr Bernard Fellay, ont pris la parole lors de l’inauguration de la crèche de Noël au Parlement Européen

On notera la nature des propos tenus par les 3 orateurs, teneur qui, si elle a toute sa place dans un lieu de culte, n'a effectivement rien à faire dans un lieu où s'exerce la vie institutionnelle représentative des peuples de l'Union Européenne.

 

Gérard Contremoulin

__________________________________________________________

Commenter cet article

Albarèdes 28/12/2014 15:44

l'erreur est de croire que tous les peuples d'Europe ont la même conception de la laïcité et de la séparation des Eglises et de l'Etat que la France. L'Europe de Maastricht, d'Amsterdam et de Lisbonne (les traités) ne connaît pas la loi de 1905...c'est une raison supplémentaire d'en sortir. En France, il serait souhaitable que ceux qui s'insurgent, avec raison, contre une crèche installée en un espace où s'exerce l'autorité de l'Etat républicain laïque et démocratique s'insurgent, de la même manière, quand ces mêmes lieux (ou leurs équivalents) accueillent de la même manière l'allumage de chandelier, la rupture de jeûne ou la fête du ramadan (mairie de Paris, par exemple) Or, ils ne le font pas! étonnant, non?

Désabusé 28/12/2014 00:08

Les uns condamnent les entorses à la laïcité faite en faveur de l'Islam, les autres en faveur des catholiques, ou encore en faveur de la religion juive ...
Chacun a sa tête de turc.
En conséquence la laïcité est une attitude superficielle pour les uns et les autres.

Labrousse 27/12/2014 21:27

Il va sans dire que j'approuve ce texte, pourtant je le dis.......

tartuffe 27/12/2014 21:02

Et ce Martin SCHULTZ il a répondu...? Quant on sait que le drapeau de l'Union européenne est le drapeau de Marie il ne faut plus s'étonner de rien, la construction européenne est aux antipodes des principes d'Anderson. Quant on oublie son histoire on est hélas condamné à le revivre.

Pythagore 27/12/2014 12:24

Les crèches traditionnelles que je connais depuis mon enfance, mettent elles la république en danger ? Moi je pense que c'est la bêtise humaine ! Quand je vois que la mairie de Paris fête le ramadan etc, je pense que les libres penseurs sont aux abonnés absents...!

Tartuffe 28/12/2014 10:22

Mon Cher Tartuffe,
L'espace public est fait pour tous, en ce compris pour ceux qui ne croient pas où sont indifférents à la religion, d'où un minimum de tenue par respect pour tous. Que dirions nous si chacun venait en loge en faisant n'importe quoi et sans le respect de ses décors ? Il n'y aurait plus de loge et le chacun pour soi l'emporterait sur la règle égalitaire qui conforte la liberté. Pour le reste de ton message je partage ton point de vue, la Mairie de Paris n'a pas à favoriser une religion, pas plus qu'elle n'a à la défavoriser. Elle a le devoir de respect pour tous d'autant que c'est la mairie héritière des idéaux de la révolution française.

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/