Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

31 Dec

Vœux 2015 : la maçonnerie se cherche.

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

Le service communication de la GLFF m'a adressé pour que je la publie cette invitation à une présentation à la presse des vœux des "obédiences maçonniques françaises".

 

Je la publie bien volontiers comme à l'accoutumée.

La voici donc :

Vœux 2015 : la maçonnerie se cherche.

Et puis, quand on regarde la liste des obédiences maçonniques signataires, deux éléments surprennent.

D'abord l'absence du GODF, ensuite la présence de la GL-AMF.

 

La Lumière croit y voir un "bug". Bien sûr, François Koch dépasse cette notion pour entrer dans le jeux des relations entre obédiences ou plus exactement des relations entre Grands-Maîtres. Bien sûr, elles ne sont pas simples apparemment si l'on en juge par les pics plus ou moins acerbes que Catherine Jeannin-Naltet (GLFF) adresse, y compris publiquement (Salon Maçonnique du Livre) à Daniel Keller (GODF). Mais le problème n'est-il que là ? 

 

Daniel Keller explique les conditions, très informelles, dans lesquelles se sont déroulées les prémisses de cette initiative qui se solde par l'absence du GODF de cette présentation. 

 

Catherine Jeannin-Naltet, de même que Marc Henry, finissent leur mandat de Grand-Maître en juin prochain sans pouvoir briguer leur succession. Elle n'a manifestement pas digéré la possibilité pour les loges du GODF qui le souhaitent d'initier des femmes et d'affilier des Soeurs.

Sur ce point, elle tente de retenir, à leur corps défendant, les Soeurs qui souhaiteraient s'affilier au GODF tout en restant à la GLFF en les obligeant à démissionner de la GLFF. Quand on connaît l'attachement que tout maçon a pour la loge qui l'a initié, on comprend que cette mesure administrative puisse avoir de l'effet. Mais pour combien de temps ? Et ce blocage qu'elle a perpétué, la prochaine Grande Maitresse le maintiendra-t-elle à son tour ?

 

Marc Henry, qui semble avoir un peu de mal à se relever de la défaite d'importance qu'il a essuyé en décembre, voudrait probablement redorer son blason avant de descendre de charge. Ce que l'on peut comprendre. 

 

Sur les commentaires des blogs, si le ton d'une agressivté rare est largement retombé, à la satisfaction de tous, certains commentateurs se complaisent à vanter la renaissance de la "maçonnerie andersonnienne" et de son  support aujourd'hui : la CMF ! Tiens la revoilà...

 

C'est le cas du Très Respectable "Brutus" qui, telle l'épée du boureau, taille dans le paysage maçonnique français :

 

Comme l'évoquait Alain Bernheim, 2014 aura été une année singulière.
Celle de la renaissance en France d'une Maçonnerie de tradition Andersonienne.
D'une Maçonnerie qui refuse tout prosélytisme politique (GO) ou clérical (GLNF) parce qu'elle comprend que ces deux voies, celles de l'intrusion de la Cité ou de la Religion en Loge, ne correspondent plus à l’attente des Maçons d’aujourd’hui.
D’une Maçonnerie de la troisième voie, celle de la restauration de nos idéaux de morale et de simplicité qui s’affranchit des tentatives d’intimidation françaises ou étrangères qui veulent la faire échouer.
Désormais le paysage est bien dessiné et notre Confédération s’impose en son centre sans que ses ennemis n’y puissent rien changer. Il faut sentir les lassitudes. Il semble maintenant que le «
CMF Bashing » n’aura que peu d’écho.

 

Cette déclaration, dans le droit fil de ce que les inventeurs de l'idée de RPMF, puis de CMF souhaitaient (Alain Graesel et Alain-Noêl Dubart), pousse à un devoir de vigilance. En effet, que représente la CMF pour la GLDF sinon la contradiction absolue d'avec le chapitre 1 dernier alinéa de sa constitution qui stipule : "que la GLDF ne reconnait aucune autorité maçonnique nationale ou internationale supérieure à la sienne". Elle deviendrait dès lors l’instrument d’une soumission future de l'obédience à d'autres "puissances maçonniques".

 

Si les frères peuvent légitimement se sentir forts d'avoir gagné la bataille de la liberté des loges par le retrait des textes concernant notamment les intervisites, il y a tout lieu de rester vigilant pour que ce ne soit pas, finalement, que partie remise... Car voir réaborder sous l'angle de la CMF la franc-maçonnerie andersonnienne, modèle Graesel (ce qui reste au demeurant une bizarerie dont Pierre Mollier trace les méandres) peut apparaître comme un retour en force des principes de la régularité anglo-saxonne.

 

Les Frères et les loges, comme "Ar-Vreur", semblent décidé à jouer les veilleurs et les débusqueurs en exprimant la volonté d'étendre largement leurs analyses et leurs capacité à faire réfléchir et à élaborer. 

Cette loge réitère sa demande de retrait de la GLDF de la CMF.

 

Alors, dans ce contexte, on ne peut que s'interroger, avec même un peu d'amusement, à voir la GL-AMF se joindre au concert des obédiences non régulières... Elle qui, il n'y a pas si longtemps, fustigeait la mollesse de la GLDF vis à vis de feu les exigences de Bâle... tout en négociant son propre accord ! 

La voilà maintenant qui recolle au peloton, mais sans le GODF...

 

Le récit qu'en fait La Lumière est effectivement du niveau du défi de cours d'école comme le rappelle Daniel Keller. C'est navrant.

 

Dans un tel climat, on comprend mal comment les obédiences peuvent accepter de jouer ce genre de petits jeux stériles et bien invalidant par rapport aux tâches de l'heure.

Peut-être faudra-t-il dire haut et fort que plutôt que de regretter a posteriori l'absence de telle ou telle une fois l'affaire conclue, il serait préférable a priori de ne pas participer soi-même quand telle ou telle en est absent.

 

Question de volonté réelle...

 

Bonnes fêtes du bout de l'An...

 

Gérard Contremoulin

________________________________________________________

 
 
 

 

Commenter cet article

joaben 07/01/2015 10:07

En cas de doute sur les vélléités du dirigeant unique de CMF(depuis que GLDF n'y a plus de représentant), brtus se prétendant en charge de la destinée de CMF et de GLAMF, s'autorisant (elon lui) à "recadrer" le GM de GLAMF et s'auto-autorisant à parler au nom de l' "unanimité des confédérés" annonce :
------------
« Être à la GLAMF, comme à la GLNF, c’est croire en Dieu. Il ne devrait y avoir chez nous ni athée ni agnostique. Notre prestation de serment se fait sur la Bible. » disait notre actuel grand maître il y a une éternité, lorsqu'il n'était pas en charge et que la GLUA n'avait pas encore statué sur la reconnaissance française. A l'époque Beau se voulait diplomate et avait été piégé par la malice de monsieur Koch. Depuis lors il à bien compris l'orientation de l'Alliance en faveur d'une maçonnerie andersonnienne ..."
---------------------
Nul espoir pour eux que ce dernier torpille la CMF pour priver de fonction celui qui l'a fait Roi
--------------------------
Les protocoles qui réglementent les intervisites en tenues émanent de la CMF dont les statuts s’imposent à ses membres
-------------------
On notera que Le nouveau GM de GLAMF est (selon brutus encore) ...aux ordres !
Et un "fait roi" !
Tel était donc la dérive dont certains ont rêvé : un organisme sanas contrôle des FF, ni des loges, ni même des Gl et qui prendrait des décisions qui s'imposeraient à tous ...
C'est d'ailleurs le discours brutus actuel : Le dernier revirement d'AJ vaudrait décision à appliquer sans nul besoin d'un vote en convent !

Christophe 03/01/2015 08:54

Je suis assez heureux de voir qu'il n'y a pas de bons voeux communs maçonniques envoyés tous azimuths, dans mon pays. Ce ne serait sans doute pas fort difficile, nous nous entendons plutôt bien, même avec les "réguliers à l'anglaise". En fait ce serait impossible, cela n'est pas dans nos habitudes.

L'extériorisation reste individuelle. Car finalement quelle signification ce tir groupé? Qui reçoit cela, sinon la publicité de la mésentente? Ubuesque: oui évidemment!

Un gentil message de la "Grande Commission" (?! ou ce qui en tient lieu pour chaque Obédience) par l'intranet de l'Obédience, un peu personnalisé, à chacun de ses membres, et ce sera impeccable.

Je suis bien certain que c'est ce que fait la GLNF, et je suppose le GOdF.

Papygrincheux 03/01/2015 19:08

Pierre L. n'a toujours pas daigné nous expliquer pourquoi, selon lui : "Depuis quelques temps, Catherine Janin fait beaucoup de mal à la Maçonnerie" . C'était des propos en l'air sans doute...mais destinés à quoi? A déconsidérer mine de rien la G.M. de la GLFF? C'est une démarche fraternelle ça Monsieur Pierre L. ?

Désap. 02/01/2015 15:06

Les miens étant particulièrement dures de la feuille, il serait souhaitable et fraternel que les FF. de la GLDF fassent part assez rapidement de leurs intentions quant à leur participation à la CMF, surtout s'ils ne souhaitent plus continuer cette aventure devenue, à mon humble avis, sans grande utilité.
N'hésitez pas à provoquer rapidement un autre moment conventuel sur le sujet.
Ce serait bien de ne pas attendre le dernier moment, juin 2015 par exemple, comme pour l'appel de Bâle, cela permettrait à ma GL, la GLAMF, de se recentrer sur ses priorités, en particulier sa régularité qu'elle est entrain de perdre bien inutilement.
Vous n'avez pas besoin de nous pour exister, vous nous l'avez montré, faites en sorte d'être francs et directs pour que les miens prennent conscience qu'il y a une vie hors de CMF et que l'avenir de GLAMF se trouve en parallèle de la Maçonnerie libérale.
Cela nous permettrait également de requérir une reconnaissance internationale, objet de la création de la GLAMF.
Meilleurs voeux à tous pour cette nouvelle année.

Pierre L. 01/01/2015 20:10

Depuis quelques temps, Catherine Janin fait beaucoup de mal à la Maçonnerie

Papygrincheux 02/01/2015 11:46

D'accord avec Duplay, pas avec Pierre L. ...A moins qu'il ne nous explique clairement en quoi : "Depuis quelques temps, Catherine Janin fait beaucoup de mal à la Maçonnerie" . Devrait-elle; selon Pierre L. accepter la suprématie d'un GODF devenu mixte et mettre la GLFF en état de subordination en acceptant, pour commencer et par exemple, la double appartenance?

Duplay 31/12/2014 17:41

Ce genre de manifestation où se réunissent pour faire un photo une myriade d'organisations ou d'obédiences qui n'ont rien à se dire, rien à faire ensemble qui n'acceptent même pas pour certaines d'entre elles de recevoir les adhérents des autres, ne sert strictement à rien. Il en sortira un communiqué commun aux termes duquel les participants affirmeront d'une manière solennelle qui aurait plu à notre Frère Pierre Dac "qu'ils sont pour tout ce qui est bien et contre tout ce qui est mal". Pourquoi prétendre que la franc-maçonnerie universelle existe, alors qu'il s'agit d'un mythe qui ne mène qui plus est nulle part. Que chacun cultive son jardin en approfondissant ses raisons et sa façon d'être sans prétendre donner des leçons aux autres et que l'on tente de mettre fin à des querelles qui sont ubuesques et cela sera déjà un progrès. Que par ailleurs, les historiens fassent leur travail pour en finir avec les imposteurs qui tentent d'accréditer des traditions ou des origines sorties d'on ne sait quel chapeau de magicien. Les réunions de dignitaires à chapeau pointu qui se crêpent le chignon et jouent dues coudes pour apparaître sur la photo n'intéressent que les foliculaires.

Wanderer 02/01/2015 12:21

Je partage tout a fait ton sentiment MTCF Duplay.

Frat***

W.

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/