Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

07 Jan

La crise de la CGT n'est pas une bonne chose !

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Réflexions - Conférences - TBO

La crise de la CGT n'est pas une bonne chose !

La CGT est en proie à une crise de confiance qui touche en premier lieu les "cégétistes" eux-mêmes après les révélations sur la folie des grandeurs de son secrétaire général Thierry Lepaon.

 

Et si ce cas fait l'objet d'un article sur ce blog, c'est pour une double raison. Thierry Lepaon a en quelque sorte ouvert le feu en tenant des propos sur la franc-maçonnerie avant sa prise de fonction et par ailleurs, cette crise n'est pas une bonne chose pour le progrès social auquel travaille tout franc-maçon, soeur ou frère, de la franc-maçonnerie libérale et adogmatique.

 

Le 29 octobre 2012, j'évoquais les propos plutôt défavorables qu'il tenait à l'égard de la franc-maçonnerie. Je le faisais sur une base plutôt constructive, allant même jusqu'à lui proposer de l'inviter à "plancher" au GODF. 27 mois plus tard, le bilan que les médias l'obligent aujourd'hui de présenter est calamiteux.  Il va probablement sortir par la petite porte sous les critiques de ses pairs...

 

Et si l'homme a failli par rapport aux attentes de son organisation, et que la loi interne et un peu aussi la morale lui montrent le chemin de la sortie, l'organisation, elle, va devoir en payer le coùt social comme l'indiquent déjà les dernières élections professionnelles ! 

 

La crise de la CGT n'est pas une bonne chose !

On aurait tort de s'en réjouir.

L'entrée dans une crise de cette gravité pour une organisation syndicale comme la CGT, quelles que puissent être par ailleurs les critiques que l'on peut légitimement lui adresser, ne peut que provoquer une chute de la confiance dans le fait syndical. Dès lors, c'est la qualité même du dialogue social entre les partenaires dit sociaux (syndicats de salariés et syndicats patronaux) dans notre pays qui va baisser et il n'en a pas vraiment besoin actuellement !

 

Le dialogue social est la capacité des partenaires sociaux de mettre en discussion les principaux problèmes du monde du travail dans la perspective de trouver des accords. C'est un exercice de responsabilité où la capacité à l'écoute et à la négociation sont les principales qualités des protagonistes. Elles reposent sur une certaine confiance que chacun est susceptible d'accorder à la parole de l'autre.  

 

Cette confiance n'est pas seulement le fait d'une relation interpersonnelle entre des individus. Cet aspect est important mais il se conjugue avec un processus collectif qu'il ne faut ni oublier ni encore moins sousestimer. C'est le mouvement d'aller-retour qui existe entre les négociateurs et leurs mandants. C'est la pratique régulière de ce mouvement qui installe avec le temps les conditions de la confiance entre les partenaires.

 

De ce point de vue, la situation de Thierry Lepaon crée un état de défiance dont il faudra bien sortir mais qui ne se fera pas du jour au lendemain. C'est en cela que c'est préjudiciable au progrès social. 

 

Gérard Contremoulin

_____________________________________________________

Commenter cet article

Bosdeveix 07/01/2015 14:50

Gérard,
Tu as raison sur pas mal de points mais, me semble-t-il, pas sur la "perte de confiance du fait syndical". Il y a fort longtemps que la décrédibilisation a commencé. Difficile de dater ses débuts car de nombreux facteurs y ont contribuée. Sans refaire l'histoire : l'après première guerre mondiale, la révolution bolchévique, le syndicalisme chrétien, enfin l'orientation vers un syndicalisme de réformes et de participation, sorte de courroie de transmission bien commode.
Cela fait pas ma d'années que le monde bouge et qu'une nouvel ère est en train d'apparaître. Les luttes actuelles étonnantes, comme en Espagne ou en Grèce, montrent des peuples qui bougent en remettant en cause la méthodologie pratiquée, tant socialement que politiquement.
Il faut sans doute réfléchir autrement et - pourquoi pas ?- reprendre cet expressif slogan soixante-huitard : "Cours, camarade, le vieux monde est derrière toi !".
Le Paon a été pris le doigt dans le pot de confiture. Tant pis pour lui ! Mais combien d'autres sont dans le même cas ? Telle est la vraie question. Il faudra bien qu'un jour tout cela cesse.

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/