Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

14 Feb

28 mai : historique, une rencontre maçonnique GLNF - GODF rue Cadet.

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Formation et Histoire maçonnique

28 mai : historique, une rencontre maçonnique GLNF - GODF rue Cadet.

La Lumière révèle un évènement qui ne peut rester sans commentaire : la première édition des "Rencontres La Fayette" qui vont réunir pour la première fois dans une réunion maçonnique depuis 1913, date de la rupture largement influencée par la GLUA de Londres, la GLNF et le GODF.

 

Il s'agit, littéralement, d'un évènement. Certes, il y eu des prémisses. Une réunion des chapitres de rite français du Grand Chapitre Général du Grand Orient de France et du Grand Chapitre Général de France (GLNF) s'est déroulé à Lyon en 2008, une conférence lors du Salon Maçonnique du Livre au DH en 2014, entre Roger Dachez (LNF, président de l'IMF) et Jean-François Variot, ès qualité de Grand Orateur de la GLNF sur le thème "Tradition initiatique et Régularité", mais une telle rencontre maçonnique dans un cadre obédientiel, jamais encore. 

 

La Masonic Press Agency ne s'y trompe pas avec cet article :

 

28 mai : historique, une rencontre maçonnique GLNF - GODF rue Cadet.

Après la RPMF.

Dans le contexte d'une "recomposition du paysage maçonnique français" (RPMF) où l'on n'a vu s'écrouler les projets des hiérarques de la Confédération maçonnique de France (CMF) et de certains à la GLDF dont le Grand-Maître, projets mis en minorité par la majorité des députés des loges de l'obédience de la rue Puteaux, cette rencontre inédite ouvre de nouvelles perspectives et repositionne chaque obédience dans le sens de l'histoire. 

 

Les différences.

Sans se piquer de mots, il faut dire que les choses sont claires entre la GLNF et le GODF. Chacun peut parfaitement identifier les différences et les désaccords qui existent entre ces deux obédiences.

 

C'est principalement la question de l'obligation de croire en Dieu et en l'immortalité de l'Ame, dont le voeu n° 9 voté au convent du GODF de septembre 1877 a abrogé le caractère obligatoire ! 

Le caractère devenu facultatif de cette "croyance" fonde au GODF le concept de "liberté absolue de conscience". Mais il est profondément antinomique avec la conception que la GLUA a de la franc-maçonnerie. C'est le sens de la rupture qui intervient en 1913 entre le GODF et la Loge "Le Centre des Amis" (Rite Ecossais Rectifié) dont le Vénérable, Edouard de Ribaucourt, avait également été pendant près de 20 ans celui de la Loge "Les Amis du Progrès" au GODF.

 

L'initiation féminine est un autre sujet de discorde. La GLNF refuse toute participation féminine à leurs travaux maçonniques, ce qui n'est pas le cas de l'énorme majorité des loges du GODF, même si, il faut le reconnaître, il en existe certaines qui continuent de leur refuser l'accès à leurs travaux.

 

Les sujets religieux et politiques sont proscrits des travaux des loges de la GLNF alors qu'ils sont possibles dans celles du GODF.

 

Enfin, les autres différences tiennent à l'organisation des obédiences.

 

Paradoxe.

Mais la clarté de ces identifications peut favoriser, paradoxalement, les initiatives communes !

Tel est le cas pour celle du mois de mai prochain. Et ce qui apparaît réellement inédit, c'est l'annonce qu'il s'agit de l'installation de relations continuées puisque les Rencontres La Fayette se nomment en réalité les "Rencontres La Fayette GODF-GLNF. La franc-maçonnerie, école de pensée, école de spiritualité" et sont d'ores et déjà programmées tous les deux ans, voire même tous les ans !

 

Cette première édition traitera de "La franc-maçonnerie face à ses mythes". Il pourrait s'agir d'un exercice salutaire... 

 

Si, à l'évidence, chacun aura à coeur de légitimer sa progression initiatique par rapport à l'identité de sa démarche, Déiste, Théiste ou libérale (au sens des Lumières) ou encore "adogmatique", cet indéniable rapprochement devrait permettre de clarifier les grands choix de la franc-maçonnerie française.

 

Gérard Contremoulin

______________________________________________________

Commenter cet article

ma contribution 22/02/2015 18:19

@Duplay @Gérad et à Tous mes Frères,
J'ose pour ma part et strictement à titre perso croire que nous n'avons pas en commun que le nom. Je lisais ce matin et partageait avec mes amis -je ne suis donc pas allé à la messe- un article d'un de mes Frères qui citait une phrase de Robert Buron à propos des défis que l'avenir et notre présent nous lancent désormais à tous dans une société plurielle, pour y réapprendre le dialogue et le partage qui structurent le «vivre ensemble». Mon frère se posait donc la question «sur quoi repose désormais notre civilisation? ». En élément de réponse il proposait de méditer sur ce que cet homme politique de la IVe et Ve République, catholique et démocrate, écrivait, comme une prophétie où déjà pourtant il parlait au présent (ce qui entre parenthèse témoigne selon moi en sa faveur d'un grand sens de la responsabilité) : "La paix et l'équilibre du monde ne sont possibles que dans la coexistence de valeurs de civilisations différentes". Je pense que c’est exactement ce qu’il nous arrive. Si ce qu’il dit est juste nos deux familles d’Obédiences ne se devraient-elles pas, dans un même élan fraternel, de contribuer à cette coexistence pour la paix et l’équilibre du monde? On voit bien combien ces questions nous touchent personnellement attachés que nous sommes au droit et à la liberté. Je veux y croire et vous embrasse.

joaben 07/03/2015 10:21

cher duplay.
En fait aussi curieux que ca puisse paraître au vu de la propagande assénée, c'est le contraire :
- l'application stricte sans tolérance des rites maconniques, obligations prises implique de balayer toutes les manifestations sectaires des GLNF.
- En fait c'est eux qui demandent tolérance, complaisance vis à vis de leurs pratiques contre-maconniques(sur la base des rituels).

Faut-il être tolérant vis à vis de sectaires ? Je pense que non ! Il faut aider ceux qui sont sous allégeance (c'est le terme employé à GLNF). La fraternité s'exécute vis à vis des freres, pas vis à vis de structures, dirigeants, pratiques. Tel est pourtant ce qu'ils demandent ... effrayant !

joaben 07/03/2015 10:17

Chacun peut s'inventer des raisons d'être différents.
C'est de l'ordre du profane, de la differentiation commerciale, politique, sociale, religieuse.
Mais lorsque nous parlons de FM, il y a des regles tricentenaires précises définies dans les rituels maconniques et qui détermine si on est FM et par consequent digne de participer à une reunion maconnique selon son grade atteint.

Pour des raisons profanes, des groupes maconniques substituent à ses règles leurs propres règles profanes.
En fait le discours des militants GLNF est donc un discours d'aparteid.
La mesure de la reconnaissance FM ne se fait pas au travers d'un baratin sur blog, mais par un seul critère :

Sommes-nous prêts à partager les mêmmes tenues maconniques ?

Pretendre considérer FM ceux avec qui on ne veut pas maconner ensemble est une hypocrisie ! C'est aussi faire un choix de privilégier l'allégeance à une structure profane et facultative plutôt que les principes maconniques.

Oui, c'est dur, MC de s'en prendre à votre addiction-allégeance cultivée dans votre groupe. Mais le F de Francmacon implique d'arrêter de vous raconter des histoires issues d'une propagande profane ..
Oui, vous voulez continuer votre sectarisme de mépris des FM ... et pire vous voulez qu'on ne vous le fasse pas remarquer ... des fois que certains d'entre vous soient génés de tels principes odieux ? ou parce que vous préférez l'ignorance de la réalité ?

ma contribution 25/02/2015 13:51

nous sommes séparés pour des raisons je dirai de choix "herméneutiques" différents dans notre rapport à l'histoire, à la tradition, à la société ... autre franc-maçonnerie, autres franc-maçons mais francs-maçons tous deux. En ce qui me concerne cela ne fait aucun doute ou problème. Étant GLNF je reconnais comme franc-maçons les frères du GO en toute connaissance de ce qui nous sépare aussi et qui fait qu à minima nous sommes d'accord sur nos désaccords. A nous, de bonne volonté, de faire en sorte que ces désaccords dans nos "interprétations et choix" ne nous entrainent pas derrières des barricades ou dans l'indifférence de l'autre mais plutôt soit l'occasion d'un dialogue d’emblée tolérant. Qui sait d'avance si bonne volonté et tolérance sont bien respectées ce qu'il pourrait en ressortir en terme de convergences ou de complémentarités? Bien d'accord avec toi en tous les cas pour éviter les polémiques stériles. Pour moi c'est indéniable tu as la qualité de Franc-maçon. Bien à toi

duplay 23/02/2015 15:41

Je ne veux pas non plus polémiquer. Je pense que la tolérance et le dialogue sont les vertus nécessaires dans une société complexe pour que la barbarie ne s'installe pas. Ma seule remarque est que, pour se limiter à ce domaine, je reconnais les Frères de la GLNF comme franc-maçons et qu'ils me dénient cette qualité....

Vincent 15/02/2015 17:42

Ce type de colloque permettant de mieux se connaître est forcément une bonne initiative. Voir ce qui nous rapproche, comprendre nos différences et se respecter.
Comme l'indique Wanderer, il ne s'agit pas d'une tenue mais d'une rencontre, avec ce que cela implique (ou n'implique pas justement).

Vincent 25/02/2015 00:24

Comme je l'indique, je pense que c'est une bonne initiative. Ce n'est pas du tout un non-événement et je trouve tout à fait normal qu'on en parle.

LLANTIA 20/02/2015 18:49

Tu n'as pas à me demander ma permission !!! Par ailleurs j'ai employé la forme interrogative...Fraternellement à toi.

Sous la Voûte étoilée 20/02/2015 12:24

Avec ta permission, je ne partage pas ton avis...

LLANTIA 20/02/2015 10:29

Donc c'est un non évènement qui ne mérite pas qu'on en parle?

joaben 15/02/2015 14:07

NB : le baratin de circonstance concernant la "croyance en Dieu" est une foutaise !
Quel est la part de "croyants" à GLNF ? De mon experience à peine plus que dans le reste de la société française.
Servel affirme "le GADLU est Dieu" ... comme il ne donne aucune définition de ce qu'il entend par "Dieu" on est dans le vide intellectuel.
"Dieu" est-il ce que vénèrent les chrétiens, ou les catholiques, ou les juifs, les musulmans, les hindous, les Mayas ?
ou alors " un être supreme" comme mentionné par la GLUA ?

Servel s'etant érigé en "ultime lien entre Dieu et les hommes" est certainement bien placé pour nous expliquer ce qu'il entend par "Dieu" !

joaben 15/02/2015 14:00

Des questions essentielles se posent mêm s on peut les esquiver :

- Sachant que pour GLNF, les membres du GODF sont infréquentables dans des activités franc-maconniques
- Sachant que selon tous les rituels, les traditions maçonniques, il n'existe pas des categories de FM et que tout FM reconnu pour tel, selon un protocole multi-seculaire, peut entrer en tenue.

Quelque soient les ronds de jambe et pirouettes diplomatiques hypocrites de la GLNF, il ne s'agit donc que d'une manifestation profane entre des associations diverses.
Que des associations se frequentent, rien d'extraordinaire.

Oscar 15/02/2015 11:40

Les chiens aboient... la caravane passe.
Et elle passe triomphante... !

duplay 15/02/2015 11:14

Il convient de souligner l'enthousiasme de notre ami Gérard qui s'enflamme une nouvelle fois pour ce qu'il pense être une manifestation "historique" d'un rapprochement entre des conceptions de la maçonnerie qui n'ont pourtant en commun que le nom. A prendre les vessies pour des lanternes, comme le disait notre Frère Pierre Dac, on risque pourtant de se brûler. L'interview qu'a donnée gratuitement au site Hiram, qui pensait dans un premier temps la faire payer, le grand-maître Servel ne laisse planer aucun doute sur l'étroitesse du chemin, il s'agit d'ailleurs plus d'un fil de funambule, que peuvent emprunter ensemble la GNLF et la le GODF.
On peut certes se réjouir du climat serein qui règne entre les deux grands-maîtres, ils ne vont quand même pas s'injurier!. Mais de quoi peuvent-ils donc parler. La GNLF, c'est son droit le plus strict, tient mordicus aux landmarks, à l'obligation de croire en Dieu, synonyme du Grand Architecte de l'Univers, à l'interdiction des intervisites, de la mixité, des discussions sur les sujets politiques de société et insiste sur la nécessité d'une régularité reconnue par le Vatican maçonnique londonien.
La rencontre "historique" entre les deux dignitaires apparait donc plus comme une réponse ironique aux conjurés de Bâle en général et à la GLDF en particulier. J'espère pour eux que la qualité des mets sera à la hauteur de la saveur de cette petite plaisanterie. Elle n'aura aucune conséquence sur la fondation ou refondation d'une Maçonnerie universelle qui, si elle a jamais existé, est bien loin de renaître de ses cendres.
Ce qui n'empêche pas, loin s'en faut, d'entretenir des relations courtoises. Mais, pour cela, il faudrait encore que les tenants de la régularité reconnaissent comme Frères et Soeurs les membres des obédiences libérales... Gageons que ce problème ne sera pas au menu des agapes entre le grand-maître Servel et Monsieur Keller!

Galinier 16/02/2015 16:52

Mon cher Frère Abibala, j'apprécie ton optimisme concernant la GNLF, mais cette dernière en scandales est la championne toutes catégories et, devance depuis des décennies, toutes les autres Obédiences et de très loin. En ce qui concerne l'éclairage, je le trouve des plus sectaire et dépassé. Il faudrait changer les ampoules de toute urgence, mais c'est une autre problème. la CMF est une maçonnerie moderne qui avec le temps apportera beaucoup au monde profane. C.Galinier

galinier 15/02/2015 09:31

J'ai été membre de la GNLF pendant 30 ans puis avec la révolution, j'ai adhéré à la GLAMF devenue CMF. La GLUA interdit ce genre de réunion, mais la GNLF n'en tient pas compte. Pourtant cette dernière, malgré ses exactions maçonniques graves bénéficie injustement de la clémence des Frères Anglais. Je trouve cette réunion déplacé au regard des Obédiences régulières sur la planète terre. Je n'ai rien contre le GO, je respecte profondément ses travaux, ses Frères mais la GNLF encore une fois trahie le code maçonnique de la reconnaissance auquel elle adhère. Claude Galinier

joaben 16/02/2015 15:20

Galinier se raconte SON histoire qui est celle des GLAMF ! Peu leur importe quelque réalité.
La fureur des GLAMF éconduits par GLUA dont ils convoitaient la reconaissance au travers de montages douteux de bric et de broc (CMF) qui a maintenant volé en éclat.
L'histoire qu'ils se racontent dans le petit groupe militant est que tous ceux qui leur ont tourné le dos (GLTSO, LNF, GLUA, GLUS, GLNF, 5GLde Bâle, GLDF, GLNF ...) tous avaient tort et la leur lumière va triompher sur la FM mondiale qui va se pâmer d'admiration, GLUA et le GLUS supplier Galinier.
Tel est a peu près le discours qu'ils se racontent dans le dernier carré qui a décidé de fermer les écoutilles à toute réalité (le blog Myosotis bien connu).
Pour ma part, si je déplore que GLUA ait re-reconnu GLNF(qui exploite abusivement ce qu'elle minimisait ... la déreconnaissance) c'etait inévitable :
Ce qui posait problème à GLUA est résolu (troubles internes et administration judiciaire).
De plus l'activisme GLAMF aupres des GL de Bâle, visant à créer une fracture dans le blog des 5 GL régulieres a précipité cette re-reconnaissance.
Elle est regrettable, mais on ne peut l'ignorer ni en nier l'impact, encore moins jouer ridiculement les indifférents de ce qu'on convoitait et qu'on a échoué à conquérir(reconnaissance GLUA de GLAMF).
Faut-il voir dans cette opération autre chose que de la com ou des revanches ou une banalité ?
A mon avis, non !
Pour la GLNF de Servel, les membres du GODF ne sont pas des FM (ils sont indignes de participer à leurs travaux). Pour raison diplomatique on les appelle FM irrégulier ... ce qui les classe dans la pratique à l'identique que des non-maçons.
Que GLNF puisse faire assaut de civilités, oui !

Abibala 16/02/2015 11:40

mon Cher Frère Galinier, j'ai vécu des conférences inter obédience personnellement je ne comprends pas ton propos, malheureusement des scandales il y en a eu et il y en aura toujours c'est la vie des hommes qu'ils soient à la GLNF ou ailleurs, ce que tu dis ne sert à rien puisque n'importe quel éclairé sait cela voyons.

Galinier 15/02/2015 19:16

Mon cher F. Abibala, la GNLF n'a pas besoin de moi pour se discréditer. Elle suscite l'anathème maçonnique de partout en France. Ses scandales sont à répétitions. des rencontres inter obédiences depuis des années, je ne suis pas d'accord. Des fraternelles, c'est vrai. Enfin la GNLF fait ce qu'elle veut. Je suis très bien à la CMF. Claude galinier

Lionel MAINE 15/02/2015 18:58

Les masques tombent !
La G.L.A.M.F comptait se comporter vis-à-vis des Francs-Maçons séculiers avec encore plus d'ostracisme que la G.L.N.F !
Mais qu'est-ce que la G.L.D.F est allée faire dans cette galère ?

TS 15/02/2015 13:51

Bonjour à tous ,
Tout ce qui peu rapprocher les obédiences et par conséquent les frères et sœurs dans le respect des spécificités de chacun est salutaire pour la maçonnerie .
@claude Galinier
Je crois mon cher frère que tu dis une grosse bêtise sur la GLUA , elle n'interdit rien du tout. Le respect des BP n'est en rien remis en cause à travers l'organisation ou la participation d'une conférence , vu le nombre que la GLUA organise ça se saurait .
Bien à toi

Abibala 15/02/2015 11:48

mon TCF Galinier, tu as été 30 ans à la GLNF ? et tu ne sais pas que nous faisons des rencontres inter obédiences depuis des dizaines d'années ? cela ne reste qu'une conférence comme le fait la Loge Villard de Honnecourt à la GLNF en invitant même des profanes :)

La GLUA n'interdit en rien ce genre de rencontre, décidément tu as du perdre ton temps à la GLNF, à moins que, à moins que...non je ne peux le croire tu essayerais de la discréditer, mais je ne peux le croire :)

En tout cas voilà une belle rencontre "CIVIL" ou chacun pourra parler de ses différences qui nous enrichissent .

Lionel MAINE 15/02/2015 11:43

Mon Très Cher Frère Claude,
Bonjour,
La G.L.A.M.F devenue C.M.F ! On croit rêver !
Tout çà pour çà !
La C.M.F, une démocratie ?
Mais alors, qu'on nous explique comment en ont été élus les hauts représentants.
P.S: il est ennuyeux de devoir se priver de guillemets !

Brutus 15/02/2015 05:42

Ça fait penser au pacte germano*-soviétique** opposé aux démocraties***
*glnf
**go
***cmf

joaben 20/02/2015 19:04

Cher Alexander, pour être proche de nombreux membres de GLAMF et participer à leurs tenues, tout en étant en désaccord avec la stratégie de GLAMF, je peux t'affirmer que les habitués des blogs et se représentant comme représentants de GLAMF ou CMF ne sont qu'une frange marginale particulierement exitée en décalage total avec l'esprit apaisé de nos frères de GLAMF et de leurs loges.
Les présents de GLAMF sur les blogs proviennent de la même loge et sur le m^me blog Myosotis. Ils ont fini à force de s'auto-congratuler et de créer un climat paranoiaque de complots divers à en perdre toute mesure et réalisme.
Ainsi, on les voit apres tous leurs échecs consécutifs annoncer le déclin puis l'ecroulement de la FM anglo-saxonne, mais aussi du GO, mais aussi d'une autre frange de GLAMF. La FM entière va bientot reconnaître leur superiorité évidnte.
Dans leurs fantasmes, ils sont allé jusqu'à inventer un vote de GLDF favorable à leurs idées en décembre 2014.
Donc, en effet, brutus raisonnant sur la base des caricatures simplistes qu'il a créé, rien d'étonnant chez lui à cette comparaison infame !

Alexander 17/02/2015 09:19

Mon très cher Frère Brutus,
moi de même, je suis sidéré par la violence de la comparaison qui est, à mon sens, à la limite de l'infamie ! De même, je ne comprends jamais qu'un des membres de la GLAMF ne s'érige contre de tels propos .... à croire que vous pensez tous ainsi, ce qui n'est pas à votre honneur.

Lionel MAINE 15/02/2015 11:11

Mon Très Cher Frère BRUTUS,
Bonjour?
S'il subsiste en France un Corps maçonnique dont le fonctionnement ressemble au système soviétique , c'est bien le Suprême Conseil de, ou bientôt pour, la France.
Quant à la première comparaison, elle n'est qu'odieuse.
S'agissant de la C.M.F, ... R.I.P !

Sous la Voûte étoilée 15/02/2015 11:00

Comme d'habitude, "Brutus" fait de la dentelle !

Wanderer 15/02/2015 00:13

Toute initiative de rencontres de ce genre entre Franc-Macons sont forcement interessantes et informatives.
En revanche, n'oublions pas que l'Initiation (que nous sommes venus chercher en frappant a la Porte du Temple) ne s'opere que lorsque les Travaux sont ouverts… nulle part ailleurs

Frat***

W.

Philodeme 14/02/2015 20:14

En France il y aurait 39% de non croyants, en augmentation régulière.
Attention ne pas confondre non croyants et non pratiquants, ces derniers font partie, ils sont très nombreux, des 61% restant
Fréquentant depuis 20 ans des frères de la GLNF j'ai rencontré des athées !
Peut-on penser sérieusement que le recrutement de la GLNF est différent de la population générale française ?
Je pense que cette obédience fonctionne par rapport à ce critère de façon ambiguë, au moins pas franche du collier ?

Philodeme 15/02/2015 20:40

Oui bien évidemment cela va dans le même sens
Pascal était un bon français ... des assurances au cas où !

Lionel MAINE 15/02/2015 14:38

Cher PHILODEME,
Croyez-vous, qu'en France, il y ait 39% de funérailles civiles ?
Même chez nous, Francs-Maçons français, toutes obédiences confondues, ces pratiques restent monnaie courante, ce qui étonne souvent nos Frères belges !

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/