Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

10 Feb

Nadia Geerts : "Liberté ? Egalité ?, Laïcité !". Indispensable...

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Laïcité - Religions

Nadia Geerts : "Liberté ? Egalité ?, Laïcité !". Indispensable...

Nadia Geerts, agrégée de philosophie (ULB - 1991), militante laïque, féministe, antiraciste et républicaine belge, nous livre un petit ouvrage indispensable pour s'éclaircir les idées sur l'un des combats idéologiques incontournable de ce début de XXI° siècle. Elle retrace, en termes simples, très pertinents, les enjeux de l'enseignement de base dans toute société qui veut vivre en République.

Nadia Geerts : "Liberté ? Egalité ?, Laïcité !". Indispensable...

Telle est la thèse qu'elle nous propose. Sous la forme de 19 questions réparties en 10 "commandements", elle choisit de faire le tour des différentes pratiques liées à la Laïcité.

 

Les cafouillages sémantiques comme la peste tu éviteras

L'obligation de te comporter conformément à ta race ou à ton sexe tu refuseras.

Liberté et égalité tu chériras.

Dieu dans le lit du voisin en aucun cas tu ne mettras.

De salir la réputation de Dieu point ne te soucieras.

La communauté des humains au-dessus de toute sous-communauté tu placeras.

Si culte tu as de ta poche tu le financeras.

D'enseigner des croyances l'école publique point ne se mêlera.

De l'Etat impartial le digne représentant tu seras.

De considérer la religion comme un handicap tu te préserveras.

 

Elle situe ses développements dans différents pays européens sans oublier les "déraisonnables" accomodements raisonnables québécois.

 

C'est un petit manuel à l'usage de celles qui ceux qui voudront relever le défi de la bataille laïque et éviter les faux semblants. Une salutaire mise de points sur les "i" pour rompre le politiquement correct et repartir du bon pied.

 

Ce livre est édité par les Editions du CEP, 26 avenue des Oiseaux, 6001 Marcinelle - Belgique - octobre 2014. Collection Epreuves.

 

Il est possible de commander directement l'ouvrage via ce site :
www.cep-editions.com
(coût 10 euros +
 2,99 euros pour frais postaux (et 6,60 pour les autres pays d'Europe à l'exception de la Belgique où l’envoi est gratuit).

 

Gérard Contremoulin

____________________________________________________

 

Commenter cet article

Désabusé 11/02/2015 17:56

Le mot "manifester" demande à être précisé.
Un bijou religieux dans l'échancrure du corsage est une manifestation, un voile intégral une autre etc.
Il y a donc dans cette notion l'affectif de celui qui reçoit l'info.
La conclusion de certains toutes réflexions faites tient en un mot nouveau : rem migration, l'inverse de ce qu'ont connu les pieds noirs !
Je reste désabusé/ pessimiste car le séparatisme entre communautés en France monte en puissance et comme le fait remarquer Michel Maffesoli dans une émission récente dans le cortège de je suis Charlie il y avait des "tribus" diverses.

Yvette Ramon 11/02/2015 13:29

Cher Gérard,
Le jour où on n'acceptera plus de parler de laïcité en termes philosophiques, mais en termes de conduite à tenir (j'ai souvent pris le code de la route comme comparaison), on commencera à résoudre le problème.
En France, la laïcité est un principe, à savoir un fondement, et pas une valeur qui change au gré des uns ou/et des autres.
Mais, et ce ''mais'' est de taille: la France a ratifié sans amendement la Convention de sauvegarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Cette Convention indique dans son article 9 que ''toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction, (jusqu'ici, pas de problème) ainsi que de manifester sa religion ou sa conviction, individuellement, en privé ou en public, par le culte, l'enseignement, les pratiques et les rites''. C'est le '' en public'' qui est fort gênant, car il permet toutes les dérives...
La laïcité n'est pas la seule question, c'est une refondation totale de l'école publique qu'il faut faire, avec des enseignants qui sont effectivement motivés, formés à former de futurs citoyens, instruits, autonomes, responsables, etc...appliquant des programmes qui sont le contraire de ce qui est fait depuis 40 ans. Vaste programme, comme aurait dit le mort du bal tragique à Colombey!
Bises fraternelles

mong 14/02/2015 10:52

Conduite à tenir sans justification philosophique = code moral, avec autant de justification que n'importe quel dogme révélé.

La laïcité a ceci de particulier qu'elle est justifiée, d'une part, et que les outils de sa justification sont des outils de Raison, les mêmes que ceux utilisés, revendiqués par les libres penseurs.

Ceci dit, et pour reprendre les éléments du texte proposé par notre hôte, je suis toujours mal à l'aise quand on essaie de définir ce que nous devons chérir... Et si on se contentait de dire que la laïcité, c'est ce qui permet de définir et perpétuer la laïcité ? Sans rien imposer à aimer ou chérir ?
L'avantage de cette définition récursive, c'est qu'elle bloque par défaut toute tentative de travestissement :-)

Alexander 11/02/2015 09:13

Ce qui est un peu dommageable, à mon sens, c'est que très souvent les 'sachants' oublient de rappeler l'intérêt de la pratique politique (c'est-à-dire LE PROCEDE D'EMPLOI DE LA VIE DE LA CITEE) de la laïcité.
Malgré les apprences c'est une vieille notion qui, alors qu'elle ne s'appelait pas encore ainsi, a vu le jour après nos guerres de religion. Il est en effet apparu que le politique ne pouvait décemment pas laisser le religieux se gérer seul (Tiens c'est marrant, ça me rappelle une certaine main invisible ...^^). Il ne faut pas croire que seuls les bouffeurs de curés voulaient un éloignement du pouvoir religieux, ce serait une caricature des faits. Les siècles faisant, nous en sommes arrivés à notre laïcité.
L'aspect pratique de la laïcité est très simple (et devrait être plus souvent rappelé) : lorsqu'un Etat est religieux, il y a de fortes chances que les autres religions soit justes tolérées et non respectées. Ce qui implique que la liberté religieuse est toute relative. Car il est en effet aussi important qu'un état garantisse la liberté d'être athé, que d'être religieux, voir de pouvoir changer de religion. C'est d'ailleurs en ce sens que beaucoup de pays du Moyen Orient préfèrent parler de "liberté de conscience" : très souvent les Etats de cette contrée sont clairement marqués religieusement parlant, et la seule liberté garantie (finalement) est celle de la conscience, et certainement pas celle du Droit.
Ainsi donc, malgré l'idée reçue, la laïcité est la garantie de la liberté religieuse....

Le soufi 11/02/2015 00:58

Oui bien sur c'est un peut décapant ! Nous ici chez nous c'est la type de laïcite accommodante qui trébuche dans ses contracdictions

réboussié 10/02/2015 13:44

le problème du citoyen laïque , c'est d'accepter ou tolérer ou se soumettre à la dialectique et donc la logique du croyant : la laïcité devient une religion , et le miroir du croyant nous retourne tous nos commentaires ou arguments . à défaut de produire lui même un argumentaire convaincant .
Dans un état vraiment laïque , la pratique de religion , comme la pratique de la belote ou de la pétanque , c'est un problème personnel , après 10 heures du soir , les joueurs sont conviés à un minimum de discrétion pour ne pas ennuyer les voisins ..mais avec Mayotte et le concordat , on voit bien la limite de la conception étatique de la chose . On a traité le mariage pour tous ? la laïcité fait elle peur ? comme la poule au pot ? Réveiller Ravaillac ? ou Marine ? ce n'est peut être pas l'islam dont on a peur , car phobie , c'est la peur , pas du tout la haine , que je sache .
Ce qu'on déteste ? et si c'était simplement la soumission ? en démocratie ? origine grecque ? avec ses limites , mais c'était il y a longtemps , le pouvoir souverain ? Le noeud gordien a été tranché par l'épée , et je ne peux évoquer ici nos rituels , c'est bien dommage car cette démarche symbolique rejoint tout à fait certaines analyses des dysfonctionnements de l'époque , qui remet à son niveau d'expertise le comptable auto proclamé économiste et sa pseudo science face à la réalité humaine .
Mais sommes nous , nous même , clairs avec la définition de cette laïcité ? Que nous soyons encore avec plusieurs approches ? vision prismatique ? ceci implique t il que la laïcité soit multiple ou plurielle ? c'est ce que ses ennemis tentent de nous faire croire , profiter de nos doutes , nous culpabiliser ? Qu'opposer à leurs certitudes ? une seule : même pas peur , vous ne faites jamais de pause ? bien , très bien , ça permet de facilement vous reconnaître ...mais pas pour fraterniser .

Sous la Voûte étoilée 10/02/2015 15:39

Malgré de nombreux rappels, et une nette amélioration de la lisibilité, "Reboussié" nous fait une rechute...

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/