Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

29 Mar

"L'Avenir de la Grande Loge de France"

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

Sceau de la Loge Victor Hugo

Sceau de la Loge Victor Hugo

Pour certaines d'entre elles, les obédiences maçonniques sont entrées dans la préparation de leurs Convents selon des modalités qui leurs sont propres et qui répondent aux exigences de leurs "cultures" respectives.

 

Partant, les règles de fonctionnement et les modalités des prises de décisions peuvent être assez différentes. Quoiqu'il en soit, les débats et les réflexions des deux prochains mois vont être essentiels. Ils détermineront les choix majeurs qu'elles feront, tant du point de vue interne, ce qui ne nous concerne évidemment pas, que du point de vue externe, ce qui en revanche, pourrait nous concerner au premier chef...

 

Quelques exemples parmi les principales obédiences...

 

La Fédération Française du Droit Humain tient son convent à la fin du mois d'aout de chaque année. Les membres de l'exécutif, le "Conseil National", sont élus dans leurs régions et le Président du Conseil National est élu par l'exécutif en son sein.

Michel Meley, l'actuel président du conseil national, terminera sa deuxième année et peut prétendre à une 3°.

Mise au point de la FFDH (voir commentaire) : Concernant Michel MELEY, Président du Conseil National de la Fédération Française du Droit Humain, il ne pourra pas faire de 3ème année car il arrive au terme de son mandat de Conseiller National (3 fois 2 ans).

Précision de la TRS Yvette Ramon (Grand-Maître international du Droit Humain (voir son commentaire) : Pas trois fois deux ans, mais ''un mandat de 3 ans renouvelable une fois'' pour les Conseillers nationaux de la FFDH (article 82 des RG). C'est vrai qu'au total, ça fait 6 ans dans un cas comme dans l'autre, et M.Meley devra descendre de charge en août prochain.

 

Le Grand Orient De France tient son convent dans la dernière semaine du mois d'Aout. Les membres de l'Exécutif, le Conseil de l'Ordre, sont élus par les congrès régionaux et le Grand-Maître est élu par l'exécutif en son sein.

Daniel Keller, l'actuel Grand-Maître terminera la 2° année de son mandat de conseiller de l'ordre (3 ans) et peut donc prétendre à une 3° à la Grande-Maîtrise.

 

La Grande Loge Féminine de France a modifié l'an dernier son calendrier. Elle tient désormais son Convent au mois de juin. Les membres de son exécutif, le Conseil Fédéral, sont élues par les congrès régionaux et validées par le Convent. La Grande-Maîtresse est élue par le Convent.

Catherine Jeannin-Naltet terminera la 3° et dernière année de son mandat. Le Convent devra élire une nouvelle Grande-Maîtresse. Pour se faire, Catherine Jeanin-Naltet a choisi de demander à celles de ses Soeurs qui envisageaient de se présenter de bien vouloir se faire connaître. Et bien que cette initiative soit en dehors de toutes modalités prévues, des candidates se sont déclarées, simplifiant ainsi cette période, toujours un peu particulière.

 

La Grande Loge De France tient son Convent au mois de juin. Les membres de son exécutif, le Conseil Fédéral, sont élus par les congrès régionaux. Le Grand-Maître est élu par le Convent.

Marc Henry terminera sa 3° et dernière année. Bien que se trouvant dans la même situation que son homologue de la GLFF, il n'a pas souhaité prendre la même initiative... Les conditions dans lesquelles vont se dérouler les débats préparatoires diront s'il a eu raison ou non.

 

 

Sous la Voùte étoilée reste attentive à l'évolution des relations interobédientielles et souhaite leur maintien, ou leur (r)établissement, au sein d'une fraternité d'échanges organisée de telles sortes que les spécificités de chaque obédience soient respectées.

 

Parler de l'avenir de la Grande Loge de France...

 

A l'approche de leur Convent, les Frères de la Grande Loge de France prennent le soin d'inscrire dans leurs débats les questions essentielles qui guideront leur réflexion vers le choix de leur prochain Grand-Maître.

Invitation de la Loge Victor Hugo pour le 16 avril

Invitation de la Loge Victor Hugo pour le 16 avril

C'est ainsi que la Loge Victor Hugo organise un débat sur "l'avenir de la Grande Loge de France", le jeudi 16 avril prochain.

 

Les trois années qui viennent de s'écouler ont été marquées par le calamiteux projet dit de "Recomposition du Paysage Maçonnique Français " (RPMF) qui a occupé beaucoup de colonnes sur ce blog et sur celui de  La Maçonne.

En est-on aujourd'hui sorti ?

Sauvegarder son identité est un objectif bien évidemment naturel et légitime. Mais passe-t-il obligatoirement par la rupture de ses relations avec ceux qui ne pensent pas comme soi ?

Placer comme priorité de son action la volonté de "réunir ce qui est épars" peut-il se comprendre comme le fait de s'éloigner d'une partie importante de la franc-maçonnerie de son pays ?

Cette majorité de députés qui avait repoussé ce projet voici quelques mois, se retrouvera-t-elle à nouveau sur les colonnes du Convent de juin ?

 

C'est ce qui fait tout l'intérêt de cette réflexion de la Loge Victor Hugo qui donne la parole à l'un des candidats à la Grande Maîtrise de la GLDF, ce 16 avril.

 

Gérard Contremoulin

________________________________________________________

Commenter cet article

anonyme 29/04/2015 07:13

1915-2015,le premier génocide du 20ème siècle,celui des Arméniens,des Grecs pontique,des Assyro Chaldéen. Le GO organise une tenue blanche ouverte, le DH compatie, la GLNR compatie,D.Keller GM duGO prend sa plume: mais ou est la GLDF? .Je ne me reconnais plus dans les grands discours Humaniste . Hors sujet pour l'article, mais je profite de l'espace pour mon coup de gueule. gémissons... mais éspérons.

Will 18/04/2015 09:25

Mon Très Cher Frère Joaben. Je suis preneur par email du rituel de réception GLAMF dont tu parles.

galinier claude 13/04/2015 12:44

Mon très cher Frère Lionel, La maçonnerie régulière repose sur le concept d'un GADL'U. C'est le jeu. Un profane ne peut entrer à la GLAMF, s'il ne croit pas en un Dieu. Tu as raison de privilégier le Bien. En outre, vous n'en payez aucunement les conséquences, ton Obédience des plus respectable, est totalement libre en Juin de confirmer ou d'infirmer son attachement avec le fonctionnement de notre régularité. J'en serai déçu mais bien obligé de m'incliner. Fraternellement Claude Galinier

Sous la Voûte étoilée 14/04/2015 20:36

Merci Claude Galinier de parler avec sagesse. Vu de mon point de vue de Frère du GODF, je crois que tes paroles montrent qu'il est possible d'accepter la différence, y compris sur des points essentiels de l'identité maçonnique.
Je crois que ton commentaire pourrait constituer le point d'orgue de cette discussion : que chacun accepte le cheminement de l'autre sans y voir ni malice ni contrefaçon de la maçonnerie.
Merci mon Frère !

galinier 03/04/2015 18:31

Mon cher frère, Je pense que nous ressentons en nous un Dieu immatériel inexplicable. Il suffit de croire en cette luminosité qui nous dépasse. Déiste, Panthéiste, Théiste peu importe la forme, pourvu dans notre imagination, qu'elle rassemble les hommes. En ce qui concerne la soumission, je me suis peut être mal expliqué. Mais la soumission peut être aussi une sorte de dichotomie privilégiant le Bien par rapport au Mal. C'est ce qui explique l'équilibre maçonnique, ce qui me fascine, rejoint l'équilibre de l'Univers. Claude Galinier

Lionel MAINE 06/04/2015 10:58

Mon Très Cher Frère Claude,
Bonjour,
S'il-te-plait, n'extrapoles pas ton ressenti personnel, respectable certes, à chacun d'entre nous.
Non, personnellement, je ne ressens rien d'immatériel, de quelconque arrière-monde auquel me soumettre.
Par contre, le poids de l'illusion que vous avez érigée avec votre concept dit de dieu, a largement contribué ,dans l'histoire des Hommes ,a créer autant de dichotomies, voire de trichotomies, dont nous payons au quotidien les conséquences.
Enfin, il n'est nullement besoin d'une quelconque transcendance pour privilégier le bien.
Bonne journée.
Fraternellement.

joaben 04/04/2015 12:07

Le "ressenti d'un Dieu en nous" est très individuel, particulier à certains, ne peut se commenter mais surtout encore moins s'imposer à autrui.
Une telle idée rassemble-t-elle les hommes ? Un simple regard sur l'histoire montre à quel point cette notion excite les hommes les uns contre les autres !
La soumission, "un bien" ? Pour le dominant, peut être ! Pour le soumis, ca incite à la couardise, la lâcheté, l'hypocrisie, le masochisme, la frustration.
Etrange discours, galinier, qui meriterait d'être explicité, plutôt que simplement brandi !

Lionel MAINE 03/04/2015 16:38

Maître gadlu, sur un arbre perché,
... !!!

joaben 03/04/2015 12:36

Il est interessant de noter la petitesse des arguments des derniers passionnés de "CMF" ..
Car s'il s'agit de se recevoir en loge, il suffit de ... le faire et ignorer les interdits provenat de GLAMF essentiellement !
Mais "les concessions sur les intervisites" dont parle Galinier ... consistent à quoi ? a ce que l'on connaît bien et qui avait hélas commencé à prospérer à GLDF : élever des barrières à la fraternité maçonnique !
Il y a tout de même une enorme hypocrisie :

Les GLAMF veulent pouvoir librement s'intervisiter avec GLDF.
Qu'est-ce qui les en empèche ? Les règles GLAMF !
Pourquoi s'en prennent-ils donc à la GLDF qui les accueille volontiers ?

On notera aussi la depravation de la connaissance maçonnique :
Le GADLU, y compris à la GLNF ou la GLUA est-il "un maître" ? Pas du tout !

Derniere incohérence : "tous les maçons du monde" soit ! Pour celà, il suffit d'appliquer nos rituels. Mais manifestement Galinier veut jeter hors de la chaîne bon nombre de FM ... les FM qui ont un vagin au lieu d'un penis, ceux qui ne sont pas religieux ....

Que fera GLDF en juin ? Il est évidemment toujours à craindre que ressorte cette tentation vers le religio-sectarisme à la mode GLAMF qui a été heureusement rejetée en décembre. Espérons que ne soient pas relancées de nouvelles tactiques de contournement es décisions du convent 2014.

On peut aussi espérer que le convent GLAMF de juin abandonne ses "saintes ecritures qui dirigent la foi", l'obeissance absolue aux "basic principle"(croyance en Dieu révélé), la bible chrétienne obligatoire, etc. Mais y a-t-il des motions en ce sens ?(les dirigeants de GLAMF se déchirant sur ce sujet ou tenat des discours variables selon le public et les circonstances).

galinier 02/04/2015 18:49

Ce qui est important au mois de Juin, c'est l'avenir de la GLDF. Soit elle continue son chemin seule, en fonction de ce que le nouveau GM voudra faire. Elle peut également poursuivre le chemin avec la CMF, mais la GLDF devra faire des concessions dans les inter visites. Notre projet est d'importance, éliminer la GLUA et sa maçonnerie sectaire, pour une maçonnerie régulière nouvelle basée sur ses fondamentaux du départ . C'est à dire une ouverture des portes du Temple aux hommes de toutes religions et un seul maître le GADL'U. La maçonnerie Française n'a rien à envier à l'Angleterre, c'est son alter égo. Il suffit de mettre au point une charte sorte de chaîne d'union avec tous les maçons du monde. Fraternellement Claude Galinier

Sous la Voûte étoilée 08/04/2015 13:26

Non seulement une "irritation" mais un réel "ras le bol" ! Et je ne suis pas le seul...

joaben 08/04/2015 12:40

Cher Gérard, pardon de prolonger le débat, d'autant plus s'il n'y a pas opposition. Je te laisse juge de l'opportunité. En effet, pour ma part je lutte contre les fausses idées répandues sur le GODF :
En effet, GODF n'interdit pas le GADLU il ne l'exige pas !
Gerard, crois-en(si tu veux) un qui a simplement choisi les conseils de son parrain pour se retrouver à GLNF et qui en connait bien la dogmatique qui est professée en interne à LA GLNF ou son avatar GLAMF : au delà des postures diplomatiques, il y a une réalité qui faute de coherence avec la FM et de fraternité a une cohérence INTERNE :
Dans leur logique, le caractère FM est lié à l'appartenance ou pas à une obedience dite "régulière". Tu(et moi) ne sommes pas des FM. Dans ce cadre, il est cohérent d'interdire à des non-FM l'entrée en loge. Et il est aussi cohérent de s'interdire de pratiquer de fausses cérémonies maçonniques avec les parias que nous sommes.

Alors, bien sûr, ils sont gênés de ce comportement totalement incohérent avec les principes de la FM mais aussi le minimum de civilité. D'où des postures et des pirouettes de circonstance à l'extérieur où ils veulent bien te concéder l'infime honneur de les cotoyer hors tenue maçonnique.
Faut-il donner crédit à ces civilités ?
Y a-t-il une différence entre ceux qui veulent nouvellement rejeter des freres du GO (les GLDF qui etaient sensibles aux mesures sectaires prônées par la GLAMF) et ceux qui l'ont toujours fait ?
S'il faut analyser ce problème de division artificielle entre les FM, pourquoi se figer sur GLDF ?
Me permets-tu de m'etonner que tu infantilises en "remugles de division" ce qui merite une analyse. Je sens une irritation poindre sur ce sujet, chez toi.

Sous la Voûte étoilée 07/04/2015 16:06

De même que je conçois pas la Laïcité comme l'éradication des religions, j'observe qu'il y a des francs-maçons théistes ou "gadlu-istes" et d'autres pour qui toute référence à une transcendance est inutile voire un non sens. Je ne m'en offusque plus et j'en prends mon parti.
Et j'ai choisi -et j'en suis très heureux aujourd'hui- une obédience qui accepte toutes les pratiques, tous les rites et les deux sexes ! C'est un "havre de paix" certes et il faut le préserver...
Quant aux remugles de division, je vous laisse vous en délecter. La seule chose que je demande, c'est que l'on n'introduise pas de nouvelles règles concernant les intervisites.
Quant à ceux qui ne les ont jamais permises, c'est leur problème et s'ils sont heureux ainsi, pourquoi irai-je m'en offusquer ?
Enfin, sur ce sujet, "Joaben", pour moi c'est clos !

joaben 07/04/2015 09:23

Cher Gerard, je te laisse libre choix de cette appréciation qui à moins que ce soit inscrit gravement dans un subconscient profond me paraît erronée.
Il est vrai qu'au regard des enjeux du monde, l'influence respective des tendances FM est dérisoire. Cependant, c'est ce dont nous parlons ici.
Il ne faut pas fuir les réalités : ceux dont la reflexion est avant tout dirigé par la défense d'un groupe particulier en FM sont en effet des "militants" de leur groupe. Ce qui n'est pas forcément péjoratif dans la vie courante.
Il s'avère qu'en FM, le militantisme pour une groupe obédentiel conduit à s'opposer à la fraternité maçonnique.
Gerard, tu t'es mobilisé toi aussi, lorsque cette guéguerre issue de la GLNF a fini par t'atteindre (visites GO à GLDF).
Il s'avère que tu acceptes, toi, une dichotomie où il y aurait 2(pourquoi pas 10 ?) FM : celle des liberaux à laquelle nous appartenons et d'autres des "réguliers " religieux.
Pour ma part je récuse totalement tout ce qui sépare, etiquette les F en des catégories. Serais-je moins militant ?
Sinon, je te concède que le GO apparaît comme havre de paix en comparaison de la violence qui s'est installée dans les groupes ambitieux autour de ces jeux d'influence autour de GLUA ou autres.
Quant'à la dureté des propos, plutôt que l'examiner dans l'absolu, n'est-ce pas l'adéquation des mots avec la réalité qui est importante ?
Que tu le veuilles ou non, l'activisme des groupes GLNF, CMF rejaillit sur nous, car pour l’extérieur "nous sommes un seul peuple" ... fort tout de même ! cette notion profonde, ce sont les profanes qui la réalisent le mieux !
La question "Dieu", "GADLU" est le centre de ton article et si elle est parfaitement gérée au GO, mais aussi entre les freres des autres obediences GLF-GLAMF elle est manifestement un pretexte à division utilisé par les dirigeants.
Ne faut-il pas lutter contre, avec notre style à chacun contre cequi divise ?

Sous la Voûte étoilée 07/04/2015 00:08

Mais c'est exactement ce que je dit.
A quelques uns, vous vous exprimez avec ce type de "tic" de langage... Ce n'est pas "un crime", tout juste une signature. Celle de "militants" (c'est le mot que vous employez aussi pour parler les uns des autres) qui se sont affrontés dans la crise de la GLNF et qui poursuivent de l'endroit où ils sont aujourd'hui, une guérilla assez secondaire, les yeux fixés sur le rétroviseur...
N'y-a-t-il pas aujourd'hui des combats plus utiles ?

joaben 06/04/2015 10:34

Cher Gerard,
permets-moi de sourire face à ton émotion sur ce crime impardonable del'article ou pas devant le sigle d'une obédience.
Pardon d'être aussi direct, mais ne tomberions-nous pas dans le futile ? Pour ma part, article ou pas n'a strictement aucune signification ni favorable ni péjorative. Ce mode d'ecriture(gravement condamnable, OK !) je l'emploie de même pour la GL dans laquelle j'officie dont tu m'interdis de faire allusion, mais à laquelle tu souhaiterais faire allusion sur ces aspects négatifs.
Je rappelle que dans la mesure où tu laisses passer une accusation d'"invention" (post galinier du 4/04) je trouve étrange que tu t'émeuves que je corriges cette agression totalement fausse et en donne la preuve.
La vivacité des échanges avec cette frange de LA GLAMF est peut être regrettable. Il me semble que tu a connu leurs assauts, il y a quelques temps.
Personnellement, il me semble que le "curseur" de la critique doit être dirigé tout d'abord sur la véracité, la franchise, l'authenticité et moins sur l'émotion, les offuscations bien pratiques ... et evidemment encore moins sur les affections personnelles ou la culture d'une "image" .
Mais je reconnais ne pas être diplomatiquement au point.
Notes que lorsqu'il s'agit de souligner des bons points de LA GLAMF, je suis tout aussi direct, au grand déplaisir d'autres.
Espérant que ma franchise ne va pas t'offusquer, cher Gérard...

Sous la Voûte étoilée 05/04/2015 10:45

Les lecteurs auront sans aucun doute remarqué ce style qui consiste à ne pas mettre d'article défini devant les sigles des obédiences et qu'emploient quelques uns de nos commentateurs.
Ils auront remarqué également toute l'aménité qui préside à leurs échanges...
Ont-ils conscience de l'image que cela donne de leurs obédiences ?

Ne serait-il pas préférable, non pas de s'abstenir de critiquer mais de le faire avec respect ? Les mots ont leur importance et la pratique maçonnique ne nous apprend-elle pas à nous en défier ?

joaben 05/04/2015 09:17

En quelque mots, nous avons là un résumé d'un petit groupe appartenant à GLAMF et prétendant la représenter :
GLAMF s'etant auto-proclamée "régulière" (sans que personne ne sache à quellles règles, mais ca fait un qualificatif flatteur de plus après belle, intelligente, FM du future et tout ce qu'on voudra), ce petit groupe gonflé de tous ses échecs à répétition à seduire la GLUA et se faire "reconnaitre" a décidé de supplanter la GLUA ! C'est eux qui vont reconnaitre ...
Le "saintes écritures qui dirigent la foi" sont un extrait du rituel officiel de GLAMF prononcé lors de la prise d'obligation à l'initiation.
Ces écrits indiscutables manifestent gênent la frange de GLAMF qui voudrait séduire GLDF.
Plutôt que les corriger comme l'adhésion totale aux Basic Principles (croyance en Dieu révélé) cette frange militante de GLAMF préfère nier, insulter de mensonge ceux qui le leur rappellent.
Comme evidemment, pour ce groupe, la proclamation arrogante a autant de valeur que des faits avérés, je tiens à disposition de qui le demande ce rituel GLAMF et ses "saintes écritures".
En soi, la gêne de Galinier qui le conduit à basculer dans le mensonge et la dissimulation est révélatrice de l'état où mène cette quête effrénée de la pacotille !

galinier 04/04/2015 16:10

Pour répondre à monsieur Joaben qui le sait très bien. La Glamf est totalement régulière sans aucune inter visite, sauf avec la GLDF. Nous croyons en GADL'U seul, c'est à dire sans les religions révélées. Les saintes écritures qui dirigent la foi dans notre Obédience, ne sont qu'une invention de monsieur Joaben. C.Galinier

Sous la Voûte étoilée 03/04/2015 11:25

"Un seul maître le GADLU".
Voilà ce qui me pose un problème capital en tant que franc-maçon. Et c'est moins le GADLU que la soumission que tu reconnais avec cette expression "un maître", a fortiori à un "seul" !

Aristote57 02/04/2015 13:14

Peut être faut-il avoir le courage d'examiner sans tabou "ce qui divise ce qui est uni".
Les maçons sont unis par la fraternité et gérés par des regles tri-centenaires qui regissent qui participe aux activités maçonniques.
A l'entrée en loge :
"A quoi reconnaitrai-je si vous êtes maçon?" Chacun sait que la réponse ne fait aucuene référence à quelque obedience.
C'est d'ailleurs aussi ce qui regit si on peut accéder à une activité de tel grade ou degré.

Par conséquent le rassemblement est naturel autour de ces seuls criteres.
Qu'est-ce qui amène de la division, rompt la fraternité entre les franc-maçons ?
Les consignes d'organismes utiles mais facultatifs qui se sont greffés sur la FM et ont en opposition avec toutes les valeurs maçonniques édictés des règles autres qui permettent d'exclure diviser, étiqueter des maçons en des groupes différents !
Et le plus triste est que les FM choisissent de se soumettre à ces règles hors-maçonniques plutôt qu'appliquer leurs rituels.

Quel était la volonté de CMF qui a buté d'abord puis échoué parce que de courageux freres de GLDF se sont mobilisés et qui ont eu le support de blogs, forums : il s'agissait pour cet organisme CMF de casser une fraternité existante entre les loges GLDF et celles d'autres obediences.
Projet heureusement échoué et piteusement mais qui peut renaître.
Il est donc utile que nous sachions tirer les leçons de l'histoire, pas pour accabler nos freres de GLAMF ou GLDF mais pour militer pour que les obediences cessent de se mêler de ce où elles n'ont aucune légitimité à agir. Le GODF l'a parfaitement fait, me semble-t-il.
GLUA s'oriente aussi timidement dans ce sens.

Yvette Ramon 30/03/2015 23:28

Pas trois fois deux ans, mais ''un mandat de 3 ans renouvelable une fois'' pour les Conseillers nationaux de la FFDH: celui ou celle qui a rectifié ton article, Gérard, aurait dû relire l'article 82 des RG. C'est vrai qu'au total, ça fait 6 ans dans un cas comme dans l'autre, et M.Meley devra descendre de charge en août prochain.

APFDH 29/03/2015 23:10

Concernant Michel MELEY, Président du Conseil National de la Fédération Française du Droit Humain, il ne pourra pas faire de 3ème année car il arrive au terme de son mandat de Conseiller National (3 fois 2 ans).

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/