Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

27 Mar

Le Convent de la GLDF

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

Sautoir de député de Loge à la GLDF

Sautoir de député de Loge à la GLDF

La Grande Loge de France réunira son convent annuel en juin prochain. Comme pour toute obédience, le convent est un moment crucial dans la vie d'une obédience maçonnique par la nature des décisions qui y sont prises. Néanmoins, tous n'ont pas la même importance, quoiqu'on en dise.

 

Ainsi, celui-ci va devoir procéder à l'élection d'un nouveau Grand-Maître puisque le mandat de Marc Henry arrivera à son terme. Cette décision que prendront les délégués des loges de l'obédience (les "députés" selon les termes en vigueur rue Puteaux) revêt une certaine importance après  plusieurs années vécues dans la perspective des espoirs déçus, ouverts par la déclaration de Bâle de juin 2012.

 

Cette stratégie mise en oeuvre par les dirigeants de la GLDF s'est traduite par un échec complet, consommé par le retour en grace de la GLNF auprès de la Grande Loge Unie d'Angleterre. Mais cette période aura provoqué beaucoup de turpitudes dans les relations interobédientielles puisque la règle que voulait imposer les "5 de Bâles" à la GLDF n'était rien d'autre que de "rompre sans ambiguités avec les obédiences irrégulières"... Un énième épisode de cette rupture auquel l'histoire nous a habitué depuis 1894, date de création de la GLDF. 

Une majorité de "députés" des loges a finalement écarté -sans ambiguité- cette condition. Mais la franc-maçonnerie française est passé bien près d'une rupture que pourtant bien peu de frères envisageaient vraiment !

 

Dans un tel contexte, on ne peut que souhaiter que de plus fraternelles perspectives inspirent les candidats à la Grande-Maîtrise pour que s'éloignent à l'avenir les nuages de la rupture et que l'on puisse rebâtir une amitié fraternelle entre les obédiences à l'image de celle qui existe entre les frères et bien entendu les soeurs des obédiences adogmatiques.

 

La Grande Loge de France fait partie de l'histoire de la franc-maçonnerie de notre pays. Elle doit y occuper toute sa place et chacun doit respecter son identité. Bien évidemment cette obligation ne se conçoit qu'avec sa réciproque. 

 

Gérard Contremoulin

________________________________________________

Commenter cet article

joaben 31/03/2015 10:49

Il est à noter que le résultat catastrophique dépasse la seule GLDF.
D'un côté la GLNF qui si elle a rterouvé la reconnaissance GLUA s'enfonce dans un mode secte mis en évidence par l'appelation "ultime lien entre Dieu et les hommes dont le GM actuel affuble la grande maîtrise, des nouveaux statuts de type soviet suprême, une perpétuation des 50 % des fonds charitatifs utilisés en frais. De plus la lecture du blog de propagande de la GLNF est le concert de louanges que s'adressent les courtisans du pouvoirs en est indécent, en particulier pour l'exploitation que pourraient en faire des groupes anti-maçonniques.
D'autre part le spectacle de cette conquête effrénée et déçue de GLAMF, entraînant dans cette aventure GLDF d'une reconnaissance ... a amené au plus bas niveau du puéril et de la pacotille.
Sombres années d'un côté malgré un triomphalisme et des capacités de séduction indiscutables.

Mais aussi, un véritable renouveau dont on ne percoit pas encore l'ampleur, car il reste discret, de l'esprit maçonnique. Dont la sérénité et stabilité du GODF est une élément.

joaben 03/04/2015 12:58

Je ne sais pas, cher Gerard s'il est pertinent de prolonger l'echange ur cette question un peu peripherique. Il s'avere que j'ai aussi un peu travaillé sur le terrain à la déprogrammation sectaire.
ET je t'affirme 2 choses catégoriquement :
- administrativement, n'importe qui "SORT" d'une secte quand il veut.
- moralement et mentalement, c'est très variable selon la durée de l'emprise sectaire, l'etendue de l'emprise sur le milieu familial, professionnel et l'habileté des meneurs.
Mais c'est heureusement possible, par les procédés que tu dois connaître toi aussi.
J'insisterai plus particulierement sur un point sur lequel notre responsabilité de citoyen est gravement engagé : 70 % se joue à la sortie : faute d'un accueil adapté beaucoup d'adeptes victimes retombent pour ne pas rester isolé.
L'emprise sectaire a plusieurs formes, intensités. Par exemple, il est reconnu maintenant que le recrutement et le conditionnement djiadiste s'inspire largement des methodes des secte classiques.
Bien evidemment, la FM ne faisant pas de proselitisme, étant selective n'est pas dans cette logique.
Mais ne nions pas qu'une certaine forme de conditionnement existe, de menaces de se trouver "isolés". Assumons aussi que notre activité maçonnique intense a fait qu'une bonne partie de notre environnement amical s'est aussi "maconnisé", pour certains l'environnement professionnel.
Si ce n'est pas le cas au GO, un FM qui quitte la GLNF, je peux t'affirmer que beaucoup d'amis avec qui ils maconnait lui tournent le dos.
Donc, mon cher Gerard, "les réalités" d'une certaine dérive sectaire de GLNF je te les ai donné. Tu peux estimer que ca ne fait pas e la GLNF une secte(ce que je n'ai jamais affirmé) mais pas que mon affirmation est "péremptoire". Elle est argumentée (avec des arguments discutables, soit !).
Et je t'assure qu'il est a mon avis impératif de toujours se poser la question si nous ne subissons pas d'emprise sectaire ... pour pouvoir y repondre par la negative ... apres examen. Le fait de l'envisager est deja un argument contre-sectaire.

NB : je pense que ce sujet des sectes en général mriterait un vrai débat.

Sous la Voûte étoilée 03/04/2015 11:29

Vois-tu "Joaben", il se trouve que je connaisse "un peu" ce dossier. Je serais heureux que tu me cites des exemples de sorties aisées de secte... Car j'avoue que cette précision m'a échappée...
Plus sérieusement, cette affirmation péremptoire ne repose sur aucune réalité. Consulte, vraiment, les documents réalisés par les associations anti sectes comme par exemple l'UNADFI, pour te faire une idée de ce que sont les pratiques des organismes à caractère sectaire...

joaben 02/04/2015 19:44

Cher Gerard,
L'argument que tu emploies n'est pas valable : n'importe qui officiellement, peut quitter les TJ, Moon, la sciento, l'OTS et beaucoup l'ont fait. Ce n'est pas cela qui caractérise une secte.
Je te laisse à ton interprétation gratuite sur des pseudo-ressentiments personnels vis à vis de GLNF.(un peu facile et pas sympa, je mettrai çà sur le compte de ton irritation)
Ce que je critique de GLNF est concret et ne me toûche pas directement puisque ma FM est épanouie ailleurs.
Mes critiques de la GLNF puisque pour ma part, je ne suis nullement tenu à des convenances diplomatiques le sont au titre de la fraternité auprès de mes FF de GLNF mais aussi au titre de la FM en général qui, à mon avis et je l'argumente, se trouve salie par les pratiques de ce groupe.
Mais on peut en effet fermer les yeux et considérer que ca les regarde. Il s'avere que ce n'est pas ma conception de la fraternité.
Je donne à mes FF de GLNF ma vision d'un oeil extérieur maintenant mais qui connaît bien l'intérieur aussi.
Si en effet les manoeuvres CMF nous touchaient plus puisqu'elle mettaient en cause une fraternité existante GLDF-GO, pour autant, l'activité de GLNF nous concerne aussi.
Finalement, si en effet, se taire(c'est ce que demandent les agents de la propagande GLNF) sur leur activité apparait plus "cool" vis à vis des dirigeants de GLNF, est-ce vraiment un comportement fraternel ?
Interrogeons-nous, non pas au travers de convenances diplomatiques entre les groupes, mais au nom comme le disent nos rituels "que tous les Franc-macons font UN SEUL peuple répandus sur la surface de la terre".

Sous la Voûte étoilée 02/04/2015 15:19

Je maintiens qu'il y a fausse route dans ta réflexion.
Tout membre d'une obédience maçonnique peut la quitter dès qu'il ne se sent plus en harmonie avec ce qu'il y vit.
C'est très différent du fonctionnement des organismes à caractère sectaire où en sortir est très difficile !
Je préfère ne pas approfondir ton acharnement contre la GLNF tant il me paraît encore trop imprégné de ressentiments personnels liés à la crise interne !

joaben 02/04/2015 11:04

milvudes reprend en effet les critères de la commission parlementaire.
Ces criteres sont pour les sectes DANGEREUSES
Je ne comprend pas ta vivacité, Gerard. Il revient à nous tous de nous interroger et ne pas balayer d'un revers de main.
Examinons la dérive sectaire :

La dérive sectaire

" Il s'agit d'un dévoiement de la liberté de pensée, d’opinion ou de religion qui porte atteinte à l'ordre public, aux lois ou aux règlements, aux droits fondamentaux, à la sécurité ou à l’intégrité des personnes. Elle se caractérise par la mise en œuvre, par un groupe organisé ou par un individu isolé, quelle que soit sa nature ou son activité, de pressions ou de techniques ayant pour but de créer, de maintenir ou d’exploiter chez une personne un état de sujétion psychologique ou physique, la privant d’une partie de son libre arbitre, avec des conséquences dommageables pour cette personne, son entourage ou pour la société. "

Que penses-tu de l'ALLEGEANCE au GM exigée au officiers ce qui les conduit à renoncer à leur libre arbitre(autre que celui de démissionner).
Lorsque le GM de GLNF fait pression sur ses adhérents pour qu'ils ne frequentent plus les membres de GLAMF dans le cadre du SCPLF, de quoi s'agit-il ?
Je comprend bien que des interrogations sur le sectarisme éventuel de GLNF puisse rejaillir sur tous. Mais je pense qu'il serait encore plus grave de refuse d e s'interroger.
Faut-il rappeller que l'OTS(là, secte dangereuse) est issue de la FM ?
Ne doit-on pas être vigilant en interne ? Que feras-tu si dans ta loge un VM se sent vocation gourouesque (peu probable au GO) et par son charisme entraîne 60 % de la loge(ce qu'a fait Luc Jouret-OTS dans sa loge) ?
Il y a donc de quoi s'alerter face à un GM de GLNF se proclamant "ultime lien entre Dieu et les hommes" ... Peut-on mettre çà sur le compte d'une gaminerie innofensive ? Sachant qu'il ne regrette rien, que c'est un homme cultivé et qu'il trouve une cour à le défendre, quelques soient les bonnes relations diplomatiques que l'on veut maintenir avec cette obedience, n'est-il pas prioritaire compte tenu de valeurs du GO que tu défends avec fermeté, Gerard de se fonder prioritairement sur une défense de ces valeurs laïques plutôt que des complaisances diplomatiques ?
Ne crois-tu pas que ta défense de laïcité ne puisse en être affaiblie ?

Sous la Voûte étoilée 02/04/2015 01:26

La MIVILUDES n'est pas en charge des classifications... C'est un service du Premier ministre chargé d'exercer la vigilance des pouvoirs publics sur les organismes à caractère sectaire. Les seules classifications qui ont pu avoir lieu ont été le fait de commissions d'enquêtes parlementaires débouchant sur un rapport publié aux Journaux Officiels. Le premier l'a été en 1995 (Rapport Vivien) et a débouché, notamment, sur la création de la MILS, ancêtre de la MIVILUDES.

Quant à la GLNF, je ne vois pas comment il est possible de lui appliquer le moindre critère touchant de près ou de loin les organismes à caractère sectaire. Ou alors, par un véritable abus de langage !

joaben 01/04/2015 22:44

Tres juste, Gerard.
La GLNF n'est pas classée comme "secte dangereuse" par les organismes en charge de ces classifications(miviludes) elle n'en a que quelques criteres qui méritent toutefois d'être mentionnés à mon sens, la question se posant de toute maniere pour le grand public.
"LA FM est-elle une secte ?" Je ne pense qu'on puisse y repondre simplement avec un haussement d'épaule qui ne fait finalement qu'alimenter la suspicion(les responsables de secte faisant de même).
IL me semble que nous devons nous interroger tout d'abord et ensuite donner des réponses justes.
Il est évident que l'appellation "ultime lien avec Dieu" que s'attribue le GM de GLNF a une connotation dangereuse.
Mais si ca reste isolé et que comme son prédecesseur, il s'en detache, OK ! Mais il semble y tenir !
Donc OK, à mon avis GLNF n'est pas (encore ?) une secte.

Sous la Voûte étoilée 01/04/2015 02:44

Faisons attention à la qualification "sectaire"...
Elle cible des pratiques trop spécifiques et criminogènes pour être utilisée à mauvais escient. Cette qualification, auquel ce blog est sensible, a fait l'objet de plusieurs rapports parlementaires et de nombre de procès souvent à l'initiative des mouvements sectaires.
Les associations de lutte anti sectes, dont l'UNADFI, mènent des combats d'utilité publique qui méritent de ne pas être amalgamés à des comportements qui n'ont rien de commun avec le phénomène sectaire.

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/