Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

24 Apr

Après un siècle de brouille, le 28 mai colloque public commun GLNF-GODF : "Les Rencontres Maçonniques La Fayette"

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Réflexions - Conférences - TBO

Après un siècle de brouille, le 28 mai colloque public commun GLNF-GODF : "Les Rencontres Maçonniques La Fayette"

Depuis la création de la GLNF en 1913 par scission d'avec le GODF et le départ de la Loge "Le Centre des Amis" (qui travaillait au Rite Ecossais Rectifié) animée principalement par les Frères Edouard(1) de Ribaucourt, Camille Savoire et Bastard, les deux obédiences s'ignoraient "fraternellement".

 

La question centrale autour de laquelle tourne le désaccord est celle du voeu numéro 9 du convent du GODF en 1877 : l'abandon de l'obligation de croire en Dieu et en l'immortalité de l'Ame. Depuis, est venue s'ajouter la possibilité pour les loges qui le souhaitent d'initier des femmes et d'affilier des soeurs !

 

L'histoire de la GLNF se fonde essentiellement sur un désaccord d'ordre spitituel avec le GODF. Il se traduit par le fait que la GLNF dénie aux membres du GODF la qualité de franc-maçon, ne les "reconnait pas comme tel" et interdit à ses membres toute visite de loges et de travaux dirigés par des membres du GODF !

 

En revanche, de son coté, le GODF ne prescrit à ses membres aucune interdiction de cette nature et reçoit, lorsqu'ils se présentent, les frères de la GLNF. Bien évidemment aucune signature au bas d'un engagement à respecter telle ou telle clause ne leur est demandé.

 

Un siècle de brouilles et de suspicion ne conduit pas nécessairement vers une mer d'huile. Il y eut parfois des échanges assez vifs, voire "virils" entre les frères. La volonté d'un ancien Grand-Maître d'entrer dans une logique de concurrence a poussé la GLNF dans une crise sans précédent, de plus de deux années et qui vit des affrontements stupéfiants entre frères. La blogosphère maçonnique s'en est fait l'écho avec les blogs "Myosotis".

 

Tout semble attester qu'elle en est désormais sortie avec l'équipe mise en place autour du Grand-Maître Jean-Pierre Servel. Plusieurs initiatives sont prises depuis l'an dernier qui montrent la double volonté de cette obédience : affirmer son identité de maçonnerie régulière reconnue par la Grande Loge Unie d'Angleterre tout en (re)nouant des contacts avec la première obédience libérale de la franc-maçonnerie  française.

 

De son coté, il faut saluer le fait que Daniel Keller, le Grand-Maître du GODF qui aura su se rendre disponible et attentif aux possibilités de renouer ce dialogue. Certes, on peut difficilement attendre que sa première édition "renversera la table", mais on retiendra qu'il sera un indéniable signal adressé aux francs-maçons qui ne se satisfont plus de cette brouille historique. Alors plutôt que l'ignorance fraternelle, on peut peut-être essayer une "politique des petits pas"...

 

Ce bref rappel historique montre tout l'intérêt que constituera cette 1° édition des "Rencontres Maçonniques La Fayette". 

Après un siècle de brouille, le 28 mai colloque public commun GLNF-GODF : "Les Rencontres Maçonniques La Fayette"

N'hésitez donc pas à vous inscrire pour participer à cette grande première.

 

Gérard Contremoulin

 

(1) Merci à Alain Berheim d'avoir redressé mon erreur...

_____________________________________________________

Commenter cet article

Joaben 08/05/2015 10:51

Pour éclaircir un peu ... voici ce que disent les rituels maconniques :

"TOUS les FrancMacons répandus sur la terre, ne font qu'un seul peuple de FReres, REGIS PAR LES MEMES LOIS et par les mêmes usages ! "(RF GLNF, GLAMF)"

Et ce que dit un militant classique de la gouvernace GLNF actuelle :

"GLNF et GO sont deux obédiences très différentes, et jamais aucun rapprochement d'aucune sorte n'est envisagé par l'une et l'autre partie, ce serait vouloir marier l'eau et le feu."

Qu'en conclure ? Que pour ces militants les FM du GO ne sont pas des franc-maçons ? C'est en effet ce qu'ils cultivent en interne.
Se pose du coup la question de ce grand ecart(bien loin de la "franchise" et la droiture) entre un discours externe et interne.
Celà peut-il evoluer en se cotoyant ? Peut être ! Déjà franchir la porte de l'antre du Diable de la rue Cadet ...

Oscar 04/05/2015 12:21

Vraiment très étonnant cette charge de certains contre "les rencontres GLNF/GODF".
Voici deux GL que tout sépare mais qui se respectent et qui échangent... y a t-il vraiment quelque chose d'étrange à cette attitude?
Tranquillisez-vous, non... sauf pour quelques personnes haineuses (pas nombreuses, surtout en fonction du grand nombre de pseudos qu'elles utilisent, pour faire du nombre factice) et que nous sommes nombreux à ne plus appeler Frère, tant elles sont loin de l'idéal maçonnique.
La GLNF et le GODF sont dans le dialogue fraternel et respectueux là ou d'autres sont dans l'insulte et le mensonge et surtout la haine permanents.

Aristote57 27/04/2015 11:37

La question de la "tolérance". Pour prendre un exemple outrancier, les integristes islamistes demandent "tolérance" et "droit" à appliquer la charia.
"altérité" ... qui conteste la différence entre chacun ? Probablement ceux qui classent en des groupes, et divisent donc les FM.
"altérité, Identité, Respect, Dialogue, Tolérance et Convergences pratiques ... " çà c'est applicable avec n'importe quel autre groupe sans rapport avec la FM.

Il s’avère que la GLNF s'est construite justement en considérant non-FM les autres. C'est son "identité" ... Cette "identité" mérite-t-elle quelque respect ? Non !
Comme on le constate, les membres de GLNF ici n'ont de cesse de mettre des limites d'une immense banalité à cette rencontre.

ma contribution 26/04/2015 14:35

Altérité, Tronc commun, Identité, Respect, Dialogue, Tolérance et Convergences pratiques ... voilà les mots que cela m'inspire. Justes des mots encore c'est vrai et qui restent à articuler dans des propositions ... bon vent!

Aristote57 26/04/2015 10:48

Quand on parle d'un mépris institutionnel cultivé dans la GLNF, nous en avons un exemple ici.
Faut-il y voir plus qu'une opération de com pour la GLNF ?
Le message est clair : on veut manifester un profil plus souriant.
En matière de FM féminine, il y a la com ... mais si on examine l'article auquel fait allusion Christophe au delà de declaration à la gloire de la femme qui ne coûtent rien, on constate qu'il ressort des poncifs qu'utilisait l'Eglise catholique pour interdire la prétrise aux femmes :
"les femmes sont naturellement initiées" ... pour en déduire qu'on peut (ou pourrait) les dispenser d'initiation ...
D'autre part, on note monter une volonté d'aparteid : "les femmes FM ? pourquoi pas ? mais developpement séparé"
Il y a donc bien une gêne croissante en interne de la GLNF à la mise en evidence de ces comportements sexistes.
Pour l'instant, il faut surtout rassurer en interne et tenter de gommer cette image desastreuse en externe. Dans le but certainement de perpétuer ....
Mais, finalement, quelque soit l'exploitation "com" faite par la direction de la GLNF, ca ne peut être que positif à la base.
En temoigne l'accroissement des visites de membres de GLNF, qui pour certains ne craignent plus de se présenter et qui reviennent parce qu'ils apprecient le travail.
Le mythe caricatural entretenu en interne à la GLNF par les dirigeants que le GO ce sont des cocos qui ne parlent que de "la ligne TGV" ou que les loges non sexistes sont des lupanars ne tenait que par les barrieres et les interdits. Tous ceux qui remettent ces interdits à leur place (des délits ou des caprices) et choisissent de les ignorer en temoignent.

AJ Lacot 26/04/2015 09:44

Il y a quelques décennies , le gaulliste Malraux disaie: " entre les communistes et nous, il n'y a rien". Peut-être , certains se disent: " entre le GODF et la GLNF, il y a rien". GLNF et GODF ne sont pas concurrents : il y a ceux qui croient au ciel et ceux qui n'y croient pas forcément . C'est la raison pour laquelle ils peuvent dialoguer . Et si c'était cela, la vraie recomposition du paysage maçonnique français?

templum 26/04/2015 09:00

sûr!
la GLNF va mal!
d'ailleurs elle se renferme de plus sur ses convictions:
- aucune ouverture vers les autres GL
- pas de conférence sur la féminité et l'initiation.
- les FF s'en vont vers d'autres horizons beaucoup plus sereins..
quel malheur!

templum 25/04/2015 22:07

bien vu!
pendant que les gamins essayent de se couper les bretelles des pantalons, les grands parlent sérieusement de ce qui peut être le socle commun.

Lionel MAINE 25/04/2015 19:29

Décidément, le Marquis de la Fayette a le vent en poupe; il y a trois ans, son nom a été aussi choisi par la G.L.d.F (C.M.F), comme titre distinctif pour sa Loge de recherche.

Sous la Voûte étoilée 26/04/2015 00:16

Sans compter, mon TCF la création par l'IMF voici plusieurs années, de "l'Ordre de La Fayette", décoration maçonnique honorifique.

alain bernheim 25/04/2015 12:12

"Antoine" de Ribaucourt ... ? Ne s'agirait-il pas d'Édouard ?

ab

Lionel MAINE 26/04/2015 11:01

Je ne connaissais pas cet "Ordre de la Fayette".
Merci pour l'information.

Sous la Voûte étoilée 26/04/2015 00:17

Merci mon TCF Alain... J'ai rectifié.

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/