Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

26 May

Une Réserve citoyenne pour enrichir l'école de la République.

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Valeurs républicaines

Une Réserve citoyenne pour enrichir l'école de la République.

La manifestation du 11 janvier a traduit la force de l'émotion ressentie par plus de 4 millions de français et par centaines de milliers dans les grandes villes d'Europe et du monde devant les assassinats des 7 et 9 janvier.

 

Les raisons.

 

A l'occasion de "la grande mobilisation de l'école pour les valeurs de la République", conçue comme une transcription des manifestations du 11 janvier, la ministre de l'Education Nationale a proposé de mettre en place une "réserve citoyenne pour l'éducation nationale".

 

Les républicains ne doivent-ils pas examiner avec attention cette proposition ? Ils sont en tout cas sollicités. La transmission des expériences humaines, l'échange entre générations ne sont ils pas l'une des clés de la construction de la société républicaine ? C'est l'un des vecteurs fondamentaux de l'éducation populaire.

 

 Le maître doit rester l'instituteur des apprentissages.

 

Cette initiative ministérielle relance la réflexion sur l'ouverture de l'école sur son environnement. Au coeur des dispositifs d'apprentissage des savoirs fondamentaux, l'école ne peut pas rester, sans dommage, une forteresse isolée du reste de la société. Elle ne peut pas le rester en tout cas s'agissant de l'apprentissage de la pratique citoyenne. Creuset de la formation des jeunes citoyens, ne doit-elle pas s'appuyer justement sur les expériences des citoyens eux-mêmes, ceux-ci restant, dans le cadre de l'école, bien évidemment sous la responsabilité et la coordination des maîtres ?

 

Cette dernière condition est indispensable pour éviter tout débordement communautariste, religieux, sectaire, politique... et rester dans une perspective laïque, c'est-à-dire respectant la liberté de conscience.

 

De ce point de vue, la circulaire Jules Ferry du 17 novembre 1883 reste d'une certaine actualité, même si certains ont pu regretter sa modération... On ne saurait trop insister sur le fait qu'il parle, déjà en 1883, non de morale laïque comme on peut le faire maladroitement aujourd'hui, mais de "l'enseignement laïque de la morale".

 

L'éducation à la citoyenneté.

 

L'éducation à la citoyenneté a fait l'objet de recherche et de mise en pratique à divers moment de notre histoire. Ainsi, au sortir de la guerre et après l'expérience des jeunes dans les maquis, notamment celui du Vercors, voici ce que pouvait écrire Bénigno CACERES, fondateur de Peuple et Culture en 1944, pour qui l'Education Populaire, c'est :

"L'ensemble des moyens qui permettent de donner à tous les hommes l'instruction et la formation nécessaires afin qu'ils deviennent des citoyens aptes à participer activement à la vie du pays."

 

De son coté, André Philip, premier président de "La République des Jeunes", ancêtre de la Fédération Française des Maisons des Jeunes et de la Culture, parlait de l'Education populaire comme :

"L'idée essentielle est de réaliser une culture générale des jeunes par eux-mêmes. Il importe que se fasse, entre les jeunes, la véritable éducation démocratique, c'est-à-dire la recherche, en groupe, d'une solution à tous les problèmes posés."

 

Conception à laquelle fait écho celle de Paul Ricoeur :

« Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est à dire traversée par des contradictions d’intérêt et qui se fixe comme modalité d’associer, à parts égales, chaque citoyen dans :

- L’expression de ces contradictions.

- l’analyse de ces contradictions

- La mise en délibération de ces contradictions en vue d’arriver à un arbitrage »

 

Mettre une contradiction en délibération.

 

Reconnaître, identifier les termes d'une contradiction est devenu hors mode. Au contraire, le politiquement correct pousse à tout niveler, à nier tout désaccord. On valorisera volontiers les accords a priori.

Obtenir  un arbitrage sur la base d'une "mise en délibération" collective des contradictions, voilà qui vient sérieusement contredire le politiquement correct, la volonté de taire tout dissensus...

 

Au contraire, dans une telle mise en délibération, il s'agit de chercher dans la contradiction la source de la construction d'une parole commune. L'inverse du consensus a priori, du consensus "mou". 

 

Si cette "Réserve citoyenne" vise à favoriser l'apprentissage de la citoyenneté et de permettre aux plus jeunes de frotter leurs idées, leurs jeunes convictions non pour les abandonner mais pour les approfondir, alors pourquoi ne serions-nous pas disponibles ...

 

Gérard Contremoulin

________________________________________________________

Une Réserve citoyenne pour enrichir l'école de la République.
Commenter cet article

République 28/05/2015 10:07

Idée interessante, mais il ne faudrait pas que ce soit une possibilité d'entrisme pour les sectes ou autres fondamentalistes.

Sous la Voûte étoilée 29/05/2015 00:45

C'est bien pour cette raison qu'il m’apparaît indispensable que les maîtres restent maîtres du jeu !

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/