Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

18 Jun

Brigitte Barèges mise en examen...

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

Brigitte Barèges mise en examen...

La situation du Maire de Montauban se précise. Elle a désormais des comptes à rendre à la justice.

 

Après que le bénéfice de la présomption d'innocence dans la "première" affaire ait eu pour conséquence de reléguer aux oubliettes plusieurs années de déclarations, d'initiatives et d'actes parfaitement contestables sur le plan des valeurs et de l'éthique humaniste, Brigitte Barèges est maintenant mise en examen pour détournement de fonds publics avec suspicion d'emploi fictif.

 

Là, les choses se compliquent et ce chef d'inculpation est lourd pour tout élu !

Aggravation de la situation.

Ironie du calendrier, ce dossier tombe un jour anniversaire qui n'est pas anodin pour quelqu'un qui se situe dans la "famille politique" de l'auteur du célèbre appel... 

 

D'autant que cette mise en examen fait suite au placement en garde-à-vue de Brigitte Barèges sur une incrimination (détournement de fonds publics)  qui est un facteur aggravant pour un élu. 

 

Mercredi, le placement en garde-à-vue avait fait l'objet du communiqué de la GLFF. Sa mise en examen jeudi fait monter d'un cran la situation... Il y aura-t-il une nouvelle prise de position de la GLFF ?

 

Les faux arguments d'un vrai débat.

La blogosphère maçonnique s'anime depuis le début de cette énième affaire Barèges. Et chaque argument refait un tour de piste, c'est le défaut majeur de nos pratiques des réseaux sociaux, l'absence de mémoire, le syndrôme du poisson rouge ! 

 

- C'est irresponsable que son obédience s'empare de la question puisque ce faisant, elle dévoile son appartenance...

NON ! Cela fait bien des années qu'elle a dévoilé son appartenance dans la presse. Il ne faut pas inverser les rôles. Ce n'est pas parce que la GLFF parle de Brigitte Barèges qu'elle est dévoilée, c'est parce qu'il est notoire qu'elle est maçonne et que son obédience est aussi connue que cette dernière se sent mise en cause (voir le dernier communiqué, cité ci-dessus ainsi que celui de septembre 2014).

 

- Chaque citoyen bénéficie de la présomption d'innocence.

Bien évidemment. Cette présomption lui est assurée. Je ne partage pas le souhait d'un ancien président de la République qui avait essayé -et d'une manière répétitive- de populariser en toute illégalité la notion de "présumé coupable". 

Mais cette présomption, si elle garantit le statut de non culpabilité avant tout jugement, ne préserve pas néanmoins de la recherche de culpabilité. Elle en garantit en revanche le caractère contradictoire.

 

- Il est bien peu fraternel de la mettre en cause...

Qui est bien peu fraternel ? Depuis bien des années, son nom est accolé, et sous sa propre responsabilité, à des déclarations et des attitudes pour le moins sulfureuses et tout à fait éloignées de nos valeurs. Il est nécessaire de marquer la distance avec elle et ce d'autant plus fortement qu'elle est un personnage public. 

 

Conséquences.

Cette situation d'attente, qui pouvait être compréhensible il y a quelques années, devient aujourd'hui un handicap. D'autant qu'il est des obédiences où toute mise en examen d'un frère ou d'une soeur conduit à sa suspension à titre conservatoire pendant l'instruction. Ensuite, et selon le jugement, la juridiction interne rétablit, blâme ou exclut.

 

Quelles que puissent être les canaux internes de la GLFF, et si complexes soient-ils compte-tenu de sa récente transformation statutaire (passage en fédération de loges), nous n'avons rien à gagner, et même beaucoup à perdre (tous et sans distinction), à ce que cette situation se prolonge indéfiniment...

 

Gérard Contremoulin

_______________________________________________________

 

 

 

Commenter cet article

Maria 21/06/2015 20:54

Pour nous qui ne sommes pas FM,

Nous savons tous qu'elle sera blanchie, pourra à nouveau être élue, cumuler x mandats, continuera sa politique tranquillement et nous pauvres chômeurs en ASS ou les RSA, nous sommes sacqués pour bien moins que celà, et c'est irrémédiable. Et pourtant nos situations nous ne les avons pas choisies pour la plupart d'entre nous (licenciements, démissions pour harcèlement moral et/ou sexuel, démission pour cause familiale = mon ex-mari adorait gifler ma file quand j'étais au travail, et il me fallait démissionner)...

Alors, j'ai mal, mal de voir que des DSK continuent leur politique, Le Pen, Cahuzac tous privilèges confondus, quand j'entends qu'il faut remettre les chômeurs au travail, baisser les allocations chomage, j'ai mal.

Vous ne pouvez pas tous, demander une loi AUTORISANT les chômeurs et RSA volontaires qui le veulent, de POUVOIR travailler dans une association le temps de leur indemnisation ?

Obliger est stupide, mais AUTORISER ceux qui le veulent ?

J'aimerai tant pouvoir me relever tous les matins aller travailler, me sentir utile, participer à des projets professionnels, je ne peux pas, car je n'ai pas le droit aux yeux du Pole Emploi de donner du temps à une association, je suis censée être en recherche d'emploi.

Je touche 500€ d'ASS, j'aimerai tant donner 20h par semaine, à une association, légalement, je pourrai marcher la tête haute et me dire "je suis au chomage et je travaille à mon retour à la vie normale"

C'est possible ?
C'est mon voeur pour cette année 2015 !

Laurent 21/06/2015 10:35

Voilà une position et des rappels qui me semblent plus que nécessaires...
Cela permet, aussi !, de montrer clairement que nous ne protégeons pas les éléments pourris qui salissent l'image de la Franc Maçonnerie...

YaKa 20/06/2015 11:00

La fraternité, n'est-ce pas soutenir un frère ou une soeur dans l'épreuve sans pour autant approuver ces agissements ? On peut en discuter, confronter nos points de vue, s'aider à se corriger, mais à mon avis ne pas fermer les yeux.
De plus, faire comme si de rien n'était donnerait du grain à moudre à nos détracteurs qui n'attendent que cela pour prouver que nous nous couvrons mutuellement.

Sous la Voûte étoilée 20/06/2015 15:04

Cela fait maintenant plus de deux années que "Sous la Voûte étoilée" relaye tant les informations que les protestations que suscitent les actes, les propos, les initiatives de Brigitte Barèges... Sans beaucoup de résultats.
Aura-t-elle la décence de se retirer de la franc-maçonnerie ?
La fraternité n'est pas à sens unique, elle se construit sur la base d'une estime mutuelle. Elle ne se décrète pas ! Je n'ai pas plus de sentiment fraternel à l'égard de Barèges que de Cahuzac ! Tous les deux ont trahi cette fraternité...

mariet 19/06/2015 16:06

il me semble, cher Gérard, à travers tes lignes, déceler "un brin" de satisfaction.......
depuis longtemps me semble-t-il tu espères voir tomber Brigitte Barèges.
Je n'ai jamais soutenu ni approuvé son attitude, ses propos, ses prises de positions contraires à nos principes. Elle fait du tort à l'Obédience c'est vrai, mais ailleurs il y a aussi des problèmes qui ne sont pas forcément dénoncés par les instances.
Mais ........ la fraternité doit malgré tout nous animer.
Laissons à la nouvelle GM de la GLFF le temps de prendre ses marques, de connaître le dossier et d'adopter l'attitude qui conviendra. Elle a déjà fait paraître un communiqué, sans perdre de temps, et c'est bien. Il faut réfléchir,avant de foncer, aux conséquences d'un mauvais procès si la personne en question venait à être blanchie.
A propos, quid de l'affaire d'un ancien ministre ?

Sous la Voûte étoilée 19/06/2015 19:57

Mon attitude est constante, tant avec Brigitte Bareges qu'avec Jerome Cahuzac ...

Désabusé 19/06/2015 02:46

L'éventail des condamnations pénales est très large.
Cela va d'une amende avec euro symbolique à la victime pour diffamation par exemple à de la prison avec sursis ou sans sursis pour détournement de fond ou crime sexuel.
A partir de quelle gravité la suspension à titre conservatoire est-elle décidée et la "juridiction" interne est-elle saisie ?
Il y a là, au GO, un flou artistique permettant toutes les modulations ... de circonstance ... selon que tu es etc. disait notre fabuliste.
Faut peut être pas trop critiquer !!!!!!!!!!!

Duplay 21/06/2015 11:14

C'est malheureusement totalment exact. Le GODF c'est comme La Ferme des animaux de George Orwell, "tous les animaux sont égaux, mais certians animaux sont plus égaux que d'autres"...

Sous la Voûte étoilée 19/06/2015 19:59

Je te trouve bien "généreux" sur ce dossier-là...

Désabusé 19/06/2015 13:23

précisions : "En France, la mise en accusation se passe de manière différente selon la gravité des faits reprochés. En matière de contraventions et de délits, la mise en accusation est le rôle du Ministère public et se fait par citation directe, par convocation en justice (forme simplifiée de la citation directe) ou par comparution immédiate. En matière de délits graves ou de crimes, la mise en accusation est précédée par un réquisitoire introductif du Ministère public au juge d'instruction qui mettra alors la personne concernée en examen (l'inculpation avant 1984) et, au terme de l'instruction, s'il y a des charges suffisantes, prendra une ordonnance de renvoi devant un tribunal ou une cour d'assises."
Bref on peut être condamné pénalement sans passer par la case "mise en examen".
Ces actes pénalement sanctionnés peuvent traduire un comportement fréquent dans la vie courante ... tout cela passe entre les larges mailles du filet du RG, peut-il matériellement en être autrement, je pense que non.
La vie est grise même si par utopie on aimerait qu'elle soit blanche.

Sous la Voûte étoilée 19/06/2015 08:52

La suspension à titre conservatoire intervient avec toute mise en examen...

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/