Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

02 Jun

La GLFF, obédience multi-rites...

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

N'ayant pas eu l'honneur de pouvoir assister à la cérémonie de clôture du convent de la GLFF ce dimanche, je me suis empressé de lire les articles élaborés par celle et celui qui l'avaient eu.

 

"La Maçonne" fait un interview de Catherine Jeannin-Naltet, Grande Maîtresse descendant de charge. Reconnaissons que c'est tout à l'honneur de La Maçonne de se livrer à cet exercice à contre-courant, exercice qu'elle exécute avec sérieux sans que la légitime affection qu'elle porte à son interlocutrice ne vienne perturber sa rigueur.

 

Si j'avais été petite souris (je n'en suis pas encore là), j'aurais bien voulu lui demander pourquoi elle (Catherine Jeannin-Naltet) avait eu tant de mal à remettre la patente du rite français à une loge qui avait décidé de changer de rite. Le rite français aurait-il du mal à gagner son droit de Cité ?

 

"Jean-Laurent Turbet" sur son "Bloc-notes" nous livre, dans un "reportage sur place" (en est-il qui pourrait ne pas l'être ?), une séquence de vie avec photos, tout à fait intéressant.

Extrait :

Je dois avouer que la GLFF est une obédience que j'affectionne car elle est très proche de la Grande Loge de France, tant par son rite principal (le Rite Ecossais Ancien et Accepté est pratiqué dans plus de 70% des loges de la GLFF), mais aussi pour la grande rigueur des travaux, dans le soin pris au respect du rituel et dans l'attachement au symbolisme et ce quel que soit le rite (REAA comme nous venons de la voir mais aussi Rite Français et Rite Ecossais Rectifié).

 

GLFF : Clôture du Convent 2015. Reportage sur place.Je remercie donc Catherine Jeannin-Naltet (à droite sur la photo ci-contre avec Denise Oberlin) de m’avoir cette année encore invité. C'est un grand honneur et un vrai plaisir.

 

 

 

 

Le décor, si j'ose dire, est planté. 

 

On connaît l'appétence, voire même l'appétit, de Jean-Laurent pour la réunion de toute la "famille écossaise" dont il soutient avec assiduïté toutes les initiatives...

 

Un peu plus loin, son reportage photos, que je vous recommande, poursuit cette logique. En effet on y retrouve la nouvelle Grande-Maîtresse, Marie-Thérèse Besson en compagnie de la Soeur Gilberte Colanéri qu'il légende d'un "très complice avec...". Les soeurs des deux autres rites apprécieront...

Copie d'écran du "Bloc-Note de Jean-Laurent"

Copie d'écran du "Bloc-Note de Jean-Laurent"

La suite nous conduit encore vers une photo (très réussie au demeurant) de la Soeur Marie-France Picart, "responsable au sein du Suprème Conseil Féminin de France", c'est-à-dire la juridiction des hauts grades du REAA.

 

Oubli ?

Alors, on est en droit de s'interroger car, c'est vainement que l'on cherchera un traitement comparable de la juridiction du Rite Français, le Grand Chapitre Général Féminin de France, présidé par la Soeur Françoise Picard. C'est tout aussi vainement que l'on cherchera trace comparable du Grand Prieuré Féminin, juridiction du Rite Ecossais Rectifié.

 

Même en appliquant une règle "proportionnelle", si près de 75% des loges de la GLFF travaillent au REAA, plus de 20% travaillent au Rite Français. Pourquoi ne pas prendre la précaution de présenter les responsables de ces 3 juridictions dès lors que l'on présente l'une d'elles ? D'autant que c'est ici deux pour le seul REAA... 

 

Jean-Laurent a du être trahi par la technique. Comment expliquer autrement que sa rigueur aurait pu être prise ainsi en défaut, donnant l'impression que la GLFF, cette obédience qu'il affectionne parce qu'elle est très proche de la GLDF, serait une obédience mono-rite ?

 

Gérard Contremoulin

____________________________________________________

Commenter cet article

Joaben 05/06/2015 15:57

Je deplore moi aussi cette regrettable propension à l'hégémonie dans nombre de milieux REAA. Je me suis gardé de généraliser ce que j'ai connu dans des loges REAA de la GLAMF, de la GLNF et avec le SCPLF.
Alors est-ce ponctuel ou y aurait-il quelque chose de particulier au REAA qui conduit à des attitudes tres particulieres ?
Sur un autre plan, l'intitulé même de la GLFF conduit à s'enfermer dans un mode "feminin" (au niveau des membres). N'est-ce pas regrettable ?

La Maçonne 04/06/2015 13:11

Bon. Je vois, quant à moi, que nos chantres de la non mixité n'hésitent pas à participer à des tenues de la GLFF où hommes et femmes se mélangent ....
Ceci pour faire un who's who du REAA féminin.
Jean Laurent a fait un progrès: il n'ecrit plus que la GLDF a remis les patentes des 3 degrés du REAA à la GLFF en 2006! Ou que la GLFF a été fondée grâce à la GLDF...
Néanmoins, cela reste "paternaliste" dans la forme et le fond. C'est parce que tu moderes les commentaires que je dis que "paternaliste" ....

Sous la Voûte étoilée 08/06/2015 00:53

C'était une réponse destinée à "La Maçonne"... que je salue amicalement et fraternellement au passage...

Scoubidou 05/06/2015 14:59

Ça c'est une évidence Gérard.... si tu n'es pas inviter, la moindre des choses c'est de ne pas t'imposer... Point barre... comme tu dis :)

Sous la Voûte étoilée 05/06/2015 02:22

Peu importe cette question du "contentement", ce n'est pas le problème. Le problème est dans les critères de choix qui avaient conduit à ce que je sois invité il y a trois ans et que je ne le suis plus depuis deux années.
Je ne conteste pas les choix de l'obédience en cette matière. J'observe, simplement et je m'interroge... particulièrement sur la perception de la ligne éditoriale du blog à la Cité comme d'ailleurs rue Puteaux...
J'avais dans ma jeunesse un équipement "Pathé-Marconi-La Voix de son Maître" que j'ai laissé une bonne fois pour toutes avec mes archives d'adolescent...
Enfin, j'ai une règle, simple : pour toute cérémonie extérieure à mon obédience si je suis invité, je viens et si je ne le suis pas, je ne viens pas. Point barre !

Scoubidou 05/06/2015 01:05

Quand à moi je vois surtout que Gérard est mécontent de ne pas avoir été invité par ton obédience, tu détournes le sujet Anne.

Joaben 04/06/2015 15:43

"nos chantres de la non mixité" est-ce aussi du fait de la modération des commentaires que tu t'exprimes ainsi ?
Pourquoi ne pas parler des "chantres du sexisme maçonnique" ?(ce qui pourtant la définition de ces pratiques !)
En fait, en "éléments de langage" comme on dit de nos jours l'une ou l'autre des formulations deplace le centre de gravité.
Ainsi parler de pro-mixité ou de GRANDES Loges Mixtes place le centre de gravité ou de "normalité" maconnique dans le sexisme. Pour s'en convaincre l'absence de M pour mixte dans l'intitulé induit en général "mâle" d'ailleurs GLFF a besoin de préciser aussi son F.
S'il y a des raisons historiques evidentes cela finit par nuire. Car les mâles défenseurs de sexisme(discrimination sur base de sexe) finissent par y voir juste une catégorisation légitime.
S'il n' y avait ces etranges attachements sentimentaux à des structures, ce qui les perennise, il serait temps de battre les cartes et de définir des lignes de projet, autres que le sexe, dans lesquels se reconnaitront pour progresser.
Le GODF en ce sens s'est montré remarquable : Ils n'ont pas ajouté d'attribut "mixte".
Quelle ligne a la GLFF a part d'être "féminine" ... ce qui n'est pas un sujet maçonnique ?.. Taquinerie sans prejuger de l'immense respect du travail accompli.

Scoubidou 04/06/2015 07:44

Plutot de que "batailler " à l'intérieur et de faire ainsi le jeu de ceux qui souhaiteraient nous voir TOUS disparaître que notre Tablier soit rouge bleu vert jaune blanc ...... lisez donc l'article de hiram.be concernant un article infamant sur Jean Zay et les commentaires dessous ....
Nous creusons notre tombeau mes S et mes F

Scoubidou 05/06/2015 01:01

Regarde la lune, pas le doigt ...

Sous la Voûte étoilée 04/06/2015 10:39

Tiens donc... Ce blog prétendant faire payer de "l'information" maçonnique aurait-il besoin de se faire de la pub ?

JP Marcovitch 03/06/2015 01:12

"Comment expliquer autrement que sa rigueur aurait pu être prise ainsi en défaut ?"

Dans la description de son blog, il annonce : " Pas d'exhaustivité et une approche forcément subjective : la mienne."
Je ne comprends pas bien qu'on reproche à un blogueur ce qu'il ne dit pas. Il n'est pas journaliste. Il prend et publie les photos qu'il a envie, non ?

Tout le monde ne peut pas aussi rigoureux, objectif et impartial que M. Contremoulin.

Sous la Voûte étoilée 03/06/2015 17:50

Là n'est pas la question. Le choix de Jean-Laurent aboutit à mettre en lumière le REAA. C'est son choix.
Pourquoi alors parler d'un "reportage" ?
Une approche subjective peut rester rigoureuse...

J and B 02/06/2015 22:45

Mais cela semble ' naturel ' non ? Dans leurs diatribes ( parfois fort agressives ) contre ' les blogs , le futur ex GM de la GLDF et nombre de Conseillers Fédéraux n'ont eu de cesse de honnir les blogs ' du Koch ' , ' du Contremoulin ' ... Jamais je n'ai entendu un oukase contre le blog de Jean Laurent Turbet qui semblait souvent être un canal 'officieux' ... Nombre de frères de la GLDF lui donnent d'ailleurs le gentil surnom de Blog Canal Hystérique, ou pour les plus anciens , de Pathé Marconi, car c'est la Voix de ' son ' (G) Maître ....

Duplay 02/06/2015 16:06

Encore plus inquiétant que le mépris affiché par les "écossais" pour les autres rite, c'est le message -tout est symbole- qu'envoie la GLFF en élisant comme grande-maîtresse une directrice d'établissement hospitalier catholique où, j'imagine, il n'y a qu'à se rendre sur le site, le droit des femmes à la contraception et à l'avortement est mis en pratique...

jp pelan 03/06/2015 14:43

A lire de tels commentaires on préfère se taire...

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/