Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

24 Jul

Vincent Lambert, enjeu d'un sinistre combat intégriste...

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Droits de l'Homme

Vincent Lambert, enjeu d'un sinistre combat intégriste...

Un nouvel épisode s'ouvre dans la situation de Vincent Lambert ! Il est révoltant.

 

Si je me permets ce qualificatif qui prend ouvertement parti, c'est compte tenu des derniers développements où en plus de l'affrontement des membres de sa famille, ce qui était déjà amplement critique, des fondamentalistes catholiques font irruption et profèrent des menaces d'enlèvement !

 

Ces pressions sont exercées au moment où l'équipe médicale se réunit pour un nouvel examen des suites à donner à la situation de Vincent Lambert, tétraplégique depuis 6 ans et dans un état végétatif. Devant ces pressions, le corps médical décide de ne pas décider et de s'en remettre aux juges... 

 

Rachel Lambert, l'épouse de Vincent Lambert, n'a plus que des larmes pour évoquer la perspective qu'ouvre cet épisode et quelques mots : "Je se sais pas si on peut avoir encore l'espoir que Vincent soit entendu."

Vincent Lambert, enjeu d'un sinistre combat intégriste...

De son coté, Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert, mène un combat dont on peut se demander la nature réelle. On connait son attachement à la Fraternité Saint Pie X, communauté intégriste catholique fondée par l'archevêque Marcel Lefebvre. Elle menace de porter plainte pour "tentative d'assassinat" !

 

Elle est maintenant conseillée par Mme Isabelle Muller, "une proche de l'Opus Dei"... 

 

 

Révoltant.

Des convictions religieuses et les moyens d'actions mises en place par les militants qui s'en réclament ont réussi à supplanter dans la réflexion du corps médical les recommandations et l'avis de la CEDH ! 

 

Cet épisode ouvre une phase très critique qui réinstalle la conviction religieuse, qui doit rester dans une société laïque du domaine de la conscience individuelle, à égalité avec une décision de justice, qui doit s'imposer à tous puisqu'elle représente la société...

 

Débat de société ?

La situation de Vincent Lambert ouvre évidemment le débat. Il met aux prises des convictions certes profondément ancrées dans nos habitudes de penser, dans nos représentations de la vie et de la mort et convoque notre propre positionnement devant elles...  

 

S'agit-il pour autant d'un débat de société au nom duquel s'affronteraient des tendances irréconciliables ? C'est ce que voudraient nous imposer les tenants d'une cosmogonie où le transcendental serait la norme de la pensée, relégant la raison humaine dans un rôle second, subalterne. 

 

Ce n'est pas ma façon d'envisager les choses. Mais il est indéniable que c'est une menace...

 

Le droit de mourir.

La question de la vie et de la mort est une question profondément humaine. Elle ne me semble pas devoir être référée à d'autres principes que ceux du raisonnement humain. C'est de la responsabilité de l'Homme de décider et, tout comme la femme s'est battue pour finalement obtenir le droit de décider elle-même, en conscience, de donner la vie sans autre considération que son propre choix,  il appartient à l'être humain de décider -lui-même- de sa propre mort, soit qu'il se la donne, soit qu'il décide de se la faire donner !

 

Dans l'un et l'autre cas, il s'agit du respect que l'on doit à la personne humaine. Et rien n'est plus important que la personne humaine. Aucune considération, de quelque nature qu'elle soit, ne peut s'interposer entre l'Homme et sa propre décision dès lors qu'elle est prise ou transmise dans des conditions définies et contrôlées par la loi de la République.

 

Car il faut une loi qui -explicitement et sans détours ni faux semblant - reconnaisse un tel droit, l'encadre et en contrôle l'exercice.

 

Gérard Contremoulin

_____________________________________________________

 Des convictions religieuses et les moyens d'actions mises en place par ses militants ont réussi à supplanter dans la réflexion du corps médical les recommandations et l'avis des juridictions européennes ! Cet épisode ouvre une phase très critique où
Commenter cet article

podpinek 29/07/2015 10:52

a tous ces bons croyants:puisque vous croyez au paradis laissez le partir,car en le maintenant en vie vous lui prolongez son enfer sur terre.

Christian CONSEILLER 28/07/2015 14:04

Les réflexions pertinentes de Gérard Contremoulin auxquelles je souscris pleinement, appellent plusieurs commentaires:
- Etant moi-même athée et laïc, je considère que chacun possède une liberté absolue de conscience et que cette liberté concerne notamment le droit de mourir dans la dignité. Par conséquent on ne peut pas en France contester aux groupes religieux le droit de s'exprimer sur un sujet aussi fondamental.
- En revanche, si Vincent Lambert quand il était conscient, s'est exprimé sur ce point, il est non moins clair que sa parole a priorité sur toute autre.
- Dès lors que le corps médical et l'équipe soignante ont évalué la situation de Vincent Lambert irréversible et dès lors que la justice et notamment la CEDH ont exprimé le point de vue légal et estimé que l'arrêt des soins est licite, on comprend mal effectivement que des tierces personnes s'y opposent physiquement. Il est clair en effet que si ces personnes peuvent exprimer un point de vue, elles ne sont pas pour autant au-dessus de la loi.
- Il y a un point qui n'est jamais abordé: le coût d'une journée de soins intensifs est en France s'élève à 3450 €. C'est donc la collectivité qui dépense chaque mois 100.000 € pour maintenir en survie végétative quelqu'un qui est en coma profond et irréversible parce que cela correspond aux conceptions religieuses de tierces personnes qui se gardent bien de proposer la prise en charge de cette dépense qui n'est utile à personne. Comme le budget de santé est par définition limité et de plus insuffisant, ces 100.000 € dépensés chaque mois dans cette situation sans aucun espoir ne pourront être dépensés pour des causes beaucoup moins désespérées. Ce point de vue n'a-t-il pas, lui aussi, une dimension morale ?
- Gérard Contremoulin a tout à fait raison de réclamer une loi claire sur l'euthanasie mais il faut néanmoins souligner que la loi Léonetti permet tout à fait une interruption des soins dans la situation de Vincent Lambert.

Désabusé 28/07/2015 07:09

La terrible question de fond qui va se poser.
Peut-on continuer à financer l'assurance maladie en offrant les prestations actuelles telle celle de maintenir en vie un coma végétatifs, que dis-je des centaines (milliers ?) !
Les recettes diminuent ...
Le chômage total mais aussi partiel continue à progresser, le recouvrement de l'impôt laisse possible l'évasion fiscale massive des grandes entreprises en l'absence d'accord mondial concernant les paradis fiscaux et européen concernant la convergence des règles fisales des états membre de l'UE.
Plus loin et hors sujet 30 départements seraient en difficulté pour verser le RSA.
Les plus en difficulté sont dans les zones géographiques convoitées par le FN.
De beaux lendemains en vue pour la vraie extrême droite celle de l'après dynastie Le Pen.

Knight Templar 27/07/2015 18:37

Bonjour mes TCF! Même si je suis régulièrement l'activité de ce blog, je ne suis pas souvent d'accord avec les écrits de Gérard. Que vient faire la FM dans ce genre de conflit? Même si le GODF défend une approche "sociétale" de la FM, entrer en conflit avec l'Eglise ne sert à rien. Comment veut-on que l'Eglise ne diabolise pas la FM avec ce genre de commentaires? La FM n'est ni de gauche, ni laïque, ni catholique, ni protestante: dans son intégralité elle ne s'intéresse à aucun fait sociétal ou religieux. Je le répète: dans son intégralité. Maintenant si le GODF désire s'immiscer dans ce genre de conflit, pourquoi ne pas changer de nom: je trouve que les prises de décisions sociétales du GODF ont déjà fait suffisamment de mal à la FM de Tradition. Assez de passer pour des laïcards anti-chrétiens et gauchistes: la FM n'est ni une religion ni un syndicat ultra-gauchiste. Le GODF n'a aucun droit ni légitimité de parler au nom de la FM puisqu'elle n'en représente qu'une infime minorité. Je précise que bien que chrétien, je ne soutient pas du tout des organisations comme l'Opus Dei ou Pie X, qui sont aussi des extrémistes. Mais je suis FM parce que chrétien! J'ai dit mon TCF!

Sous la Voûte étoilée 31/07/2015 17:39

"Joaben",
ce qui me choque, ce n'est pas ton aversion pour une obédience que tu as décidé de quitter... Ca, nous sommes tous potentiellement dans ton cas.
Ce n'est pas non plus ce que tu appelles "la diplomatie" car je n'ai aucun mandat de négociation de quoi que ce soit avec qui que ce soit et ne suis le porte parole de personne...
Non, ce n'est pas cela.
C'est ta manie de seriner à chaque occasion le même argument à propos du GM de la GLNF.
Je ne suis pas bien certain de les publier tous, désormais...

Joaben 31/07/2015 15:03

Gerard overblog enregistre le dernier pseudo utilisé. Qqsoit le blog. Et propose ce psudo. Nulle volonte de dissimulation. Je comprend que les propos contrariants apparaissent toujours repetitifs. Je manifeste ma réprobation a la complaisance accordée a glnf et ses satellites d ordre religieux. Ok ca va a l'encontre d une diplomatie.

podpinek 30/07/2015 15:07

a tous ces bons croyants:puisque vous croyez au paradis,laissez le partir parce qu'en le maintenant en vie vous lui prolongez son enfer sur terre.je me permets d'évoquer le sujet parce que j'ai eu une petite cousine qui est devenue tétraplégique.suite à un accident elle a mis un an et demi pour décéder et j'ai assisté a son calvaire avec ses parents.j'etais ancien membre du godf et j'avais des amis a la glnf.la glnf s'est scindée est une partie de l'obédience est devenue la glamf:grande loge de l'alliance maçonnique française.il est vraique leur ancien grand maitre quand il revenait d'afrique chez son frère omar bongo avait tellement de rolex à son poignet qu'il lui était difficile de se mettre à l'ordre.je dirais tout simplement que croire n'est pas un devoir et ne pas croire est un droit.je finirais ce propos en citant condorcet::les amis de la vérité sont ceux qui disent la chercher pas ceux qui disent l'avoir trouvé.a quoi sert d'etre maçon si l'on se base sur la vérité de dieu?

Sous la Voûte étoilée 29/07/2015 15:36

Je publie. Mais attention, une nouvelle fous, à la multiplication de pseudos différents oar la même personne... Surtout lorsqu'il s'agit de réitérer un même argument, même en prenant la précaution de le noyer dans un flot d'autres arguments !

Aristote57 28/07/2015 12:46

Sachant que la GLNF n'hesite pas à soutenir des "ordres" chretiens dont certains appellant à l'extermination, se prononce concernant le judaïsme et dont le GM se vante d'être "ultime lien avec Dieu" il est plutôt malvenu de critiquer des freres du GO de se mêler d'affaires de société.
Rappellons sur le sujet l'engagement aupres de la droite de l'ancien GM et les positions contre la democracie de l'actuel GM !
Mais aussi des positions en faveur du sexisme en FM !
Donc l'apolitisme et areligiosité prétendus de GLNF & co est une tarte à la creme !

Sous la Voûte étoilée 28/07/2015 11:35

Encore une fois, je ne suis pas le porte parole du GODF. Ce blog est mon blog personnel et je m'y exprime en mon nom personnel !

réboussié 26/07/2015 09:49

comme quoi toute faiblesse ou lâcheté ou pseudo aménagement ou adjectif qualificatif bien choisi en matière de combat laïque laisse le champ libre aux appétits de pouvoir des dogmes divers , religieux ou économiques , voire politiques , sans oublier que derrière les idées ou les obsessions il y a des personnes physiques et des intérêts bien matériels ( pouvoir ? ce qui permet l'avoir ? non ? ), et leur vision très surveillée de la liberté ( celle des gueux bien sur ..) , d'égalité pour le troupeau qui doit se taire et marcher au pas , et une fraternité de doryphores sur un champ de pommes de terre . Ne fait pas à autrui .....?? Confucius ? de l'idée à la mise en pratique , ça peut prendre du temps , donc de longs et pénibles ....

joaben 25/07/2015 19:26

Militons pour que chacun devienne sensible aux "directives anticipées".

Rappellons que les ligues pro-life sont coupables d'assassinats de mèdecins et que des menaces de mort provenant des ultra-cathos sont classiques !
On peut comprendre la prudence du personnel medical de Reims face à ces excités !

triangle 24/07/2015 14:43

l'Opus Dei pas trop loin de ce débat....

JJ Zambrowski 24/07/2015 14:43

Il m'est parfois, voire souvent, arrivé de ne pas être d'accord avec certains points de vue de Gérard Contremoulin. Cette fois, je souscris pleinement à son analyse. L'intimidation et les menaces exercées à l'encontre des équipes soignantes du CHU de Reims sont intolérables, au sens propre : notre société ne devrait pas les tolérer, et encore moins en tenir compte.
Deux instances judiciaires au plus haut niveau national et européen ont tranché, en toute équité.
Le militantisme extrémiste de la mère de Vincent Lambert et de ses amis n'est pas davantage acceptable que celui des militants extrémistes de l'islamisme radical.
Mais l'attitude des responsables du CHU de Reims ne me semble pas davantage acceptable.
Ils se défilent, et leur dérobade, même si elle se conçoit du fait des menaces dont ils ont été l'objet, ne saurait être moralement justifiée. La déontologie suppose entre autres la responsabilité.
Il leur revenait d'assumer la leur, tout en dénonçant l'attitude de certains qui voulaient leur interdire d'agir dans la sérénité et en vertu des décisions de justice du Conseil d’État et de la CEDH.
La laïcité n'est pas qu'une position de principe philosophique. C'est aussi un combat contre les dérives sectaires et les extrémistes. A fortiori lorsqu'ils prennent un homme en otage, comme c'est le cas de Vincent Lambert, cérébralement irrémédiablement mort. Son corps sans conscience est utilisé, réifié; un montage vidéo tendant à induire en erreur une opinion publique mal informée de ce qu'est un état végétatif ajoute à la perversité de la manœuvre.
Il faudrait une mobilisation large pour en finir avec cette sinistre manipulation idéologique.

Marc VW 24/07/2015 14:10

Comme tu le dis si bien la mère est "conseillée" par.... je pense qu'elle doit être également financée par le même système.
Révoltant c'est bien le mot

TS 26/07/2015 15:22

Oui mais ça reste une maman c'est la seule circonstance atténuante que je peux trouver à son attitude , il est clair qu'en tant que telle prendre une décision d'arrêt des soins équivaut peut être pour elle à dire tuez mon fils.
En même temps l'amour d'une maman pour son fils devrait lui faire regarder la réalité en face et que c'est une délivrance et un acte d'amour que de libérer son fils de l'état où il végète .
C'est terrible comme situation et à ne souhaiter a aucuns parents , quand aux intégristes religieux qui ce servent de ce malheur pour mettre en avant leurs idées , ils ne méritent que du mépris et du dédain . ( pour ne pas dire une bonne raclée , pour leur apprendre à ne pas utiliser le malheur des gens )

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/