Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

04 Oct

Les rites de la GLDF...

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

Les rites de la GLDF...

Relatant le dernier "diner de la GLDF", François Koch nous livre, en fin d'article, un propos du nouveau Grand-Maitre qui n'est pas conçu pour rester sans commentaire...

 

Philippe Charuel déclare, selon "La Lumière" :

Si Philippe Charuel a invité les dignitaires d’autres grandes obédiences, ce que n’avait pas fait son prédécesseur en 2014, il n’est pas allé jusqu’à convier la bête noire de l’obédience, l’historien Roger Dachez, président de l’Institut Maçonnique de France (il ne l’avait pas été en 2013 et 2014). Charuel a d’ailleurs soutenu dans son discours liminaire que la GLDF, «née en 1728, est la plus vieille obédience de France». 

 

Et hop, c'est reparti... Le nouveau Grand-Maître reste bien dans la ligne de ses prédécesseurs ! Une déclaration qui ne pouvait évidemment pas déplaire à Alain Graesel...

 

Mais alors, Cher Très Respectable Grand-Maître, dans ces conditions, le REAA n'arrivant en France qu'en 1801-1804 importé de Caroline du Sud par De Grasse-Tilly, vous auriez travaillé au Rite Français ? 

 

Gérard Contremoulin

_____________________________________________

Commenter cet article

PierreMailletCiseau 12/10/2015 21:56

De l'unité fraternelle à la guerre de clochers, et encore je reste poli ...
En fait, un concours de bEAt où le but n'est pas de savoir qui à la plus grosse mais qui appartient à la plus ancienne.
Tout cet étalage auprès de Profanes ... C'est moche ! D'ailleurs, plutôt que de parler de l'histoire, si nous parlions un peu de l'avenir de l'Humanité ? N'est-ce pas un sujet assez vaste ?
Fr@

Sous la Voûte étoilée 12/10/2015 23:50

Il existe un certain nombre de documents et surtout de Frères et de Sœurs à ta disposition pour y travailler avec toi...

joaben 06/10/2015 10:14

Il y a un élément rédhibitoire à la fable de la GLDF depuis 1737.
L'element essentiel fondateur de la GLDF est la pratique du REAA.
Donc evidemment pas de REAA en 1737.
Que en 1894 les autorités REAA se soit appropriés ce nom prestigieux de "Grande Loge de France" est très habile, mais ne refera pas l'histoire.
Lorsqu'on voit cité Rothiers de Montaleau, (le créateur des Grades de Sagesse du Rite Moderne !!!) en appui, montre sur quelles ficelles se construit cette volonté d'antériorité !

Duplay 05/10/2015 22:30

Oui et non. Cette attitude de café du commerce (ah, mon pauvre monsieur, on en a tant vu...) n'est pas digne d'une réflexion historique sereine et scientifique. La franc-maçonnerie s'inscrit dan l'histoire et doit être examinée dans cette optique. Ensuite, tout le monde a le droit de raconter n'importe quoi et affirmer contre toute évidence historique que ses fantasmes constituent la "Vérité". La GLDF et son nouveau communicant s'engagent dangereusement dans une dérive sectaire qui les coupera à terme même de ceux pour lesquels ils ont les yeux de Chimène. Il y a des vrais historiens à la GLUA!

hector 05/10/2015 17:21

Avant ?
Chaque loge possédait son rite particulier ...
La centralisation n'a commencé, justement, qu'a partir de 1804 et encore à tous petits pas !

Désabusé 04/10/2015 20:37

On vient toujours de quelque part ..... on a toujours des précurseurs .............
Si l'on s'en tient au seul concept de fraternité, il est bien antérieur à la franc-maçonnerie et s'est développé sous bien d'autres formes que la forme maçonnique.
Tout cela est vain .... vanité des vanités etc.

Astérix 04/10/2015 20:06

Membre de la GLDF, je constate, ainsi que bon nombre de mes FF que la Grande Loge de France qui était une obédience d'ouverture entre deux grandes traditions, devient de plus en plus une copie conforme d'une véritable secte. Attention aux nombreux départs.

Lionel MAINE 05/10/2015 18:04

Mon Très Cher Frère Astérix,
Bonsoir,
Même si j'ai quitté ton Obédience l'an dernier, suite à l'aventure de la Confédération maçonnique de France, je trouve ta comparaison avec une secte très exagérée.
Un Conseil fédéral rénové est en place, espérons en confiance et en sérénité!
Quant à la sacro-sainte ancienneté, la première question à se poser ne serait-elle pas de savoir en quoi elle devrait systématiquement être un critère de qualité.
Une toute jeune Obédience belge, Lithos Confédération de Loges, fêtera ses 10 ans l'an prochain; croyez-moi, mes Frères, elle mérite bien de l'Ordre maçonnique !

Lionel MAINE 04/10/2015 17:34

Attention à l'escalade verbale; le Suprême Conseil de France pourrait bien réactiver les Ordres de Sagesse !

Astérix 06/10/2015 08:35

MTCF Lionel, Tu prétends que j'exagère...? Ayant quitté la GLDF l'année passée tu n'es sans doute pas informé que nos dignitaires exigent maintenant un serment de "soumission totale" à nos instances lors du changement de collège. Si cela n'entre pas dans une démarche sectaire alors qu'est ce que c'est? Il n'y a que dans les dictatures que l'on trouve de tels serments.

Montclair 04/10/2015 17:07

Personne n'est dupe !!! En tout cas, les SS & les FF qui connaissent un peu l'histoire de la FM en France.
Il ne faut pas confondre la première Grande Loge dont le nom n’apparaît sur un document que le 25 novembre 1737 délivré par Charles Radcliffe, comte de Darwentwater, et celle créée en 1894 dont l'actuelle GLDF a fêté le centenaire avec un POINTS DE VUE INITIATIQUES (PVI) Hors-série N° 93 : CENTENAIRE DE GLDF 1894 1994...
Les deux n'ont strictement rien à voir.
Très fraternellement.

Lionel MAINE 06/10/2015 15:17

Désolé mon Très Cher Frère Astérix, mais cette procédure n'est que facultative; vendredi dernier, les Frères Officiers de ma Loge mère l'ont déclinée et, l'installation s'est déroulée comme je la connais depuis 28 ans.
Quant à la notion de soumission, je ne puis que te renvoyer à ton tuilage d'Apprenti.
Fraternellement.
Lionel.

Guy Boulhomme 05/10/2015 14:52

Si l'on veut se réclamer de l'histoire, il faut la connaître bien, autrement qu'au travers d'une vision idéologique ! La Grande Loge de France a donné patente, sous la signature du Comte Charles Radcliffe de Derwenwater en 1737, à la Loge de Bussy-Aumont. Mais la Grande Loge existait antérieurement. Ainsi, James Hector Macleane of Duart était déjà Grand Maître de l'Ancienne et respectable Société des Francs-maçons dans le Royaume de France en 1735, succédant au Duc de Wharton venu en France au cours de l'hiver 1728 - 1729.
L'éclatement de 1773 vit la création du Grand Orient de France.Mais la Grande Loge de France n'en continua pas moins de prospérer. De 1773 à 1804, elle refusa de se fondre et de se soumettre. De la fin de 1773 à 1789, elle créa de nombreuses loges, en province comme à Paris. Après la parenthèse révolutionnaire qui lui fit suspendre ses activité le 3 octobre 1791, elle reprit ses travaux le 24 juin 1795. On sait ce qu'il advint de la tentative de rapprochement avec l'éphémère fusion de 1799, et ce que fût le "sursaut écossais" dès 1801 avec Roëttiers de Maontaleau. En 1804, se formera la Grande Loge Générale Écossaise, à partir de loges issues de la Grande Loge de France, avant que ne se crée la Grande Loge Centrale Ecossaise en 1822. En 1894, les liens qui, du fait de la nécessité d'assurer la défense et la continuité du Rite Écossais existaient entre la GLGE et le Suprême Conseil de France furent remis en question, et la GL recouvra sa totale souveraineté, et se reconstitua en obédience souveraine. Mais elle existe bel et bien, sous des appellations diverses , depuis plus de deux siècles et demi.
Dire que l'actuelle Grande Loge de France et celle des premières décennies du XVIIIe siècle "n'ont absolument rien à voir" relève soit de la mauvaise foi, soit d'une mauvaise information. Je préfère penser qu'il ne sagit que de mauvaise information et j'invite ceux qui veulent aller aux sopurces à consulter les documents publiés dans l'ouvrage "Histoire de la Grande Loge de France selon les archives" paru en 2015dans la collection " Cahiers de la Grande Loge de France"

Lhermitte 04/10/2015 16:50

Chut... mais dans ce cas jusqu'en 1821 et la séparation du SC du GO, ils y auraient travaillé ! Quelle horreur !

Duplay 04/10/2015 16:46

Une information qui ne fait que confirmer la nécessité de se doter d'un chargé de communication de la valeur de nôtre Frère Turbet. Il est un peu triste que la GLDF s'enferme dans une telle posture. La réécriture de l'histoire semblait au XXI° siècle une aventure impossible. Les dirigeants actuels de la GLDF veulent nous prouver le contraire. Il vaut mieux en rire qu'en pleurer.

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/