Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

03 Nov

Le Rite Français, du GODF à la GLNF, en passant par Lyon !

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Formation et Histoire maçonnique

Le Rite Français, du GODF à la GLNF, en passant par Lyon !

C'est en fait le 2° colloque commun des Ordres de Sagesse de Rite Français de la GLNF et du GODF qui s'est tenu à Lyon samedi 24 octobre. Plein succès !

 

Le premier s'était tenu dans les locaux de la GLNF à Rilleux-La-Pape en 2008. Que de chemin parcouru depuis ! 

 

En 2008, le Grand-Maître de la GLNF avait fait un bref passage pour saluer les délégations présentes alors que celui du GODF n'avait pas fait le voyage. Les propos étaient sinon convenus, du moins prudents. Nous en étions aux balbutiements après près d'un siècle de brouille obédientielle sur fond de suppression de l'obligation de croire en dieu et en l'immortalité de l'âme pour devenir membre du GODF... En 1913, une loge quittait le GODF pour fonder avec d'autres une obédience qui deviendrait la GLNF.

 

A Lyon,  7 ans plus tard, l'invitation est signée des deux Grands-Maitres. Daniel Keller, Grand-Maître du GODF est présent et Jean-Pierre Servel, Grand-Maître de la GLNF est représenté par l'Assistant Grand-Maître, le Frère Zavoche Houchangnia.

 

Entre temps, la crise de la GLNF a profondément éprouvé les habitudes internes et fait toucher du doigt l'explosion possible de l'obédience. Et si elle a montré l'avidité de certains à se construire une nouvelle identité sur ses ruines escomptées, elle a surtout montré sa grande capacité à se reconstruire.

 

Circonstance propice à changer (vraiment) le paysage maçonnique français, la GLNF "revival" tout en réaffirmant la singularité de son statut de seule obédience "régulière" française duement reconnue, entend ne plus rester à l'écart de la maçonnerie française. Ce furent les 1° Rencontres Maçonniques La Fayette, le 28 mai au GODF, Temple Arthur Groussier, rue Cadet.

 

 

Le Rite Français, du GODF à la GLNF, en passant par Lyon !

Le rite français, qui s'en étonnera, a pris l'initiative de lancer la réflexion "interjuridictionnelle" sur son histoire et son identité avec ce colloque sur : "Sources et Esprit du rite français".

 

Ouvert par Philippe Guglielmi, installé "Très Sage et Parfait Grand Vénérable" en septembre dernier, ce colloque s'est déroulé sur la journée, alternant les communications et les débats avec la salle composée d'un peu plus de 200 frères et soeurs. Avec humour l'un des modérateurs, le Frère Paul Fallet, ancien Suprême Commandeur du Grand Chapitre Français de la GLNF, nous confiait avoir un peu de mal à dire "mes Frères et mes Soeurs" avant de prendre la parole... Ce n'est pas vraiment l'habitude rue Christine de Pisan puisque l'un des 12 points de La Règle de nos frères est de ne pas ouvrir de travaux maçonniques en présence de soeurs...

 
René Lota (GCF-GLNF), Zavoche Houchangnia (GLNF), Philippe Guglielmi (GCG-GODF), Jean-Pierre Catala (CGC-GODF)

René Lota (GCF-GLNF), Zavoche Houchangnia (GLNF), Philippe Guglielmi (GCG-GODF), Jean-Pierre Catala (CGC-GODF)

Le programme du colloque a permis de traiter les thèmes suivants :

 

- Le Duc de Chartres et l'environnement maçonnique au XVIII¨siècle par Pierre Menvielle-Tichadel, assistant Commandeur du GCF de la GLNF.

 

- Le Rite Primordial de France par Ludovic Marcos, ancien conservateur du musée de la franc-maçonnerie, GCG du GODF.

 

- Le Rite français et la Bible par Pierre Mollier, Directeur des archives du GODF, actuel conservateur du musée de la franc-maçonnerie.

 

- Le Rite Français, quels rituels par Jean-Charles Nehr, Conservateur du Rite - V° Ordre - Grand Chancelier adjoint du GCG du GODF.

 

- Les valeurs du Rite Français : des Lumières au XXI° siècle par Cécile Révauger, historienne de la franc-maçonnerie.

 

- L'Homme au travers du Rite Français par Philippe Thomas, ancien Suprème Commandeur du GCF de la GLNF.

 

Un temps était réservé, après chacune de ces communications, pour le dialogue entre les frères, les soeurs et les intervenants. Dans les semaines qui viennent, des actes seront publiés. Je ne manquerai pas de vous en informer.

 

Les deux dignitaires suprèmes des Grands Chapitres assuraient la conclusion des travaux.

Philippe Guglielmi, Très Sage et Parfait Grand Vénérable du GCG du GODF et René Lota, Suprème Commandeur du GCF de la GLNF.

Le Rite Français, du GODF à la GLNF, en passant par Lyon !

Puis, comme il se doit, la parole de conclusion de la journée était donnée aux obédiences, marquant ainsi leur légitimité sur les juridictions des Ordres de Sagesse.

 

Zavoche Houchangniaassistant Grand-Maître de la GLNF, représentant le Grand-Maître Jean-Pierre Servel puis Daniel Keller, Grand-Maître du GODF tout en rappelant la spécificité de leur obédience, ont réaffirmé la perspective de reprendre le dialogue, trop longtemps interrompu.

  

Zavoche Houchangnia et Daniel Keller

Zavoche Houchangnia et Daniel Keller

 

C'est finalement ce que nous avons pu constaté tout au long de cette journée. Certes, la route sera longue encore avant que ne se trouve une solution pour assurer l'hypothétique universalité de la franc-maçonnerie.

 

Mais comme j'entendais beaucoup dire il y a quelque temps : ce n'est pas parce qu'on est au régime qu'on ne peut pas régarder le menu...

 
Philippe Thomas (GCF), Philippe Guglielmi (GCG), Zavoche Houchangnia (GLNF), Daniel Keller -GODF), René Lota (GCF), Jean-Pierre Catala (GCG), Paul Fallet (GCF), Pierre Menvielle-Tichadel (GCF)

Philippe Thomas (GCF), Philippe Guglielmi (GCG), Zavoche Houchangnia (GLNF), Daniel Keller -GODF), René Lota (GCF), Jean-Pierre Catala (GCG), Paul Fallet (GCF), Pierre Menvielle-Tichadel (GCF)

 
Et puis, au terme de cette journée, il nous fallait faire honneur au "diner convivial" qui la cloturait. Ce que nous fîmes à Lyon, avec une petite pensée pour ceux qui avaient souhaité, avec l'insuccès que l'on sait, se construire une nouvelle reconnaissance sur les ruines escomptées de la GLNF...

Retrouvez plus de photos du colloque --> ici.

 

Gérard Contremoulin

________________________________________________________

Commenter cet article

MB 05/11/2015 08:43

Tous en cravate? Bravo!

FGNi 04/11/2015 13:10

Quel élan de fraternité dans cette conclusion....

"Ce que nous fîmes à Lyon, avec une petite pensée pour ceux qui avaient souhaité, avec l'insuccès que l'on sait, se construire une nouvelle reconnaissance sur les ruines escomptées de la GLNF...

Était-ce nécessaire?

Sous la Voûte étoilée 07/11/2015 13:16

Il est logique qu'un fan de micro-structure s'enflamme avec constance contre le rapprochement du GODF et de la GLNF... Cette brouille historique (102 ans) a permis bien des spéculations ...

Aristote57 07/11/2015 09:44

Bizarre où se loge la "fraternité" vu côté GLNF ... dans des rencontres d'appareil.
La vraie fraternité maçonnique est lorsque mes fF de la GLNF decident de se moquer des consignes iniques d'"en haut" et fraternisent EN LOGE avec leurs frères. C'est le cas dans de nombreuses loges !
Helas trop nombreux sont encore ceux qui privilegient une discipline profnae à la fraternité maçonnique authentique.

bruce 06/11/2015 18:39

je pense que compte tenu de l'élan de solidarité qui a été manifesté ( et qui continue) aux FF de la GLNF ces derniers années , notre F Gérard souligne simplement que la fraternité n'est pas qu'un mot employé pour convenance maçonnique , mais autre chose .tbises

Sous la Voûte étoilée 04/11/2015 14:35

Parce que pour toi "FGNi", "l'élan de fraternité" aurait davantage été dans l'appel de Bâle (juin 2012) qui prétendait profiter de la suspension de la Reconnaissance de Régularité accordée à la GLNF (Grande Loge Nationale Française) par la GLUA (Grande Loge Unie d'Angleterre) pour faire reconnaître à sa place la GLDF ( Grande Loge de France) ?

Joaben 04/11/2015 11:44

En fait l'union des Fm fonctionne très bien aux grades de sagesse duRF. L'intérêt des frères est entier. Le problème provient uniquement des organisations qui brandissent un sectarisme. Les Ff et sœurs du GCF, GCGF, GCGOF, ALS maçonnent ensemble, échangent sans problème tant que des organisations ne s'en mêlent pas. Alors pourquoi ces organisations veulent elles se mettre en avant pour une fausse (GCF) réconciliation ? Là où il suffit qu'elles stoppent leur nuisance sectaire ?
Le comble est que le RF cultive des valeurs de chevalerie. Un chevalier se comporterait-il ainsi?

Joaben 04/11/2015 16:20

C'est ce que j'appelle des mondanités. Les rencontres maçonniques c'est en tenue maçonnique. Et encore une fois, hors des mondanités les Fm se rencontrent avec une ouverture de travaux.

Sous la Voûte étoilée 04/11/2015 14:28

Ces rencontres entre francs-maçons de traditions différentes est précisément l'oeuvre des ... "appareils" que sont le GCG-GODF et le GCF-GLNF !!!

Claude 79 04/11/2015 08:54

Ca ne serait pas un peu le mariage de la carpe et du lapin ce machin? A moins que ce ne soit la journée des dupes?

Sous la Voûte étoilée 04/11/2015 10:01

Claude 79,

Dans une "politique des petits pas", on peut toujours le penser tant qu'on n'est pas arrivé au bout du chemin !

Est-ce pour autant qu'on ne doit pas s'y engager ?

Ceux qui ont toujours le projet de prospérer sur la brouille séculaire entre le GODF et la GLNF ne peuvent pas imaginer, ou affectent de le penser, qu'il puisse être possible pour ces deux obédiences de se rapprocher, ..

Ceux qui ont envie de chercher une issue à ces 102 ans de brouille et estiment stupide de devoir "changer de trottoir" à l'approche les uns des autres, considèrent qu'il faudra du temps et beaucoup de petits pas pour arriver à un résultat.

En d'autres termes, toutes les micro obédiences nées des scissions récentes d'avec la GLNF, et avec elles la GL-AMF et la GLDF, parleront de "la carpe et du lapin" parce que ce projet percute le leur.

Bon !

Durandal 03/11/2015 18:05

J'aime beaucoup ce passage : "l'avidité de certains à se construire une nouvelle identité sur ses ruines escomptées, elle a surtout montré sa grande capacité à se reconstruire".
Ca a été ecrit par Pisan cet article ?

Lionel MAINE 04/11/2015 09:08

Les Frères fondateurs de la C.M.F ont tout simplement ignoré le mythe d'Hiram.

templum 03/11/2015 16:31

Après avoir vécu beaucoup de "rencontres écossaises" (REAA) sous l'égide SCPLF et avec les soeurs et les FF d'autres obédiences, j'espère vivre la même chose grâce au SCNDF.
Et même chose que pour le rite Français, on laisse les décors à la maison.
Difficile de faire comprendre à certains que les cérémonies se déroulent entre FM ayant prêté le même serment. Ce qui n'est pas le cas des conférences ..."fraternelles" ...elles...sans plus.

Aristote57 03/11/2015 16:07

La passion est devenue telle ainsi que le matraquage que toute objection basée sur les réalités sera évidemment qualifiée d' "obcession" ...
Faut-il rappeller l'appelation "ultime lien entre Dieu et les hommes" dont s'affuble le GM actuel de GLNF ... le fait que l'acien Supreme Commandeur du GCF, Michel Descours, veritable cherchant ayant renoncé à être homme d'appareil a été vicitime d'un putch(c'est lui qui le dit ainsi et c'est une réalité) de la part des dirigeants actuels du GCF parce qu'il refusait de mettre dehors les GLAMF, comme l'exigeait l'"ultime lien"...
Tout celà est fort dommage de donner crédit à de telles équipes à GLNF et au GCF !
Le Rite Francais ne méritait pas celà !
Gageons les reponses habituelles d'attaques ad-persona qui sont les seuls arguments de l'equipe de propagande GLNF.
Donc, je sais Gerard être à contre courant total de cette volonté de minimiser les derives de la GLNF et que je dois m'attendre aux classique bashing prêtant aigreur, revanche, etc ....
Pour autant, m'autorises-tu à exprimer toute ma réprobation à ce que le GODF auquel tou en etant exterieur, je suis tres attaché, s'egare dans de telles complaisances en refusant les réalités et se soumettant à de telles manoeuvres, fort habiles, il est vrai, de la com GLNF.
Car au delà de mondanités, quid de la FM des grades de sagesse du RF ... Là les GLNF-GCF vous considèrent comme des parias infréquentables.
Tu parlais d'enfumage, il y a peu ... qui se fait enfumer ? Ca meriterait examen, non ?
STP, pas de grosse colere menacante, Gerard. J'apprecie beaucoup ce que tu fais. Toleres-tu que sur une partie, je puisse manifester ma reprobation totale sur ce point que je connais bien et qui n'enleve rien à l'estime que je te porte ?

Joaben 04/11/2015 11:48

Pourquoi pas, Gerard? Mais les deux parties doivent avoir un but commun. Est ce le cas? Il suffit de lire templum(Glnf) . A part des mondanités , rien!

Sous la Voûte étoilée 03/11/2015 16:19

Qui s'égareraient en ce moment ?
Ceux qui persisteraient dans la division, voire même en l'accentuant (la GLEFU constituant une énième scission) ou ceux qui tenteraient, sans être d'ailleurs assurés du succès (mais qui peut jamais l'être ?), de se réorienter sur le chemin de l'union ?

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/