Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

21 Jul

I comme Indicible

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Dico

I comme Indicible

Beaucoup est et sera dit encore à propos de Nice... Et pourtant, qu'aura-t-on dit ? Qu'aura-t-on exprimé qui prenne sa place pour vivre après cette atrocité, qui soit utile  pour aider à la dépasser ?

 

Les propos officiels du pouvoir, les critiques plus ou moins contrôlées de ceux qui aspirent à l'exercer, les commentaires médiatiques se caractérisent par une grande vacuité. Et facteur aggravant, elle laisse l'opinion face à ses vieux démons et la rend disponible pour tous les populismes, pour toutes les fausses bonnes solutions, pour toutes les surenchères. 

 

Dans cette situation où plane désormais des risques de désagrégation de l'unité nationale, la parole a une fonction essentielle. Celle de permettre à l'humain de dire pour assumer le temps (et notamment le présent), dire pour se libérer (des pressions psychologiques, affectives), dire pour ouvrir une voie vers l'avenir, pour dessiner une alternative à l'horreur (c'et-à-dire l'affronter). 

 

Mais saura-t-il la comprendre ? Saura-t-il l'exprimer ? Saura-t-il aider à la surmonter ? 

 

Dépasser les postures.

Nous devons nous préparer à un temps long...

 

Car ne nous y trompons pas, cette horreur va générer sont lot de conséquences psychologiques dont on ne peut pas encore aujourd'hui, mesurer ni l'ampleur ni la durée. Le temps de la compréhension n'est pas le temps politique et encore moins le temps des politiques ! Particulièrement quand chacun d'eux se prépare à croiser le fer pour l'élection présidentielle dans un jeu de postures où la recherche de la vérité risque de se vendre comme un produit low cost... et passera, en tous cas, bien après la surenchère des postures...

 

Deux vont s'affronter. L'une construite sur le principe de la limitation des libertés individuelles pour assurer la sécurité et l'autre construite sur le principe selon lequel la sécurité repose sur le respect des libertés individuelles, fondement de la démocratie.  Le débat parlementaire sur la 3° prolongation de l'état d'urgence vient de nous en apporter le témoignage.

 

Néanmoins, essayer de comprendre, cerner les protagonistes, peser les conséquences de l'une et de l'autre, envisager la responsabilité humaine comme un rendez-vous avec la Dignité, est un exercice que chacune et chacun va être invité à accomplir. 

 

N'est-ce pas une préoccupation humaniste à laquelle les francs-maçons, quels que soient leurs rites, quelles que soient leurs obédiences, sont invités ? 

 

Une difficile dichotomie : franc-maçon et/ou citoyen ?

Devant l'horreur de Nice, qui apparait bien maintenant comme un acte préparé de longue date avec complicités et soutiens, mais en fait depuis Charlie-Hebdo, les francs-maçons sont placés devant leurs responsabilités de citoyen ! 

 

 

A moins d'être schyzophrène, ne devons-nous pas assumer l'unité de notre personnalité ? N'est-ce pas, d'ailleurs, le devoir des francs-maçons de la travailler ?

 

Mais certains revendiquent cette dichotomie . Ils érigent une séparation qu'ils voudraient étanche entre le franc-maçon et le citoyen. L'un coupé de la société et s'interdisant de s'y référer, l'autre immergé dans la société et disponible pour l'engagement citoyen. Cultivée dans le même individu, cette dichotomie permettrait chez l'homme franc-maçon de s'améliorer par la pratique des rituels pour, ensuite, s'engager dans la société et de travailler à son amélioration...

 

Alors, la question se pose légitimement : c'est quand "ensuite" ?

 

Car nous avons à dire et à faire...

Les francs-maçons n'ont pas été absents. Les principales obédiences se sont unies sur un communiqué commun. On s'accordera vite sur le fait qu'il vaut plus parce qu'il est commun que par son contenu... Et même si on peut reconnaître que c'est la loi du genre, on ne peut que souhaiter - fortement - que les obédiences reprennent l'habitude de réagir ensemble en veillant à en "approfondir" les contenus ! 

 

Même dans ces conditions, on observera l'absence de la GLNF...  

 

La franc-maçonnerie, qui travaille à l'amélioration matérielle et morale, au prefectionnement intellectuel et social de l'Humanité, se trouve projetée de plein-pieds dans la nécessité de réfléchir pour comprendre la véritable nature de ces actes de terrorisme. D'autant qu'il est hautement probable qu'ils se multiplient.

 

Certains francs-maçons pourront-ils encore longtemps considérer que la franc-maçonnerie n'est pas concernée ? Combien de temps encore vont-ils pouvoir rester à l'écart de la vie sociale de notre pays et de ses drames ? 

 

L'Histoire nous a pourtant montré que les adversaires de la démocratie et de la République, que les régimes autoritaires, commençaient tous par réduire les libertés individuelles puis, ne faisant aucune différence entre ses membres, interdisaient les obédiences maçonniques, voire persécutaient les frères et les soeurs.

I comme Indicible

Gérard Contremoulin

________________________________________________________

Commenter cet article

Peter Bu 24/07/2016 11:38

Cher frère, je ne voudrais pas t'être désagréable mais en écrivant : "Devant l'horreur de Nice, qui apparaît bien maintenant comme un acte préparé de longue date avec complicités et soutiens, mais en fait depuis Charlie-Hebdo", tu sembles avoir des informations que même la police ne possède pas.

Sur un autre site, je lis :

"Comment Daesh ne saisirait-il pas, alors, l'occasion de se faire encore entendre, puisqu'on lui trace un chemin en or" (16/07/2016 09:53 par evelyne.gosse-oudard).

En effet.

Oserai-je ajouter que Hollywood inonde le monde d'images de camions fous, propices à donner des idées à toute sorte de personnes déséquilibrées. Les États-Unis subissent ce genre d’attentats souvent, sans crier à chaque fois aux terroristes islamistes. Bizarrement, personne en France n'a l'air de s'en rappeler. La police allemande, elle, explique ainsi le récent attentat de Berlin.

Ce qui précède pourrait n'être qu'un désaccord sans conséquences relatif à nos opinions, mais faut-il verser de l'huile sur le feu ? Car le Chef de La Direction générale de la sécurité intérieure craint la guerre civile d'extrême droite contre les musulmans (information publiée le 12/7/2016...)

"La Direction générale de la sécurité intérieure s’inquiète de la montée de l’extrémisme en France et pas seulement celui des jihadistes de Daesh. Patrick Calvar, le patron de la DGSI redoute en effet « une confrontation entre l’ultra droite et le monde musulman ». C’est ce qu’il aurait précisé devant la commission d’enquête parlementaire sur les attentats de 2015, d’après une retranscription qui sera rendue publique ce mardi 12 juillet." Cité par https://fdebranche.com/2016/07/12/la-dgsi-alerte-sur-le-danger-de-lextreme-droite-qui-nattend-que-la-confrontation/

Sous la Voûte étoilée 24/07/2016 14:15

Cher Peter,
Cette information a fait la une des JT sur toutes les chaines, soulignant qu'à partir des perquisitions effectuées à son domicile, François Molins, Procureur de la République en charge du dossier, avait la conviction que cet acte horrible était en préparation depuis plusieurs semaines au moins et que des complicités avaient été établies...

jakin33 23/07/2016 11:16

Politique ou pas dans les loges?
Ayant démissionné de la GLNF avant l'épisode Stifani pour des raisons de gros sous (tentative de spoliation d'un temple par pisan), j'ai rejoint le GODF.
Ne pas parler de politique à la GLNF était un doux faux-cul.... Nos grands tabliers bleus se pavanaient dans certaines types de réunions avec Sarko, Gaudin et autres Chirac.
voir aussi avec ceratins affidés qui allaient animer le mariage pour tous
mais chut pas de politique...
et aussi un incident en 99 pour l'initiation d'un filleul musulman.....
mais chut pas de religion en loges..
Au GODF, dans une loge au REAA qui ne fait que de l'initiatif, nous travaillons sans problèmes aux questions des loges, aux 5mn de laicité, aux chaines d'union qui pensent aux aléas des évenements de notre monde...
et cela avec des 'profils' de macons à droite et à gauche , voir extrème gauche
La maconnerie m'a permis d'ètre meilleur dans ma vie profane, professionnelle, associative et politique.
la maconnerie, nous renvoie à la connaissance de soi, par les rituels, le travail personnel et collectif partagé.
Etre connu macon est difficile mais à l'automne de ma vie, je ne cache plus et je constate que cela me renforce dans ma reserve et morale maconnique

Joaben 22/07/2016 09:42

Aujourd'hui, certains voient dans cette horreur une opportunité électorale et n'hésitent pas à l'exploiter, quelque soit l'indécence et l'irresponsabilité.
Interpellés ils protestent de leur droit à critique des tactiques choisies par le gouvernement.
D'autre part, ils s'arrogent une prétention de représenter "la colère, les sentiments du peuple".
Un des problèmes est que ces clameurs ne sont en rien orientées vers la résolution de problème mais vers des buts électoraux. D'où aucune approche saine des conséquences de telle ou telle décision.
Ainsi le focus est porté sur une stigmatisation de l'islam en général ("sachant que tous les terroristes sont musulmans, éliminons les musulmans", j'exagère à peine) ... sans évidemment examiner le corrolaire évident : ceci crée des conditions favorables à la radicalisation par marginalisation.
Et les FM dans tout çà ? Nous avons un capital de crédibilité au sein de la population qui peut nous permettre d'apporter une pondération, écoute, ouverture, tranquilité, responsabilité.
Hélas, la FM (certains blogs le démontrent) est aussi contaminée par une excitation sanguinaire vengeresse. C'est, là aussi, en bien plus grave qu'une dérive individuelle que là aussi toutes les horreurs deviennent banales au nom d'un "antipolitiquementcorrect" ...

Aixcalibur 21/07/2016 22:22

Pourquoi continuer à colporter ces stéréotypes surannés qui divisent au lieu de rassembler ?
Oui, je travaille à la GLDF et je persiste à penser que politique et religion n'ont rien à faire en loge. Oui, je pense que la FM n'est ni un parti politique ni une église, ni un syndicat, ni une ONG.
Oui, j'apprécie le travail personnel qui m'a été permis de faire sur moi même dans mon atelier et de devenir ce que je suis : un homme meilleur qui s'est engagé dans la cité et qui suis devenu maire de ma commune. Mais je ne suis pas un maire franc maçon. Dans ma mairie, je suis maire et dans mon atelier franc maçon. Bien sûr qu'il n'y a pas de cloison étanche dans ce que je suis et dans ce que je pense, mais il y en a une dans ma pratique. Et dans l'action, je ne revendique pas plus maçon que chrétien ou blanc ou breton ou végétarien : cela ne concerne que ma vie privée et n'a pas à interférer avec mon action publique. Que d'autres aient une autre pratique ne me pose aucun problème et je ne les critiquerais pas au nom de ma propre position. Alors de grâce, cessez ces rabâchages sans raison. Nous sommes tous maçons et oeuvrons comme nous l'estimons nécessaire à l'amélioration matérielle et morale de l'humanité. C'est ça le plus important.

Sous la Voûte étoilée 22/07/2016 07:53

A lire certains commentaires, ici ou sur la page Facebook du groupe éponyme, on constate que ce ne sont malheureusement pas des "stéréotypes surannés"...

L'article ne parle pas "des" maçons mais de "certains" maçons... Je comprends bien ton propos "Aixcalibur", je le respecte mais je ne le partage pas. Je ne sais pas me découper en morceaux. J'ai aussi été élu dans ma commune, et ma pratique d'élu a été fortement modifiée par mon travail maçonnique, tout à la fois en loge et au dehors. Il ne s'agit - évidemment - pas de transformer la loge ni en parti, ni en syndicat ni en ONG mais de faire de la loge un espace bien spécifique de travail sur soi avec les autres à partir d'une méthode irremplaçable : le rituel et TOUTES ses composantes : pratiques collectives, outils symboliques, réflexion spirituelle, etc. (je n'entre pas plus dans le détail ici).

Que l'on se comprenne bien : il ne s'agit pas de se proclamer élu-franc-maçon mais de s'y comporter en franc-maçon... Et pour se faire, il est utile (enfin pour moi ça l'a été) d'en discuter en loge, d'y confronter des points de vue différents, d'y apprendre comment maîtriser ses impulsions, ses réactions... bref son comportement général dans la perspective de l'amélioration de l'Homme ET de la société...

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/