Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

03 Oct

1786 – 2016. Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Formation et Histoire maçonnique

1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)
1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)

Quatrième partie.

 

Table chronologique[1]

 

1599-1711  -  Transformation de la Maçonnerie opérative écossaise en Franc-Maçonnerie spéculative.

1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)
1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)
1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)

 

1717  -  Création de la Première Grande Loge : la « Grande Loge de Londres et de Westminster »

             Une controverse du milieu du XVIIIe siècle la fera appeler usuellement Grande Loge des "Modernes".

 
1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)

1723  -  Publication des Constitutions dites d’Anderson

 

1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)
1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)
1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)

1725/1730 - Arrivée des maçons anglais en France

              Formation à partir du vieux fonds rituel de la Maçonnerie opérative écossaise du système en trois grades de la première Grande Loge (dites des "Modernes"). Ces rituels sont divulgués en 1730 dans le livre La Maçonnerie disséquée.

              Implantation des première loges spéculatives en France, elles utilisent, comme toutes les loges en France au XVIIIe le rituel de la Première Grande Loges dite des "Modernes".

 

1728  -  Élection du 1° Grand Maître (Mac Leane) qui est anglais et atteste de la fondation d’une obédience.

 

1738  -  Création de la Grande Loge de Paris, dite « de France »

 

1751  -  Création en Angleterre d'une seconde Grande Loge, dite des "Anciens".

 

1773  -  Consolidation du Grand Orient de France sur les décombres de la première Grande Loge de France. Instruit de l’expérience précédente, le GODF se limite au début à la seule gestion des trois grades symboliques.

 

 
1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)

1776  -  Le Grand Orient de France intègre le Rite Écossais Rectifié élaboré depuis quelques mois par des loges lyonnaises et alsaciennes.

 

1782  -  Création par le GODF de la Chambre des Grades

 

1782  -  Finalisation du RER au Convent de Wilhemsbad

 

1783  -  Fondation du Grand Chapitre Général sous l’impulsion du Frère Alexandre-Louis Roettiers de Montaleau, qui adopte ses statuts, lesquels précisent l’organisation en 5 Ordres.

 

1785  -  Codification du Rite Français en 3 grades et 5 Ordres et adoption par le GODF des cahiers des 3 premiers grades

 

1786  -  Agrégation du Grand Chapitre Général au GODF. Publication des rituels des 4 Ordres.

               Le Grand Orient de France fixe un rituel standard pour la Maçonnerie symbolique. Il sera imprimé en 1801 sous le titre du Régulateur du Maçon.

 

1801  -  Publication du Régulateur du Maçon (les 3 premiers grades) et du Régulateur des Chevaliers Maçons (les 4 Ordres après la maîtrise).

1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)

1802  -  Naissance en Caroline du Sud du REAA qui arrive en France en 1804 par De Grasse Tilly

 

1804  -  Intégration du REAA en France, au sein du GODF

              Les Maçons rapatriés des Antilles ramènent de leur séjour de quelques années aux États-Unis le Rite pour les grades symboliques de la Grande Loge des "Anciens" : La version française de cette Maçonnerie des "Anciens" va s'appeler Rite Écossais Ancien et Accepté. Ses zélateurs fondent une Grande Loge Générale Écossaise. Quelques mois après sa création, le Grand Orient de France l'intègre. En dépit de la rupture du "Concordat de 1804" et du passage d'une partie des ateliers sous l'autorité d'un Suprême Conseil rival de celui du Grand Orient, celui-ci conservera toujours quelques loges au REAA tout au long du XIXe siècle.

 
1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)

1813  -  création de la GLUA sur la base du « Rituel de l’Union » (Émulation) correspondant à l’abandon du Rite des Moderns.

               En Angleterre, sous la pression du pouvoir politique, les Grandes Loges des "Modernes" et des "Anciens" fusionnent. Le Rite retenu est largement celui des "Anciens"; on l'appellera Émulation (du nom de la loge de conciliation chargée de l'élaborer). Ce rite se diffusera dans tout l'Empire colonial britannique. Le rite des "Modernes", de la Première Grande Loge, n'est donc plus pratiqué... que par le Grand Orient de France sous le nom de Rite Français.

 
1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)
1786 – 2016.  Le 230° anniversaire de l’agrégation du GCG au GODF… (4° et dernière partie)
 

1858  -  Publication par le GODF d'une nouvelle rédaction du Rite Français. Les "Rituels Murat" du nom du Grand Maître sous l'autorité desquels ils ont été rédigés.

 

1862  -  Intégration du Rite de Memphis (créé en 1838) au GODF

 

1885  -  Publication par le GODF d'une nouvelle rédaction du Rite Français. Les "Rituels Amiable" doivent leur nom à celui qui en fut l'artisan et le promoteur : l'avocat positiviste Louis Amiable.

 

1893  -  Oswald Wirth propose avec ses "Rituels interprétatifs" une version du Rite Écossais Ancien Accepté qui souligne son symbolisme quitte à le surcharger de gloses diverses. Ce rituel est adopté par plusieurs ateliers de la Grande Loge Symbolique Écossaise. C'est de cette époque que date la différenciation croissante entre le Rite Français et le Rite Écossais Ancien Accepté sur le plan de la densité symbolique.

                Des frères de la Grande Loge Symbolique Écossaise créent une obédience mixte utilisant le REAA : la GLSE - Le Droit Humain.

 

1894  -  La Grande Loge Symbolique Écossaise se réconcilie avec le Suprême Conseil du REAA ; une nouvelle organisation pour la gestion des grades bleus est mise en place : la Grande Loge de France.

 

Milieu du XIX°    Disparition au GODF de la pratique des Hauts Grades du Rite Français

 

1902  -  La RL « L'Arc-en-Ciel », la dernière loge de la Grande Loge de Misraïm, disparaît.

 

1907  -  Des frères de la RL « L'Arc-en-ciel » reconstituent avec une patente venant d'Angleterre la Grande Loge de Memphis-Misraïm. Les Rites de Memphis et de Misraïm avaient en effet été exportés de France vers les États-Unis puis l'Angleterre dans les années 1860, c'est durant ce périple qu'ils fusionnèrent.

 

1911  -  Le GODF réveille le Rite Écossais Rectifié.

 

1913  -  Des frères quittent le GODF pour fonder la Grande Loge Nationale Indépendante et Régulière (GLNF depuis 1948) reconnue par la Grande Loge Unie d'Angleterre quelques mois après sa création. La nouvelle obédience accueille des frères anglais expatriés en France qui y implantent le Rite Émulation (standard de la Maçonnerie anglaise).

 
Médaille du centenaire (Arthus-Bertrand) et Grand Temple de la GLNF
Médaille du centenaire (Arthus-Bertrand) et Grand Temple de la GLNF

Médaille du centenaire (Arthus-Bertrand) et Grand Temple de la GLNF

1938  -  À l'initiative d'Arthur Groussier, le GODF élabore une nouvelle version du Rite Français qui réintègre un certain nombre d'éléments symboliques.

 

1946  -  13 janvier, Convention GODF-GCDR qui donne pouvoir au GCDR d’administrer tous les hauts grades du GODF.

 

1955  -  Impression de la version définitive du "Rituel Groussier" qui reprend le texte de 1938 avec quelques aménagements de style.

              Création de la RL Devoir et Raison au sein de laquelle s'élabore une version traditionnelle du Rite Français le Rite Moderne Français Rétabli.

 

1958  -  Des frères soucieux de ne pas se couper de la tradition humaniste et libérale de la Maçonnerie française quittent la GLNF et créent la GLNF- Opéra (devenue depuis Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra). Ils pratiquent majoritairement le RER mais ont quelques loges au Rite Émulation. Ils apportent aussi dans la sphère de la Maçonnerie libérale la cérémonie de l'Installation Secrète du Vénérable Maître. Des frères appartenant par ailleurs au GODF y créent quelques ateliers au Rite Moderne Français Rétabli.

 

1959  -  La Grande Loge Féminine de France - constituée en 1945 par les loges d'adoption de la Grande Loge de France encouragées à prendre leur "indépendance" - abandonne le Rite d'Adoption pour adopter le REAA

 

1963  -  Réapparition du Rite Français des Hauts Grades avec la création à Neuilly/Seine du Chapitre indépendant « Jean-Théophile Désaguliers » de Rite Français, via le Chapitre néerlandais « De Roos »

 

               Quelques dizaines de loges de la Grande Loge de France rejoignent la GLNF Neuilly-Bineau et y apportent le REAA

 

1968  -  À la suite de la tentative d'initiation de Louis Pauwels à la GLNF-Opéra et de divergences sur l'orientation du travail symbolique, des frères quittent l'obédience pour fonder la Loge Nationale Française. Celle-ci regroupe quelques ateliers travaillant au R.E.R., au Rite Émulation et au Rite Moderne Français Rétabli qu'elle rebaptise Rite Français Traditionnel.

 

1972  -  Le Grand Orient de France donne à la Grande Loge Féminine de France une patente pour pratiquer le Rite Français. Parmi les loges féminines qui se fondent au Rite Français, certaines choisissent la version Rite Moderne Français Rétabli.

              En 1975, le GODF lui donnera une patente pour pratiquer le RER.

 

1973  -  Création de la GLMU Droit Humain Tradition par des loges du DH refusant le poids des hauts-grades dans l'obédience. Elle pratique donc le REAA ; le GODF lui donnera une patente pour pratiquer le Rite Français en 1975. Aujourd'hui le  Rite Français y est devenu très majoritaire.

               Les loges du Nord de la LNF, animées par Jacques Martin, font sécession et créent la Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis - Humanitas. La GLISRU pratique le RMFR et le RER auquel elle ajoutera le REAA Elle deviendra mixte en 1975.

 

1974  -  Création du Chapitre interobédientiel « La Chaine d’Union » à la GLTSO.

              Autour de Jacques Lapersonne, ancien Conseiller de l'Ordre, des frères ayant élaboré le Rite Opératif de Salomon au sein de la RL Les Hommes (GODF) fondent l'Ordre Initiatique Traditionnel de l'Art Royal (OITAR).

 

1978  -  Des frères quittent la LNF pour rejoindre la GLNF, ils y apportent le Rite Français Traditionnel. La GLNF a aujourd'hui une centaine de loges travaillant au Rite Français.

 

1982  -  Fondation de la GLMF, constituée au Rite Français. Elle se veut, comme le GODF, sur lequel sa constitution est calquée, une fédération de Rites et pratique aussi le REAA, le RER (et le Rite de Memphis-Misraïm).

 

 

 

 

1996  -  Réactivation du Grand Chapitre Général de France au sein du Grand Collège des Rites du GODF.

 

1996  -  Création d’un Grand Chapitre Indépendant (« du Futur »).

 

1998  -  Réunification des différentes structures par le Conseil de l’Ordre du GODF, pour administrer et gérer les chapitres de Rite Français.

           -  Suppression du Grand Collège des Rites.

 

7 mai 1999  -  le conseil de l’Ordre du GODF, dont Philippe Guglielmi est le Grand-Maître, prend la décision de refonder les Ordres de Sagesse du Rite Français.

 

3 sept. 1999  -  le Convent donne délégation au Grand Chapitre Général pour administrer et gérer les Chapitres de Rite Français

 

[1] Table chronologique établie à partir des travaux de la commission d’histoire du GCG-GODF et de ceux de Pierre Mollier, directeur des archives du GODF et commentaires additionnels GC

Philippe Guglielmi, Trés Sage et Parfait Grand Vénérable du GCG du GODF en exercice.

Philippe Guglielmi, Trés Sage et Parfait Grand Vénérable du GCG du GODF en exercice.

Gérard Contremoulin

_________________________________________________________

Commenter cet article

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/