Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

26 Oct

GODF, primaires et République...

Publié par Sous la Voûte étoilée

GODF, primaires et République...

Alain Juppé invité au GODF ne pose pas de problème en soit. Le fait qu'il le fasse dans le cadre de la "Primaire" d'une organisation politique et non de l'élection elle-même, me semble poser un problème de principe.

 

La Lumière s'est braquée sur cette session de travail maçonnique du GODF où un candidat à la "Primaire" d'une organisation politique, Alain Juppé, s'est exprimé dans le Temple Arthur Groussier, le grand Temple de la rue Cadet. Cette solennité, rehaussée par la présence du Grand-Maître n'est pas un fait banal... 

 

Ne partageant pas l'idée que ce type de manifestation soit organisée au GODF, pour des raisons que j'expose dans cet article publié sur Facebook, et n'ayant aucun mandat pour m'exprimer en d'autre nom que le mien, je ne souhaite, ici, que donner les raisons de mon désaccord. Chacune et chacun, ensuite, sera libre de partager ou pas cette analyse.

 

Une primaire n'est pas une élection de la République.

Les Institutions de la République, et notamment celles de la Constitution de la V°, organisent le scrutin de l'élection présidentielle en deux tours, pas en 4 ! Le premier fait l'objet de dispositions particulières de parrainage pour s'y présenter, conditions qui ont évolué dans le temps et qui font toujours l'objet de remarques. Quant au second, il n'accepte que les deux candidats ayant obtenu le plus de suffrages au premier. Ces dispositions constitutionnelles sont celles qui sont applicables à tous les citoyens. 

 

La Constitution prévoit également l'existence des partis politiques qui "concourent à l'expression du suffrage universel". De sorte que, parfaitement légitime quant à leur existence, on attend d'eux qu'ils proposent des candidats aux différentes élections. Structurés en organisation démocratique depuis la Libération, cette mission justifie leur existence et la pertinence de leurs choix leur assure la pérennité.

 

Une perte de crédibilité.

Or, nous sommes entrés depuis plusieurs décennies dans un dépérissement de l'activité politique, éducative, formatrice, élaboratrice et programmatique des "partis", les transformant au fil des renoncements, en "mouvement" à l'américaine, sorte de mouvance informelle sans autorité et dont les effectifs sont en chute libre.

 

Sans capacité de réflexion collective, sans capacité à générer des idées mobilisatrices des énergies, sans idéaux, où le capitalisme libéral est devenu un horizon indépassable, les organisations politiques ne sont plus aujourd'hui en situation de présenter des candidats représentatifs. L'une des raisons est probablement qu'ils n'ont plus rien à présenter !

 

L'originalité de la Franc-Maçonnerie.

La franc-maçonnerie, qui n'a absolument pas vocation à être "un corps intermédiaire de la République", n'est évidemment pas non plus un supplétif. Son rôle n'est pas de servir de béquille aux organisations politiques. Or, la venue rue Cadet de deux candidats à la Primaire de "Les Républicains et du Centre", Nathalie Kosciusko-Morizet et Alain Juppé, parce qu'ils ne sont pas et pour aucun des deux, des candidats aux élections de la République, n'ont aucune raison d'être accueillis au GODF. En effet, ces deux invitations placent notre obédience sur un champ politicien où il faudrait inviter TOUS les candidats à cette primaire comme aux autres !!! Si c'est le rôle de la presse, c'est me semble-t-il loin d'être le nôtre.

GODF, primaires et République...
GODF, primaires et République...
GODF, primaires et République...
GODF, primaires et République...

D'autant que, traditionnellement, et pour d'évidentes raisons de réserve, le GODF ne reçoit aucun candidat pendant les campagnes électorales, comme cela vient d'être rappelé aux loges de l'obédience.

 

Un laboratoire d'idées.

Je ne pense pas que le Grand Orient de France ait quoi que ce soit à gagner à descendre dans l'arène politique électorale. Son rôle comme celui de ses loges, de ses soeurs et de ses frères est davantage dans la prospective, dans l'élaboration de réflexions sur les grands problèmes de société. Etre un laboratoire d'idées. Cette belle idée lancée par Philippe Guglielmi lorsqu'il était Grand-Maître (1998-2000) et reprise depuis par Daniel Keller (2013-2016) et Christophe Habas (actuel Grand-Maître), est une ambition à laquelle nous devrions consacrer le plus fort de notre énergie collective. 

 

Au cours des prochaines années, nous seront confrontés à l'intensification de la crise qui nous atteint déjà. Ses contours d'une grande complexité, politique, culturelle, sociale, civilisationnelle,  annoncent la tâche à laquelle nous devrions plutôt nous atteler.

 

Crédulité.

Enfin, je doute fort que celles et ceux qui font actuellement le voyage de la rue Cadet se souviennent, une fois élus, en quoi que ce soit des propos qu'ils y auront tenus et que certains pourraient prendre pour des promesses. Comme disait Charles Pasqua, les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent !

 

Mes Soeurs et mes Frères, sachons garder notre réserve et notre temps pour l'essentiel de la tâche que nous avons à accomplir...

 

Gérard Contremoulin

________________________________________________________

Commenter cet article

Duplay 27/10/2016 15:16

Le GODF n'est pas une entreprise de presse qui commente les programmes politiques. Ses adhérents prétendent qu'ils ne sont pas des politiciens en tabliers. Il est évident qu'en servant de caisse de résonance à des candidats à des mandats politiques, qu'il s'agisse de primaires ou d'autres consultations, il peut difficilement éviter ce reproche.
Ces tenues blanches sont ineptes. Le GODF n'a pas et ne doit pas avoir de programme de gouvernement; son expertise, si expertise il y a, ne peut s'exercer que dans le domaine de l'éthique. Faire venir des candidats, c'est organiser une réunion électorale prétexte à toutes les postures. L'invité vient exposer ses promesses en évitant de heurter frontalement le public dont il anticipe aisément les réactions.Les questions sont convenues, entre effets de manche et gluante approbation.
Le dignitaire dans sa réponse aligne des poncifs. Le défilé qui avait eu lieu avant la dernière élection présidentielle était déjà pitoyable. Maintenant le GO veut être partie prenante des primaires, pourquoi pas dans l'avenir des congrès de parti. On nage en pleine confusion des genres. C'est lamentable!

BONNAUD 27/10/2016 14:23

Tout à fait d'accord avec votre commentaire.
Merci de revenir aux fondamentaux du Grand Orient.

Gilles Poulet 27/10/2016 11:19

ABSOLUMENT d'accord avec Gérard, nous sommes trop divers et trop jaloux de notre liberté: de conscience, d'opinion, de pensée etc. pour approuver ce genre de gesticulations qui ne font plaisir qu'à ceux et celles qui les organisent. Je veux les politiciens chez eux et la maçonnerie libérale et a dogmatique chez elle! (PCC Hugo)

inari 27/10/2016 09:55

le GODF ne doit pas devenir le marche-pied ou la caution de ces hommes politiques véreux, surtout celui-là qui n'hésite pas à porter la kippa pour plaire et à bénir ou pratiquer la politique belliciste de la canonière et de destruction comme en Libye et autre pays du moyen-orient.

dan 27/10/2016 09:11

Sauf erreur de ma part... Le candidat HOLLANDE avait annoncé vouloir pour caresser dans le sens du poil maçonnique en intégrant dans la constitution ..... bla-bla-bla... à propos de laïcité...
Il avait aussi promis à propos de l'Alsace...bla-bla-bla... "Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute..." Merci M de la Fontaine.
Laboratoire d'idées, l'ambition est belle ! Encore faut-il que les hommes soient des Hommes franc maçons à la hauteur de la tâche...qui plus est nos représentants.
De plus Cadet n'informe lors de ces "auditions" dont aucun compte rendu n'est diffusé, "que 300 personnes " ce qui ne me semble pas pertinent au regard de... 53.000 FF et SS.
Sauf à penser que ce soit fait pour faire croire que le GODF compte ou plutôt que cela compte encore pour ce qu'il reste de l'image du GODF et non pour la citoyenneté de ses adhérents !

Josse 27/10/2016 09:03

Là où je me pose une question sur l'intérêt ou non d'inviter au GODF des candidats à une primaire présidentielle ou à l'élection présidentielle, c'est le risque d'être pris pour des imbéciles par les candidats à qui on donne l'occasion de nous enfumer avec des mesures ou mesurettes qui ne seront jamais appliqués. Souvenons-nous d'Hollande qui, en 2012, nous avait promis la constitutionnalisation du principe de la séparation de l’Église et de l’État ! Quand est-il aujourd'hui ? Le concordat de l'Alsace-Moselle a primé sur cette promesse électorale. Quand sera-t-il du Code de Laïcité que Juppé viens de nous promettre ? Verra-t-il seulement le jour, s'il est élu ? Si véritablement ce code est rédigé, qui y aura-t-il dedans ? Si ce code permet une réinvention du concept de laïcité, version droite, tel que la laïcité positif de Nicolas Sarkozy ou l'encensement de la République comme un lieu où chacun "peut vivre intensément sa foi" (version Macron), autant que ce code ne voit jamais le jour !
Inviter des candidats, c'est se mettre en position d'écoutant et non d'écouter. Or dans une élection est-ce davantage aux candidats de se faire écouter par les gens, ou ne devrais-ce pas être l'inverse : les candidats devant écouter les gens.

LEYGNAC MONDOLONI Michel 27/10/2016 09:01

En accord avec toi. Il me semble que le mélange des genres se poursuit au plus haut du GODF.

Josse 27/10/2016 08:51

Si je puis me permettre, MBCF, il convient de souligner que dans l'affiche d'invitation des 3 loges organisant le colloque "Comment la République peut entretenir et développer le citoyenneté ?", Alain Juppé y est présenté comme "candidat à la Présidence de la République" et non comme candidat "à la Primaire".

Sous la Voûte étoilée 27/10/2016 17:40

Il n'est pourtant encore "que" candidat à la primaire...

Llucia 27/10/2016 08:23

Quoi qu on fasse on essuiera la critique docte des grincheux.

Pachiaudi Jacqueline 27/10/2016 07:34

Tout à fait d'accord avec cet argumentaire dans la droite ligne de la Maçonnerie. En s'engageant dans le forum de la politique partisane, le G.O. vient de tomber dans un piège qui est inquiétant pour son devenir.

Sous la Voûte étoilée 31/10/2016 04:41

Certes. Il serait plus adéquat de dire que le GODF aura été d'abord et avant tout "légitimiste".
Surtout si l'on s'attarde sur les débuts du XX° siècle où, soutien de la République naissante, cofondateur en 1901 du Parti Républicain, Radical et Radical Socialiste avec la Ligue des Droits de l'Homme et le Syndicat National des Instituteurs, il est doublé sur sa gauche par la GLDF où les socialistes rejoignent ses rangs, de préférence au GODF...

Duplay 31/10/2016 01:19

Dire, comme Gérard le fait, que la vocation du GODF aura été de tous temps de servir la République me parait pour le moins hasardeux...

Sous la Voûte étoilée 27/10/2016 08:43

L'article ne dit pas cela. La vocation du GODF, de tous temps, aura été de servir la République. La question, ici, est celle de l'opportunité de servir de tribune à l'organisation de Primaire d'un parti politique. Accueillir des candidats officiels à une élection de la République est une autre question, même si je n'y suis pas non plus très favorable...

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/