Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

25 Dec

RU comme Revenu Universel

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Dico

RU comme Revenu Universel

La raréfaction du travail, du moins dans la définition que nous en donnons aujourd'hui semble programmée. L'irruption du numérique dans tous les secteurs de notre vie en est l'une des causes structurelles. Certains vont jusqu'à évoquer sa disparition. Quoiqu'il en soit, comment nous préparons-nous à cette "révolution" ? 

 

La question subséquente et néanmoins essentielle est celle du revenu. La disparition ou l'extrême raréfaction du travail entraîne la disparition du salaire comme moyen d'assurer l'existence. 

 

Cette question deviendra l'un des points d'achoppement de tout espoir de progrès social et d'émancipation humaine si une réponse sérieusement crédible ou susceptible de porter un véritable espoir, n'y est apportée. En effet, travail-activité, métier-profession : de quoi parlons-nous ? Quel modèle de société en résulterait ? Comment règlerions-nous les relations sociales ? Quelle fiscalité ? Et que deviendrait la Mutualisation ? Etc.

 

Déjà présente chez Thomas More dans Utopia, "actualisée" chez Léon Bourgeois avec le Solidarisme, réaffirmée dans les travaux du GODF il y a une dizaine d'années à l'initiative de Yoland Bresson sous la forme du "Revenu d'Existence",


 

Léon Bourgeois

Léon Bourgeois

 

Un débat fondamental.

Aujourd'hui remise au gout du jour dans les conditions que relate cet article de Challenges, l'idée d'un REVENU UNIVERSEL (à ne pas confondre avec son ersatz de revenu minimum, notamment d'insertion) ce sujet engage un débat de fond qui transcende les clivages politiques, au moins en surface. 

 

 

Le Revenu Universel, un concept "révolutionnaire". 

Conçu comme un revenu versé à chaque individu, sur la seule justification qu'il existe, le Revenu Universel décroche la notion de revenu de la notion de travail. Il se conçoit sans aucun rapport avec la production de richesse. Percevoir un revenu sans contrepartie, en fait un concept vraiment "révolutionnaire". Cependant, il va générer à n'en pas douter un buzz électoral dans lequel les débateurs tenteront d'éviter d'en parler alors qu'il est au coeur du dispositif.

 

Si l'on tire toutes les conséquences de son versement à chaque individu pour la seule raison qu'il existe, il entraine une réelle augmentation du pouvoir d'achat des familles et particulièrement de celles qui sont le plus en difficultés. Par exemple pour un couple avec deux enfants dont seul le père bénificierait actuellement d'une revenu, cette famille aurait droit à quatre fois le revenu universel...  

 

Un défi pour la franc-maçonnerie libérale.

Cette réflexion devrait permettre aux francs-maçons libéraux de reprendre leur place dans l'élaboration des grands projets sociétaux, pour peu qu'ils ne confondent pas les échéances en ne mettant pas la charrue avant les boeufs et surtout, en ne mélangeant pas les genres... En effet, il ne s'agit pas d'élaborer un quelconque programme électoral qui ne pourrait que colmater les brèches d'un système économique et social à bout de souffle mais d'engager une profonde réflexion sur un modèle social à construire pour le moyen terme. Le temps maçonnique n'est pas le temps politique.

 

Pourtant, le concept de Revenu Universel s'est invité dans le débat de la campagne présidentielle. Et même si elle ne dit pas encore son nom, les arguments qui s'échangent ont déjà la froideur du papier glacé des programmes électoraux. Or, c'est tout le contraire dont ce sujet a besoin.

 

Déjà tronqué dans le Revenu Minimum d'insertion, amputé de son contenu initialement progressiste, placé entre les mains des élus des conseils départementaux, il est devenu un outil dont le champ d'application s'est réduit à la gestion de la seule dimension de l'insertion sociale. Ce choix d'affectation pose la question républicaine de respect du principe de l'égalité de traitement. Et en matière notamment de solidarité, on observe qu'il y a autant de différences qu'il existe de conseils, chacun ayant sa propre appréciation des réalités... 

 

En Europe également...

Dans l'hexagone avec les élections présidentielle et législatives, mais bien évidemment aussi en Europe, à l'occasion des élections allemandes notamment.

Comment en effet imaginer qu'un dispositif comme celui du Revenu Universel ne puisse exister aujourd'hui qu'en un seul pays en Europe ? 

 

Gérard Contremoulin

________________________________________________________

RU comme Revenu Universel
Commenter cet article

Aleov 11/01/2017 09:12

Le revenu universel est à n'en pas douter un sujet qu'il faut analyser et considérer avec sérieux.
Il est aujourd'hui largement abordé par les politiques avec une approche électoraliste qui fait plus de mal que de bien à l'idée de base.
La FM libérale pourrait en effet se saisir du sujet et en assurer un suivi durable, une approche politique au sens noble.
D'un point de vu philosophique, les loges ont une légitimité forte pour porter une réflexion sur ce thème (c'est d'ailleurs le cas cette année). D'un point de vu économique (faisabilité) peut-être aussi. Nous comptons des frères parfaitement pertinent sur les questions économiques (j'ai une pensée pour notre regretté B. Maris en l'écrivant). A mons sens, si le GO décidait de se saisir d'un tel sujet, il faudrait non pas créer une commission avec toutes les lourdeurs qui y sont liées, mais un (ou plusieurs) "pilotes", "veilleurs". Des personnes capables d'analyser, interpréter, compiler le travail des loges d'une part, mais aussi de faire un travail de veille sur les travaux des économistes, et les expérimentations qui sont réalisées. Tout simplement parce qu'au delà de l'aspect philosophique, il faut développer une approche empirique du sujet pour en analyser puis en démontrer la faisabilité.

Lionel MAINE 26/12/2016 10:57

"De chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins" !
Bonne fête de fin d'année.

Joaben 26/12/2016 00:08

En effet, sujet bien plus profond qu'il en a l'air qui touche notre raison d'être, de vivre, le rôle de l'etat, la nation. Bien plus globalement, il reviendrait de s'interroger sur nos relations avec notre société.
Pour l'instant, le débat politique reste très superficiel tournant autour de l'assurance sociale. S'i ce fabuleux projet n'est pas pensé de manière systémique, globale, il deviendra un sujet de querelle benète, un couche de plus dans les dispostifs d'assistance, une charge de plus pour les entreprises.
Pris plus globalement, il peut être un boost por les entreprises, une réalisation sociale individuelle, un boost à l'esprit d'entreprise, un boost à l 'economie interne, une diversification culturelle.
2017 sera une année clé. Nous, maçons pouvons trouver des leviers pour agir dans ce domane profondément maçonnique ?

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/