Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

27 Nov

Pour MT Besson, l'extreme droite n'est pas FM-compatible !

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Extreme Droite

Marie-Thérèse Besson, Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France

Marie-Thérèse Besson, Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France

La Grande Maitresse de la Grande Loge Féminine de France vient de le déclarer très clairement : les valeurs défendues par l'extreme droite ne sont pas compatibles avec la franc-maçonnerie. C'est clair !

 

Marie-Thérèse BESSON, Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France, vient de clarifier sans ambiguïté, dimanche, au 14° Salon Maçonnique du Livre, une de ses premières déclarations à François Koch, au lendemain de sa première élection à la Grande Maîtrise. Non pas qu'on aurait pu en douter, mais aujourd'hui, ses propos prennent une dimension toute particulière.

 

Il semble nécessaire de préciser, mardi 29 novembre, après plusieurs commentaires communiqués tant sur Facebook qu'en messages privés, que Marie-Thérèse Besson a exprimé cette position en réponse à une question que j'ai posée aux deux intervenants dans la conférence de dimanche, Jean-Marc Pétilllot (GLTSO) et Marie Thérèse Besson (GLFF). S'il s'était agi d'un interview, le verbatim aurait figuré en italique, entouré de guillemets...

 

Le contexte de la préparation des élections présidentielles.

 

La pression de l'extreme droite sur les débats se fait de plus en plus sentir, directement ou indirectement.

 

D'abord avec la désignation de François Fillon à la "primaire-de-la-droite-et-du-centre". Elle nous annonce une contre-révolution aux options très conservatrices, rétrogrades quant aux droits des femmes, aux droits des homosexuels, aux droits sociaux (droit du travail, protection sociale, etc.).

 

Ensuite par la coloration idéologique des soutiens que François Fillon reçoit depuis le 1° tour de ces primaires.

Il a enregistré la forte mobilisation de "Sens commun", représentation de La Manif pour Tous au sein de LR.  Le ralliement d'élus (Patrick Bompard, Carl Lang) ou idéologues d'extrême droite (Patrick Buisson) lequel se félicite de l'avènement de cette révolution conservatrice à l'oeuvre dans la société occidentale... 

 

Enfin par la désintégration surréaliste de la gauche dont on recense aujourd'hui pas moins de neuf candidats, six qui pourraient participer à la primaire qui par ailleurs s'annonce cataclysmique et qui comprendrait le président, le premier ministre et trois de ses anciens ministres... (Hollande, Valls, Macron, Montebourg, Hamon, Lienneman) et trois hors primaire (Mélenchon, Pinel, Jadot).

C'est un spectacle particulièrement pitoyable que de voir tous ces "responsables" politiques se perdre dans le syndrome du candidat, cet état second qui rend l'acteur totalement imperméable à tout ce qui lui est extérieur !

 

Dans un tel contexte, la pression de l'extrême droite ne peut qu'être gravissime tant les forces de résistance se sont affaiblies par la démission même de ses combattants !

 

Quelle autre institution républicaine peut représenter encore un ferment de résistance que la franc-maçonnerie ?

 

Pour autant, la franc-maçonnerie doit clarifier quelques zones d'ombres issues d'une assez mauvaise conception de la "tolérance" vertu cardinale du corpus de valeurs maçonniques. Tolérance ne signifie pas pour autant acceptation de tout et du contraire de tout, et particulièrement pas des motivations des adversaires de la franc-maçonnerie.

 

Pour se montrer à la hauteur de cette ambition, les obédiences maçonniques doivent, "sans ambiguïté", déclarer l'incompatibilité d'appartenance entre l'une d'entre elles et une organisation d'extrême droite ou encore avec l'expression d'un quelconque accord ou d'un quelconque soutien avec ses principes et ses valeurs ! 

 

C'est d'autant plus essentiel qu'il y eu dans la passé, certains sujets d'interrogation...

Brigitte Barèges, Valery Le Douguet, Xavier Bertrand
Brigitte Barèges, Valery Le Douguet, Xavier Bertrand
Brigitte Barèges, Valery Le Douguet, Xavier Bertrand

Brigitte Barèges, Valery Le Douguet, Xavier Bertrand

Retour sur une séquence de notre histoire :

Xavier Bertrand et le remake de La Manif pour Tous du 5 octobre 2014...

 

Xavier Bertrand est député UMP, LR et aujourd'hui président de Région : pas de problème !

Il fut secrétaire général de l'UMP : pas de problème !

Il a lui-même rendue publique son appartenance au GODF : pas de problème !

 

Xavier Bertrand défile le 5 octobre aux cotés de Marion Maréchal-Le Pen et de Louis Aliot, vice président du FN, accompagné d'une importante délégation, Farida Belghoul, cette grande "amie" de la laïcité, et quelques figures de l'antimaçonnisme comme Tugdual Derville, etc... :

Là il y a problème...

 

Il y a problème du fait de cette proximité entre un franc-maçon d'une obédience de la franc-maçonnerie libérale et le FN, parti historiquement raciste, xénophobe dont le toujours Président d'honneur (et rétabli dans cette fonction par la justice !) est l'homme des petites phrases antisémites !

 

Liberté de conscience et éthique.

 

Xavier Bertrand mène sa vie profane comme il l'entend, cela est certain et c'est son droit le plus légitime. Mais il se doit de considérer aussi que son engagement progressiste au Grand Orient de France n'est pas compatible avec cette fréquentation.

 

Il n'est pas sain de laisser s'installer l'idée que ces proximités seraient possibles, tout simplement parce qu'elles ne le sont pas !

 

D'abord du point de vue de la clarté des engagements. Comment concilier l'exigence de Fraternité, l'engagement au service de l'Egalité et la fréquentation de thèses racistes, xénophobes, antisémites ?

 

Puis, dans certains cas, du respect aussi que nous devons aux victimes des extrêmes droites qui se sont TOUJOURS attaquées et s'attaquent toujours à la franc-maçonnerie.

 

Enfin, quel message pense-t-il adresser avec pareille attitude à un moment où renaît l'antimaçonnisme ?

 

C'est d'abord à lui de répondre, mais c'est également aux francs-maçons que nous sommes de continuer ou pas de le reconnaître pour tel ! 

 

Et pour ce qui me concerne, il est clair que c'est non.

Comme ça l'est également pour Brigitte Barèges (ancienne députée et actuelle maire de Montauban), Valéry Le Douguet (avocat qui fut membre du cabinet de Marine Le Pen et membre fugace d'une loge du GODF) et aussi, pour d'autres raisons mais tout aussi incompatibles, Jérôme Cahuzac, Sylvie Andrieux et d'autres dont les noms sont plus obscurs mais dont les attitudes et les actes, voire les jugements, ont mis en évidence de telles incompatibilités !


 

Pour MT Besson, l'extreme droite n'est pas FM-compatible !

C'est pourquoi la prise de position de Marie-Thérèse Besson est d'autant plus importante aujourd'hui. Merci

Pour MT Besson, l'extreme droite n'est pas FM-compatible !

Gérard Contremoulin

_______________________________________________________

Commenter cet article

Josy 30/11/2016 12:42

Effrayant! Depuis quand Mes Sœurs avez vous besoin de votre TRGM pour penser, agir, et travailler à l'amélioration de l'humanité? Vous faut-il une messe?
La TRGM a déclaré la guerre à plusieurs centaines de sœurs faisant la promesse de démolir toutes loges et toutes sœurs qui contrarieraient son ego boursouflé. Est ce que le bon Gérard Contremoulin, qui a attaqué votre obédience lorsque Catherine Jeannin Naltet était en fonction, soutiendrait la TRGM MT Besson dans cette entreprise de démolition?

Sous la Voûte étoilée 02/12/2016 20:43

Que vous répondre "Josy"... Votre commentaire est affligeant. Pourquoi ne voulez vous pas comprendre ce que j'indique dans mes articles ? Vous êtes déconcertante !!! Dommage !

Josy 02/12/2016 14:08

Vous affirmez dans votre réponse que vous ne donnez pas votre avis sur une TRGM ou son mode de gouvernance. C'est pourtant ce que vous faites dans cet article et ceux que vous citez. Vous participez même à cette entreprise de démolition menée par MT Besson en publiant des propos repris sur un sujet pour lequel une TRGM n'a pas à répondre "au nom de la GLFF". Son opinion n'a pas plus d'importance que celle d'une apprentie.
Le FN n'est pas la seule organisation pour lequel une sœur humaniste ne se reconnaît pas. Toutes ces organisations sont à condamner.

Votre intervention sur mon obédience lui donne une image rétrograde, politisée et chrétienne.
Je ne suis pas chrétienne, Monsieur. Je suis une militante laïque active dans ma cité.

Sous la Voûte étoilée 01/12/2016 17:04

Je rappelle pour "Josy" que je ne soutiens ni n'attaque aucunement les personnes.
En revanche, j'ai effectivement fait un certain nombre de remarques, argumentées, sur la gestion "particulière" par le conseil fédéral présidé par CJN de la question de la double appartenance GLFF-GODF par les Soeurs qui souhaitaient travailler dans des loges du GODF, non pas seulement en tant que visiteuses mais en en étant membres.
J'ai traité de cette question car sa nature (relation entre deux obédiences) en faisait une affaire qui sortait du cadre strictement interne à la GLFF.
Je reste d'ailleurs sur cette même position.
Quant à porter une appréciation sur la vie interne de la GLFF et la manière dont je pourrais apprécier la gouvernance de telle ou telle TRGM, pardonnez-moi, mais je garde cela pour moi...

maribe 30/11/2016 09:56

Loin de la polémique, je salue le courage de ceux - celle en l'occurence - qui savent que les mots peuvent conduire aux maux. "Le silence des pantoufles est plus dangereux que le bruit des bottes" ... Après, chacun ou chacune, peut s'amuser à lire entre les lignes et à interpréter, ce qui d'ailleurs ressemble davantage à de la politique politicienne ... Alors, merci MTB de rappeler nos valeurs à chaque occasion donnée, et de rectifier la tiédeur de la première position.
Je m'associe à ce rappel de nos valeurs.
Je reconnais également que le sujet est polémique. Mais, où doit-on s'exprimer?si ce n'est dans la petite phrase et l'anecdote pour faire réagir les gens?.
Et enfin, j'ai récemment entendu la pensée suivante que je vous soumets : "agissons aujourd'hui pour ne pas être d'héroïques résistants demain !" Je crois que l'époque que nous vivons, comme l'a rappelé un commentaire, ressemble trop à une autre il y a 80 ans.
Bref, il faut comprendre ce nouveau genre de communication et faire avec, je pense.

LOU RAVI 29/11/2016 11:04

20 avril 1233 le PAPE établit l'INQUISITION en FRANCE et je pense à mes CATHARES ;;
l'INQUISITION, le MACCARTHYSME, au secours la chasse aux sorcières a été déclarée par la G.M. de la GLFF ... on allume les feux ! on cite des noms ... planquez vous mes SS et mes FF. la GM a déclaré ...alors !!! moi, je réponds à la G.M. par un seul MOT : le mot AMOUR l'AMOUR qui prend sa source dans l'universelle fraternité des ETRES, l'AMOUR qui ne juge pas, qui montre du doigt , l'AMOUR qui induit la BONTE, qui ouvre ses bras, qui écoute. Les F.M. ont un idéal qu'il puise dans leurs rituels. A t on oublié que les plus forts des symbôles de la F.M. viennent de la BIBLE ,,, A t on oublié James ANDERSON ?? le chevalier RAMSAY ? et je n'oublie pas la "libre pensée" ... l'idéal maçonnique est de parfaire l'être humain en développant sa conscience morale ou sa spiritualité et ... travailler au progrès de l'humanité
Ensemble avec la G.M. de la GLFF ?? ... poursuivons la construction du temple de l'humanité

Joaben 29/11/2016 10:03

Nous vivons une époque effrayante car évidemment elle nous rappelle la sinistre époque des années trente quand était cultivé l'égoïsme, la haine, la désignation de l'"autre", comme responsable des malheurs, la montée d'une peoplisation, culture du rejet, de l'exclusion qunad ce n'est l'extermination, l'abétissement du discours politique, la compromission avec l'ignoble.
MAIS, en même temps, nous sommes prévenus où mène ce glissement et le fait de le laisser faire.
Et lorsque cette perversion s'insinue jusqu'au sein de la FM et pire finit par s'y installer et se banaliser, il y a à réagir :
- Comment peut-on accepter dans la FM la désignation d'autres FM avec des qualificatifs péjoratifs,
- comment est-ce tolérable que des FM préconisent publiquement des escadrons de la mort pour aller assassiner des citoyens "suspects"
- comment des discours se vantant d'exterminer des ethnies, pulvériser d'autres maçons peuvent-ils avoir leur place en FM ?
- comment peut-on accepter des discours que ne désavouerait pas un gourou, pire cautionner en les fréquentant ?
Que se passera-t-il si on continue à fermer les yeux, accepter quand ce n'est cautionner l'apartheid en maçonnerie, entre des réguliers ou pas, entre mâles et femelles, entre des nationalités, entre des "croyants" ou pas ?
Oui, notre FM peut être une force de progrès, une barrière aux intégrismes, aux réctionnaires, aux égoïsmes cultivés sans vergogne comme des "valeurs", barrière à la violence.
Mais si elle choisit de s'y compromettre, c'est perdu.
Alors oui, cette virulence n'est pas "convenable" vis à vis du ronron maçonnique et des manoeuvres d'appareil. Désolé, Gerard, mais j'assume.

MANON 28/11/2016 11:09

Dans la déclaration de Principes de la GLFF, il est écrit, article 4:" La GLFF ne s'immisce dans aucune controverse touchant à des questions politiques ou confessionnelles"
Sans doute; cet article est obsolète.....!

Valerie 30/11/2016 09:01

Ce n'est pas de savoir ce que la TRGM raconte dans les couloirs qui la rendront plus crédible. L'article 4 mentionné par Manon est exact.
Si la GLFF souhaite communiquer sur ses valeurs, contre les extrêmes droites, elle le fait en respectant son pacte social et son convent sans besoin de créer une polémique stérile.

La TRGM n'a pas à donner "son avis personnel" au nom de la GLFF, arborant un signe religieux, à n'importe qui dans un salon du livre, d'autant plus qu'elle n'est pas en phase avec ce qu'elle dit.
Soeur de la GLFF, je suis dégoûtée de ces intrigues de couloirs du palais, du despotisme de la TRGM, de ses opinions irrespectueuses des valeurs FM, et de la voir en donneuse de leçon.

Sous la Voûte étoilée 29/11/2016 12:21

Permettez moi, mes Soeurs et mes Frères, de vous dire mon grand étonnement à la lecture des 3 derniers commentaires !
Reprenez le fil de cette histoire.
Elle commence au lendemain de la 1° élection de Marie-Thérèse Besson, dans un interview qu'elle donne à François Koch (sur son blog "La Lumière"), lequel lui pose explicitement la question : Si Marine Le Pen était au 2° tour de l'élection présidentielle de 2017, quelle serait la position de votre obédience ? Elle avait alors répondu : "Je ne sais pas".
Ce qui avait appelé certains commentaires, dont le mien. Tout cela figure dans ce blog dans la rubrique "Obédience"...
C'est parce que cette réponse m'avait semblé pour le moins ... courte (mais elle n'était pas la seule dans ce cas) que j'ai réitéré cette question lors de la conférence publique du 14° Salon Maçonnique du Livre. Dans le contexte de cette séquence, elle a indiqué que, selon elle, les valeurs défendues par l'extrême droite n'étaient pas compatibles avec celle de la franc-maçonnerie.
C'est cette position, courageuse, intimement liée à l'essence de l'humanisme, que j'ai apprécié. D'où mon article.
J'ajouterai enfin que nous parlons-là des valeurs. Chaque franc-maçon est ensuite libre d'adopter en co,nscience l'attitude qui lui paraît la plus correcte vis-à-vis des personnes...

MANON 29/11/2016 10:12

Je pense que je me suis mal fait comprendre: Dans la Déclaration de Principes de la GLFF, il est bien dit: article 4, que nous ne devons pas nous immiscer ( quelles que soient nos opinions politiques, ou nos convictions religieuses) dans ce genre de débat.
Cela doit rester de l'ordre privé!
Je suis en effet, choquée, appartenant à la GLFF, que la TRGM affiche ses convictions et s'érige en donneuse de leçons, dans des domaines, qui je le répète, selon notre Déclaration de Principes, ne doivent en aucun cas, s'étaler en place publique. Il me semble que le devoir de réserve s'impose.

Valerie 28/11/2016 22:57

La question n'est pas obsolète. C'est la prise de position de MTB qui l'est, du fait de ses propres convictions. Personne n'est dupe. Bageres est de son camp politique et a réintégré sa loge.

Sous la Voûte étoilée 28/11/2016 14:00

Pourquoi les questions relatives à l'amélioration de la Société seraient-elles "obsolètes" pour les francs-maçons, Soeurs ou Frères ?

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/