Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

27 Dec

Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Extreme Droite

Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...

A celles et ceux de mes frères et de mes soeurs,

francs-maçons,

sensibles à tout ou partie des idées de l'extrême droite, qu'elle soit incarnée dans le Front National (FN), dans le Rassemblement Bleu Marine (RBM) ou dans les divers groupuscules identitaires, nationalistes, intégristes, ou qui revendiquent une volonté d'exclusion,

j'adresse ces lignes...

 

Depuis des années, et notamment depuis l'ouverture de ce blog, voici six années révolues, je développe cette conviction que le FN n'est pas "GO-compatible", et pour être complet, n'est pas "FM-compatible"... pour des raisons avant tout philosophiques.

 

Je ne comprends pas cette dichotomie selon laquelle en loge on se situerait dans une démarche d'émancipation intellectuelle et sociale, que l'on travaillerait "au progrès de l'Humanité", à son "amélioration matérielle et morale" et à l'extérieur, on accepterait, voire revendiquerait, la ségrégation entre les êtres humains en fonction de leurs origines :  "préférence nationale", retrait de certaines aides sociales pour les non nationaux, etc.

 

Je suis même convaincu qu'il s'agit d'un grand écart tel que ces deux appartenances ne sont absolument pas compatibles, et qu'il vaudrait mieux reconnaître, les uns et les autres, que nos chemins se séparent... Nous y gagnerions en clarté, d'abord à l'interne puis par rapport à l'extériorisation de nos valeurs respectives.
 

Voyons ce qu'il en.

 

1° argument :  l'interdiction.

Il se veut d'autorité : "on-ne-parle-pas-politique-en-franc-maçonnerie". 

 

Oui et non,

car cet interdit ne concerne pas toute la franc-maçonnerie. S'il est effectivement appliqué dans la franc-maçonnerie "régulière", il n'existe pas dans la maçonnerie libérale, justement qualifiée "d'adogmatique", comme par exemple au Grand Orient de France, mais aussi à la Fédération Française du Droit Humain, à la Grande Loge Féminine de France, à la Grande Loge Mixte Universelle ou à la Grande Loge Mixte de France.

 

Tous les sujets peuvent y être abordés, politique et religieux, sans exclusive. Seulement, et il faut reconnaître que c'est un vrai travail (c'est justement ce qui en fait l'intérêt), il faut en traiter sans polémique, sans mise en cause personnelle, en débattant des idées dans une perspective de progrès de l'humanité. Ce qui est en jeu ne concerne que les idées. On peut discuter de tout, mais en acceptant de reconnaître l'autre, quel qu'il soit, sans jamais nier qu'il est un autre soi-même...

 

Ce type de travail doit accepter comme grille de lecture et d'évaluation : les principes et les valeurs humanistes et la perspective de l'émancipation de toute tutelle.

 

Cette grille renvoie à l'engagement de tout maçon d'accepter la liberté absolue de conscience. C'est là que se pose la 1° interrogation quant à la compatibilité. La pratique de la liberté absolue de conscience impose-t-elle de ne pas évoquer les sujets qui risquent de fâcher ou permet-elle de les évoquer dans le respect mutuel, dès lors que ces sujets ont la perspective du respect des principes et des valeurs humanistes ?


 

 

2° argument : l'intolérance.

Evitons la bisounourserie entre nous. Comment se comportent les ennemis de la Tolérance à l'égard des francs-maçons ? Il suffit d'examiner les relations que les régimes autoritaires ont entretenues ou entretiennent avec la franc-maçonnerie : ils l'ont tous interdite voire réprimée, parfois férocement !

L'histoire est explicite, si l'on en juge par les actes du seul XX° siècle,

 

- La 22° condition d'adhésion au Komintern, commentée par Trotsky.

- Le même Léon Trostky, dans un texte de 1922, commente en effet les raisons de cette 22° condition, avec une violence certaine, dont voici la conclusion :

La franc-maçonnerie est une plaie mauvaise sur le corps du communisme français. Il faut la brûler au fer rouge,

 

- Philippe Pétain, qui interdit le GODF et la GLDF dès le 19 aout 1940, puis le 27 février 1941, le Droit Humain et la Grande Loge Nationale Indépendante et Régulière pour la France et ses colonies (GLNIR qui deviendra le 29 octobre 1948 la GLNF). Permettez moi, au passage de remercier Yonnel pour son précieux concours.

 

Pétain érige l'antimaçonnisme en règle de l'état français, interdit les francs-maçons dans la fonction publique, fait établir des listes, favorise la délation et réprime, tout comme il le fera ensuite avec le "statut des juifs" !

 

Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...

 

Pétain participe ainsi à la politique de répression des pays de l'Axe (Allemagne nazie, Italie fasciste, Espagne franquiste).

 

La traque des francs-maçons.

Le 3° Reich et ses séides locaux adoptent une politique de traque contre les francs-maçons dès juin 1940... Le nombre des victimes est difficile à établir car nombre de maçons furent arrêtés en raison d'autres chefs de poursuite (soit d'origine juive, soit opposant politique, résistant, membre de réseau comme Patriam Recuperare ou Alsace-Lorraine...)

 

Belle leçon de courage, mais n'est-ce réellement que cela, sept maçons fondèrent la Loge "Liberté Chérie" au camp de concentration d'Esterwegen !

"Liberté Chérie", Loge du camp de concentration nazi d'Esterwegen
"Liberté Chérie", Loge du camp de concentration nazi d'Esterwegen

"Liberté Chérie", Loge du camp de concentration nazi d'Esterwegen

Et c'est la 2° interrogation sur la compatibilité : est-ce faire preuve d'intolérance que de souligner les politiques qui ont été conduites en application de certains principes défendus, encore aujourd'hui, par l'extrême droite, y compris sous couvert de ripolinage de circonstance ? Est-ce compatible avec les idéaux maçonniques ? D'autant que, facteur aggravant, la plupart adhère aux théories révisionnistes en soutenant leurs auteurs (Faurisson notamment).

 

Par ailleurs, certaines "approximations" ont pu être dites ou écrites à propos de cette Très Respectable Loge... Des mises au points ont été faites notamment sur le site de l'Edifice et Franz Bridoux, qui n'est devenu maçon qu'après la guerre mais qui était interné dans le même baraquement que les 7 membres de la Loge, donne sa version dans cet ouvrage :

Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...

 

3° argument :  la méthode maçonnique traditionnelle.

Cet argument fait référence à une chronologie qui consisterait à d'abord commencer par s'améliorer soi-même avant de penser pouvoir améliorer la société. On le retrouve, répété à l'envi par les réguliers et ceux qui voudraient l'être...

 

Je ne pense pas qu'il s'agisse là d'une simple question de méthode. Au contraire, cet argument en deux étapes justifie en fait le non-engagement du franc-maçon dans la société . 

 

En revanche, si l'on définit cet exercice comme un processus dialectique, dont les deux facteurs, ce que l'on vit à l'intérieur de la loge et ce que l'on vit à l'extérieur sont interactifs, on aborde par le concret ce que nous prescrit l'article premier de la Constitution du GODF...

 

L'histoire, y compris maçonnique, porte témoignage que ce que l'on ne nomme pas, n'existe pas dans la conscience collective. Ainsi, ne pas nommer les contradictions entre l'extrême droite et la franc-maçonnerie reviendrait à nier qu'il y en ait... Elles n'en produiraient pas moins leurs effets...

 

C'est ainsi que, connaisseur s'il en est, de la stratégie du Front National, Bruno Gollnisch indique :

« Les batailles politiques sont des batailles sémantiques, celui qui impose à l’autre son vocabulaire lui impose ses valeurs, sa dialectique, et l’amène sur son terrain à livrer un combat inégal. » 

 

La supériorité de la démocratie tient dans le fait qu'elle accepte qu'on l'attaque. Ce dont ses ennemis ont toujours profité ! Mais pour que cette supériorité soit pérenne, il faut que les démocrates, eux, assument leur responsabilité de défendre la démocratie.

 

Et c'est là que se trouve la 3° interrogation quant à la compatibilité : puis-je vraiment considérer que mon travail maçonnique doit rester étanche aux échos de la cité, et particulièrement encore lorsqu'il y a danger pour nos principes ?

Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...

 

4° argument : la monnaie de la pièce.

J'ajouterai un dernier axe d'argumentation, que l'on entend parfois chez certains maçons "spiritualistes" : le GODF a bien cherché ce qui lui arrive. En acceptant de s'engager dans la société, il n'a que ce qu'il mérite...

 

On l'a vu, les adversaires de la franc-maçonnerie de font pas de différence entre les obédiences. C'est la phrase de Pétain :

"Un juif n'est jamais responsable de ses origines, un franc-maçon l'est toujours de son choix"

 

Responsable de son choix, et beaucoup sinon toutes et tous ajouteront, "et fier de l'être", le franc-maçon mesure ce que son engagement représente pour la société, qu'elle soit pour lui un corps sociologique structuré ou une fraternité humaine dont il faut resserrer les liens ; qu'elle soit une occasion d'engagements citoyens, syndicaux, politiques, associatifs ou qu'elle soit une belle inconnue aux multiples visages, tous autant digne d'intérêt ; qu'il la voit comme un tout cohérent ou comme une collection d'individus aux personnalités toutes différentes. 

 

Et nous retrouvons là la 4° interrogation quant à la compatibilité : l'agressivité de nos adversaires nous laisse-t-elle encore le loisir d'extérioriser nos différences, quitte à leur fournir une formidable occasion, tels des chevaux de Troie, de jouer nos obédiences les unes contre les autres ? 

2014 - Devant Le siège du GODF : 1. Veilleurs debouts - 2. Manifestation des "Homens" - 3. Manifestation du "Printemps Français"
2014 - Devant Le siège du GODF : 1. Veilleurs debouts - 2. Manifestation des "Homens" - 3. Manifestation du "Printemps Français"
2014 - Devant Le siège du GODF : 1. Veilleurs debouts - 2. Manifestation des "Homens" - 3. Manifestation du "Printemps Français"

2014 - Devant Le siège du GODF : 1. Veilleurs debouts - 2. Manifestation des "Homens" - 3. Manifestation du "Printemps Français"

L'Anti maçonnisme, une constante historique.

 

La campagne anti-maçonnique qui se développe dans toute l'Europe est le fait des mouvements néofascistes, identitaires, et plus généralement d'Extrême droite.

 

Elle avait profité de la mobilisation de la frange la plus conservatrice de la droite française qui n'avait pas hésité à faire cause commune contre la loi Taubira (Le mariage pour tous) avec les intégristes catholiques, les fondamentalistes et certains mouvements d'extrême droite...

 

 

Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...

 

Des initiatives, pas toujours très fines, telle celle que relate La Montagne en juillet 2014, sur la porte d'un commerçant...

Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...

 

 

Ou encore ces manifestations à Paris...

 

 

Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...

 

Aujourd'hui.

Peut-on faire l'économie d'une vigilance accrue face à ce type de mouvements ? Peut-on se dispenser de reprendre le débat interne sur ce que représente concrètement nos idéaux face au retour de ceux qu'il faut bien appeler les Anti-Lumières, une nuée de groupuscules nauséabonds qu'il vaut mieux connaître... 

Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...

 

Et ce débat connaît un net regain d'intérêt depuis que Jean-François Daraud a décidé de mettre sa situation sur la place publique. Ce frère du GODF est candidat du Rassemblement Bleu Marine et fait donc l'objet d'une plainte devant la juridiction interne du GODF. La décision devrait être connue dans les premiers jours de janvier.

 

On le voit, il n'est plus temps de procrastiner face à cette nouvelle offensive de l'extrême droite dans toute l'Europe. 

 

Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Manifestation du Renouveau français devant l'Ecole Nationale de la Magistrature, 29 mars 2016.

Manifestation du Renouveau français devant l'Ecole Nationale de la Magistrature, 29 mars 2016.

Certains, il y a quelques années, avaient repris le flambeau de ces vieux thèmes et poursuivent aujourd'hui sur les mêmes voies (Sophie Coignard ou ghislaine Ottenheimer par exemple).

Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...
Lettre ouverte aux francs-maçons qui éprouveraient des sympathies frontistes...

Alors, mes Soeurs, mes Frères, francs-maçons qui êtes sensibles aux idées de l'extrême droite, n'est-il pas temps de prendre la mesure du grand écart auquel vous oblige cette sympathie ? La décision, en conscience, plus que jamais, vous appartient...

 

Gérard Contremoulin

________________________________________________________

Commenter cet article

Bernard Lyautey 19/03/2017 10:04

Je suis persuadé qu'il s'agit d'entrisme. On ne peut pas les croire plus bêtes qu'ils ne sont. Ils savent parfaitement tout ce que Contremoulin expose excellemment. Mais noyauter une loge ou une obédience, influencer les esprits plus jeunes, voilà le but. De la même façon qu'il y a un véritable entrisme de certaines sectes dans certaines obédiences.

Terrasse Serge 19/03/2017 08:46

J'étais persuadé que les principes et les valeurs de la M.°. interdisait aux SS.°. et FF.°. tout rapprochement avec l'extrème droite. Bon! d'accod, il y a de rares brebis galleuses. Mais de là à ce que tu te sentes obligé de nous mettre en garde, çà me terrorise.

Sous la Voûte étoilée 19/03/2017 09:10

Ton étonnement pourrait me rassurer si la lecture de certains commentaires sur Facebook ou ailleurs, alliés à certaines prises de positions ne m'incitaient à la prévention...

Philippe DEBAY 08/01/2017 16:54

"Peut-on, doit-on soumettre la poursuite des idéaux maçonniques aux évolutions sociologiques "lourdes" ?"
J’ai peur que le terme ressassé sans précisions « idéaux maçonniques » soit assez souvent vide d’humanité.
Ce terme peut exprimer une volonté d’évitement. Un évitement de la compréhension d’autrui qui serait au service d’un confort de classe sociale peu ou pas encore touchée par les désordres économiques.
Stigmatiser permet d’éviter/interdire/s’interdire de relationner avec les stigmatisés, permet donc d’ignorer les motifs même licites de leurs désarrois.
Si on prend connaissance on peut se sentir obligé d’envisager des solutions.
La mise en œuvre de solutions seraient, dans de nombreuses problématiques actuelles, sans doute trop risquées, nécessiteraient trop de sacrifices collectifs et individuels… elles seraient dangereuses en raison de réactions adverses puissantes …
Petit exemple : On parle de la crise des migrants … mais qui parle de faire payer pour aider les migrants ceux qui ont déstabilisé des régions entières depuis 1990 ?
On va me rétorquer : Mais t’es ouf d’avoir cette pensée, met un bandeau et crie avec moi … oh qu’ils sont pas beaux ceux de la France périphérique sales racistes !
Tartuffe et tartufferies se déclinent à l’infini.

Philippe DEBAY 09/01/2017 17:04

Quand je fais un commentaire (en passant par l’écriture) c'est beaucoup plus pour approfondir ma réflexion personnelle que pour critiquer celui avec qui je dialogue ou semble dialoguer et qui me donne donc du grain intellectuel à moudre.
Qu’il en soit donc remercié pour le grain à moudre !
J’ai toujours eu le sentiment que toute problématique se présente comme un mille-feuille est-on jamais certain d’avoir épuisé toutes les couches de compréhension ???
Gilles Deleuze appelait cela le concept du multipli, un pli en cache d’autres etc.
Par tempérament et par conviction les jugements lapidaires sans appel m’horripilent alors que notre enseignement de base nous enseigne au-delà du binaire le ternaire …
« Et je précise que dans cette obédience et ce rite, tout type de sujets peut être abordé, religieux et politiques ! »
Oui ... reste à porter hors du Temple les vérités acquises etc.mais sont-elles des vérités ?
Peut être faudrait-il pour cela que le recrutement maçonnique puisse comprendre des membres de la France périphérique portant leurs problématiques socio-économiques à proportion de leur poids démographique profane, car il y en a mais trop peu ... pour l'instant !

Sous la Voûte étoilée 09/01/2017 07:37

Serais-je en train de "ressasser" ? C'est ce que vous semblez me dire... Serais-je dans une stratégie "d'évitement" ? C'est ce que vous semblez suggérer...
En tant qu'auteur de cet article, je suis en droit de m'interroger ainsi. Alors, je vous serai reconnaissant de me le dire.

"Si on prend connaissance on peut se sentir obligé d'envisager des solutions".
Je peux reprendre votre expression mot pour mot. Et je le fais aussi souvent que l'occasion se présente dans l'exercice des charges maçonniques que l'on m'a confiées : travailler la hiérarchie des devoirs, cette règle qui veut que dès que l'on a connaissance d'un problème, on contracte ipso facto le devoir de chercher une solution... Particulièrement dans les ordres de Sagesse, c-est-à-dire les grades au delà de la maîtrise du Rite Français du Grand Orient de France... Et je précise que dans cette obédience et ce rite, tout type de sujets peut être abordé, religieux et politiques !

Philippe DEBAY 03/01/2017 10:54

Un élément de réflexion peut être à prendre en compte.
Modernité et « bunkerisation nostalgique » ne sont pas antagonistes, elle se rejoignent de plus en plus.
En Occident mais aussi ailleurs une certaine jeunesse (les geeks) ne semble pas intéressée par les idéaux des Lumières mais plutôt par des passés fantasmés.
Modi a arraché le pouvoir en Inde (1 milliard d’habitants!) en activant voire en créant une identité hindouiste dont la promotion a été spontanément et sans doute bénévolement en très grande partie orchestrée par une nuée de jeunes geeks. Beaucoup étant sans activité professionnelle ils se sont mis à la disposition de ce sexagénaire !
Le succès de Trump serait à analyser sous cet angle … le Brexit peut être aussi.
Notre psychologie "française" modèlisée par le centralisme de Louis XIV boosté "jacobin" nous incline à regarder nos sociétés sous l’angle de la pyramide mais c’est oublier les ramifications horizontales de plus en plus touffues permises par les technologies de l’information inter-individus !
C’est peut être à ce niveau sous les « radars » que les mouvements de fond actuels évoluent.

Joaben 09/01/2017 12:33

Gerard. ma critique ne porte pas sur l'ensemble. Je n'ai aucun doute, sur ton ouverture personnelle. mais des comportements régionaux ou individuels. Pour faire allusion à un fait precis sans le designer trop precisément (on peut le faire à couvert) un interdit national de participer à une manifestation maçonnique en septembre dans le Sud-Est... interdit sur lequel se sont assis la plupart nos FF du GO...
Mais aujourd'hui encore nous rencontrons des FF du GO n'osant pas s'affilier à une loge qu'ils apprecient ... par crainte..
Mais il est bien évident que le GODF est largement en avance en comparaison avec d'autres et donne le chemin. Mes critiques seraient evidemment bien plus acerbes (comme tu me connais) vis à vis de defenseurs de l'apparteid sexo-maçonnique (qui ne l'assument pas).
Donc pardon d'egratigner les restes qui s'attenuent au GO de quelques demarches sectaires.
Pour ma part, je n'hesiterais pas(avec ma faible voix) à promouvoir l'idée d'un rôle central du GODF sur la FM francaise le jour où au GODF on cessera de toiser les petits FM de "micro-obédiences" qui defendent les mêmes valeurs que le GO ... et en même temps courtiser ceux qui (grosse obedience) pratiquent au sommet ... ce que le GODF condamne.
Si tu estimes ce com trop subversif, je comprend fort bien qu'il ne soit pas publié.

Sous la Voûte étoilée 09/01/2017 11:44

Je ne vois vraiment pas comment, au GODF, il se pourrait que "des frères terrorisés par des sanctions éventuelles"...
Cela ne veut rien dire au GO. Il n'y a pas d'interdiction de participer. Chacune et chacun décide des visites qu'il a envie de faire. Et en tant que Vénérable, j'ai accepté des Frères de la GLNF, y compris lors de cérémonies de Réception de profanes... Et non seulement je l'ai fait, mais je l'écris ici...
Je crois qu'il faut arrêter de se laisser aller aux critiques indues...

Joaben 09/01/2017 10:19

Ne serait-ce pas là, le problème majeur ? Oui, moi aussi, je ressasse ... L'importance que nous donnons à ces organisations dans un domaine où elles n'auraient jamais dû se mêler.
Ainsi, esentiellement ailleurs, et helas encore au GODF, on rencontre des FF terrorisés par des sanctions éventuelles pour avoir osé participer à des activités maçonniques non agréées au sommet...
Mais que signifie donc pour un FM cette alienation de sa liberté, cette soumission, lorsque le même FM reconnait une totale conformité à ces activités maçonniques "bannies".
Alors, bien sûr, on trouvera des bons pretextes profanes d'ordre, discipline, organisation, autorité, fonctionnement ... qui merite bien sûr considération ... mais à leur place ... hors de la vie maçonnique.
Comme tu l'expliques avec cet espace d'expression libre, ca ne peut être supporté par une autorité qui se veut dispensiatrice de la bonne parole.
Ainsi, il faut peut être simplement se ressaisir en vrais FM, refuser tout diktat obédentiel (quel mot horrible d'ailleurs) et à l'inverse agir en FM responsable, strict et bienveillant, jamais soumis à l'autorité obédentielle, mais aimant les valeurs qu'elle porte.
Je rêve ? peut être ... mais c'est mieux que le cauchemar bien réel de voir de FM se rejetant mutuellement sous des pretextes de cartes obedentielles, sexe, politique, couleur de peau, croyance... Ne serait-ce pas pire du fait que nous sommes initiés, que le comportement du FN&co ? OK ... pardon Gerard ... je partage pour autant ton combat contre la montée de ces forces dangereuses.

Sous la Voûte étoilée 08/01/2017 15:35

Peut-on, doit-on soumettre la poursuite des idéaux maçonniques aux évolutions sociologiques "lourdes" ?

Philippe DEBAY 08/01/2017 12:59

Au GO nous avions un tel espace mais la critique était parfois vive et l'égo d'aucun n'a pas supporté !
Même en FM les huiles ont peur des débats ..............
à la première occasion = supprimé ...

joabs 04/01/2017 13:59

Très juste ...Il en est d'ailleurs de même au niveau de la com maçonnique, pour le meilleur et pour le pire. Capacité de contre-pouvoir à un com institutionnelle omnipotente mais en même temps capacité à des campagnes calomnieuses, detructrices. La puissance des outils en réseau combinée à la crédulité, le désir de nuire font mouche. Il faudra certanement attendre qu'un peu de maturité revienne, d'autant plus venant de FM. Peu d'espoir vis à vis de ceux qui ont basculé dans ce "côté sombre" où toutes les limites de fraternité, de dignité, de responsabilité, de simple respect sont déjà franchies. Mais l'espoir est au travers de la distance que savent prendre la plupart d'entre nous face aux rumeurs calomnieuses.
Manque peut être des espaces d'expression libres, non exposés aux profanes.

Bernard Lyautey 30/12/2016 19:02

Enthousiasmant. C'est ce qui s'appelle "sonner la charge". Excellent texte, et surtout venu du fond des tripes et des convictions. Un bol d'air. Nous en avons besoin.

Philippe DEBAY 29/12/2016 12:33

Je vais sans doute déranger.
Les Lumières se meurent.
Il me semble qu’en 2017 il faut réactualiser nos références et débloquer l’aiguille de notre horloge restée dans les années 1930 … il y a bientôt 100 ans !
L’extrême droite de cette époque subsiste bien sûr mais sous forme de reliquats.
Par contre émerge un populisme sur les ruines idéologiques de l’extrême droite et mais aussi peut être surtout sur les ruines du PCF.
Bien entendu cette émergence populiste n’est possible que parce que les milieux dominants économico-culturels du moment se montrent insuffisants dans leur gouvernance.
Les raisons de cette insuffisance sont multiples, et je n’ai sans doute pas les compétences pour les lister sinon de façon rudimentaire !
Ces milieux dominants persistent dans le déni en ne reconnaissant aucune valeur aux préoccupations et difficultés d’un part croissante de la population voire ils s’en gaussent … 2005 les nonistes hihi, les crétins du Brexit, ceux de Trump et pour les connaisseurs ceux de Narendra Modi …  ! Çà commence à faire beaucoup de « crétins » !!!
Mais hélas à la décharge de ce que les populistes appellent les élites celles-ci ne dominent absolument pas les problématiques issues de la mécanisation/robotisation supprimant le travail humain elles ne sont pas plus douées que ces crétins de populistes.
Il me semble que nous sommes devant une ruée vers l’incompétence : ou celle actuelle des élites ou celle future des populistes !
Dans cette situation de blocage surgit un élément explosif majeur que tous ont peur de nommer : le retour de l’obscurantisme humain.
Il ne s’agit plus de l’obscurantisme qui se cachait derrière les Évangiles mais de celui qui se cache aujourd’hui en 2017 derrière le Coran.
La violence physique de cet obscurantisme est statistiquement faible mais sa violence symbolique est énorme.
On connaît l’importance du symbole chez l’humain ...
Vous l’avez compris je ne suis pas optimiste, nos Lumières s’éteignent, la peur de nommer le danger est en soi un symptôme inquiétant …
Les Lumières se meurent.

Joaben 30/12/2016 15:30

Oui, il faut mettre les pieds dans le plat, tu as raison de le faire.
Le discours populiste est en efet habile car il prétend que les élites (de qui s'agit-il ? des élus du peuple ?) ne se proccuperait pas des difficultés "du peuple"...
Cette idée a-t-elle quelque fondement vis à vis du passé, vis à vis d'autres pays où ce ne serait pas le cas ?
Manifestement rien de significatif, concret n'est avancé.
Par contre, en effet, le peuple n'est pas associé aux avancées pourtant significatives. Ainsi la construction européenne, mais aussi les progès technologiques apparaissent subis.
Comme associer tous à ces progrès ? Peut être que les partis progressistes devraient déjà ne pas céder au refrain du "toujours moins" social présenté comme la panacée et le modernisme.
On a dans une même société des tendances à la bunkerisation nostalgique sur "ce qui reste" et en même temps des tendances progressistes intégrant tous les atouts du monde moderne.
Comme associer ces 2 tendances ? Il me semble qu'il faut rester inflexible vis à vis de la bunkerisation, mais aussi se pencher plus sur l'humanisation. Les machines, robots doivent justement permettre de donner plus d'humains pour la convvialité, les services simples et souriants, l'aide.
Peut être faut-il cesser de présenter comme inéluctable une concurence imbécile sur le plan fiscal et social en Europe.
Etre plus competitif que les irlandais en Europe est completement idiot.
Les mots ont une importance :
Plutôt que "peuple" contre "élite" on peut aussi dire "déclinistes" contre "progressistes" ...

Gilles Poulet 29/12/2016 08:41

Merci Gérard, à confier aux Annales de la maçonnerie.
Toutefois, je crains que l'égarement de JF Daraud ne soit un symptôme, celui de la banalisation des idées F Haine. Il faut se méfier de ce qu'annonce un symptôme et prendre des mesures préventives. Les passages sous bandeau devront consacrer un temps plus attentif aux convictions politiques des impétrants. Il ,faut se prémunir contre l'entrisme de l'extrême-droite. Nous voilà avec un nouveau combat urgent sur les bras.

Joaben 29/12/2016 17:58

Oui, mais je m'interroge si le mal n'est pas déjà fait. Jusques sur ce blog, on a vu se répandre des propos que ne désavouerait pas l'extrême droite.
Sur d'autres blogs maçonniques, cette fois-ci la propagande FN a droit de cité ouvertement, comme des appels a assassiner des suspects ... pire, sans reaction d'autres FM.
Et maintenant ce "discours décomplexé" comme dirait qui vous savez est devenu banal allant jusqu'à se parer d' "antipolitiquementcorrect" .
Ou alors d'un pseudo patriotisme.
Et lors des receptions, combien ne sont pas déjà imprégnés par ces théories ?
Il me semble qu'il y a des efforts au plus haut niveau en FM ...

DUPONT-SONNEVILLE 28/12/2016 13:00

Merci Gérard,

D'avoir abordé le sujet...
J''ai eu l'occasion d'entendre çà et là autour de moi certain exprimer leur intention à l'égard de cette mouvance comme " solution"...

Je dois dire que pour "un jeune sans expérience" comme moi....

Je n'avais jamais imaginer "avant" de tel propos "ici"...

Et OUI pour moi...la période devient "dangereuse"...

Hubert

André 28/12/2016 11:26

Très bel article.
A mon sens, il y manque, cependant, un paragraphe sur la lutte contre l'emprise croissante de l'Islam, religion, mais aussi doctrine politique de nature fasciste et en opposition frontale avec les fondamentaux de nos principes humanistes.
A ne pas vouloir dénoncer ce danger mortel, on pousse de plus en plus de monde dans les bras de l'extrême droite.

chaoul daniel 28/12/2016 03:44

Ne rien lacher des regles et des principes de vie qui nous menent a la concorde ! Mais pour ne pas donner raison aux extrémistes racistes , il faut pouvoir les defendre sans complaisance , sans tolérance !!! Je dirai avec force et vigeur ...

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/