Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

22 Jan

La remise des prix de la Laïcité du Grand Chapitre Général - Rite Français du GODF

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Laïcité - Religions

La remise des prix de la Laïcité du Grand Chapitre Général - Rite Français du GODF

 

Le palmarès de l'édition 2016 du prix de la Laïcité du Grand Chapitre Général du Grand Orient de France,  sous la présidence de Philippe Guglielmi, son Très Sage et Parfait Grand Vénérable, s'est déroulée en deux temps, le 9 décembre, date anniversaire de la loi du 1905 et le 16 janvier, l'un des deux lauréats, celui du prix international, n'ayant pu se rendre à Paris avant le 16 janvier. 

 

Le Grand Chapitre Général du GODF est la juridiction des Ordres de Sagesse (grades au delà de la maîtrise) du Rite Français du GODF. Comme toute les manifestations des juridictions du Grand Orient de France, cette remise des prix était placée sous le haut patronage et en la présence du Grand-Maître Christophe Habas.

 

Jacques Oréfice, Christophe Habas, Philippe Guglielmi, entourés de l'escorte composée de membres de la Chambre d'Administration du GCG (Photo Jean-Pierre Chardon)
Jacques Oréfice, Christophe Habas, Philippe Guglielmi, entourés de l'escorte composée de membres de la Chambre d'Administration du GCG (Photo Jean-Pierre Chardon)

Jacques Oréfice, Christophe Habas, Philippe Guglielmi, entourés de l'escorte composée de membres de la Chambre d'Administration du GCG (Photo Jean-Pierre Chardon)

 

Restaurer les liens fraternels entre les juridictions.

 

Marque de la volonté dont il veut marquer son mandat, Philippe Guglielmi avait tenu à ce que les juridictions des grades au delà de la maîtrise soient conviés. Avaient répondu à cet appel, acceptant ainsi de souscrire à la restauration de liens fraternels qui avaient pu, parfois, se distendre, le TPSGC (Très Puissant Souverain Grand Commandeur) du Suprême Conseil du REAA, la juridiction du Rite Ecossais Ancien et Accepté, Jacques Oréfice, était présent. De même que Jean-Pierre Aksas pour celle de la Maçonnerie de la Marque.

 

Invité profane, Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale, à qui Philippe Guglielmi devait rendre hommage, soulignant son rôle dans la défense de la Laïcité et, notamment du droit des Femmes.

 

Les travaux du jury.

 

Présidé par Alain Simon, le jury avait décidé d'honorer deux francs-maçons émérites dont la vie et l'engagement ont permis des avancées certaines dans l'humanisme et les droits de l'Homme.

 

Le prix national a été décerné à Yvette Roudy, ancien ministre du Droit des Femmes de François Mitterrand, dont la vie politique, à chacune de ses étapes, a jalonné le combat pour l'égalité des droits homme/femme. Encadré par le Grand Maître Christophe Habas et par Claude Bartolone, Philippe Guglielmi remet le Prix de la Laïcité et une reproduction de la Marianne de Jacques France.

 

Christophe Habas, Yvette Roudy, Claude Bartolone, Philippe Guglielmi (Photo : Jean-pierre Chardon)

Christophe Habas, Yvette Roudy, Claude Bartolone, Philippe Guglielmi (Photo : Jean-pierre Chardon)

 

Alain Simon expliquait ainsi le choix du jury :

"Les premières victimes sont toujours les femmes. C'est pourquoi la situation des femmes constitue partout le baromètre le plus sûr de la démocratie. Et c'est pourquoi les femmes ont pris la succession des instituteurs dans le combat laïque."

 

Alain Simon, Président du jury (Photo J-P Chardon

Alain Simon, Président du jury (Photo J-P Chardon

 

Le Jury a décidé d'attribuer le Prix National à une Femme politique française, sœur de la Grande Loge Féminine de France. Cette sœur a écrit « La Femme en Marche » en 1975, préfacé par François Mitterrand, « A cause d'elles » en 1985 et « Mais de quoi ont-ils peur, un vent de misogynie souffle sur la politique » en 1995 sans compter les articles et la participation à des ouvrages collectifs, comme celui de la Grande Loge Féminine de France « Cris, révoltes et dévoilements ».

Cette sœur initiée à la loge Phénixia, fondera dans son Obédience la loge Delphes et surtout la Loge Louise Michel dont elle a été la Vénérable. Mais ce sont surtout ces actions en tant que députée européenne (1979-1981), Ministre des Droits de la Femme de 1981à 1986, de Députée du Calvados (de 1986 à 1993 et 1997 à 2001) et Maire de Lisieux (1989-2000) qui ont retenu l'attention du  Jury.

Devant le Président de l'Assemblée nationale, est-il besoin de rappeler, à côté du Guide des Droits des Femmes et des 136 centres de consultation pour les femmes créés, deux exemples législatifs de son action d'importance. D'abord la loi sur l'égalité professionnelle du 14 juillet 1983 après 2 ans de préparation et discussions, en s'inspirant des lois américaines contre la discrimination raciale et sexuelle. Ensuite la prolongation de la loi Veil en assurant un remboursement de l'IVG, ce qui suscite encore et toujours, on l'a vu récemment, l'ire de certains lobbies « pro vie ».

Cette Femme militante n'a cessé, dans toutes ses responsabilités locales et nationales, de promouvoir le Droit des Femmes, et la laïcité, au sens le plus large, parce que l'intégration du principe de laïcité dans ses institutions constitue un indice probant de la garantie de l'égalité des droits entre hommes et femmes de ce pays. Le sort réservé aux femmes par tous les intégrismes et fondamentalismes religieux et moraux, comme la remise en cause partout dans le monde, même en Europe voire en France,  de la  liberté d'usage de la contraception ou du recours à l'avortement constitue autant de motifs de reconnaissance à celle qui a mené ce combat depuis plus de 50 ans. 

 

Yvette Roudy (Photo J-P Chardon)

Yvette Roudy (Photo J-P Chardon)

 

Dans son intervention, Yvette Roudy, saluant la présence de Claude Bartolone, n'a pas manqué de rappeler que c'est tout récemment, sous sa présidence, que le buste d'Olympe de Gouges a fait son entrée à l'Assemblée Nationale, dans la "salle des Quatre-Colonnes", le 20 octobre 2016.

 

Buste d'Olympe de Gouges, dans la "Salle des Quatre-Colones"

Buste d'Olympe de Gouges, dans la "Salle des Quatre-Colones"

Claude Bartolone et Philippe Guglielmi lors de leur entrée dans le Temple Arthur Groussier (Photo jean-Pierre Chardon)

Claude Bartolone et Philippe Guglielmi lors de leur entrée dans le Temple Arthur Groussier (Photo jean-Pierre Chardon)

 

Dans son intervention, Claude Bartolone devait évoquer les travaux de l'infatigable militante du droit des femmes en la personne d'Yvette Roudy, leur longue et fructueuse collaboration tant à l'Assemblée Nationale que dans la vie civique. Il insistera surtout sur le rôle qu'elle a joué dans l'introduction d'Olympe de Gouges chez les députés, elle qui déclarait :

"La femme a le droit de monter sur l'échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune"

 

Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale (Photo : JP Chardon)

Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale (Photo : JP Chardon)

 

Le deuxième temps s'est déroulé le lundi 16 janvier, avec la réception au Grand Chapitre Général du Frère Huseyin Ozgen, lauréat du prix international.


 

Huseyin 0zgen, (Photo Gérard Contremoulin)

Huseyin 0zgen, (Photo Gérard Contremoulin)

 

Avec une grande solennité, Philippe Guglielmi a accueilli notre frère Huseyin Ozgen, le 16 janvier, dans les locaux du Grand Chapitre Général.

 

Pour la circonstance, il y avait à nouveau convié son homologue du REAA, Jacques Oréfice, qui était accompagné d'une importante délégation du Suprême Conseil.

 

Photo GC
Photo GC
Photo GC

Photo GC

 

 

Huseyin Ozgen est l'actuel TPSGC du Suprême Conseil du REAA de la Grande Loge Libérale de Turquie. Il a été un artisan infatigable de la construction de la maçonnerie turque, tant masculine que féminine. Il est surtout aujourd'hui, dans cette Turquie qui se délite et réussira probablement à liquider l'héritage de Mustapha Kémal AtaTurk en franchissant chaque jour davantage le pas vers un régime ouvertement totalitaire, un résistant des Droits de l'Homme, un militant infatigable de l'humanisme.

Jacques Oréfice, P¨hilippe Guglielmi et Huseyin Ozgen remettant le fanion du Suprème Conseil de Turquie au GCG (Photos GC)
Jacques Oréfice, P¨hilippe Guglielmi et Huseyin Ozgen remettant le fanion du Suprème Conseil de Turquie au GCG (Photos GC)
Jacques Oréfice, P¨hilippe Guglielmi et Huseyin Ozgen remettant le fanion du Suprème Conseil de Turquie au GCG (Photos GC)

Jacques Oréfice, P¨hilippe Guglielmi et Huseyin Ozgen remettant le fanion du Suprème Conseil de Turquie au GCG (Photos GC)

 

Alain Simon, président du jury, lui avait rendu un hommage appuyé lors de la proclamation du palmarès, le 9 décembre dernier, avec beaucoup de dignité, soulignant le courage de cet homme qui ne recule pas devant les risques que son action lui fait courir... Le matin même, il avait eu une conversation téléphonique qu'il avait enregistré, nous faisant entendre une voix pleine de détermination et de perspective de résistance, s'exprimant dans un français parfait. Mais nous n'eûmes la possibilité de l'entendre que quelques instants, la communication s'étant interrompue sans qu'il ait été possible de la rétablir dans les heures qui ont suivi !

 

Avec Alain Simon (Photo GC)

Avec Alain Simon (Photo GC)

 

Vers les prix de la prochaine année...

 

Les évènements de l'année 2017 risquent de braquer une lumière bien morne sur la Laïcité. On regardera avec une grande attention les travaux du prochain jury des Prix de la Laïcité du GCG du GODF-Rite Français, mais aussi ceux du Comité Laïcité République.

 

Une invitation lancée à tous les francs-maçons, soeurs et frères, soucieux de préserver le respect de ce principe-clé de notre République...

 

Gérard Contremoulin

__________________________________________________________________

Commenter cet article

Laurent 23/01/2017 00:20

J'ai été heureux de participer à ce magnifique moment.
J'ai été impressionné par le punch de la récipiendaire, notre S.°. Yvette ROUDY.

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/