Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

08 Feb

Voile, Liberté, Profit, Soumission,

Publié par Sous la Voûte étoilée

Marianne de Bernard Buffet

Marianne de Bernard Buffet

Que les fanatiques de tous poils, traditionalistes, fondamentalistes, bref, sectaires de toutes religions, et plus généralement tout ceux qui ont en commun d'avoir l'égalité homme-femme en exécration, ne s'attardent pas sur cette page, elle n'est pas pour eux...

 

Obliger un être humain à se dissimuler derrière (ou sous) un vêtement est l'une des marques majeures de l'oppression dans laquelle on veut le tenir ! S'agissant d'une contrainte, elle constitue une atteinte grave aux principes de liberté et d'égalité garantis par l'article premier de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen. 

 

Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.

 

Parallèlement, l'exercice de cette liberté conduit à la possibilité de se vêtir comme bon nous semble, dès lors qu'il s'agit réellement de l'exercice d'une liberté et qu'il ne sort pas du cadre de l'ordre public. C'est sur ce terrain juridique et non sur celui de la Laïcité que cette matière s'expose et s'apprécie en droit.

 

C'est ainsi que le port d'un voile ne doit pas soustraire celle qui le porte à l'obligation d'identification. En revanche, le port d'un burkini ne peut pas être interdit dès lors qu'il n'est pas cause de trouble de l'ordre public. La charge de la preuve appartient à celui qui évoquerait un tel trouble (cf. la décision touchant la ville corse de Sisco).

 

Voile, Liberté, Profit, Soumission,

Au delà du droit, le débat.

 

Et sous de multiples formes, le niveau d'affrontement que l'on observe traduit (trahit) une grande incompréhension, souvent feinte, de la volonté d'emprise sur une part croissante de la population féminine. Cette volonté d'emprise d'une part et, d'autre part, celle d'affirmer au contraire la libre détermination des femmes dans tous les domaines constituent les bases de cet affrontement qui est d'abord celui de l'égalité des droits. 

 
Des premières prises de positions de Simone de Beauvoir, à celles d'Elisabeth Badinter puis de la ministre Laurence Rossignol, à celle de Pierre Bergé dand le domaine qui est le sien pour arriver à l'opposition entre la direction d'Air France et ses hôtesses, on a un panorama descriptif de l'ampleur de phénomène. 
 
 
Reprenons.
 
 

Le droit des femmes et les périodes de crise.

 
 
Cette citation de Simone de Beauvoir expose très clairement son constat et son engagement au service du droit des femmes :
Voile, Liberté, Profit, Soumission,

Le boycott des marques.

 

Elisabeth Badinter, dans un entretien au "Monde" repris par le Huffington post, avait appelé au boycott des marques qui se lancent dans la mode "islamique", islamiste serait plus approprié !

 
Elisabeth Badinter

Elisabeth Badinter

De son coté, Pierre Bergé se dit "scandalisé" et lance : "Renoncez au fric, ayez des convictions ! Vous êtes là pour embellir les femmes ?" recommandant "de ne pas enfermer les femmes dans des voiles, comme des prisons"... 
Voile, Liberté, Profit, Soumission,

Puis est arrivée l'affaire Air France.

 

Le rétablissement de la ligne Paris-Téhéran était présenté comme ayant des contraintes ! Notamment, celle de faire porter le voile aux hôtesses de la Compagnie sur cette ligne...

 

 

Voile, Liberté, Profit, Soumission,

... les hôtesses d'Air France ont refusé.

Voile et diplomatie.

 

Représentants de la France à l'étranger, les diplomates ont pour mission d'entretenir et de développer, éventuellement, l'aura (culture, économie,...) de notre pays auprès des autorités et des populations des pays où ils sont en poste ainsi que la sécurité des ressortissants. Ils ont principalement en charge les "codes" permettant la permanence des relations avec les autorités. Dans le contexte de cette indispensable fonction, on peut concevoir l'obligation dans laquelle ils sont de respecter certaines coutumes...
 


En est-il de même pour les représentants du gouvernement de la France ? C'est beaucoup plus discutable. Ainsi, que des ministres françaises en exercice, ou l'ayant été, choisissent (car tout, en la matière, est affaire de choix !) de porter le voile lors de manifestations officielles dans les pays islamiques, je ne comprends pas...

Voile, Liberté, Profit, Soumission,
Voile, Liberté, Profit, Soumission,
Voile, Liberté, Profit, Soumission,

La bataille idéologique de Laurence Rossignol.

 

N'ayons pas peur des "gros" mots, cette affaire est bel et bien une bataille idéologique. C'est de cette manière que la ministre de la famille et du droit de femmes aborde ce dossier aux multiples facettes. Et elle a raison.

 

On peut difficilement me taxer de sympathie exagérée pour elle ! Mais, honnêtement, elle accompli là le vrai dû de sa charge. Et elle n'est pas facile. Il faut la soutenir.

 

Cet interview mené par Jean-Claude Bourdin montre qu'elle pose convenablement le problème et entend faire appel aux bons outils. Cet appel qu'elle lance à qui veut l'entendre mérite d'être reçu. Il faut relayer son action...

 

 

Voile : Liberté ou soumission.

 

Ainsi, cette question se résume à deux situations :

 

Lorsque des femmes portent, volontairement, le voile, le burkini ou tout autre vêtement, et s'il s'agit réellement de l'expression de leur liberté, il n'y a pas le moindre problème, dès lors que c'est dans le respect de l'ordre public. Certes, on ne pourra pas écarter le fait que certaines le font par militantisme politique... 

 

Dans tous les autres cas, on considérera que les femmes sont sous emprise et la question est celle, idéologique, de leur émancipation.

 

Il s'agit là, au delà du seul cas du voile, d'une bataille générale pour l'égalité des droits homme-femme qui concerne les francs-maçons au premier chef. Nous ne pouvons pas oublier le devoir que nous avons de nous engager encore et toujours pour la bataille de la Liberté des êtres humains et l'Egalité qui doit devenir la la règle universelle de leurs relations. 

 

 

L'actualité nous enseigne qu'aucune liberté n'est jamais acquise... Nous avons, pour les générations de l'après guerre (1945) et jusqu'aux effets perceptibles de la crise de l'énergie (1973 -1980), probablement pris l'habitude de considérer le progrès comme une évolution linéaire irréversible ! Il n'est que temps de sortir de cette vision ouattée parfaitement illusoire, complètement démentie par les faits.

 

Gérard Contremoulin

__________________________________________________________

Commenter cet article

gontran 21/02/2017 23:11

Il est tellement dommage que nos politiciens ne se montrassent pas aussi avisés et, semble-t-il, tout à fait incapables d'acquérir votre hauteur de vue qui me parle bien davantage.

gontran 21/02/2017 23:00

... Mais j'eusse certainement dû lire d'abord les commentaires de vos lecteurs qui vous soumettent plus ou moins la même question, je vous prie de m'en excuser.

gontran 21/02/2017 22:58

Je suis d'accord avec vous à 99,5%, mais comment déterminera-t-on la volonté d'une femme de se voiler ou l'obligation qui lui en est faite par son mari et/ou l'interprétation qu'elle fait des dogmes de sa religion ?

chaoul daniel 15/02/2017 19:42

Bonsoir, je suis absolument d'accord avec l' idée que cette affaire de voiles est bien un combat à mener pour préserver les droits des Femmes et que par ailleurs c'est un combat politique qui menace les valeurs de la République !! j'aimerai que de la même manière l'on défende les Femmes qui sont jetées sur les trottoirs pour se prostituer!! Leurs tenues et leurs conditions ne sont telles pas dégradantes pour les Femmes ???

Joaben 15/02/2017 09:34

hiram.be ouvre ses colonnes aux supporters du FN.
Ainsi un membre d'une GL bien connue défend le programme du FN qui serait au service des déshérités, selon lui. Donc, oui le GODF a su reagir face à l'intrusion de membres du FN, mais la difficulté ne s'arrête pas là ! Ce sont les propagandes du FN, pourtant particulierement débiles, qui s'infiltrent jusqu'au sein de la FM. Avec facilité là où en effet, elles rencontrent des autoriratismes, gourouismes déviants mais aussi, à un moindre degré, dans des obediences traditionnelement humanistes ... Il serait temps de s'interroger au lieu de simplement diaboliser sur les ressorts de ce phénomène, pendant qu'il est encore temps.

Michel THYS 13/02/2017 16:29

D'accord avec Denis et Picard, mais j'irai plus loin qu'eux : à mes yeux, les libertés de conscience, de pensée et de religion, bien que constitutionnelles, ne sont pas innées : elles ne s'acquièrent que par une éducation et un milieu culturel qui développent l'esprit critique et le libre arbitre. Les musulmanes de chez nous qui prétendent avoir "librement choisi" de porter notamment le voile, ignorent évidemment que la soumission à la charia qui leur a été imposée unilatéralement dès la prime enfance au sein d'une culture machiste, a laissé des traces indélébiles, dès l'âge de trois ans, dans les amygdales de leur cerveau émotionnel, ce qui a affecté leur cerveau rationnel.
http://originedelafoi.eklablog.com/a-126973612

Denis 08/02/2017 12:50

Bonjour,
je partage cette vision idéale avec Madame Rossignol, mais qui peut garantir que ce choix soit volontaire et l'expression d'une liberté assumée ? Car même sous emprise certaines femmes se disent libres et c'est bien là l'argumentaire des oppresseurs.

Picard 08/02/2017 12:37

La question du consentement est intimement liée à celle de l’emprise donc de la soumission.
Reste en suspens, celle concernant l’implication des intéressées qui pose elle-même celle de leur responsabilité
La notion de consentement est difficile à circonscrire. Le débat divise les juristes qui accordent la priorité à la liberté individuelle et à l’autonomie des individus et les philosophes, comme Michela Marzano, pour qui « le consentement à des actes qui remettent en cause la dignité humaine ne peut en aucun cas servir de principe justificateur ». Selon J. S. Mill: « Ce n’est pas la liberté que d’avoir la permission d’aliéner sa liberté. »
Quand on parle de consentement éclairé, il faut s’assurer que la personne dispose de tous les éléments nécessaires à son choix. Qu’en est-il d’un consentement obtenu par la menace, la manipulation ou le chantage ? Que vaut celui d’une personne en position de faiblesse ou sous influence ?
Selon le principe énoncé par l’article 1109 du code civil, « Il n’y a point de consentement valable si le consentement n’a été donné que par erreur, ou s’il a été extorqué par violence ou surpris par dol. » On parle alors de vice de consentement. On considère ainsi que la victime n’a pas décidé de son sort, et que, bien qu’elle ait adhéré à l’argumentaire du manipulateur, elle n’en a pas pour autant choisi les conséquences.
Qu’est-ce qu’une victime consentante ? Est-ce un être dominé ou quelqu’un pris dans une stratégie de survie ?
Lorsqu’on parle d’un consentement libre, il ne s’agit pas seulement de la liberté qui procède de toute pression extérieure, mais aussi de celle qui correspond à une maîtrise de soi et de ses sentiments. Nous sommes dans nos choix, même les plus hasardeux, conditionnés par notre histoire, influencés par nos émotions et par des éléments liés à la situation elle-même. Tout ce qui relève de notre histoire personnelle, qui fait que notre inconscient nous porte parfois à des résolutions contraires à notre intérêt conscient, compte également.
Lorsqu’on juge un acte ou une décision, bien des détails du contexte qui les entourent restent inconnus….. Que sait-on vraiment du contexte de vie de ces femmes ?

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/