Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

15 Apr

2 mai. Jazz au Marcounet

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Culture - Musique - Théâtre...

La péniche "Le Marcounet" est amarrée à Paris au pied du Pont Marie (métro Pont Marie, HdV ou St Paul)
La péniche "Le Marcounet" est amarrée à Paris au pied du Pont Marie (métro Pont Marie, HdV ou St Paul)

La péniche "Le Marcounet" est amarrée à Paris au pied du Pont Marie (métro Pont Marie, HdV ou St Paul)

Mardi 2 Mai 2017 à 21h,

concert de Jazz

sur la Péniche ‘’Le Marcounet’’

Entrée 12 euros.

Consommations et/ou restauration, prix modérés.

Fin vers 23h30/24h

Alain Bouchaux et le Palimpseste Quintet,

nouvelle formation de Jazz Moderne

 

 

2 mai. Jazz au Marcounet

avec :

Thomas Savy : (sax ténor, clarinette basse).

     Jonathan Orland :(sax alto, clarinette).

        Ludovic Allainmat (piano).

           Bruno Rousselet (contrebasse).

              Alain Bouchaux (batterie).

 

Il est prudent de réserver : 06 60 47 38 52

En savoir plus sur les musiciens.

 

 

 

Thomas Savy

2 mai. Jazz au Marcounet

 

Après des études de clarinette classique au CNR de Paris où il obtient un Premier Prix en 1993,Thomas Savy intègre le département "Jazz et musiques improvisées" du CNSM de Paris en 1994, et travaille sous la direction de François Jeanneau, Hervé Sellin, Jean-François Jenny-Clark, Daniel Humair et François Théberge avant d'obtenir un premier prix d'improvisation en 1997.

 

Parallèlement à ses études, il fréquente assidûment les clubs en petite formation, et devient rapidement un habitué des big-bands parisiens. Il participe également à l'élaboration de projets dans le monde de la musique contemporaine (INA-GRM, Radio-France) et de l'électro (Zend Avesta) en collaboration avec Arnaud Rebotini (composition, direction, programmation) et Vincent Artaud (composition, orchestration, basse électrique, contrebasse, claviers).

 

Poly-instrumentiste (saxes, clarinettes), bassiste électrique à l'occasion, c'est généralement au poste de saxophone ténor qu'il figure au sein des grandes formations. Mais c'est à la clarinette basse, instrument singulier auquel il consacre exclusivement ses activités de leader et de compositeur, que s'exprime le mieux sa personnalité, nourrie de la tradition du saxophone et du big-band ainsi que de la musique de John Coltrane ou de Wayne Shorter qui l'ont fasciné très jeune.

 

Au-delà de ce profond attachement à l'histoire du Jazz et à sa pratique sous ses formes traditionnelles, sa "double culture" d'interprète rompu à la musique contemporaine et d'improvisateur fait de Thomas Savy un musicien à l'aise dans les contextes les plus modernes. Thomas Savy participe ou a participé aux activités, sur scène et en studio, du Nonet et du big band de Christophe Dal Sasso, du Nine Spirit (Raphaël Imbert), du sextet de Pierrick Pedron, du groupe "Artaud", du Vintage Orchestra, du Slow Band (François Théberge), du big band de François Laudet, de l'Institute of Advanced Harmony (Steve Potts), du groupe de David El Malek "Music From the source", de l'octet de Fabien Mary, du trio « Silences » de Guillaume de Chassy, et du quintet d'Amy Gamlen. Il a également participé aux enregistrements de Christian Escoudé, Patrick Artero, Rick Margitza, Julien Loureau, s'imposant comme une véritable référence sur son instrument, alliant la rigueur d'un concertiste classique à des qualités d'improvisateur de jazz et de musique contemporaine.

 

«Archipel », premier album de Thomas Savy en tant que leader, est sorti sur le label Nocturne en mai 2006 et a été accueilli très chaleureusement par la critique (CHOC Jazzman, Disque d'émoi Jazz Magazine, fff Télérama, le Monde), et le public. David Sanborn n'a pas hésité, suite à une série de concerts parisiens, à l'inviter à se joindre à son groupe augmenté de la légendaire section de cuivres du groupe "Tower of Power" pour se produire sur la grande scène du Montreux Jazz Festival en juillet 2008.C'est en juin 2009 que Thomas Savy est allé enregistrer "French Suite" (ffff Télérama, CHOC Jazzmag-Jazzman, So Jazz, nommé aux Victoires du Jazz 2010 et à l’Académie du Jazz 2010), son deuxième album, à New York, au studio mythique Systems Two (Brooklyn), et en compagnie de Scott Colley à la contrebasse et de Bill Stewart à la batterie.

 

Avec son trio, Thomas Savy s’est régulièrement produit sur la scène des plus grands festivals français (Nancy Jazz Pulsations, les Arènes du Jazz- Paris, Jazz sous les pommiers- Coutances, Jazz sur son 31, Rhino Jazz) ainsi qu’à l’étranger, et notamment en Allemagne. Le troisième album de Thomas Savy, Archipel vol. 2 « Bleu », est paru en février 2014, et a également été reçu plusieurs distinctions et chroniques: « ffff » Télérama, Choc Jazzmag-Jazzman, sélection Jazznews, le Monde. Il a été nommé aux Victoires du Jazz dans la catégorie « album de l’année.

 

 

 

Jonathan Orland 

2 mai. Jazz au Marcounet

 

Né en 1984 à Paris dans une famille de musiciens, Jonathan Orland commence l’étude du piano et de la clarinette dès l’enfance. Adolescent, il se passionne pour le Jazz et à l’âge de 22 ans, il est accepté dans la classe de Jazz du CNSM et se voit aussi attribuer une bourse de Berklee College.

 

Il part à Boston où il étudiera avec des musiciens de renommée internationale comme Greg Osby, Bill Pierce, Hal Crook, et George Garzone et Joe Lovano. Il continuera ses études musicales à l’université McGill de Montréal, où il obtiendra un Master en ‘Jazz Performance’ et jouera notamment aux côtés de Kevin Dean, Steve Amirault et Rick Rosato. De retour à Paris, Jonathan sort un premier album Homes, sur le label BeeJazz aux cotés de son mentor George Garzone.

 

Jonathan est aujourd’hui actif à la fois en tant que leader (Valea Antos, Forgotten Waters) et sideman (Michel Reis Paris Quartet, Gui Duvignau Sextet etc…) et a récemment sorti un nouvel album, Small Talk, sur le label Paris jazz Underground, aux côtés de Nelson Veras, Yoni Zelnik et Donald Kontomanou.

 

 

Ludovic Allainmat

2 mai. Jazz au Marcounet

 

Né à Clamart en 1980, il étudie le piano classique dès l’âge de cinq ans au conservatoire d’Issy-les-Moulineaux. A 15 ans, il s’intéresse au jazz et se perfectionne avec Ludovic De Preissac. A 17 ans, Michel Petrucciani le félicite pour le jeu de sa main gauche lors d’une Master-Class.

 

Il commence à se produire avec des petites formations dans des lieux tel que, Jazz à Vienne, Jazz à Marciac, festival de jazz de Shangaï, Duc des Lombards, Sunset/Sunside. Il partage la scène avec Glenn Ferris, Nicolas Folmer, Jean-Loup Longnon Big Band, Frank Lacy, Baptiste Herbin, Raoul De Souza, Ichiro Onoé, François Laudet.

 

 

 

Bruno Rousselet

2 mai. Jazz au Marcounet

Musicien autodidacte, Bruno Rousselet est, de part ses qualités d’interprète, sa sonorité puissante, sa disponibilité et son swing, un musicien très apprécié sur scène comme en studio. Il se produit sur les scènes françaises et internationales aux côtés de Dee Dee Bridgwater, André Ceccarelli, Harris "Sweet" Edison, Christian Escoudé, Richard Galliano


Bassiste régulier de Glenn Ferris, Philippe Milanta, Hervé Sellin, du Laurent Mignard Duke Orchestra ou de Niki & Jules... il est également accompagnateur et intervenant au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) ainsi qu’au Centre Musical Didier Lockwood.

 

 

Alain Bouchaux.

2 mai. Jazz au Marcounet

Originaire de Caen, il étudie quelques années le violon, instrument de tradition familiale, puis, commence l'apprentissage de la batterie. Parallèlement à ses études secondaires et universitaires, il se tourne vers la percussion classique.Arrivé à Paris en 1969, il se produit dans différents clubs de jazz (club St Germain , les 3 Maillets, La Huchette, Le Petit Opportun, etc.). Habitué au monde du théâtre, il collabore, comme musicien interprète, avec les metteurs en scène: J. Savary, G. Lavelli, A. Vitez, G. Rétoré, F. Billetdoux, J. Rosner, etc.

 

Les hasards de la profession l'on fait se produire avec différentes formations dans de nombreux festivals de musique classique, baroque et jazz : Montréal, Nice, Juan les Pins, La Haye, Rotterdam, Bologne, Zurich, Vienne, Nîmes, Coutances, Cadix, etc. Dans les années 70, tout en étant musicien de studio, il joue dans des formations classiques parisiennes : Concerts Lamoureux, Pasdeloup, Orchestre des prix du CNSM, Concerts Colonne (3 saisons), Orchestre Philharmonique de Radio France, et de musique contemporaine : l'Itinéraire, la Petite Compagnie (nombreux concerts au musée d'Art Moderne, France Musique, France Culture.En 1976 il rentre, pour 5 ans dans l'orchestre du Casino de Paris (Revue Paris Line).

 

De 1982 à 1988, il devient membre du groupe de Jazz Steckar - Tubapack (prix de l'Académie du Jazz) et participe avec ce groupe à plus de 500 concerts. De 1989 à 1994 il est Timbalier solo de l'Ensemble Orchestral de L'Ile de France.

 

Co-Auteur, avec D.Roussin et M. Juteaux, du "Dictionnaire de L'Argot des Musiciens" (Collection Point Virgule, Seuil 1993) il publie quelques articles dans la revue du Centre d'étude du Patrimoine des Langages Argotiques Français et étrangers (CEPLAF, Sorbonne Paris V).

 

Ayant enseigné comme professeur suppléant, au CIM (école de Jazz), il enseigne la Percussion Classique titulaire, au Conservatoire Charles Munch de Paris XIème. En 2005, il rejoint l’équipe des professeurs du département percussion du Conservatoire Supérieur de Paris (CNR).

 

Il collabore régulièrement avec les formations : La Carité de Guingamor (Musique Médiévales) La Réjouissance (Musique Renaissance-Baroque), Paseando (Musique espagnole du 15ème siècle), La Girandola (Musique du monde) Krasnoludky (jazz moderne) et du Lachrimae Consort dirigé par Ph.Foulon. Trio de jazz Jean Chaudron, le Palimpseste Quintet, Musiques du Monde : La Roulotte, Indian Project.

 

Prix du disque : Meilleur disque de Musique contemporaine Diapason 1973, Prix de L'académie du Jazz 1984+ Prix Charles Cros avec Steckar Tubapack, Prix Charles Cros 2002 avec Paris Musette, Prix du disque lyrique (Musique renaissance) 2013 avec le Lachrimae Consort.

 

GC

__________________________________________________________

Commenter cet article

mong 17/04/2017 10:20

bonjour, et merci pour eux ! Un petit mot particulièrement sur Thomas Savy, dont les nuances à la clarinette basse m'arrachent des émotions rares ! A écouter absolument, en live ou en disque !

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/