Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

04 Oct

Lutte contre les dérives sectaires : où sont les Obédiences ?

Publié par Sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Dérives sectaires, #Obédiences

Lutte contre les dérives sectaires : où sont les Obédiences ?

La disparition de la MIVILUDES, Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires, n'a pas émue les obédiences qui n'en font aucun sujet de réaction. Nul communiqué, nulle protestation. Circulez, y-a rien à voir...

 

1999-2011, douze années au cours de lesquelles les principales obédiences maçonniques françaises (GODF, DH, GLDF, GLFF, GLMU, GLMF, GLF-MM) ont fait vivre une commission interobédientielle de lutte cotre les dérives sectaires. Chacune se dotait d'un référent, souvent membre de leurs exécutifs et des réunions régulières permettaient d'harmoniser les éléments d'analyse du phénomène sectaire, d'en suivre l'évolution avec les contributions des experts (Anne Fournier, Miviludes et Catherine Picard, députée, présidente de la commission parlementaire d'études sur les sectes) et d'élaborer des réactions communes. Las, ces temps sont révolus. 

 

Qu'il me soit permis, sans nostalgie mais avec une certaine reconnaissance pour l'oeuvre accomplie, de rendre hommage alors qu'ils sont passés à l'Orient Eternel, à Anne Fournier, notre Soeur qui a animé la commission du Droit Humain tout en étant membre de la MIVILUDES au titre du ministère de l'Education Nationale et au frère Xavier Pasquini, journaliste à Charlie Hebdo, qui fut le premier conseiller de l'ordre du GODF à prendre en charge le dossier, à la demande d'Alain Bauer, alors Grand-Maître. J'ai eu l'honneur de lui succéder quelques années plus tard (2008-2011) à la demande de Pierre Lambicchi puis de Guy Arcizet, les deux Grands-Maîtres avec lesquels j'ai travaillé. Et puis, après, bien malheureusement, plus rien !

 

La lutte contre les dérives sectaires est une priorité des actions de la Franc-Maçonnerie libérale a-dogmatique dès lors que l'on considère que l'activité des sectes vise à mettre en état de sujétion les individus, situation pouvant aller jusqu'à abuser de leur état de faiblesse. Cette lutte est un enjeu, celui d'un rapport de forces pour garantir la liberté de conscience.

 

C'est sur cette base que j'ai été confronté au phénomène sectaire dès 1998. Elu vénérable maître de la loge "Droiture et Solidarité" (GODF, Paris), j'ai été confronté à la situation où l'un de mes frères était l'organisateur d'un colloque médical parrainé par trois ministres où l'un des intervenants était un membre éminent de la Scientologie. La révélation de ce fait conduisit les trois ministres (dont Claude Evin et Georgina Dufoix) à retirer leurs parrainages et le Conseil de l'Ordre du GODF, par la voix de son Garde des Sceaux et du Timbre, Alain Bauer, à demander des comptes à ma loge, donc à son Vénérable, c''est-à-dire à moi...

 

J'ai découvert, "en direct", ce qu'était la réalité du phénomène sectaire et le détail des stratégies intrusives que la Scientologie utilisait pour accroître son influence.

 

Le journaliste Emmanuel Fansten en a rendu compte dans ce livre.

 

A cette occasion, et souhaitant "sortir par le haut" d'une telle situation, j'ai proposé, via les circuits d'usage, la modification de notre règlement général. Elles ont été adoptées par le Convent de 2002 et se présentent, désormais, sous la forme de ces deux ajouts :

 

ART. 76. - CONDITIONS D'ADMISSION.

6) ne pas être adhérent ou sympathisant d'une association ou d'un groupement considéré comme un mouvement sectaire et notamment d'une organisation dont la philosophie ou les agissements sont incompatibles avec les valeurs du Grand Orient de France, c'est-à-dire visant à détruire, à déstabiliser et à aliéner l'être humain.

ART. 93. - SUSPENSION.

8) l'appartenance, la collaboration de droit ou de fait à une association ou un groupement conduisant directement ou indirectement à détruire, à déstabiliser ou à aliéner l'être humain.

 

Une politique publique exemplaire.

 

L'originalité de la politique publique de lutte contre les dérives sectaires et la raison de sa pérennité au delà des appartenances politiques des gouvernements (dont celui de la cohabitation) tient dans la pérennisation de l'existence de la MIVILUDES et, particulièrement, du maintien de son caractère interministériel. De Juppé à Philippe, en passant par Jospin et Hollande, cela a été d'autant plus déterminant que ce caractère a pu soustraire les objectifs de la mission aux effets des modes sécuritaires, aux aléas des feuilles de routes opportunistes, pour rester au niveau de la défense de l'Intérêt Général qui ne peut être garanti que par sa présence dans la logique politique de l'hotel Matignon. 

 

Ou sont nos obédiences ?

 

La suppression de la MIVILUDES aurait du susciter la désapprobation des obédiences maçonniques qui ont contribué dans la première décennie du XXI° siècle à une réflexion commune sur le phénomène sectaire. Que se passe-t-il ? Auraient-elles, elles aussi, succombé aux charmes, vraiment pas discrets, d'un Tom Cruise triomphant dans son très parisien "Mission Impossible", mais toujours "ambassadeur urbi et orb" de la Scientologie ?

 

Où sont-elles aujourd'hui ?

 

Où sont les défenseurs de la Laïcité ?

Où sont les défenseurs de la Liberté de Conscience ?

Où sont les défenseurs de l'émancipation ?

0ù sont les défenseurs de l'égalité entre les hommes et les femmes ?

 

Anne, toi qui insistait tant, sur l'importance de connaître le contexte de l'histoire des hommes pour les comprendre, qui accordait tant de temps et d'efforts à permettre la réflexion de tes proches ;

 

 

Xavier, toi qui portait si haut le combat pour la liberté d'expression et de penser des hommes et des femmes, qui a tant donné de ta vie pour la défense de cette liberté fondamentale, ;

 

 

aidez nous à les réveiller...

 

Gérard Contremoulin

_________________________________________________

 

 

 

Commenter cet article

Jean-Luc Bissec 05/12/2019 11:50

Article très intéressant sur le risque de développement des dérives sectaires mais avec toutes les publicités le coupant, on ne sait plus si on doit donner son avis sur cet article ou ces articles ????????????

Sous la Voûte étoilée 05/12/2019 14:02

Il n'y a qu'un seul espace de publicité Jean-Luc Bissec. Pour le reste ce sont des illustrations. A vous de faire le commentaire que vous souhaitez.
Merci par avance.

dardenne daniel 04/10/2019 10:17

J'ai exprimé la même réaction que toi, Mon TCF Gérard, sur l'excellent BLOG des époux NICETTE
"Les amis philosophes de REIMS" qui, dans leur lettre n°89 ont consacré l'intégralité de cette lettre
au "phénomène" sectaire... Puisque nos Obéd. ne le font pas, je suggère à tout un chacun, dans son At, de "consacrer" une Ten. à étudier cette "dérive sectaire"!!! MERCI de te battre pour dénoncer d'une part, ce "problème" et, d'autre part, le silence assourdissant de nos S.G.M. !!! Très Frat... et bon courage !.

Sous la Voûte étoilée 04/10/2019 16:39

Je crois que toute initiative visant à attirer l'attention de nos frères et de nos soeurs est bienvenue. Mais il faudra aller plus loin. Des Tenues collectives devraient pouvoir être organisées. Les orateurs disponibles et bons connaisseurs de ce dossier existent. A commencer par Catherine Picard, rapporteur de la loi qui porte son nom et ancienne présidente de l'UNADFI (quinze ans).

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)