Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

27 Jan

A partir du 27 janvier 1945, la libération des camps de la mort.

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Mémoire

auschwitz liberation armee rouge small

Survivant du camp d'extermination d'Auschwitz lors de sa libération par l'Armée Rouge

La libération des camps de la mort par les alliés doit être célébrer dans le cadre de passage de la mémoire, projet que défendait si bien notre regretté Frère Sam Braun.

Le 27 janvier 1945, le camp d'Auschwitz était libéré par l'armée rouge. Il s'intégrait dans l'opération d'anéantissement du peuple juif, nommé "solution finale", plan adopté lors d'une conférence de Wansee le 20 janvier 1942. 

auschwitz-memoire_scalewidth_630.jpg

Porte d'entrée du camp d'extermination d'Auschwitz.

La connaissance de ces faits historiques tragiquement insoutenables ne doivent pas pouvoir être occultés, oubliés, niés. Le procès de Nuremberg a marqué une étape indispensable dans ce travail de mémoire de l'histoire en créant le délit de "crime contre l'humanité". Cela n'empêche pas certains comme André Faurisson de minimiser, nier, c'est-à-dire de réécrire l'histoire dans une optique négationiste de la Shoah. 

Sam Braun et un certain nombre de ses camarades, femmes et hommes, anciens déportés, ont entamé un travail dit de "passeurs de mémoire". Ce blog a rendu compte de ce travail (ici, ici, ici, ici, ici et ). Des documents existent qu'il faut faire connaître (ici, ici, ici).

L'histoire des "sonderkommandos", ces auxiliaires forcés de l'administration industrielle de la mort, a fait l'objet de beaucoup de recherches dont un film qui a été projeté sur Arte. Les "Einsatzgruppen" de Reinhard Heydrich ou groupes d'élites spécialisés (souvent SS) dans l'assassinat des francs-maçons, des juifs, des communistes et des intellectuels.

Cette période lugubre de l'histoire de l'Europe ne doit pas s'effacer. L'exacerbation des différences entre les peuples, entre les ethnies, entre les individus ne peut que nous y ramener. Ne pas oublier est une necessité.

Mais si elle est une condition nécessaire, l'actualité, notamment de ce "jour de colère" nous montre qu'elle n'est pas suffisante. Il nous faut aussi expliquer comment, dans quelles conditions, cela a été possible.

 Sait-on qu'il a existé un camp d'extermination en France, le camp du Struthof , à coté d'Obernai ?

Les obédiences maçonniques ont apporté leurs contributions dont le GODF (ici, ici ici et ).

 

C'est une tâche urgente et indispensable pour tous républicain.

 

Gérard Contremoulin

_________________________________________________________

Commenter cet article

Halioua 12/06/2015 17:51

Félicitations pour ce rappel de ce qui constitue la page la plus noire du XX ème siècle.

CALOYANNIS DIDIER 01/02/2014 19:56


Bonjour,


Ce texte est parfait


Cordialement


DIDIER

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)