Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

16 Dec

A propos de la maçonnerie libérale et mixte en France

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

 

La Grande Loge Mixte de France qui va fêter ses 30 ans a parfois du mal à exister dans le la recomposition en cours du paysage maçonnique français décrit ici.

Bandeau-GLMF.jpg

Lors de sa création de la GLMF,  il s'agissait de faire vivre des Loges mixtes libérales et adogmatiques.

Le GODF et plusieurs dizaines de ses Frères se sont investi dans la création de la GLMF ; certains d'entre eux ont toujours la double appartenance.

De par cette naissance, les textes et le fonctionnement de la GLMF sont globalement ceux du GODF  ; les rites pratiqués sont quasiment les mêmes.

La GLMF s'est développée de manière continue et a maintenant environ 4000 membres dans une parité presque parfaite (1 ou 2% de plus en faveur des femmes).

Depuis quelques années, l'harmonie n'est plus toujours là. L'obédience enregistre de nombreux départs individuels, mais aussi de loges entières.  

A l'heure où la mixité devient banale au GODF on peut se poser la question du sens des efforts nécessaires pour la survie, à ses côtés, d'une petite obédience mixte pratiquant la même maçonnerie (je ne parle pas ici de la GLMU que je connais moins bien, mais pour laquelle les mêmes questions pourraient se poser).

Des Soeurs et Frères disent être attachés aux spécificités de la GLMF qu'ils ne retrouveraient pas au GODF et qui font de la GLMF une obédience pas comme les autres : La taille humaine et une authentique pratique (au moins dans les proportions) de la mixité. Est-ce suffisant pour résister aux dysfonctionnements de ces dernières années ?

On assiste à une dérive de l'obédience menée par un groupe qui, introduisant de "nouvelles" pratiques rituelliques, semble vouloir mettre en place une structure pyramidale. Il a fallu aller en justice profane pour contrer les actions visant à mettre sous tutelle le Grand Chapitre Général de la GLMF. Les relations avec les autres obédiences notamment à propos de la double appartenance ont généré des crises. Il y a quelques années,  l'obédience a dû se "séparer" de son Grand-Maître en cours de mandat. Depuis, les conseils de l'ordre n'ont pas réussi une seule fois à mettre en place un exécutif qui fonctionne vraiment correctement. On pourrait illustrer cette affirmation par une liste malheureusement assez longue de faits dont certains sont assez graves. Le dernier date du convent d'octobre 2012 après lequel un ancien Grand-Maître, est accusé par plusieurs loges d'avoir fait, en plein convent, une dénonciation calomnieuse envers un candidat au conseil de l'ordre.

Pour faire fonctionner une obédience de cette taille, il faut des cadres responsables, compétents et disponibles. En face de l'exécutif élu, il est aussi nécessaire, comme dans toute structure démocratique, de compter sur un contre pouvoir, pourvu des mêmes qualités et  jouant son rôle d'observateur d'éventuelles transgressions des règles écrites ou admises par l'obédience.

On ne peut que constater que si la GLMF a bien démarré grâce au dévouement et la qualité des cadres des premières années, elle souffre maintenant d'un grave déficit en la matière, risquant de provoquer l'épuisement des bonnes et dévouées volontés qui  tentent de faire vivre cette maçonnerie mixte.

La mixité maintenant réalité au GODF va permettre de rendre de plus en plus acceptable la maçonnerie libérale française, avec son histoire, ses combats et ses acquis à ceux qui ne la regardaient même pas par le fait que la non-mixité la rangeait avec les institutions poussiéreuses et réactionnaires des siècles derniers. Au GODF, il serait profitable que la mixité devienne réelle c'est-à-dire que la féminité sorte rapidement de la marginalité en terme d'effectif.

S'il n'est plus possible de redresser, malgré les efforts, le fonctionnement de la GLMF il semble que la maçonnerie libérale et adogmatique française pourrait gagner en rayonnement et en efficacité initiatique en regroupant au sein du GODF l'ensemble des Loges en accord avec ses principes, traditions  et règlements.

Medaille-anniversaire.jpg

La GLMF a pleinement joué son rôle pendant trente ans. Grâce à elle les idéaux et pratiques initiatiques partagés avec le GODF ont pu vivre et se développer dans des loges mixtes.

Pourra-t-elle continuer ?

Yves Barbier

_________________________________________________________

Commenter cet article

réboussié 21/12/2012 19:19


Manipuler un convent ? Il me semble que les décisions relèvent d'un vote ? Et le délégué au convent à été élu dans sa loge ? Mais une loge une voix ? Chaque votant pourrait être porteur du nombre
de frères dans sa loge par exemple ... on doit pouvoir trouver d'autres solutions , ...Pour moi , et c'est pour cela que j'y suis toujours, il y a deux acceptions de la FM.


La vie du GO, c'est pour moi la partie profane , la gestion , une part indispensable , que certains y trouvent ou y aient trouvé des avantages ...surement ....et de très diverses manières ,
surement aussi, cordonnite , par exemple , mais est ce l'apanage de la FM ?


Les faits divers de la presse à scandale ? ou judiciaire ? Un député FM pris la main dans le pot de confiture ? C'est en tant que FM ou que député ? La FM club de rencontre ? J'en connais des
plus efficaces ..


La FM c'est aussi , faut pas l'oublier, un truc qu'on qualifie d'initiatique ....Travail sur soi avec les autres .....amélioration de la race ... humaine ...


Quand on parle d'obédience, on parle organisation.......Mais un détail, si on fait le bilan du GO, la seule que je connais un peu , combien d'hommes qui sont passés dans ses loges ? Bien sur , on
n'est pas l'ENA ou Science Po, mais on est venu (en principe ) pour travailler intellectuellement, se frotter à d'autres , je ne connais pas d'autre structure qui puisse apporter autant pour peu
bien sur qu'on rentre dans le cirque ...Mais on peut y venir parce que c'est sympa , tu verras.. on fait des bouffes après , on se marre , on se fait des potes ...et puis il y a Machin ... et
aussi ...On dit qu'il existe des maçons sans tabliers ( l'abbé Pierre , par exemple , ) qui causent ou pas, mais qui agissent, et il y a toujours un comique pour rajouter "il y a aussi des
tabliers sans maçons!" .


La FM n'est pas un syndicat ou un parti politique , comme vous savez tous , en principe . Mais des frères qui ont parfaitement intégré ceci dans leur logiciel personnel ? Je ne suis pas
sociologue et n'ai pas fait de sondage , mais on serait peut être surpris par le résultat ....Nulle critique ou jugement quelconque , mais l'initiation , le rite , le symbolisme , aujourd'hui ,
ça vaut Bugarach ou le New age  pour une bonne partie de la population ...


Quand on mélange cause et conséquence, opinion et argument , fin et moyen, constat et jugement ....on peut c'est vrai apparaitre pour des comiques ...ou des réveurs , cad des OUT, des qui n'ont
pas et n'auront jamais de Rolex ...Mais sans berge , le fleuve devient marécage, et il ne faut pas se moquer du crocodile tant qu'on n'est pas sorti du marigot ...


Il y a des vieux crocos chez nous c'est vrai .....ce sont eux qui m'ont appris la fraternité , et beaucoup d'autres choses encore , à leur résister par exemple , le mot est mal choisi , le vrai
maitre c'est celui qui est heureux de se voir égalé puis dépassé par l'apprenti qu'il a formé ...Serons nous tous  capables d'être des maitres de cette race ou de cette qualité ?


Grands mots ? sentimentalisme ringard ? Oui, sur et affirmé , mais si  fraternité est un mot creux comme "libéralisme" ou"social démocratie"par exemple , venez donc chez nous , on vous
expliquera ... et si vous pouvez comprendre , vous comprendrez qu'on peut y rester 20 ans ...et plus , et aussi dire adieu le soir de son initiation , no problemo, non plus .....ça a été un
plaisir .....

bertre 21/12/2012 17:40


L'auteur de ce texte a un raisonnement qui respecte la logique et son questionnement est justifié.


Pourtant je me permets, moi qui  a une très courte expérience de la GLMF, de faire quelqies remarques:


 Une obédience de 4000 membres , arrivant brusquelement après un accord entre chefs , au sein d'une obédience 10 ou 15 fois  plus nombreuse, ne manquerait pas de créer des problèmes
d'intégration.


Les personnes qui "manipulent" les convents, comme nous le décrit notre Frère, pour le plus grand déshonneur de la Maçonnerie, irons t ils  continuer leurs ignominies au GO?


Notre Frère, fait allusion aux usages démocratiques  qui  sont de mise dans les loges de la GLMF. Je ne constate pas que cette attitude soit constante dans l'Atelier ou je travaile. Je
viens d'une obédience réputée pour ses pratiques anti démocratiques. Je n'ai pas trouvé, à la GLMF, de manières bien différentes de celles que j'avait connues, hélas, ailleurs.


 

réboussié 17/12/2012 12:55


GO moi même , je pourrais volontiers participer à l'établissement de la liste des jérémiades envers cette obédience . Mais ce sont les frères qui constituent l'obédience ...et pas l'inverse ...ça
semble assez partagé chez nous , cette idée, ce qui fait que c'est un peu l'antibiotique naturel qui nous protège des inondations , mais pas des orages bien sur . Et vu la crise morale actuelle,
je trouve qu'on s'en tire pas mal, le principe de Peters , on en fait une planche humoristique tous les ans , mais on ne le mets pas en pratique pour nos élus .


L'ennui naquit un jour de l'uniformité, smal is beautifull, on doit pouvoir en trouver d'autres , Darwin ? Il y a des petites structures très fraternelles , des hommes et des femmes qui relèvent
peut être effectivement d'une certaine anarchie , ni Dieu ni maitre , qu'il disait , mais sans ce coté "libertaire" ? est on un homme , une femme de progrès ? Le plus effrayant ? ce sont les
bruits de bottes ? ou le silence des pantoufles ?


Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon père , la maison du père ne serait elle pas laïque ? dis donc ?????, Ah!, ces baleines qui  veulent tout avaler, marcher au pas , oui mais au
mien , bien sur , tous dans le même camp, mais je reconnais , c'est mieux pour la surveillance ,( VM, puis je aller faire pipi?-, une seconde , mon TCF, je me renseigne ,  )regardez le
libéralisme en économie ???il y a le mot liberté ? Mais on se regroupe , on concentre .... le capital ...et après ??? Concentrez , concentrez ....faites des camps pour ça , .... sans moi ... bien
sur , sans nous j'espère ....Vive la (1/2) révolution


NB, ça m'ennuie un peu de rejoindre ceux qui pronent l'anarchie , vu le bordel ambiant , ça pourrait être pris comme un désir refoulé de retour à l'ordre ......


Le système pyramidal ? Appelez moi Dieu ! Au téléphone ? Chef? ..........Casse toi Pôvre C ......

HAUVUY 16/12/2012 17:52


Mon cher Yves ,


Je pense que tu as raison sur tout et tort sur l'essentiel .


Nos obédiences ne sont pas démocratiques :  une loge ,une voix .Il est donc difficile de changer le système de l'intérieur et impossible de l'extérieur.


Ainsi ,le GODF n'est pas mixte comme tu le dis .il n'y a pas de genre au GO .Ne ris pas .C'est le seul moyen qui a permis aux loges partisantes de la mixité de le devenir.Ainsi ,Il y a dans mon
département une loge du GO qui porte le nom de "Pionnier du Progrés" .les frères refusent les soeurs du GO ils reçoivent les visiteuses sauf celles du GO (ce qui est interdit ) .Un de mes deux
ateliers a initié l' épouse d'un frère de cette loge ...


La multiplication des obédiences empécherai de maçonner ?


La GLMU a modifié sont réglement intérieur lors d'un de ses derniers convents pour diviser par deux le nombre de ses juges de justice maçonnique pour la seule raison qu'elle ne pouvait plus les
former ni rembourser leurs frais .Les juges "supprimés" n'ont même pas été avertis.Crois tu que cette obédience s'est arrétée . Non ,elle continue ...


Il y a trop d'obédiences mixtes ? A qui cela pose un problème ?


A nos illustres frères et soeurs des conseils des(ordre)s ? Non.


A nos frères et soeurs des ateliers de perfectionnement ? Non.


A des frères et des soeurs qui quitterai la maçonnerie pour cette seule et unique raison ?Non.


Regarde Yves ,tu es tout seul .Non ,nous sommes deux .Si tu en trouve un troisième , ont  pourrait crééer une fraternelle ?


Avant de changer la maçonnerie ,on pourrait changer le monde.


Vive l'anarchie


Fabrice GODF et GLMU.

Roland Bosdeveix 16/12/2012 14:01


Mon BCF Barbier,


Tu nous barbes avec ton espèce de "je sais", cette tournure d'esprit très caractéristique de ceux qui se veulent fraternels et qui, en bons donneurs de leçon, plantent des banderilles.


Tu as la chance - je l'espère du moins - de pouvoir lire dans la mare de café. Moi, je n'ai pas la science infuse et je dois te dire que, peut-être parce que je connais trop le GO au moins dans
son profilage actuel, les brebis égarées de la GLMF et de la GLMU ne rentreront pas forcément dans le bercail du GO. D'ailleurs ton propos ne l'incite guère et je dirais même que, maladroitement,
il conforte mes propos.


Je te remercie pour la liberté de tes propos. Bien fraternellement à toi.

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)