Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

24 Jan

André Henry : 50 ans d'engagements !

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Evènements Maçonniques

Andre-Henry-0542.JPG Fêter un jubilé maçonnique -50 années- est un moment rare, autant que la personnalité honorée. Andre HENRY, puisqu'il s'agit de lui, imposait le respect et la dignité mardi soir à Créteil.

Ce respect qu'il inspire est un sentiment qui rend fier, un sentiment qui élève, un sentiment qui replace chacune et chacun devant ses propres responsabilités. Et moi, qu'aurai-je fait ?

Oui, qu'aurai-je fait ?... C'est à cette question que ces propos renvoyaient pendant qu'il nous faisait part des 5 défis par lesquels il souhaitait résumer ses 50 années de vie maçonnique, syndicale et politique. Un grand Monsieur ! Un "instituteur", celui qui "institue" l'autre dans une relation d'égalité.

 

Andre-Henry-0552.JPG Le Syndicalisme et la Franc-Maçonnerie. Jeune instituteur dans les Vosges  (Thaon les Vosges) et tout de suite syndiqué au Syndicat National des Instituteurs (SNI), il en devient secrétaire départemental adjoint puis pressenti pour prendre le 1° poste. C'est alors que celui qu'il allait remplacer lui assigne, aussi, d'être Franc-Maçon. Cette feuille de route, qu'il suit, le conduit sur les colonnes de la RL "La Fraternité Vosgienne" en janvier 1963. Puis ses responsabilités deviennent nationales et il quitte Epinal pour Paris. Il rejoindra la RL "Europe Maçonnique" puis la RL "Condorcet 89", à Créteil où il se fixe avec Odile, son épouse, également institutrice.

De ce parcours en Loge il retient cette pratique des débats où l'on ne s'affronte pas, où l'on doit écouter toute parole, où l'on réfléchit ensemble, où l'on affine son raisonnement. Il en acquiert la force de conviction qui fut la sienne au Secrétariat Général de la FEN (1974-1981), la Fédération de l'Education Nationale, dont il sut porter les effectifs à leur apogée avec ses 530.000 membres.

 

Andre-Henry 0544-copie-1 A cette époque, on parle de la "forteresse enseignante" qu'André a réussi à faire entrer dans le groupe restreint des grandes organisations syndicales françaises "représentatives" (1975). Et puis, toujours soucieux de formation, c'est sous son mandat que sera créé le "Centre Fédéral de Formation". 

 

Andre-Henry, Ministre à qui l'on doit le  Puis comme Ministre du Temps Libre, de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, se rappelle-t-on qu'on lui doit le "chèque-vacances" ? Une formule qui fait appel à la contribution patronale dans le financement des vacances des salariés... Il sera le ministre qui aura revalorisé l'Education Populaire par une politique volontariste sur les pistes ouvertes par Léo Lagrange et le Front Populaire puis par un volet du Plan Langevin-Wallon. Il doublera les effectifs des corps pédagogiques de son ministère par un recrutement important en 1981-82. 

J'ajoute qu'aux élections municipales de 1982, il "croisera le fer" avec Philippe Seguin à Epinal et chacun se respectera dans une sorte de pacte humaniste... Philippe Seguin gagnera et André reviendra se consacrer à son ministère, lui, " Le Ministre qui voulait changer la vie..."

Il ne dira rien non plus, de cette épreuve qu'il lui fallut affronter quand, après de longues négociations avec les responsables associatifs, le Président de la République ne lui laisse pas présenter son projet de loi sur le développement de la Vie Associative. On connait la phrase de Jean-Pierre Chevènement... Le ministre Franc-Maçon s'inclina dignement devant la volonté de celui qui l'avait accueilli au Gouvernement, lui, le syndicaliste qui avait un jour, accueilli François Mitterrand à la FEN. J'imagine qu'il s'est agi là de ces blessures d'honneur qui ne se peuvent oublier. Mais, quand on est André Henry, on ne démissionne pas ! Là encore, André, ta force de caractère et le poids de tes convictions édifient...

 

Andre-Henry 0550 La laïcité. Valeur, ou plutôt coeur de l'engagement, par lequel peut exister la Liberté de Conscience. Elle doit être l'objet d'une grande vigilance de la part des Francs-Maçons. Elle compte parmi les éléments constitutifs de la République qui ne sont jamais définitivement acquis ! 

 

La mixité. André nous indique qu'il est de ceux qui se demandaient pendant combien de temps le GODF allait-il rester à la traine du progrès au risque qu'il ne reste plus en Europe que le Vatican et le GODF à refuser les femmes. Tout cela au nom de la Tradition. Et il cite cette phrase de Jaurès : "la Tradition ce n'est pas de couver des cendres mais d'entretenir un brasier"... Alors, nous dit-il, il y a tant de brasier à entretenir pour un Maçon. Il lui faut réfléchir à ce beau nom de "Combat". Oui, il y a des "combats" à mener...  

 

L'Europe. Après près de 3 siècles de conflits et de guerre entre les deux grands du continent européen, la lucidité et le courage de Konrad Adenauer et de Charles De Gaulle a permis de sceller un pacte de paix, dans laquelle nous vivons depuis. Rien n'est plus précieux que cette Europe qu'il faut continuer de construire sur des bases laïques. Et André plaide pour que les obédiences adogmatiques retrouvent le chemin de l'union pour lutter contre les lobbies religieux que l'on a vu à l'oeuvre lors du projet d'inscrire dans le préambule du TCE (en 2005) "les origines chrétiennes de l'Europe". Pourquoi pas alors y inscrire aussi les origines athées, agnostiques, juives, etc. Bref, pense-t-il, sans l'intervention des Francs-Maçons et notamment du GODF, cette bataille aurait été perdue. Raison de plus pour organiser la Franc-Maçonnerie adogmatique à l'échelle européenne... 

 

La question des "vérités". Répandre les vérités acquises, c'est une préconisation qui nous oblige à agir en dehors du Temple. Surtout, ne gardons pas pour nous les bribes de vérités que nos débats et notre méthode permettent de faire émerger... A quoi serviraient-elles si nous les gardions pour nous ? On comprend alors le rôle que la Franc-Maçonnerie a joué dans sa vie... S'armer intellectuellement, s'armer d'une juste tolérance, comprendre les apports de l'altérité, comprendre, prendre avec soi...

 

Et puis l'Emancipation. A une question qui visait à lui faire décrire ce que serait pour lui les principaux axes de combat dans notre monde en plein bouleversement, l'Emancipation fut sa réponse. Car elle est en quelque sorte le produit de ses cinq défis.

 

Une soirée émouvante, en présence de deux anciens Grands Maîtres du GODF, Patrick Kessel et Guy Arcizet, d'une délégation du Conseil de l'Ordre composée de Philippe Car et Christian Brunet et d'anciens conseillers de l'ordre (Jean-Pierre Weisselberg et votre serviteur), se sont mêlés quelques évocations de grands souvenirs tant syndicalistes, maçonniques que politiques autour de celui qui est pour ses amis, une référence, un guide pour construire encore, pour construire toujours...

 

Merci André pour ces perspectives que ton action sait tracer, aujourd'hui encore et selon notre souhait à tous, longtemps encore...

 

Andre-Henry 0537-copie-1 Merci à ALF pour cette belle galerie de dessins...

 

Gérard Contremoulin

___________________________________________________________

Commenter cet article

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/