Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

05 Apr

Cahuzac : communiqué du Conseil de l'Ordre du GODF.

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

LOGO GODF 1728    Communiqué

 

Précisions à propos de M. Jérôme Cahuzac.

Dès le prononcé des déclarations de l'ancien ministre le 2 avril, le Conseil de l'Ordre du Grand Orient de France a décidé de saisir en urgence son instance de justice interne en vue de suspendre sans délai M. Jérôme Cahuzac en raison des poursuites dont il fait l'objet devant la justice de la République. Son éventuelle condamnation entraînerait de facto son exclusion de l'obédience.

 

Commenter cet article

réboussié 10/04/2013 09:21


En d'autres temps , ce texte aurait pu émaner de chez nous ? ou bien on l'adopte comme manifeste ? mais on lit tout ça depuis longtemps , merci Gérard pour cette mise en ligne , envoie en une
copie au Grand Maitre , pour diffusion au CO , qui peut l'adresser à toutes les loges  (copie aux obédiences amies ) ,


Savoir , Pouvoir, Oser , se Taire ... c'est un peu nous aussi ? (réf: une table connue des initiés ?? )

ouroboros 08/04/2013 18:22



Cahuzac, symptôme de la collusion


entre monde des affaires et direction de l’Etat


avril 2013


tribune Le Monde.fr | 05.04.2013


Le Monde.fr | 05.04.2013



L’indignation face à « l’affaire Cahuzac » est justifiée. Elle ne représente pourtant que la face émergée d’un immense iceberg. Sa faute est individuelle, certes inexcusable. Elle témoigne
d’une inconscience révélatrice à l’égard de la conception qu’un homme d’État devrait se faire de sa fonction. Mais cette faute procède d’une dérive collective des élites au pouvoir ; une
dérive de longue durée. Car de quoi Cahuzac est-il le symptôme ? De l’indifférenciation entretenue entre les affaires de l’État, publiques s’il en est, et les affaires privées de l’industrie
et de la haute finance. Cette collusion entre monde des affaires et direction de l’État et le positionnement interchangeable du personnel politique et des managers privés sont devenus affaire
courante, que ce soit à droite ou à gauche depuis que cette dernière s’est convertie pour partie aux logiques néolibérales dominantes.

Le grand public n’en connaît que les exemples les plus frappants : Jean Peyrelevade passant de Matignon au Crédit Lyonnais, Jean-Charles Naouri des Finances à Rothschild puis à Casino, Louis
Gallois de Matignon à EADS, Loïck Le Floch-Prigent du ministère de l’Industrie à Elf, Louis Schweitzer de Matignon à Renault, etc. Tous firent des affaires en hommes d’affaires, avant,
parfois, d’être missionnés par des gouvernements, et ce quelle que soit leur couleur politique, pour indiquer à l’État comment se mettre plus efficacement au service des entreprises. Combien
d’autres membres de cabinets ministériels firent de même ? Ils sont légion. Certains développements récents ont laissé pantois. Un secrétaire général adjoint de l’Elysée qui devient président
de Natixis. Le directeur de cabinet de la ministre de l’Economie promu président de France Telecom. Entre autres.

On dira que ce type de collusion a toujours existé. C’est vrai. Mais deux éléments sont relativement nouveaux dans la situation actuelle. D’une part, la circulation entre haute fonction
publique d’État et direction des entreprises du CAC 40 est plus rapide et systématique qu’elle ne le fut jamais et se trouve facilitée à mesure que Sciences-Po, l’ENA et même Polytechnique,
se transforment, elles aussi, sans cesse davantage, en business schools. C’est ainsi que les recettes et les modèles du privé, intériorisés très tôt par les futures noblesses d’État
comme seules solutions « réalistes » et même pensables, leur font appréhender comme parfaitement « naturelles » ou « incontournables » les recettes de « gouvernance » ou de « management »
qu’ont mises en place leurs prédécesseurs dans les cabinets ministériels antérieurs. De sorte, qu’au mieux ils les modifient de façon cosmétique, et que, communément, ils les reproduisent et
les prolongent. D’autre part, la continuité des politiques développées par la gauche et la droite au pouvoir, favorisée par cette évolution de la haute administration, entérine, pour
l’essentiel, le fonctionnement du capitalisme financier, et légitime ainsi certains modes de comportement personnel.

Quand rien n’est fait pour casser la cupidité des marchés financiers, quand l’activité économique des grandes entreprises n’a plus pour objet que de verser des dividendes toujours plus
importants aux actionnaires, quand les rémunérations des grands patrons explosent, comment s’étonner que des individus, si haut placés soient-ils, ou parce qu’ils sont haut placés justement,
ne se laissent pas eux aussi tenter ? Qu’a fait Jerôme Cahuzac ? Il était conseiller du ministre de la Santé, il s’est reconverti dans l’entreprise privée (en chirurgie capillaire) et le
conseil aux multinationales (pharmaceutiques). On veut faire de lui un cas particulier. Il n’est que la manifestation la plus éclatante et la plus symbolique - un ministre chargé de lutter
contre la fraude fiscale qui fraude -, de l’effacement progressif des frontières entre monde des affaires et haute fonction d’État. La fraude fiscale dont s’est rendu coupable Jérôme Cahuzac
n’est que la manifestation de l’avidité érigée en système, son mensonge celle de la croyance en la toute-puissance du pouvoir. Il est dès lors trop simple d’accabler le seul Jérôme Cahuzac,
malgré ses fautes, de tous les maux. Mieux vaudrait analyser quels processus sociaux et politiques ont favorisé un tel parcours.

Les mesures annoncées par le président de la République seront un emplâtre sur une jambe de bois. D’abord, parce que l’une d’entre elles témoigne d’une méconnaissance de la Constitution, les
juges étant seuls à même de décider de la durée des peines à l’issue d’un procès. Ensuite, parce que, en cette affaire, l’indépendance de la justice n’est pas en cause, même si une refonte du
Conseil supérieur de la magistrature s’avère nécessaire. Mais surtout, ces mesures ne disent rien quant à la nécessité de transformer les représentations actuelles de la réussite sociale, ce
qui suppose s’attaquer à la racine du mal, un système économique et social basé sur la recherche du profit maximum et qui produit des individus à son image.

Sandra Demarcq, Pierre Khalfa, Francis Parny, Willy Pelletier sont membres de la Fondation Copernic.


Philodeme 07/04/2013 15:35


En effet il ne faut pas confondre les liaisons établies par effet d'aubaine et par copinage au bar des restaurants hupés où l'on se refile les bons tuyaux


et un complot mondial.  


 

réboussié 07/04/2013 15:18


une question à Philodème ? pensez vous cher ami , que eux aussi ? ils sont partout ? les adorateurs , bien sur , pour les veaux .....

Philodeme 07/04/2013 13:58


les liaisons dangereuses ne sont pas que sexuelles


http://www.hebdo.ch/les-blogs/la-r%C3%A9daction-en-ligne/compte-cahuzac-et-ump-en-suisse-un-voisinage-saisissant


 

Philodeme 07/04/2013 11:50


je suis toujours perplexe sur des termes généraux comme "les idées du FN".


Il faut préciser et citer lesquelles différencient le FN du Front de Gauche, ou de l'UMP etc. etc. car on retrouve par exemple la grande défiance du FN vis à vis de l'UE telle qu'elle se
présente et fonctionne actuellement un peu partout. Les partisans du non en 2005 on été injuriés copieusement et le point Godwin franchi sans arrêt à leur égard. Ils attendent toujours
des excuses d'ailleurs !


Le contrôle de l'immigration là aussi beaucoup de personnes, sauf les marchands de sommeil et les employeurs au noir sur les grands chantiers, pensent que ce n'est pas si simple et ils ne sont
pas forcément des admirateurs du moustachu de 1933 !


Par contre l'histoire du compte suisse de Cahuzac m'amuse par rapport au FN et ce qu'en disait la première femme de JMLP ...


Il doit y avoir du beau monde, en nombre, inscrit sur les tablettes des banques suisses. Les adorateurs du Veau d'Or n'ont pas de parti politique attitré, ils peuvent être dans n'importe
lequel ou dans aucun. 


 

réboussié 07/04/2013 09:50


et si on ne regarde pas le doigt mais plus haut , on voit Cahuzac semble t il très près du FN , et depuis longtemps , lorsqu'on lisait ici même les risques de perfusion des idées FN en FM ???
c'était de l'humour ??


 Mais je ne suis pas un fusible , n'est ce pas , mes TCF , on n'est pas des pigeons non plus , Cahuzac , c'est un élu du PS , et croire que la social démocratie a un rapport
direct avec le socialisme comme on l'entend chez nous , ( humanisme , intérêt général, démocratie , LEF.....) ça peut s'expliquer .... mais ça ne convaincra plus grand monde à part les salariés
de la chose .


Pour ne pas être emporté par le tourbillon , même si nos anciens ont survécu à pire , il faudrait se poser les bonnes questions , Cahuzac , son ministre ne s'adresse pas à la Banque centrale
suisse , non! à la banque locale , alors Mr le Ministre ? à la femme de ménage ? à un chef de service ??  je' ne fais pas un procès à la personne , je pose une question , pour répondre à un
crétin élu  récent s'exprimant sur un référendum possible "on ne répond jamais à la question posée " mais mon cher crétin débile , ça ne prouve qu'une chose , c'est qu'on ne nous a pas posé
la bonne question , si on nous demande si nous sommes d'accord pour faire repeindre par des entreprises roumaines et leurs esclaves les chiottes des communes françaises en vert , et qu'on dise
non , comme pour le référendum dernier , on se fera traiter de faschistes ??


Réfléchir sur la politique ? au GO ? si c'est pour savoir s'il faut une école républicaine ? N'est on pas capable avec les autres obédiences adogmatiques de redéfinir un projet après avoir listé
les aberrations flagrantes ? ça fait dix ans que je lis cette liste dans les revues hebdos à 3 euros pièce , Bernard Marris , J Généreux , E Todd , E Joly sur la justice .... vous devez mes TCF
pouvoir en ajouter dix pages , et vous nous sortez un truc sur l'école imbitable , un manifeste d'élu de canton de la Creuse ....C'est comme la référence à Mitterrand , en politique , on est nous
aussi noyauté par le FN ? , ou du moins assoupis , béats et repus ? aveugles et sourds ?  seront nous absent ? je savais pas ? ben ça alors , j'aurais su , j'aurez fait quelque chose ...


je cause , je cause , mais faut penser à des choses sérieuses , le dimanche je passe l'aspirateur, et faut que je me prépare la bouffe , une chance , j'ai invité personne, je vais peut être être
tranquille ...


 

Philodeme 06/04/2013 22:54


Je partage largement ce qui est par les commentaires précèdents.


Mais un problème n'est pas évoqué. Le F Cahuzac s'est-il dévoilé lui-même ?


S'il ne s'est jamais dévoilé son problème doit être réglé dans le cadre de la Justice maçonnique.


Mais une deuxième "affaire" doit être ouverte à l'encontre des FF du CO qui l'ont dévoilé puiqsqu'il est interdit par le RG de dévoilé un F. Si cette hypothèse est exacte les frangins trop
laxistes n'appliqueront pas le RG pas plus que ne sont virés au niveau loge les FF politiques qui ont un absentéisme "massif" ... on n'ose pas les contrarier !


Le F Cahuzac s'est-il dévoilé lui-même ?


 


 

sous la Voûte étoilée 07/04/2013 11:07



C'est une vraie question.


L'article de François Koch, celui où il me cite et renvoie à mon premier article sur ce sujet, donne cette "information". Puis le Conseil de l'Ordre, en quelque sorte, la confirme en faisant
état de la procédure interne qu'il entend mettre en oeuvre.


La question subsiste de savoir ce qui avait permis à FK de se faire son opinion... Sachant que son professionalisme est avéré et même d'une grande efficacité !



yonnel ghernaouti 05/04/2013 20:07


Mes TTCC SS & FF,


Souvenez-vous du film "Forces Occultes" :


"Mais en Loge, c'est un excellent maçon..."

réboussié 05/04/2013 18:00


Et si Cahusac était honnête en entrant au GO ??? c'est possible ?? non ???


 Ou aurait il donc attrapé cette horrible maladie ??? pas chez nous , ça c'est sur , alors relisez Kipling ou Ciceron , Pierre Dac ou qui vous voulez , je cherche ....je suis sur que je vais
trouver ......... et s'il s'était installé comme médecin en Lozère , il aurait fini pécheur de truite ... sans permis ???? mais les truites braconnées sont meilleures que les truites élevées à la
farine de .......Bruxelle

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)