Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

22 Feb

Cécile Révauger au GODF

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Régularité - Mixité

119101_13422080_460x306.jpg
Cécile Révauger
     
 
C'est ainsi que le Blog Maçonnique titre un article sur le parcours d'une Soeur que beaucoup connaissent au GODF en sa qualité d'universitaire, d'historienne de la Franc-Maçonnerie et pour les travaux qu'elle a accomplis avec notre regretté Frère Charles Porset.
 
Cécile Révauger est len effet l'auteur de plusieurs ouvrages sur le féminisme et sur la Franc-Maçonnerie dont un sur les Femmes et la Franc-Maçonnerie.
 
Singulièrement sensible et engagée dans le combat pour l'égalité Femme-Homme dans la société et particulièrement aussi en Franc-Maçonnerie, Cécile va quitter la GLFF à son corps défendant pour rejoindre prochainement la Loge "Sincérité, Instruire, Construire" (SIC) du GODF à Bordeaux.
 
Cette information à propos d'une affiliation pourrait ne pas avoir lieu d'être si elle ne s'accompagnait du témoignage d'une pratique "spéciale" dont ces colonnes ont résonné plusieurs fois : le refus de la GLFF de la double affilation, en fait la double appartenance, et l'obligation de démissionner.
 
 Sur le Blog Maçonnique, Cécile Révauger estime : 

 que la GLFF a tort de refuser la double affiliation des Sœurs avec le GODF et d’être aussi critique à l’égard de la décision prise par les Frères de s’ouvrir aux Sœurs.
 
Il faut préciser que c'est une exigence exclusivement GLFF, par ailleurs non prévue par les accords entre les deux obédiences. Car il existe bel et bien une convention GODF-GLFF en date du 9 Juin 1982 et dont l'article 12 stipule : "Le Grand Orient de France s'engage à ne créer aucun atelier féminin en son sein." C'est, sur cette question, la seule obligation née de cet accord bilatéral avec sa réciproque (pas d'atelier masculin à la GLFF), mais dont l'éventualité est à reporter encore plus loin que les calendes grecques...
La demande d'affiliation d'une Soeur dans un atelier qui existe déjà ne peut pas être considérée comme "la création d'un atelier féminin" du seul fait de cette demande. Cette exigence ne devrait donc pas concerner le GODF. Elle témoigne d'une conception assez paradoxale, là aussi, du précepte maçonnique "Rassembler ce qui est épars"... 
 
Mais ce que l'on peut surtout retenir de l'affiliation de Cécile Révauger au GODF, c'est que c'est un choix qui se situe dans la droite logique de la conclusion d'un travail qu'elle a accompli pour la REHMLAC :
 
Au cours des deux dernières années, depuis l'ouverture aux femmes de la principale obédience masculine française, le paysage maçonnique a considérablement évolué et est encore en pleine transformation. Plus que jamais les obédiences se répartissent dans deux grandes tendances, l'une libérale, égalitaire, prônant la liberté de conscience absolue dans un contexte de montée des fanatismes religieux, l'autre dogmatique, communautariste et affirmant la nécessité de croire en Dieu.
 
Les femmes sont entrées dans l'histoire de la franc-maçonnerie il y a plus de deux siècles mais sont longtemps demeurées inaperçues. Elles n'ont réussi à s'imposer au regard des historiens que tout récemment. Aujourd'hui, non seulement nous pouvons apprécier l'histoire de la franc-maçonnerie féminine en amont, mais nous l'observons en train de se construire sous nos yeux tout en entrevoyant en aval des évolutions significatives.          
     
Tout une perspective de travail réellement prospectif s'ouvre dans ces lignes...
 
Bienvenue Cécile !
 
 
Gérard Contremoulin
_______________________________________________________________   
         
Commenter cet article

CHARRON 16/03/2014 10:08

Bienvenue en effet à notre S.°. . Initié à la SIC à Bordeaux en 1981, je fus VM.°. de l'At.°. de Vesoul qui m'a affilié. A ce titre de VM.°. j'ai eu le privilège d'initier une profane en 6012. La FM.°. est universelle et doit se comprendre en tant que telle. Triple accolades ma TCS.°. BC

JMS 25/02/2013 18:06


"[...]l'une libérale, égalitaire, prônant la liberté de conscience absolue dans un contexte de montée des fanatismes religieux, l'autre
dogmatique, communautariste et affirmant la nécessité de croire en Dieu"


C'est à peine manichéen...

sous la Voûte étoilée 26/02/2013 08:56



Les développements actuels de la question de la Régularité montrent pourtant qu'il y a bel et bien deux grandes conceptions de la Franc-Maçonnerie, qu'on le veuille ou non, et ceci, quelle que
soit notre propre appartenance. La place du Franc-Maçon dans ce type de distingo est centrale. A lui ou à elle de faire son propre choix pour effacer cette dychotomie, spécialement dans la
pratique des rites (je pense aux rectifiés...)



Anne 23/02/2013 16:34


Comme il y a des fondations de RL à la GLFF au REAA qui ont été aussi refusées et comme il y a des fondations de RL au RF qui ont été acceptées au dernier Convent de la GLFF, le commentaire de
Pryor est à ne pas prendre en compte "au pied de la lettre", même s'il est éclairant en soi, pour sa forme autant que par son fond. 

sous la Voûte étoilée 23/02/2013 18:06



Nous n'avons pas pour habitude, ici, de "ne pas prendre en compte" ce qui est dit. Telle n'est pas notre pratique. Nul ne peut utiliser un argument d'autorité pour tenter de
disqualifier un commentaire !


Par contre, les argumentaires complets, chiffrés, documentés sont les bienvenus, y compris, surtout même, contradictoirement...


Et puis, il est toujours hardu de détacher la forme du fond tant "la forme, c'est le fond qui remonte à la surface"... 



patrocle 23/02/2013 16:01


Encore une qui mélange. De ce point de vue, elle sera très bien au GO.


Que l'on m'explique en quoi la GLDF est dogmatique et anti-libérale et je dirais grand merci.
Et oui, il faut aller au bout : Si l'on est "libéral et a-dogmatique", c'est que les autres ne sont pas "Libéral" et sont en plus "dogmatique".


Et vous vous gargarisez de "reunir ce qui est épars"? Mais vous rejetez tout ce qui n'est pas comme vous.


Ah, ça fait du bien de pousser un petit coup de gueule de temps en temps, bien que j'ai du plaisir à lire les uns et les autres et que je les accepte comme ils sont, y compris avec lleurs
outrances.


Tribiz fraternelles d'un abominable GLDF 

sous la Voûte étoilée 23/02/2013 18:03



Tu es le bienvenu "Patrocle". Et les coups de gueule. dès lors qu'ils sont authentiques, sont de vrais moments de bonheur... Particulièrement dans ces moments de "petites" tensions !



pryor 23/02/2013 15:02


le départ de Cécile Révauger n'est pas du à l'impossibilité de la double affiliation mais à la difficulté actuelle de créer de nouvelles loges à la GLFF...Au dernier convent, sur 18 demandes de
création , seules 8 ont été acceptées...Et la loge La Commune que Cécile a essuyé un 2ème refus...Et comme par hasard, une loge au RF...

Christophe 23/02/2013 10:24


Le GOdF avait en son temps appliqué cette même mesure pour des doubles affiliations avec le DH (il y a bien lgts). Sous la pression (notamment de frères du nord: des trublions sans aucun doute),
cet ostracisme a rapidement disparu.


Par contre, la GLdF, en ce temps-là, a toujours été plus souple à cet égard: probablement parce qu'elle digérait l'arrivée de loges libertaires de la GLSO, qui ont beaucoup hésité, et  la
création de loges d'adoption, qui au départ (et ensuite certainement, mais le voile était plus épaix) était un nom aimable pour couvrir des loges de fait mixtes en leur sein !


Je pense que ces mesures d'un autre siècle n'auront qu'un temps, le temps de digérer une nouvelle dimension maçonnique en France. (On voit bien en Belgique, l'ostracisme contre Lithos a été assez
rapidement dégagé, malgré les grincements du DH belge dont il est issu.)

sous la Voûte étoilée 23/02/2013 10:35



Il est certain que la position qu'adopte encore la GLFF est un héritage que Catherine Jeannin-Naltet serait bien inspirée de liquider. En effet, tes exemples, auxquels il faudrait joindre le
changement de cap du DH qui était sur la même position que le CF de la GLFF (Denise Oberlin), montrent que les mesures aussi rigides s'abandonnent du fait de leur aspect contre performant !


Et ce sera le cas pour la GLFF. C'est une question de temps...



Gilles BECLU 23/02/2013 09:35


Au GODF, la quatrième soeur à demander son affiliation venait de la GLMF. A l'époque, Bruno Plancade lui avait refusé la double affiliation, au prétexte qu'elle ne pouvait s'appliquer qu'aux
hommes ! Cette soeur a bien entendu démissionné de la GLMF.

sous la Voûte étoilée 23/02/2013 10:08



Oui... Je connaissais cette situation. On ne peut pas reprocher à cet ancien GM un excès de délicatesse...



Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)