Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

09 Oct

Communiqué de Caroline Fourest et Fiammetta Venner

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Extreme Droite

Communiqué suite au jugement rendu sur le livre « Marine Le Pen »

La 17 ème chambre de Paris vient de rendre un jugement stupéfiant et dangereux dans l’affaire qui nous oppose à Marine Le Pen, suite au livre que nous lui avons consacré.

Globalement, la montagne a accouché d’une souris. Aucun rectificatif n’est demandé. Les faits sont reconnus, cités dans leur contexte, l’enquête est sérieuse et utile… Surtout concernant une candidate à l’élection présidentielle.

Sur les 125 000 euros réclamés, la Cour ne concède que 800 euros d’amende par auteure (qui s’ajoutent aux frais d’avocats) et à payer conjointement 7900 euros .

Nous avons gagné sur 80 % des points soulevés. Mais nous sommes tout de même condamnées, symboliquement, pour deux points stupéfiants.

1) Pour avoir rapporté les propos tenus par Pierrette Le Pen dans la presse contre Jean-Marie Le Pen, son racisme et son antisémitisme, au moment de son divorce !

2) Pour avoir souligné les liens entre la famille Le Pen — à la tête du parti le plus moraliste de France — avec Henri Botey… L’empereur de Pigalle, récemment arrêté ! Un lien que Marine Le Pen ne nie pas mais qu’elle minimise et sur lequel il n’est toléré visiblement aucun commentaire.

Les Le Pen sont donc officiellement les seuls responsables politiques au dessus du droit de la presse : celui d’enquêter et de rappeler certains épisodes embarrassants pour leur communication.

Ces 20% du jugement nous laisse sans voix et surtout désarmées pour savoir comment faire, à l’avenir, pour continuer à mener de telles enquêtes. Nous allons nous battre pour refuser cette censure juridique, qui rend impossible l’exercice de notre métier : le journalisme d’enquête et d’analyse. Qui tente de résister aux communications d’apparence pour informer.

Caroline Fourest et Fiammetta Venner

Communiqué du 9/10/12

_______________________________________________________________

Commenter cet article

DANY Roland 12/10/2012 15:17


De la démocratie véritable et utile au GODF :


Lors du dernier Convent, étant donné le nombre de délégués et donc d'intervenants sur des sujets divers, il a été donné une minute de temps de parole à ceux qui avaient quelque chose à dire. Sans
commentaire! Et demain, quand il y aura 2000 ou 5000 délégués, faudra-t-il payer pour pouvoir prendre la parole?


Il existe des formules plus souples, plus appropriées au temps actuel, bien plus économiques aussi pour changer la donne et organiser des Convents où les Loges ont effectivement leur mot à dire.
On les a évitées, scrupuleusement, ces formules, sous le prétexte "une Loge, une voix"!!! Quelle voix? Celle d'une minute? On ne fait pas plus machiavélique pour évacuer la
démocratie et l'expression citoyenne...
Alors, ça veut dire quoi, votre Convent? De l'inefficacité garantie, du ridicule aux yeux du profane avisé?


Messieurs, qui organisez cela si bien, la République vous dit "Merci"!


                                                                  
Roland DANY/godf

sous la Voûte étoilée 13/10/2012 11:22



On peut trouver étrange de lire à la fois : "Votre" GODF... et la signature "Roland DANY/godf"... Quoiqu'il en soit, au delà de son aspect polémique, cette question est essentielle. Le
principe d'une réforme a été proposée en 2005, élaborée de 2005 à 2007 et rejetée au Convent de septembre 2007. Je ne revient pas sur les causes de ce rejet, le convent est souverain. Mais la
question de la reforme du Convent est absolument nécessaire.


Bien sur, des formulesalternatives existent et sont connues sans qu'une majorité s'exprime sur l'une d'entre elles.


Sur la forme de la prise de décision, il faut savoir que ce n'est pas le Conseil de l'Ordre qui décide mais le Convent lui-même. Le Conseil de l'ordre n'a pas la parole dans les débats sauf pour
présenter le rapport d'activité et le projet de budget. La gestion du convent (présidence, organisation des débats, gestion du temps) appartient au convent lui-même. Ainsi, le
temps de parole est fixé à 3' par le règlement du convent et peut être racourci par vote des délégués sur proposition du président du convent... C'est effectivement ce qui c'est produit
cette année. Je précise que les délégués sont désignés au sein de chacune des 1193 loges de l'obédience à raison d'un pour chacune d'elles.


Ce principe d'une loge = une voix est considéré actuellement comme la base de la souveraineté des loges. Tout autre déclinaison, et il y a eu des propositioins alternatives, ont été
rejeté...


Alors que dire du : "Messieurs qui organisez cela si bien" ?


S'il venait d'un membre d'une loge du GODF, alors je lui conseillerais de s'adresser à son délégué afin que ce dernier lui explique quelle aura été sa position sur les différentes décisions qu'il
a, tout comme moi, dù prendre en septembre dernier...


S'il venait d'un membre d'une autre obédience, je lui conseillerais de s'informer auprès d'elle des conditions de son propre convent.


S'il venait d'un non Franc-Maçon, d'un "profane" comme l'on dit, je lui indiquerais que la Franc-Maçonnerie du GODF est à l'image de la société, composée de femmes et d'hommes pétris d'esprit
initiatique et démocratique, en perpétuelle évolution... mais avec le désir de s'améliorer !



yves sarzier 10/10/2012 15:01


très chères Caroline et Fiammetta


je vous propose une enquête à faire , un livre qui se vendra bien "La justice en France ", vous avez avec ce jugement me semble t il un point de départ, une incompréhension, une pierre
d'achoppement, voire un caillou dans l'escarpin ....


Cela dit, rassurez vous , votre honneur n'est pas en cause , mais les personnes qui ont eu "affaire" ou à faire avec la justice font je pense très bien la différence entre le discours
philo-angélico-mediatico-politico- bien pensant et la réalité de la chose ...Mais eux n'ont pas recours à la médiatisation . Je précise quand même que ces affaires en question , comme la votre
sont des affaires qui sont jugés en principe d'après le droit ,( recours possibles ) et qui ne sont pas admises par les condamnés au nom du bon sens , et je fais la différence entre le bon sens
et le sens commun, une vessie et une lanterne .... un ane et un mouton..sans avoir fait l'ENA!!


Affaires en principe simples , je ne parle pas de l'héritage de la Malibran  bien sur ...ou des atteintes aux bien ou aux personnes .


Vous pouvez penser que je m'amuse (mais oui , aussi ) mais mon propos sous jacent est le suivant : J'ai écouté BFM TV ce matin, rien n'empêche une candidate FN dans son programme électoral de
faire une synthèse d'un excellent article sur les causes de la crise actuelle  paru dans le Monde Diplo, augmenté des quelques phrases d'un prix Nobel d'économie , et de nous servir ça à une
heure de grande écoute ,  je ne lirai surement pas votre livre , vous ne m'apprendriez pas grand chose , et j'ai déjà mon opinion, mais pour celui qui va perdre son emploi et qui va recevoir
bientot ses impots et taxes diverses à régler , il ve s'en tenir au jugement , et il a la justice avec  lui ...la même d'ailleurs qui le condamnera pour fauchage illégal de maïs trangénique
...et 117 Km/h sur une zone à 110 ...


 On peut et on doit dénoncer les atteintes aux droits, attaquer le mensonge et les aventures dangereuses , les dérives , les lachetés ....liste non limitative, mais vous qui avez une plume
écoutée , publique , essayez de faire la différence entre cause et conséquence , notion évidente ? posez donc la question à un enseignant ...Marine en photo de couverture ? ça fait vendre ? mais
, très chères , ce n'est pas le licencié de l'automobile , du textile , de la sidérurgie , je dois en oublier , pardonnez moi , qui va acheter vos productions , si justes soient elle ...


Ne voyez pas autre chose dans ce commentaire qu'une opinion, pas sur l'affaire elle même, mais sur les périphériques , j'aurais pu aussi évoquer le désir de légiférer sur le blasphème , votre
condamnation est je pense le symbole très fort d'un état des choses inquiétant et du risque d'une évolution dans le temps plus inquiétante encore, et faute de diagnostic fiable et sur , pas de
remède ...


 

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/