Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

24 Nov

De la Liberté à la Justice.

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Réflexions - Conférences - TBO

sipa_00626338_000007.jpgL'affaire dite du "Carlton de Lille" met en scène à la fois des orientations et/ou des pratiques en matière de sexualité d'une part et des délits passibles du pénal d'autre part.

Ce qui relève des choix personnels ne concerne que les femmes et les hommes qui les font et ne devrait faire l'objet d'aucune récrimination, dès lors qu'ils se situent dans le cadre de la loi. On peut avoir un avis favorable ou défavorable ; on peut avoir une préférence classique ou libertine ; rien n'autorise à porter le moindre jugement, sauf à se transformer en héraut de l'ordre moral... Et les francs-maçons n'ont pas l'habitude de s'en prévaloir...

Une toute autre chose est de recourir, pour satisfaire ses envies ou ses pulsions, à des moyens illégaux, à commettre des actes répréhensibles ou à contrevenir aux règles républicaines. Et là, que des Francs-Maçons soient impliqués, quelles que soient leurs obédiences, est un cas d'une grande gravité. Il ne doit pas être minoré pour je ne sais quel raison d'opportunité car il porte préjudice d'abord à la dignité des personnes et ensuite il contrevient aux engagements que prend chaque Franc-Maçon lors de son initiation.

C'est pourquoi il semble que se pose, si l'implication de Francs Maçons devait être confirmée après leurs gardes-à-vue, la question de leur maintien dans les institutions maçonniques. Lorsque Guy Arcizet, Grand Maître du Grand Orient de France, conseille à ces "Frères" de démissionner, il se situe dans cette voie.

Doit-on aller plus loin ? Probablement. En effet, leurs actes, s'ils sont confirmés, portent atteinte aux intérêts généraux de l'ordre maçonnique en général et à ses obédiences en particulier. Les Conseils de l'Ordre, qui ont en charge leurs défenses, me semblent fondés à intervenir, chacun pour ce qui le concerne, pour suspendre ces membres et engager le processus de contrôle, lequel peut aller jusqu'à leur exclusion.

Gérard Contremoulin

__________________________________________________________

 

 

Commenter cet article

Philodeme 24/11/2011 16:55

"Ce qui relève des choix personnels ne concerne que les femmes et les hommes qui les font et ne devrait faire l'objet d'aucune récrimination, dès lors qu'ils se situent dans le cadre de la
loi."

La difficulté en ce qui concerne les réseaux de prostitution est de savoir si les "femmes mises à disposition" ont eu leur libre arbitre un jour pour décider de cette "orientation professionnelle"
voire même pour y persévérer.
A mon avis le client ne peut pas le savoir et ne veut pas le savoir.
De fait il est souvent complice d'une ignominie.
Dans le doute il devrait s'abstenir.

duplay 24/11/2011 13:59

Ce qui est légal ne peut et ne doit, c'est une évidence, être reproché à quiconque. Le problème de la morale est un peu différent, surtout pour un site qui invoque Emmanuel Kant. La loi morale au
fond de mon coeur n'est pas forcément celle de la justice de mon pays. Si l'on s'éloigne du problème posé par le comportement des amateurs de "parties fines" (partouzes, lorsqu'on n'est pas un
grand de ce monde) qui font appel à des escort-girls (des putes pour les pauvres) fournis par des relations (des proxos), un certain nombre de délits voire de crimes sont certes passibles des
tribunaux, sont-ils pour autant condamnables? Je pense en particulier à ceux qui tentent de s'opposer à des lois sécuritaires concernant l'immigration ou encore, exemple récent, aux médecins qui
refusent l'hypocrisie qui entoure la fin de vie.
Le GODF demande à ceux qui veulent le rejoindre de fournir un extrait de casier judiciaire. La logique voudrait donc qu'il exclut ensuite toux ceux qui ont été condamnés et qu'il demande à ceux qui
sont mis en examen de se mettre en sommeil. l'inconvénient est de mettre dans le même sac, la journaliste qui a dénoncé, comme dans le cas de Flrorence Hartmann menacé de prison pour avoir dévoilé
les magouilles du TPI pour exonérer la Serbie de toute responsabilité dans les exactions des Balkans, l'industriel corrompu ou le flic pourri.
Nulle solution donc hors, la loi morale au fond de notre coeur, en espérant qu'elle puisse être partagée par le plus grand nombre. L'expérience montre, malheureusement, que les vrais salauds ne
couchent pas sous la voûte étoilée et forgent leur morale dans l'élastique le plus mou...

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/