Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

14 Mar

Débat sur le Blog Maçonnique à propos d'un communiqué du GODF

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

A propos du dernier communiqué du Grand Orient de France "le GODF face au FN"

un débat s'est ouvert sur "Le Blog maçonnique", et sur Facebook.

Voici la première de mes interventions  (n° 16)

 

16.Posté par Gérard CONTREMOULIN le 12/03/2011 10:31
 
Il est bien entendu INDISPENSABLE de se mobiliser pour la défense de nos valeurs, et particulièrement lorsque l'on est Franc-Maçon !
Mais une obédience a-t-elle vocation à entrer sur le terrain des partis politiques au point de faire des "propositions alternatives concrètes" ? Je ne le pense pas.

Le GODF n'est plus dans la situation où il n'y a pas de parti républicain face à la droite comme ce fut le cas à la fin du XIX° siècle, situation qui conduisit 130 Loges du GODF à s'engager dans la création du parti radical et radical socialiste en en étant membres fondateurs...

Je regrette le dernier paragraphe de ce communiqué. Sa rédaction jette le trouble sur la réelle vocation du GODF.

Reprenons :
"Plus que jamais, le Grand Orient de France est convaincu de la nécessité de répondre, dans la clarté et en responsabilité, en discours et en actes, au sentiment de crispation et de repli sur soi provoqué par la crise actuelle, en faisant des propositions alternatives concrètes, sur l’emploi, le logement, les salaires, l’accès aux soins ou le pouvoir d’achat : bref, les véritables questions que se posent les Français."

Je ne pense pas qu'il soit dans notre rôle de "répondre", dans tous les domaines cités (en gras) "en faisant des propositions alternatives concrètes". Ce serait entrer dans la logique de gestion directe de l'Etat en se transformant en acteur politique.

Défendre les valeurs de la République, et principiellement la LAICITE, n'est-ce pas rappeler et clarifier les objectifs du vivre ensemble, rappeler la séparation des sphères publiques et privées, montrer les atouts d'un dialogue républicain sur les différences culturelles, philosophiques, religieuses même, sans jamais ni privilégier ni rejeter dès lors que leurs manifestations n'ont pas de caractère hégémonique ?

Descendre dans l'arène politicienne serait précisément choisir (donc rejeter).

En paraissant situer nos objectifs à ce niveau, ne prend-on pas le risque de perdre de vue notre objectif de "réunir ce qui est épars" ? ...

http://www.souslavouteetoilee.org
_____________________________________________________
Commenter cet article

yves sarzier 09/05/2011 22:02


Il y a le dimanche matin à la TV des émissions à caractère religieux que je regarde assez souvent: religieux? ce qui relie? pourquoi pas le quart d'heures maçonnique pour évoquer les valeurs
humanistes vues du coté des laïques ?On pourrait dans cette perspective évoquer les problèmes sociaux par le biais des valeurs républicaines et démocratiques à condition d'éviter la novlangue, la
langue de bois, les orateurs habituels des grandes chaines , faire intervenir des frères non candidats à des fonctions électives et retraités, ce qui donnerait me semble t il une chance de
redécouvrir la réalité de la vie, la réalité des problèmes de nos frères humains, avec des intervenants qui interviendraient les uns après les autres et pas tous en même temps,et pas 2 dimanches de
suite ... une question avant de clore ? un prix Nobel d'économie est DCD dernièrement , un dénommé Allais? non! pas Alphonse, combien de FF connaissaient le nom de cet économiste ? de français???
information, école , j'ai l'impression que le seul lieu qui reste libre, c'est la loge , le seul lieu ou la parole est libre , pas de dictature générale bien sur, mais l'autocensure, un discours
convenu , même les crayons ne sont plus noirs mais de couleur....et même s'appeler Blanc n'est plus une garantie, Eh, mes FF? les problèmes du GO, ce sont les états d'ame du conseil de l'ordre, ou
le monde au bord de la folie ou de la catastrophe? la crise ? économique ou morale et politique? pas politique politicienne bien sur, ça c'est une conséquence , et mes souvenirs d'instit ? dur dur,
leur faire comprendre la différence entre cause et conséquence , Marine, ce sera la cause d'une catastrophe peut être mais la cause de Marine ? Questions à l'étude des loges? le logement en France,
ou la refondation de la république? Le logement il faut le remettre aux normes de temps en temps, la république ? on laisse couler, comme disent les chinois , bien sur , aucun problème ne résiste
indéfiniment à une absence de prise en compte, tout finit par s'arranger ....même mal , et si comme programme politique, on commençait par demander la libération de ......la parole ? la parole
retrouvée, mon Dieu, quelle victoire !


sous la Voûte étoilée 11/05/2011 13:04



Nous avions une nouvelle fois, l'an dernier avec Pierre LAMBICCHI, lorsque j'étais en charge de la communication de l'obédience, formulé cette demande auprès de la chaine France 2 à bénéficier
d'un temps d'antenne, de la même manière que nous bénéficions de 18' par mois sur France Culture (1° dimanche de chaque mois). Sans succès.



yves sarzier 09/05/2011 16:02


il y a je crois, des députés et des sénateurs membres du GO éventuellement d'autres orients, ne sont ils pas aptes à proposer des bonnes choses dont on cause dans les loges? on a des enfants , des
petits enfants avec des problèmes d'emploi, de logement, etc...on en parle aussi, des problèmes de la vie, on peut même avoir été travailleur social.....oui à l'emploi des handicapés, mais les
autistes dans les élus ? rassembler ce qui est épars? on peut rénover de l'ancien, parfois il faut avoir le courage de dire qu'il faut raser pour repartir sur des bases saines , c'est valable pour
la construction du temple à venir, et pour un humanisme post sarko? confiance aux octogénaires mittérandiens? idées neuves ? avec et par qui? qu'avez vous fait du rite français ou moderne pour ceux
qui savent un peu ? le poisson pourrit par la tête dit un proverbe chinois , bien sur , image bien sur, mais sur qui ou quoi se fier aujourd'hui? on n'est pas .. on se reconnait , et pour combien
de temps encore ??mais que certains pensent à se substituer à un(des)parti politique ? c'est de la bétise ou du noyautage ? je penche pour la bétise, car si j'ai encore un peu d'espoir, c'est bien
par nous et nos valeurs, être maçon, ça coute des sous et pour la plupart d'entre nous ça ne rapporte rien , car la fraternité n'a pas de prix J'ai dit!


sous la Voûte étoilée 09/05/2011 18:35



Oui, je crois à la "capillarité".


Les Frères qui ont choisi un engagement citoyen, responsables d'associations, syndicalistes ou élus, ont la possibilité de s'inspirer de nos réflexions en Loges pour en imprégner leurs actions.
Mais cela reste toujours le seul fait d'un homme ou d'une femme, en conscience. L'obédience ne saurait "donner des consignes" ! Elle ne le doit pas, elle ne le peut pas !


Et cela donne à la Franc-Maçonnerie tout son sens de "formation" des Hommes et des Femmes.



toto 29/03/2011 19:51


le vote républicain qu'elle connerie.Les communistes sont républicains ah bon, il faudrait dire cela aux millions de victimes de ce parti qui ne peuvent malheureusement plus témoigner.


duplay 15/03/2011 16:07


Il est étonnant de constater que par moment le Conseil de l'ordre veut se cantonner à un rôle purement administratif de gestion de l'obédience en accord avec les décisions du convent et que,
soudain, la fièvre politicienne le prend pour évoquer la mise en oeuvre d'un programme d'action. On ne peut donner tort à Contremoulin de penser que non seulement il outrepasse son rôle mais que de
surcroît, cette démarche peut s'avérer totalement contre productive en transformant les Loges en autant d'arènes où chacun viendrait vendre sa salade. Il est, en revanche, nécessaire d'approfondir
voir de mener le débat sur l'analyse en profondeur des maux dont souffre notre société. Une démarche qui peut ensuite éventuellement servir aux Soeurs et aux Frères dans les différentes
organisations profanes qu'ils fréquentent.


Valentin Jean 15/03/2011 16:04


Bien sûr qu'il faut réunir ce qui est épars. Mais où ?
S'il semble parfaitement souhaitable de ne pas entrer dans la bataille ouverte des nécessités concrètes exposées par le démontage social de notre République, il faut consolider celle-ci en
commençant par re-préciser où se situe le Centre de notre Union. Pour l'instant, je ne suis pas très sûr que les FF... se situent bien dans les mêmes perspectives. La Chaîne d'Union
n'"explose"-t-elle pas à la fin de chaque Ten...
Le symbole est ici involontaire certes, mais il peut être interprété ainsi. Non ?
Il ne s'agit pas de créer une nouvelle pensée unique ou de tailler une autre langue de bois, mais de dessiner une dynamique cohérente de justice et
d'évolution sociales indispensables dans la brutale mondialisation qui aujourd'hui montre ses sinistres débordements contre nature. Est-ce un effort inutile ou improductif ? Je ne le pense pas.


Jean-Francis Dauriac 15/03/2011 14:52


La difficulté vient pour le GODF du manque de clarté entre ce qui relève ou ne relève pas de la politique. Que des FM fassent en tant que tels des propositions sur le logement, l'emploi, etc est
stupide et ne traduit que le désarroi de l'Obédience et son flottement sur le sens à donner à son action. Pour autant rassembler, "même ce qui est épars" peut il ête une fin en soi? Je ne le crois
pas. Par contre sur le terrain des valeus de la maçonnerie libérale ( liberté de conscience et de penser, émancipation de l'homme par léducation et la culture, droits de l'homme et du citoyen,
démocratie, là, les FM sont attendus et ont beaucoup à faire collectivement par des positions audacieuses voire des propositions. En France pour les défendre et plus encore dns le monde pour les
promouvoir. Question: C'est quoi la politique Internationale du GODF aujourd'hui...? Cordialement Jean-Francis Dauriac.


Yves PRAS 14/03/2011 11:06


Je pense que si nous voulons, réellement, changer l'homme ET LA SOCIETE, il est de notre devoir de faire des propositions de changements.....
Le x1x° siècle, certes, est loin.
Mais en 1936, le GODF, en tant que tel a fait partie des organisations signataires pour la création d'un Front Populaire, et donc pour le soutien de ses candidats lors des élections
législatives.
Plus proche de nous, après le vote de la loi dite loi Debré, la loi anti laique, les députés membres du GODF ayant voté cette loi ont été exclus du GO.
Pour moi, le Grand Orient de France n'a pas à se substituer aux partispolitiques ni à en devenir un. Il y en a assez. Mais il doit réfléchir sur les sujets de société et de cette réflexion, des
propositions doivent naitre, propositions à diffuser auprès des partis politiques qui en feront ce qu'ils voudront, et ce sera à chaque membre du GO de voir ce que sont devenues ses
propositions.
N'est-ce pas la meilleure façon d'éclairer l'humanité pour qu'elle devienne meilleure ? Chaque proposition est une petite bougie, une petite lampe, une petite lumière . Et plus il y aura de
bougies, donc de propositions et plus nous renforcerons notre chaine d'union, et plus nous avancerons vers la Fraternité Universelle que nous appelons de nos voeux.

Yves PRAS


Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/