Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

28 Oct

Europe : la laïcité et l'article 17 du Traité de Lisbonne (suite)

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Europe et International

parlement-europeen

Au titre de l'article 17 du Traité de Lisbonne, les institutions de l'Union Européenne doivent entretenir avec les Eglises et les organisations non confessionnelles un "dialogue ouvert, transparent et régulier".

Quelles qu'aient pu être les positions des uns et des autres à propos de ce traité, il est entré en vigueur et a commencé à produire ses effets depuis le 1° décembre 2009. Et les laïques peuvent, s'ils le souhaitent et s'ils y parviennent, saisir cette occasion pour faire entendre une parole forte. 

Nous avions rendu compte ici d'une réunion de préparation organisée le 20 octobre 2011 par Mme Véronique de Keyzer, députée européenne fortement impliquée dans la construction d'une parole laïque au Parlement. La session s'était tenue le 27 novembre suivant.

Une nouvelle session de ce dialogue va se tenir le mercredi 14 novembre prochain à Bruxelles. Le thème sur lequel plancheront les organisations invitées traitera de la Solidarité intergénérationnelle.

La publication des informations sur cette réunion, (les thèmes abordés et la liste des participants) montre que l'obligation de transparence commence à s'installer. On peut noter, aussi, encore beaucoup de progrès à faire...

Sur la thématique choisie, certes la solidarité entre les générations est importante et, dans certaines situations, représente de véritables enjeux nationaux, mais avec la crise qui atteint tous les pays membres et certains beaucoup plus que d'autres, on aurait pu s'attendre à un autre objectif en matière de solidarité...

Si la liste des participants indique que des progrès ont été réalisés dans une reconnaissance de partenaires laïques à l'échelon européen, on peut avoir "quelques" étonnements. Principalement du coté des obédiences maçonniques libérales et adogmatiques où une seule d'entre elles est représentée par sa Grande Maîtresse, la Grande Loge Féminine de France. On aurait pu penser qu'avec le poids de son histoire et de ses combats pour la Laïcité, le Grand Orient de France pouvait être représenté par son Grand Maître... Et si la très juvénile "association maçonnique européenne" fait son entrée dans cette liste, c'est le Grand Maître du Grand Orient de Belgique qui la représente. Et si Jean-Michel Quillardet est présent, c'est en tant que président de l'observatoire international de la laïcité et des dérives communautaires.

Bref, comparé à l'état dans lequel elle était avant la mise en oeuvre de cet article 17, il faut reconnaître une réelle avancée. Mais il faut, dans le même temps, mesurer le chemin qu'il reste à parcourir encore pour construire une véritable expression laïque, vigilante, propositionnelle, qui prenne en compte toutes les réalités des états membres.

Les Francs-Maçons n'ont rien à gagner et probablement beaucoup à perdre à ne pas prendre, en tant que tels, toute la place qui est la leur en Europe ! 

 

Gérard Contremoulin

______________________________________________________________

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)