Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

14 Mar

François 1°, souverain pontife jésuite "simple"...

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Laïcité - Religions

bergogliopape.jpg
François 1°, 266° pape de l'église catholique.
  
Le jésuite Jorge Mario Bergoglio, 76 ans, archevêque de Buenos-Aires, prend le nom de François 1° pour succèder à Benoit XVI comme 266° pape des catholiques. C'est le 1° pape issu du continent américain et surtout, d'Amérique latine !
.
Si les affaires de l'église ne concernent qu'elle, et notamment pas les Francs-Maçons, il n'en reste pas moins que les conséquences que ne manquera pas de produire cette élection, notamment dans ses retombées sociétales, nous concernent, tout simplement comme citoyens.
 
Le cardinal Bergoglio avait déjà fait mouche lors du précédent conclave en demandant qu'on ne vote plus pour lui car il n'accepterait pas la fonction... Ce qui avait permis à Joseph Ratzinger de devenir Benoit XVI ! Cette fois, absent des listes de favoris des papabili, il démontre encore une fois que "qui rentre Pape au Conclave en ressort Cardinal".
 
Les médias qui tournent en boucle cette nuit, rivalisent de propos panégyriques sur sa "simplicité", sa proximité avec "les pauvres", un pape américain qui n'occupe pas son logement de fonction, qui utilise les transports en commun. Bref, un pape "simple", un pape de proximité... 
 
Pas tous cependant et Christian Terras, rédacteur en chef de la revue Golias, estime qu'alors qu'il était Provincial des Jésuites sous la dictature du général Vidéla, il n'avait eu ni les mots ni les attitudes morales et politiques qui s'imposaient. Il ajoute que ce n'est pas avec quelqu'un qui a un passé aussi trouble et aussi ambigu que l'église pourra tourner la page des turbulences qu'elle connait aujourd'hui...
.
Pourtant, un sondage CSA jauge que 60% des français souhaitent un pape "plus progressiste" aussi bien chez les catholiques que dans l'opinion. 
.
Et François 1° a du pain sur la planche avec deux prédécesseurs particulièrement conservateurs et engoncés dans leurs certitudes d'un autre âge. Il afficherait des idées en rupture avec celles de Ratzinger. Il est probable que son appartenance à la Compagnie de Jésus en fait un intellectuel aux investigations très différentes, avec une spiritualité très inspirée de St François Xavier , proche de St Ignace de Loyola et non de St François d'Assise. Mais auquel a-t-il pensé en choisissant son nom pontifical ? On nous dit qu'il afficherait une vision plus ... moderne de l'église ! Bon ! Ses actes viendront le confirmer ou l'infirmer !  
.

Très sincèrement, si le fond de son ministère est en lien direct avec une croyance à laquelle adhèrent plus de 1,2 milliard de fidèles, et qu'il convient de respecter dès lors qu'elle-même respecte la loi française de Séparation, la manière dont elle gère son fonctionnement ne nous concerne pas !

.

C'est sur le plan sociétal que nous le verrons à l'oeuvre. Et les dossiers sont brûlants : les droits des femmes, les différentes orientations sexuelles, la contraception, l'IVG, le mariage pour tous (voir les positions des Barbarin et Vingt-Trois), les relations avec les autres cultes (on se souvient du discours de Ratisbonne de B. XVI, très violent contre l'Islam) sans parler des intégristes (Lefebvristes), de l'Opus Déi (prélature personnelle du pape), des révisionnistes (Williamson), du dossier de la pédophilie, de la Banque du Vatican, la Théologie de la Libération qu'il a condamné en tant que prélat, etc.
 
Dalyl Boubakeur, Recteur de la Grande Mosquée de Paris, tire le premier en se félicitant de son élection en soulignant l'attente des cultes de voir les catholiques reprendre leur place. Particulièrement alors que "le 21° siècle sera celui des religions", faisant au passage un contresens sur la citation prophétique d'André Malraux pour qui, "le 21° siècle sera spirituel ou ne sera pas"... C'est dire si le fossé avait été creusé profond par Ratzinger !
 
Et puis, reste toujours la position du Vatican à l'égard de la Franc-Maçonnerie et du statut qu'il réserve à ses membres. Je ne suis pas de ceux qu'un maintien de la position actuelle afflige ! Néanmoins, je pense aux catholiques qui sont francs-Maçons, hommes et femmes. 
.
Depuis 1738 (bulle In Eminenti du pape Clément XII)) les Francs-Maçons étaient excommuniés. Vatican II, sous l'impulsion de Jean XXIII, a abrogé. Ensuite, la Congrégation pour la doctrine de la foi (instance qui a remplacé la "Sainte Inquisition") dont Joseph Ratzinger était "Préfet" (président) a réinstallé en 1983, au nom de Jean-Paul II, une sanction qui se définit comme "les Francs-Maçons sont en situation de péché grave qui les éloignent de la Sainte Communion" !
 
Bon, cela ne me contrarie pas outre mesure, bien sur, mais d'autres le seront. François 1° devra faire connaître ses intentions...
 
D'ici là, je vais revisiter la vie de François 1°, Roi de France, pour tenter de comprendre où le cardinal Bergoglio a puisé son inspiration...
A moins qu'un autre François ...  
 
Gérard Contremoulin
______________________________________________________________  
 
Commenter cet article

Emmanuel 15/03/2013 12:16


DErnier point : Françoais (le nouveau pape) ne deviendra premier que s'il se présente un jour un autre pape portant ce prénom.

sous la Voûte étoilée 15/03/2013 12:53



J'ai fini par comprendre cette subtilité, au demeurant très logique.


C'est pourquoi, pour poursuivre dans cette même voie, on peut le nommer, François, le premier...



Emmanuel 15/03/2013 12:13


Vous avez écrit : "...D'ici là, je vais
revisiter la vie de François 1°, Roi de France, pour tenter de comprendre où le cardinal Bergoglio a puisé son inspiration..." Ne vous cassez pas la tête. François 1er (le notre) fut le roi de la
Renaissance (copie de l'italien) et le premier roi à imposer un concordat à l'église romaine qui empiétait un peu trop sur ses prérogatives royales.

Emmanuel 15/03/2013 12:09


Petite rectification au commentaire n° 1 : le nombre de chrétiens dans le monde est d'environ 2 milliards dont 1,2 milliards de catholiques romains. L'Eglise Universelle ne se réduit pas à sa
fraction (faction) romaine.

Emmanuel 15/03/2013 12:05


"...D'ici là, je vais revisiter la vie de François 1°, Roi de France, pour tenter de comprendre où le cardinal
Bergoglio a puisé son inspiration..." Vous cassez pas la tête François Ier (le nôtre) roi de la Renaissance
(copie de l'italien) premier roi à avoir imposé un Concordat à l'église romaine qui empiétait un peu trop sur les prérogatives royales.


Amicalement  

Jonathan JOSSE 14/03/2013 18:49


Il serait intéressant que vous nous fassiez un article sur le profil des catholiques en Amérique latine. Quelles sont leurs différences avec les catholiques européens ? Sont-ils plus
progressistes ou au contraires plus intégristes ? Ce genre de questions peut permettre d'annalyser et de comprendre qui est le nouveau Pape et surtout à quoi s'attendre avec lui. Je me souviens
d'une anecdote qui avait choqué en Europe. Un jour, un évèque au Brésil avait excommunié une femme qui avait avortée alors qu'elle tenait son enfant d'un viol ! Je ne crois pas qu'en Europe, les
évèques auraient fait cela. Il est vrai que l'Amérique Latine est une terre bien plus catholique que l'Europe. Et l'Eglise plus de pouvoir là-bas que chez nous. Celà la pousse peut-être à
beaucoup plus d'intransigeance. Notamment car le fait d'être importante là-bas, la pousse à beaucoup moins de remise en question et d'introspection. Intransigeance qu'on retrouvera peut-être chez
le prochain Pape.

Jonathan JOSSE 14/03/2013 18:40


Une petite rectification : apparemment, il faut l'appeler le Pape François et non François 1er. Il n'y aurait pas de chiffre accolé à son nom de règne.


Ironie du sort, le Pape François, appelé de la sorte, apparait bien plus comme un chef religieux que comme un chef d'Etat. Cela ne peut pas déplaire aux laiques.

Adèle Cite 14/03/2013 11:55


Je m'inquiète pour les droits des femmes; il est contre l'avortement et d'autres libertés. Il est décrit comme le pape des pauvres..... il y a bien la 1/2 de femmes sous ce vocable ??


De plus être jésuite veut aussi dire être un peu hypocrite, rusé....??

Verdon Norbert dit Armanjac 14/03/2013 10:53


Oui, et bien moi-même étant chrétien je m'interroge quant à son attitude vis à vis des FM chrétiens, pensant qu'il est jésuite et peut-être assez bien intentionné envers eux; pourquoi pas en
fait? Mystère...

Serra Fulvien-Luc 14/03/2013 10:22


Il a comparé le mariage gay à la zoophilie, cela ne présage rien de bon quand à l'ouverture et à la progressivité du nouveau Pape 

sous la Voûte étoilée 14/03/2013 11:44



C'est exact !



Jean-Pierre AZENARD 14/03/2013 09:55


Quand on voit la difficulté qu'une institution progressiste et philanthropique , a pour changer une virgule dans un rituel ( j'exagère un peu), comment s'étonner qu'une institution ne
revendiquant aucun de ces adjectifs puisse être frappée d'un immobilisme, la rapprochant de la folle activité d'un lémurien assoupi.


Mais il est vrai que la paille dans l'oeil du voisin, est bien mieux visible, et si c'est une poutre.....!

sous la Voûte étoilée 14/03/2013 10:00



En lisant la continuité de mes articles (rubrique obédiences), parfois aussi entre les lignes, vous verrez à n'en pas douter la poutre dont vous parlez.


La différence avec l'église catholique, c'est qu'il ne tient qu'à nous de changer : question de prise de conscience collective et de volonté !



Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)