Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

20 Mar

Franc-Maçonnerie : spiritualisme et/ou prospective sociétale ?

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Réflexions - Conférences - TBO

               44_546_600.jpg

Un autre débat s'installe à l'occasion de la venue de Mme Parisot au GODF : la prise de conscience des effets désastreux de la mondialisation sur les droits de l'Homme et sur les devoirs de la Franc-Maçonnerie.

Sous la question de l'intérêt de la réflexion de la patrone du MEDEF et des questions à lui poser pour "clarifier", pour "comprendre", se dessine la volonté des Frères et les Soeurs du GODF et de celles et ceux qui commentent cette invitation sur les réseaux sociaux, de s'engager dans une véritable réflexion prospective sur la société de demain. Qu'on se choque ou qu'on se félicite, qu'on attende tout ou rien de sa venue rue Cadet, la chose est dite : penser prospectif.

La pensée prospective fait-elle partie des tâches des Francs-Maçons ?

Pas chez toutes les obédiences, en tous cas pas chez celles qui s'interdisent toute réflexion de nature politique ou religieuse. On peut être probablement être plus circonspect chez celles qui sont à la recherche d'une spriritualité à partir de la réalité de l'homme ou de la femme, même s'ils ne travaillent pas ensemble...

Pour ce qui concerne le GODF, mais aussi la GLMU et la GLMF, il me semble que oui car telle est sa tradition. Il ne s'agit donc pas de s'occuper de la gestion quotidienne comme une organisation politique le ferait mais d'imaginer, d'ouvrir des pistes, de tracer les perspectives de la société de demain...

Bien sûr, il est dans son rôle lorsqu'il remarque et s'exprime sur ce que lui inspire cette gestion du quotidien. Mais pour être convenablement compris, encore faut-il qu'il prenne la précaution de toujours se situer par rapport à ces perspectives. Il courrait le risque, sinon, de ne pas être compris et surtout de se diluer dans le politique. Ainsi donc, sans réelle prospective prise en charge par les Loges, les Soeurs et les Frères, le GODF court le risque de ne pas être dans son registre.

La prospective, quand ?

L'urgence est de s'inscrire dans cette dynamique. Il s'agit d'entrer dans un processus d'élaboration collective au plus tôt sans pour autant pouvoir fixer une échéance, en tous cas pas dans les prochains mois ! A ce titre, la démarche dite du "Manifeste" ne s'inscrit pas dans cet objectif. Elle est d'une autre nature, comme extérieure à ce processus dès lors que l'existence même d'une date butoir lui interdit toute possibilité de devenir une démarche que les membres du GODF pourrait s'approprier !

La prospective comment ?

Il est indispensable qu'une telle réflexion soit prise en charge par le plus de membres possible si l'on veut qu'elle corresponde à un véritable engagement. C'est un enjeu de toute première importance pour reqalifier l'obédience dans son rôle de laboratoire d'idées où s'élabore des hypothèses soci(ét)ales susceptibles d'assurer le respect des droits de l'Homme et de sa dignité.

La prospective en lien avec l'initiatique.

Est-ce pour autant que l'aspect "initiatique" serait négligé au seul motif que l'on s'engagerait dans ce type de travail ? En quoi peut-on répondre non ? D'abord en observant que la place de la Soeur et du Frère reste au coeur de la démarche. Il s'agit de se projeter dans une sorte de dépassement de soi et de le conjuguer avec celui des autres membres de la Loge. S'il est de coutume de dire que "l'on s'initie soi-même", on ajoute aussitôt que l'assiduité est une exigence absolue car on ne devient vraiment franc-maçon qu'en "pratiquant". Le travail sur la prospective peut, comme tout travail de réflexion conduit selon la méthode maçonnique, participer du cheminement maçonnique et permettre à la fois le cheminement initiatque intime et l'engagement citoyen. Mais il est indispensable de préciser qu'il s'agit là d'une conception propre à la Franc-Maçonnerie libérale.

Alors que faire ?

Se préparer pour prendre, à l'occasion du prochain convent (qui n'est plus si loin), deux types de décisions. D'abord celles qui sont nécessaires pour garantir une véritable réflexion prospective prise en charge par les Loges, ensuite choisir un premier thème. Car il serait suicidaire de se focaliser exclusivement sur les structures faute de pouvoir engager concrètement le travail.

A suivre...

 

Gérard Contremoulin

______________________________________________________________

Commenter cet article

SAUTROT Patrick 25/03/2013 10:41


Bonjour , 


Les raisons et les circonstances  de l'invitation de Mme Parisot semblent peu claires . À part nous asséner son Credo ultralibéral ,je ne vois pas ce qu'elle peut nous apporter .


Quant au Manifeste , si le contenu est intéressant , la méthode est à revoir .

réboussié 20/03/2013 15:45


le baton du pélerin sur le chemin initiatique , symbole de l'élevation , de la rectitude , peut servir également à éloigner le chien qui vise ... les molets , le sociétal , c'est dans ce
...milieu qu'on cherche ...à s'élever , pas à s'extraire , et blen des coups bas arrivent  par derrière ...les 3 singes chinois ? ne rien voir ,dire ou entendre ?

Philippe GAME 20/03/2013 15:07


La FM doit en priorité se soucier des causes en tout et accessoirement des effets ainsi, un incendie est né du feu et du vent et autre inflammable : quel feu, quel souffle, quel inlammable ? Trop
souvent, les débats sont proches du profane et il s'y discute trop souvent de quel pompier ou de quel extincteur faut-il pour éteindre l'incendie, au risque de polémiques vives et infructueuses
car même s'il y a urgence, l'origine est surtout à combattre. Comme en science ou en médecine, nous devons - en laboratoire que nous serions - étudier à la source des maux et non savoir quel
pansement prévaut : le symptome dabord, la maladie ensuite... et le médicament in fine. "Tout est complexe" confirme Edgar Morin et trop souvent les débats FM ressemblent à l'énoncé de liste
d'opinion alors que nous sommes devant le monde compliqué comme 1000 horloges et les réponses simples divisent sans jamais adoucir les souffrances... Politique oui mais avecun "P" majuscule sans
jamais tomber dans le travers de la doxa bruyante et comme nous y invite le soir de notre initiation : ne pas écouter les bruits et fureurs du dehors, quitter le binaire en élevant sa pensée vers
le ternaire en haut du triangle !... PHG

réboussié 20/03/2013 14:18


les CRS SS de 68 n'ont pas fait balancer d'avion les opposants politiques dans le Rhone , , on n'est pas l'Argentine d'avant hier ou la Syrie d'aujourd'hui, s'il fait encore bon vivre chez nous (
voir le bilan annuel des entrées sorties , même si la CSP n'est pas identique ..) sont ce les FM responsables ou se sont ils développés grace au climat du coin, un peu les deux sans doute ,
pardon pour la référence circulaire non résolue . ceci pour dire et penser qu'on ne peut le faire que dans un système démocratique , et que sont parfaitement idéntifiés les partisans de la
charria , religieuse ou économique ..c'est pour le moment la version économique qui prévaut , mais la seconde y puise ses forces , même si c'est pour la remplacer par pire (? ), encore une
référence circulaire ...comme la dérive du socialisme ( philosophico-économique ) et la montée de l'extrême droite , et on n'est pas au bout de la boucle infernale ...


La spiritualité dans tout ça ? je pense que c'est simplement une problématique individuelle , l'implication dans la société une problématique très différente , ...quoi que ??


Il serait peut être intéressant de comparer les Catégories socio professionnelles des différentes maçonneries ..les cultures  ..les religions ... avec le même filtre ...sans chercher une
cause unique ,    exemple pour les problèmes de Marseille, la situation géographique , la crise  , la population, le logement , le pourcentage de familles mono parentales et
la position des papounets ( déclaration en 2 fois d'une sénatrice du coin à C dans l'air hier soir)


L'altruisme chez nous pour faire très court, c'est EGALITE ? aux USA, pour faire dans la caricature , c'est le milliardaire en dollars qui crée et finance une école maternelle ...nous , c'est le
paradis gratuit pour tous , comme l'école ou le mariage, pour d'autres , tout a un prix , le divorce ....


On a aussi cette tendance débile de voir des oppositions partout , voir les débats de ces crétins qui s'empaillent sur les causes du chomage , c'est la faute à Sarko, non c'est vous , non c'est
le 35 heures ...Coluche ou son pendant italien ou présenté comme tel ? je ne suis pas sur que ce soit eux deux les plus comiques ...


 On peut être croyant , FM , et de droite , .... même PS ...c'est une face ... la spiritualité du personnage ? qui peut lire dans les coeurs ? Libre et de bonne moeurs ... et des comptes
dans les paradis fiscaux ? il y a des incompatibilités réelles , même si le bien et le mal se chevauchent parfois pour des tas de raisons Pour livrer ma pensée du jour , s'extérioriser ?


Dénoncer le MAL ; ce qui est ( ou sera ou a été ) néfaste , nuisible ...ce qui manque ...dénoncer les mensonges , la corruption des raisons et des ames ..( laïques bien sur )le premier devoir ?
résister à l'oppression , la bétise , la méchanceté , les radars sur la route , les dogmes ....


Pour le bien ? laissez nous un peu de marge , de liberté , choisir .. de changer ...


D'ailleurs quand on vous dit que c'est pour votre bien , le seul fait de vous le dire , c'est suspect ...


 

Ouroboros 20/03/2013 12:16


Cher Gérard,


J'admire ta capacité à rester "illuminé" par le rôle de la F.°.M.°.. Tu interroges :
"La pensée prospective fait-elle partie des tâches des Francs-Maçons ?". Sincèrement, il y a belle lurette que les instructions ont été oubliées. Rappel : "La FM est la meilleure ouvrière de l'Humanité puisque notre destination dans la
société est le perfectionnement commun… perfection des autres par notre action sur eux, comme sur des êtres libres..." (instruct.Maître GODF p35). Quelle mystification ! Car quand ils
arrivent au "pouvoir", (collectivités, services publics, entreprises), en capacité d'agir pour l'idéal commun, de nombreux frères et sœurs, bien protégés, n'hésitent pas à renier l'essentiel… et
sans aucun rappel à l'ordre !  Pourtant, "personne ne peut travailler pour soi sans travailler pour les autres, ni travailler pour les autres sans
travailler en même temps pour soi…  une association idéale de l'Esprit, où le bonheur d'un de ses membres est à la fois un bonheur pour les autres, et
son malheur un malheur pour tous" (p38). Quelle blague !  Les misères sociales ne cessent d'augmenter, les rapports sociaux poussent déjà aux
affrontements, la plèbe sombre dans l'obscurantisme religieux…


La F.°.M.°. d'aujourd'hui, enfermée dans ses faux débats et ses chamailleries
"logomachiques", n'a pas mesuré les "Vérités" du moment. Elle a déjà échoué. La révolte interne et externe est inévitable. Bon courage à toi et à tous les autres. 

sous la Voûte étoilée 20/03/2013 14:14



Je ne sais pas écrire "a déjà échoué"...


Le meilleur moyen de perdre une bataille n'est-il pas de ne pas la mener ?



Christophe 20/03/2013 11:53


Je pense qu'il n'y aucune antinomie entre quête spiritualiste et réflexions sur notre place dans la société (le sociétal au sens large), bien au contraire. De même il n'y a, à mes yeux, aucun
contradiction entre spiritualisme et athéisme.


Bien plus, sans réflexion sur notre place sur terre (la société des femmes et des hommes), il ne peut y avoir de spiritualisme, alors que le contraire n'est pas vrai.


A mon sens, toute la richesse de nos maçonneries libérales_adogmatiques est d'avoir réussi (?!), parfois correctement, le mariage des deux. Alors que les maçonneries qui se focalisent
principalement sur le spiritualisme et/ou le religieux, sont en perte de sens (et on le voit bien avec les "matatas" maçonniques actuels et de ces dernières années en France).

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)