Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

27 Oct

GLDF : "de la désobéïssance à la résistance" le 5 novembre à la Bellevilloise.

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Réflexions - Conférences - TBO

desobeissance.gif

 

Lu à toute vitesse, ce titre sur le mur Facebook de Jean-Laurent : "De la désobéïssance à la résistance", présenté comme "un thème passionnant et tout-à-fait d'actualité"... De quoi s'agit-il ?

Je me suis vite demandé de quoi il était question ? Toujours dans le contexte des "questions aux obédiences", idée que nous avions conçue avec le Grand Chancelier de la GLDF, et alors qu'il n'a pas encore fait connaître de réponse, j'en étais au stade des conjectures...

En effet, cela sonne comme une réponse de la GLDF à la condition prescrite dans la déclaration de Bâle ("rompre sans ambiguité avec les obédiences non régulières").

L'attitude de la GLDF depuis juin 2012 n'a-t-elle pas consisté à faire savoir qu'elle n'avait rien demandé mais qu'en revanche, ce sont les 5 Grandes Loges Régulières européennes qui étaient venues à elle pour lui proposer de prendre le leadership de la RPMF (Recomposition du Paysage Maçonnique Français). Elle semble considérer depuis qu'elle n'a donc pas à obéïr à une telle exigence.

Mais, la GL-AMF (Grande Loge de l'Alliance Maçonnique Française), son allié dans la CMF (Confédération Maçonnique de France), entend bien faire respecter cette clause et c'est bien pour tenter d'apaiser son Grand-Maître Alain Juillet que fut prise cette décision du 3 juillet dernier de faire signer cette fameuse feuille où devait être rappelé les critères de la régularité ! Après la non obéissance, voici la résistance à l'exigence...

Les réseaux sociaux, en tous cas Facebook, attestent qu'il y a débat en interne et qu'un certain nombre de présidents d'atelier ne souhaite pas appliquer cette décision. Là encore : résistance...

Et puis une lecture plus complète m'a détrompé. Il s'agit de tout autre chose puisque Jean-Laurent annonce un diner-dialogue du club "Franc-Maçonnerie et Société" entre Alexandre ADLER et Marc HENRY, un "plateau exceptionnel" s'il en fut mais qui n'est pas accueilli rue Puteaux mais à la  Bellevilloise.

.

 desbeissance-diner.gif

 

Je reconnaitrais bien volontiers un léger désaccord avec l'article de JLT en souhaitant qu'il s'agisse bien, non pas du second mais du deuxième diner dialogue...

Alors que M. Philippe Bélaval a remis le 30 septembre au Président de la République sa réflexion sur l'entrée de femmes au Panthéon, célèbre pour sa devise : "AUX GRANDS HOMMES LA PATRIE RECONNAISSANTE", et que les obédiences ont rappelé ou fait connaître leurs propositions, ce débat s'inscrit-il dans la perspective d'une proposition ?

Wait and see...

 

Gérard Contremoulin

_______________________________________________________________

Commenter cet article

bernard 27/10/2013 13:16


...j'oubliais de précsier, quite à "chagriner" ... MS n'a aucun lien organique avec la GLD, d'autant plus que MS accueille ss et  de toutes obédiences dont le GO....en toute raternité pour
travailler !

bernard 27/10/2013 13:14


Fort bien ! Du débat peut s'esquisser sinon le consensus du moins la compréhension...Quant à l'interdiction faite d'évoquer politique et religion en RL, n'est-ce pas respecter simplement l'esprit
fondateur de la maçonnerie dont, chacun ne peut l'ignoer, celuis de la maîtrise des passions ? De plus, si l'on veut accueillir chacun en sa diversité dans la paix et la fraternité, ne vaut-il
pas mieux laisser nos métaux religieux et politiques à la porte du temple ?

sous la Voûte étoilée 27/10/2013 16:49



"L'esprit" de la maçonnerie n'est certainement pas celui que vous esquissez ici. Mais la controverse historique entretenue par certains dignitaires de la GLDF ne sert qu'à alimenter une polémique
sans beaucoup d'intérêt...


Cet "esprit" n'est pas celui qui, au GODF, permet aux Soeurs et aux Frères de travailler "à l'amélioration matérielle ET morale, au perfectionnement intellectuel ET social de l'Humanité sans
besoin d'aller chercher ailleurs l'espace pour ce travail...


La maitrise des passions se forge "à chaud" en quelque sorte en travaillant sur elle "en loge". C'est justement en revisitant, in situ, sa prope identité, ses propres engagements, en les
"frottant" à ceux des autres Soeurs et Frères engagés dans le même processus initiatique, que l'on apprend la maîtrise...


Mais, de toutes évidences, nous ne pratiquons pas la même maçonnerie. Cette différence-là doit être respectée et acceptée. C'est elle qui est représentative de ce qu'est la franc-maçonnerie
française. Loin des modèles, loin des "régularités" importées !



bernard 27/10/2013 10:03


le titre de cet article induit (volontairement ?) le lecteur en erreur. La GLDF n'est ni organisatrice ni inspiratrice de cette soirée du think-tank franc-maçonnerie et société. Quitte à
chagriner les esprits chagrins ! Quant à y voir un lien avec la CFM, il s'agit d'une interprétation certainement motivée par une sorte d'obsession à "lire entre les lignes ce qui n'apparait nulle
part"...En revanche, il est exact que cette soirée s'inscrit dans l'esprit de Brossolette, Gouges ou autre Louise MIchel ! Et, enfin troisisème point, FMS travaille en dehors des dîners-dialogue
car ce n'est ni une fraternelle ni un club mais une organisation d'études et de propositions, totalement indépendante et autonome. Cela peut gêner certains mais c'est la vérité.

sous la Voûte étoilée 27/10/2013 11:39



Qui pourrait se "chagriner" de voir se dérouler une réflexion sociétale en Franc-Maçonnerie ? Surement pas le signataire de cet article pour qui la franc-maçonnerie doit marcher sur deux pieds :
la démarche initiatique intime ET l'engagement citoyen".


Quant à dire que le "Think Tank" FMS n'a rien à voir avec la GLDF, c'est une autre paire de manche... L'interdiction d'évoquer en Loge les sujets politiques ou religieux ne conduit-elle pas à
construire ailleurs les cadres de telles réflexions ?


Enfin, le contexte du week end aidant, on pardonnera probablement quelques "agaceries" de ma part à l'égard de mon ami Jean-Laurent... C'est mon souhait le plus cher.



Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)