Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/

08 Dec

Catherine Jeannin-Naltet, "les rites et le folklore" de la GLFF.

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

catherine-jeannin-naltet-grande-maitresse-de-la-grande-loge.jpg

 

A l'occasion du colloque sur la Laïcité organisé ce dimanche à Dijon par la Grande Loge Féminine de France, Catherine Jeannin-Naltet, Grande-Maîtresse, a accordé un entretien au "Bien Public".

Elle y présente son obédience, ses orientations et l'approche que l'on peut faire aujourd'hui d'une obédience maçonnique féminine et moderne. Elle y déclare notamment que si l'on peut désormais prendre contact avec son obédience par internet, "Toutefois, les rites et le folklore qui nous sont propres n’ont pas changé."

On connaît le franc-parler, parfois déroutant, de la Grande-Maîtresse. On l'a vu prendre des positions dans la presse parfois iconoclastes même si certaines ont été démenties ensuite.

Mais qu'une Grande-Maîtresse évoque le "folklore" propre à son obédience ne laisse pas de s'interroger sur les perspectives qu'elle trace ainsi... 

De même, lorsqu'elle parle des "rites". Ce pluriel semble exprimer une considération désormais réelle d'égalité entre eux, détachée de tout aspect préférentiel de l'un sur les autres. Excellente nouvelle pour nos soeurs que de pouvoir se mouvoir dans l'un ou l'autre au mieux de leurs choix pour leur cheminement initiatique.

Ces deux mots au sens particulièrement porteur, utilisés par la Grande-Maîtresse dans un entretien destiné à être publié, deviennent une parole publique.

Comment se traduiront-ils ?

 

Gérard Contremoulin

_________________________________________________________________

Commenter cet article

MB 09/12/2013 12:07


Le GADLU vu comme un folklore, pourquoi pas?


Mais cette interview recèle bien d'autre sujets d'étonnement,  par exemple:


1) Pourquoi la GLFF, qui s'affirme  laïque et dont l'un des rites reconnus rappelle que les "conceptions métaphysiques sont de l'appréciation individuelle de ses
membres"  devrait-elle s'intéresser à la "confession" des impétrantes et prioritairement  celles de "confession musulmane"?
Comment faire pour booster leur nombre? Recommander aux loges de pratiquer la discrimination  positive? 
Et comment reconnaïtre une personne de confession musulmane? A son "apparence", ( comme disait Sarkozy)  A son voile? A sa capacité à réciter la profession de foi  aussi
bien que le rituel ?


2) Mais  quand on lit que la GLFF ne ferait pas de politique mais défendrait des valeurs , on se pince, surtout si l'on habite à Montauban où Madame Barèges ne fait pas mystère de son
appartenance, non remise en cause à ce jour, à la GLFF

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Retrouvez les blogs maçonniques sur : http://www.blog-maconnique.com/