Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

10 Aug

HCI : Interdiction du foulard islamique à l’Université : Pourquoi fabriquer des « martyrs » ?

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Laïcité - Religions

Philippe Bodhuin

Philippe Bodhuin

…et si on appliquait la loi en vigueur ?

Le Haut Conseil à l’Intégration vient de publier un rapport sur les atteintes au principe de laïcité dans l’enseignement supérieur. Ces atteintes sont réelles et nombreuses : contestation de l’enseignement pour des raisons religieuses, demandes de locaux pour réunions à caractère cultuel, refus de travaux de groupes mixtes, installation, dans les locaux universitaires, de stands diffusant des brochures prosélytes, refus d’un examinateur en raison de son sexe, etc.

Ce rapport contient 12 préconisations, parmi lesquelles l’inscription dans le règlement intérieur de tous les établissements des obligations et interdictions liées au principe de laïcité (N°1), temps réservé à l’étude du principe de laïcité en licence (N°4), application effective du monopole d’état de collation des grades par les universités publiques (N°7), diffusion de la Charte de la laïcité dans les services publics dans les établissement publics d’enseignement supérieur (N°9), soumission des personnels et des locaux des CROUS au principe de laïcité, avec interdiction de dédier des lieux aux cultes ou de fournir de restauration de nature confessionnelle (N°12), etc.

Or, la presse, dans sa quasi-totalité, ne reprend dans ses reportages sur le sujet, que la proposition N°2, selon laquelle : « La mission Laïcité du HCI recommande qu'une mesure législative établisse que dans les salles de cours, lieux et situations d'enseignement et de recherche des établissements publics d'enseignement supérieur, les signes et tenues manifestant ostensiblement une appartenance religieuse soient interdits ».

Cette sélection est loin d’être innocente. On se rappelle les nombreux affrontements médiatiques sur le sujet lorsqu’il s’est agi de faire passer cette « disposition législative » concernant les lieux publics, et les régulières bubulles médiatiques générées par les réactions parfois violentes que provoquent les tentatives d’application de cette loi. On tient là un « bon sujet », coco !

On sait que, pour la presse en général, la polémique est l’alpha et l’oméga de la réflexion sociétale (ah ! le confort intellectuel de la pensée binaire !), et qu’en plus, les « signes ostensibles » en question ne peuvent concerner que les différents foulards et autres bâches dits « islamiques ». Non seulement il y a de la polémique dans l’air, mais la stigmatisation d’une communauté n’est pas loin.

Le choix unique de cette préconisation, et l’omission de toutes les autres traduit bien la manipulation « commerciale » classique de notre milieu médiatique soi-disant « libre ». Certes, il est tout-à-fait possible de se procurer le rapport complet, et de s’en taper la lecture complète (bon courage, mais ça vaut le coup !).

Pour ne pas être trop long, je livrerai simplement quelques réflexions personnelles (et partiales) en conclusion :

Pourquoi faire des martyrs en stigmatisant des comportements qui restent purement vestimentaires et qui, sauf dans des cas très rares, ne perturbent ni l’audition des intéressées, ni leur identification ? Si l’on connaît un peu la tendance à la contre dépendance des adolescents et au militantisme des étudiants, on se doute que  l’interdiction du « voile » a suscité beaucoup plus de vocations « religieuses » qu’elle n’a fait progresser la laîcité.

Enfin, les 12 mesures préconisées n’étant jamais que des reformulations de lois existantes (loi SAVARY de 1984, loi de 2004, par exemple, mais aussi chartes et brochures de toutes sortes), comment voudrait-on nous faire croire que ces dispositions-là, une fois adoptées, seraient appliquées ?

A moins que, d’un seul coup, tous les responsables d’établissements trouvent le courage de faire respecter les dispositions existantes. Mais là, on est quasiment dans la science-fiction…

Alain disait « penser c’est dire non ». On pourrait ajouter : diriger, c’est aussi savoir dire non ! 

Philippe BODHUIN

__________________________________________________________________

Commenter cet article

réboussié 02/09/2013 09:33


c'est bien la qu'est le problème ....on se focalise sur le foulard , avec bien sur la réponse facile " l'état veut s'occuper de la façon dont on s'habille!, quelle honte!!) , tandis que le refus
des leçons d'histoire , de la discipline , de la neutralité pour ne pas dire laïcité , ......voir le traitement de la délinquance enfantine de certains roms ....absence de réponses aux problèmes
, et quand une décision est prise , c'est bien souvent à coté de la plaque ....voir les retraites et le déficit du budget de l'état et de la sécu ....dérive des plus values du travail vers la
rémunération du capital , on parle alors de la nécessité d'agrandir le gateau , mais qu'a t'elle fait , la tarte en question depuis 20 ans et plus ??on peut l'augmenter tant que l'on voudra si la
notion de partage ne bouge pas ... et si elle est de plus en plus fabriquée par des esclaves  en Inde ou ailleurs ..on peut aussi re-citer la fraude fiscale , les niches ( pour chiens ???) ,
les comités de placement des copains dits théodule , voir Prévert pour la suite ....


contrairement à ce que certains peuvent peut être croire , je ne parle pas de politique , mais de justice , de raison, de fraternité ....


l'incurie , la veulerie du politique , attisée par des revenus ( sans impots pour partie ?  !) et des retraites spéciales qu'ils seraient bien incapables de se gagner dehors ( hors
pantouflage ...) , tout ceci nous mène à la catastrophe .


quand le bateau coule ou est déjà échoué sur les recifs , ça devient chacun pour soi , question de survie , et la solidarité ? oui , mais avec qui ? pour grimper à l'échelle , faut tourner le dos
.....je suis solidaire , mais je ne suis pas C ..je choisit ..ou je reconnais ...ou pas !


dure réalité pour notre nouveau grand maïtre , je suis c'est vrai très réservé sur l'extériorisation pour le motif , vous l'avez compris , du risque de récupération politique dont je viens de
dire mon sentiment , mais ma politique personnelle , c'est mon problème , comme mes croyances , par contre , les valeurs maçonniques , ce ne sont pas des mantras , des bruits de bouche , celui
qui les enfreint ?, je ne demande pas la condamnation de la personne , mais la pub et la dénonciation de l'acte en contradiction avec les valeurs de la république , n'entendez vous pas dans les
campagnes ....n'entendez vous pas le cri de "vengeance " ? excusez mon humour au 4 ème degré , mais le peuple réclame des têtes ...


incapables de faire régner la paix à Marseille , on veut projeter nos valeurs en Syrie ....je ne critique pas le fond ...on aura beau jeu , nous les FM , le lendemain des européennes, de nous
enflammer le cas échéant sur les dangers de l'extrème droite ...la conséquence de l'inconséquence ...la prévention ?? ou la médecine légale ?? l'autopsie me donnera ( peut être  ) raison !
on saura de quoi on est mort , j'essaie de dire comment on vit ...


Estrosi ? les Roms ? les expulser ....absolument " dégagez , aller vous installer ....dans le quartier voisin , dont on vous expulsera , ? ouais ? mais vous revenez ici , ou est le problème 
? vous voulez une indemnisation pour le dérangement ? ça serait logique ....


comme dit De Closet , faut un choc politique de compétitivité ....faut secouer le cocotier , dit l'autre , les morts de Marseille , on va finir par croire qu'ils sont victimes de la chute des
noix de coco , dit ! coco , vous allez encore longtemps nous prendre pour des ...glands ?


j'e sais que je suis bavard , pénible pour certains ? la Parole ??? un de mes sujets de planche préféré....la parole , elle produit , elle crée , si elle est juste et surtout partagée ....celui
qui parle seul, mëme très écouté , ce n'est qu' un dictateur ou un gourou en puissance , la négation de notre engagement maçonnique , j'essaie d'avoir une parole juste et libre , et cet espace me
semble un des derniers lieux ( publics ).....de fraternité ( cad ou je me sente chez moi ..que veux je dire par là? faut que j'en parle à mon médecin spécialisé , mon frère sociologue lui , a
parfaitement compris ...)


 

lex 01/09/2013 16:30


Pourquoi? mais allez discuter avec un doyen de fac, les femmes voilées refusent de se dévoiler pour les examens, or elles peuvent dissimuler les écouteurs de téléphones/ oreillettes...


Je ne parle même pas du changement visuel de notre environnement qui devient de plus en plus banal.. des hommes en barbe et robe dans les fac aussi. Notre pays est bien en train de changer

réboussié 15/08/2013 13:27


Tout à fait OK. Une vieille planche , je l'avais intitulée "fichu foulard" .


La conclusion , de mémoire ? " y a pu que les boeufs et quelques vaches folles pour foncer sur la muleta , y a belle lurette que le bon peuple a saisi que le problème c'est pas le foulard , c'est
pas l'islam, c'est pas l'immigration ....mais chut , pour en parler , il faut le bon lieu , avoir l'age ,  avoir vérifié que les téléphones étaient débranchés, et avoir prété serment sur le
saint joseph que rien ne sera répété .......( le saint amour est toléré pour les lyonnais )


Mais nos communicants , croyant ou se prenant pour dieu le père et le saint esprit en même temps , continuent de pérorer devant une meute de plus en plus rigolarde , croyant disais je créer du
réel avec leur verbe ....ils ne manifestent que leur ignorance , leur mépris , leur bétise, leur vacuité...leurs insuffisances .. aveugles devant la détresse et le malheur....mais je ne vais pas
faire du Zola, il y a des bons livres ....


J'écoutais ce matin la radio , l'Egypte ? pays musulman , je crois ....d'ailleurs ? j'y pense ?? sunnites et chiites ???? vous êtes sur que c'est la même religion ?( religion ? religere , ce qui
réunit ?? , non , je déconne ..)


Sans rapport bien sur ....je ne suis pas physicien nucléaire ....la masse critique ...?? c'est vrai qu'a force de vouloir rassembler ce qui est épars , on se retrouve avec un drole de bordel dans
le sac , mais , je classe , j'apparie , j'analogue , je synthèse , on en cause ,  encore avec moins de rapport, des rituels complètement barges , je veux dire carrément bibliques , et ben ,
derrière , des frères , que je suis obligé de reconnaitre , comme moi , ils cherchent , pas comme ces malades dont on peut connaitre et qui sont surs d'avoir trouvé, tellement surs d'ailleurs
qu'ils seraient prêts à nous tuer si on ne fait pas comme eux ....( si ! si ! ça existe ) mais en cévennes , on sait protéger nos patates des cochons sauvages ....pour le moment , il y a plus de
patates que de cochons .....ëtre libre ? c'est de pouvoir dire non !! je pense que c'est aussi une bonne définition ...


sans rapport , un pompier me disait récemment : c'est vrai , on est accueilli "rudement" parfois , et en plus on se fait piller les ambulances  , enfin "piller" ? disons qu'on contribue à la
fourniture de matériel de premier secours dans des quartiers ......qu'en terme galants les choses peuvent être dites ....après tout , j'étais la semaine dernière en bretagne , ils ne se sont pas
génés pour me dire que le camping était plein , la tole est occupée , revenez l'année prochaine , une idée , avant d'agresser la mémé , pourquoi pas une loi , "interdiction de tabasser,
poignarder ....sans vérifier au préalable qu'une place serait libre en cas de condamnation dans la prison voisine " , ça serait y pas une bonne façon de responsabiliser les futurs délinquants ??


Diriger ? dire non ? dit , camarade , t'en connais beaucoup des boulots de fonctionnaires payés ainsi ( aussi mal !! parait il ?????),     bac plus 5 , une 20 aine de TS sous ses
"ordres ", ça fait combien d'après toi ?après 10 ans d'ancienneté ?( la 1/2, le 1/3 ? le 1/5  ???moins encore??) ,  et la retraite ? alors quand tu réussis à te faire élire , tu dis non
si on veut te mettre 4 sucres dans le café ... et encore , ça dépend qui c'est qui te les propose ... non mais ....!!!   le problème , c'est que "non" ! c'est pas le terme qu'on entend
le plus ...


merci Philippe pour cet article , merci Gérard , l'espoir ? c'est le retour de la Parole ....mais il faudra pour cela que nous nous rassemblions ....thé ou café ? avec ou sans sucre ? de longs et
pénibles .......


 

Rey-Robert JM 11/08/2013 18:24


On ne va pas épiloguer. Ce qui est écrit est dit.
Juste sur la forme : poser des questions qui sont des affirmations ne démontrent rien si ce n'est une modestie non démontrée.
Oui, il est des sujets sur lesquels il faut forger des opinions et s'y tenir. Le reste n'est que discussions de salon et agitations en guise d'action.
Les obédiences qui explosent pour cause de prétention, d'arrivisme (même maçonnique) d'incapacité à faire, à décider, à construire sont une trés bonne chose. Ensuite viennent en surface, ce qui
existait déjà, ce qui était caché, avec les opportunistes. Les ayatollah : ils n'exercent de pouvoir que sur ceux qui leur offre des prises et qui recherche un enjeu. Donc qu'ils
jouent ensemble. Etre "reconnu" par les anglais !!! lesquels ? les maçons des origines ou les anglais actuels ... ceux qui ont été repris en main par les monarchistes, les tenants religieux et
autres aristocrates ? Qu'est ce que la maçonnerie anglo saxonne a apporté au monde depuis 3 siécles ? en balance avantages/inconvénients !
A ce tarif, il ne faut pas craindre d'être maçonniquement incorrect. C'est même souhaitable.


 

Lebeau 11/08/2013 17:01


l'attitude à adopter face à un(e) étuidant(e) qui refuse l'examen tel jour, ou l'examinateur est simple: il n'a pas passé son examen, il n'est pas reçu, et il n'y a pas d'autre question à se
poser. Exposition et prosélytisme en fac: dehors l'exposition et les prosélytes, et pas dans la fac.


J'ai l'imprseeion que certains frères confondent "religieux" et "spiritualité". Il ne faut pas oublier que certains frères viennent chez nous après bien des "expériences" ailleurs, comme il ne
faut pas oublier non plus que certains partent de chez nous car cela ne leur convient pas. Mais tous sont à le recherche d'un "quelquechose" qui les satisfasse, au-delà d'une réussite sociale,
professionnelle ou autre, et cela relève du  spirituel. Et franchement, si je vois le spirituel en loge, je n'ai jamais vu de religieux y entrer, sauf obédience très particulière et qui
annonce la couleur: ces frères-là retsent des frères, pour autant, à mes yeux.


Quand au voile, j'ai toujours considéré cette loi comme inepte, qui tente de réglementer la façon de s'habiller de chacun: au-delà d'une atteinte grave à la liberté individuelle, c'est la
négation même de notre principe de tolérance, de celui de la liberté absolue de conscience, et donc de nos fondamentaux. J'admets mal que certains de nos frères, à ce titre, se fassent les
défenseurs de cette loi, qui est incompatible avec nos principes, y compris celui de laïcité, celle-ci se devant aussi de permettre à chacun d'exercer ses croyances, dans le respect de la
neutralité nécessaire à une concorde sociale. Cessons de hurler avec les loups profanes!

Rey-Robert JM 11/08/2013 16:17


"L'extravagance ne tiendrait-elle pas surtout à avancer des faits que l'on ne connaîtrait pas suffisamment ?"
Qui est qui pour prétendre ce que les autres savent ou ignorent ?

sous la Voûte étoilée 11/08/2013 18:02



C'est justement cela qui est extravagant... Penser pouvoir distribuer des distinctions entre ceci ou cela... Multi rites ou mono rite... Regulier ou irrégulier ...


La période ouverte par le retrait de la reconnaissance de régularité à la GLNF puis par la déclaration de Bâle va favoriser l'apparition d'ayatollahs.


Ne faut-il pas se garder de cette "extravagante" prétention à reconnaître "le bon grain de l'ivraie" ?


 


 



Rey-Robert JM 11/08/2013 16:14


"L'esprit des fondamentaux de la maçonnerie" : les fondateurs ont du composer avec la "culture" de leur(s) environnement(s) ! Leur vision du monde était bien plus ouverte que celle qui préside
actuellement chez une majorité de maçons dont le seul objectif semble figé aux années dont il est question; soit plusieurs siècles de retard. Ils étaient "modernes" ... ils sont vieux !
Oui, vouloir encore, chez nous, au 21éme siécle parler de l'humanité, en restant figé, coincé dans un  "mono" genre", est un non sens arriéré et extravagant.
Et si la qualité initiatique n'a rien à voir avec l'exemple, l'exemplarité .... alors elle peut rester avec une vision centripéte comme cela se fait majoritairement.
Quant aux multi rites chez les mono genres, il suffit de ne pas regarder bien loin pour comprendre leurs natures : mettre les églises à l'intérieur des temples, y compris mêe aux agapes. On y
reproduit même les senteurs, les invocations, les plaintes et autres fantaisies qui font plus d'allumés que d'éclairés.
Alors oui, "on" peut être affirmatif et apporter des réponses : l'initiation de ce calibre a plus de place dans les églises qu'en maçonnerie. Le faire en maçonnerie est même carrément nuisible.

rey-robert jm 11/08/2013 11:45


En marière de laicité, comme pour bien d'autres principes, dont la mixité, il 'y a pas de compromis, pas de concession à faire ou à discuter !
AUCUN signe religieux ailleurs que chez soi !
Et ce sont toujours les mêmes nantis, pèpéres chez eux, qui voudraient fouler au pied les principes et valeurs au prétexte de bonne morale et de faux arguments derrière lesquels se cachent
toujours ... le religieux ! la molesse et la prudence peureuse n'a rien à voir avec la sagesse dont se drape ces beaux parleurs, qui se prétendent au plus fort défenseur au 1er chef !
Alors qu'ailleurs les interessées se battent, y compris physiquement, contre le plus parfait arbitraire religieux, sectaire et essentiellement masculin pour maintenir et préserver le début
d'application de ces valeurs et principes !
Et il est extravagant, que des obédiences maçonniques disputent à la papauté et aux arriérés religieux, la place de dernier bastion de la ségragation sexiste et religieuse !
Chez eux la religion a trés tôt récupéré la maçonnerie ...
Le multi rites, fédérations de rites, et tout ce qui conduit à rechercher des adhérents plutôt que des membres conduit à ces situations profondément contraires à l'esprit des fondamentaux
maçonniques !
Au mieux, peut-on voir certains apporter au dehors, ce qu'il ne font pas dedans ! Ce qui reste tout aussi extravagant.
Il faudrait un grand ménage dans les OVF (Objets Valeurs Finalités et Fonctionnement) d'un grand nombres d'institutions, d'associations ... et remmettre les mots à leur(s) juste(s) place(s) !

sous la Voûte étoilée 11/08/2013 15:59



L'extravagance ne tiendrait-elle pas surtout à avancer des faits que l'on ne connaîtrait pas suffisamment ?
Ainsi des obédiences "multi rites", comme le GODF par exemple. Comment dire qu'il s'agirait de "rechercher des adhérents plutôt que des membres" ? Supposerait-on que le processus "d'initiation" y
serait moins authentique, moins "réel", moins "initiatique" donc maçonniquement moins valable que dans les obédiences 'mono rites" ?
Je me garderai bien d'apporter la moindre réponse à ce type de problématique dans la mesure où l'histoire est venu apporter des éléments de réponse. Ne se serait-il rien passer de "maçonniquement
correct" depuis 1717 en Angleterre et 1728 en France jusqu'en 1894 ?...



LOUANCHI 11/08/2013 10:56







HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
seul aujourd'hui se décide à parler.


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012
sur radio-alpes.net

Ouroboros 10/08/2013 19:12


Quelle problématique pose le guide
"laïcité" de la CPU de 2004


"Or, au moment où, à la question du respect de la laïcité dans l’enseignement primaire et secondaire, est
apportée une réponse dans un texte législatif réglementant le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics, il se trouve que dans les établissements d’enseignement supérieur, le principe de laïcité est de plus en plus fréquemment mis à mal et laisse parfois
les Présidents d’Université désemparés face à des revendications communautaristes, le plus souvent à caractère religieux, d’un genre nouveau.


Quelle attitude adopter face à un refus d’assister aux cours ou de passer des examens certains
jours de la semaine ?


Peut-on, et doit-on refuser l’accès à l’université aux étudiantes voilées ?


Peut-on refuser un local ou un financement à une organisation étudiante au motif que son objet est
indiscutablement communautariste ?


Comment réagir lorsqu’un(e) étudiant(e) récuse un(e) examinateur(trice) en raison de son sexe
?


L’enseignement du Coran peut-il être fait par un non musulman, voire une femme ?


Et comment répondre à ces interrogations tout en gardant à l’esprit que le public des universités,
à la différence des usagers des premier et second degrés, est un public adulte ?


Ces quelques questions, parmi tant d’autres, ont été abordées par la Conférence des Présidents
d’Université lors du séminaire sur "La laïcité à l’Université", organisé le 19 septembre 2003 par la Commission "Vie de l’étudiant et questions sociales"."

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)