Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)

29 Jan

L'Arbre et la Sagesse...

Publié par sous la Voûte étoilée  - Catégories :  #Obédiences

556492_10151377017529556_625326993_n.jpg

Communiqué officiel

Neuf Grands Maîtres des Obédiences Maçonniques françaises se sont réunis ce 29 janvier 2013 au siège de la Fédération française du DROIT HUMAIN pour présenter leurs vœux à la Presse.

Aussi bien Jacques SAMOUELIAN (DH) dans son propos d’accueil que José GULINO (GODF), Marc HENRY (GLDF), Catherine JEANNIN NALTET (GLFF), Jean DUBAR (GLTSO), Nicole FRANCOIS (GLF-MM), Robert GUINOT (LNF), Guy ROMAN (GLMU), François PADOVANI (GLMF), tous ont mis l’accent sur l’impérieuse nécessité de privilégier ce qui unit les Francs-Maçons de France.

Certes, chaque obédience a ses usages, ses pratiques et son histoire spécifique mais, mus par des valeurs communes, elles se retrouvent toutes dans une démarche humaniste.

A partir de racines communes, l’arbre a grandi et il y a place pour tous dans sa ramure.

___________________________

En l'état de ce communiqué, et au moment où s'ouvre le débat parlementaire sur le Mariage pour Tous, deux jours après les manifestations de soutien dans plusieurs métropoles en Province et à Paris, quinze jours après la manifestations des opposants à ce projet de loi, "l'arbre et sa ramure" en disent long...

C'est certain, l'heure du repos n'est pas arrivée !!!

 

Gérard Contremoulin

__________________________________________________

Commenter cet article

Christophe 31/01/2013 08:20


Que voici un communiqué qui brille ... par sa vacuité!


Mais peut-être que son intérêt est qu'il comporte 9 signatures ?


C'est déjà cela ...

Archives

À propos

Le Blog pour Tous d'un franc-maçon. "La loi morale au fond de notre coeur et la voute étoilée au dessus de notre tête". Emmanuel Kant Les pseudonymes ne sont plus acceptés pour les commentaires. (4.11.2018)